La Meringue académie note Valence-Real Madrid (3-6)

Dudu est bien con tante.

Pasillo y goleada en Mestalla:

La traditionnelle haie d’honneur pour accueillir le vainqueur de la Copa del Rey. Après sa victoire en coupe mercredi à Mestalla, le Real joue de nouveau sur ce terrain, cette fois-ci contre l’équipe résidente, le Valencia CF, 3e de la Liga. Un nouveau match compliqué s’annonce surtout à la vue de l’équipe madrilène qui débute, une vraie équipe B, où seuls Casillas et Carvalho sont titulaires parmi les vainqueurs de mercredi. Iker prend place dans les cages, avec Albiol à
droite de la défense, le jeune Nacho à gauche et Carvalho/Garay dans l’axe. Un trivote au milieu avec Granero/Lass’/Canales et une triplette d’attaque Benzema/Kaka’/Higuain.

Dudu a d’la chance et tombe sur un bon streaming, avec deux commentateurs d’Amérique Latine un peu perdus, différenciant Garay et Albiol grâce à leurs chaussures. Le match débute donc avec des Valencians qui mettent la pression, un peu. Mais le Real va vite mettre la main mise sur le ballon et Benzema ouvre les hostilités par un tir qui fracasse la transversale. Canales se crée ensuite une occasion sortie par Guaita. Ce Guaita qui va offrir l’ouverture du score à Benzema sur une ouverture de Higuain. Le portier se troue totalement et offre son but vide à Benzema. On joue depuis 22 minutes et 0-1. Puis tout va s’enchainer. A la 30e, Higuain profite d’une grossière mésentente Guaita/Mathieu pour marquer en taclant. Puis il offre le 3e à Kaka’ à la 38e qui lui rend la pareil à la 41e. 0-4 à la mi-temps pour le Real ! Une défense totalement à la rue côté valencian. En début de deuxième mi-temps, Valencia tenta de réagir, mais sans effet et s’exposant aux contres madrilènes. A la 51e, Higuain s’offre le triplé servi sur un plateau par Kaka’ sur un de ses contres. Soldado sauve l’honneur de Valence à la 59e. Mais Kaka’, dans la foulée, ridiculise son vis à vis d’un petit pont dans la surface et ajuste Guaita (61e). Après ça un peu de calme avec des attaques qui seront infructueuses. Jonas suite a une belle action, marque le deuxième but valencian du soir à la 79e, et Mata à la 84e le 9e but de ce match. Plus rien ne sera marqué et le Real s’impose à Mestalla 3-6. Une victoire facile, même si le Real a souffert dans les dernières minutes.

Los merengues:

Iker Casillas (5/5): Il respire la sérénité, notre capitaine. Calme et sérénité en première mi-temps. Agacement en deuxième mi-temps devant les 3 buts qu’il encaisse, où il se fait à chaque fois fusiller. Sinon il aura bien effectué les interventions qu’il avait à faire. Le seul a avoir été régulier tout au long du match.

Raul Albiol (3/5): Il a occupé le poste d’arrière droit pour que ses conneries n’aient pas trop de répercussions sur  l’équipe. Il fait quand même peur ce con’. Mais il a été bon et n’a pas fait de conneries notables ce coup-ci. Mais ce n’est pas un hasard si le premier but de Valence vient de son côté. Il est passé arrière central après la sortie de Garay. Il couvre tout le monde sur le deuxieme but. Qu’il reste sur le côté ce con’.

Ezequiel Garay (4/5): Un bon match de la part du gars qu’est rentré à la 119e mercredi. Même s’il lâche un peu Soldado sur le but, mais on ne peut pas lui en vouloir quand le Real mène 5-0. Remplacé à un quart d’heure de la fin par Pedro Leon.

Ricardo Carvalho (4/5): Le Portugais, pas fatigué par mercredi, a livré un match plein. Une première mi-temps parfaite, où il était toujours là pour mettre le pied, la tête, le tacle qu’il fallait. Une deuxième mi-temps, où il fut tout aussi impeccable, tout en sobriété.

Nacho (4/5):Le petit nouveau est pas mal. Franchement mignon. Il a été solide défensivement mais n’a pas trop apporté offensensivement. Faut dire qu’il n’y avait pas besoin. On a dû lui dire avant le match: si tu sais pas quoi faire du ballon, ou tu donnes à Iker, ou tu balances devant. Il a fini le match à bout de force et au courage. Bonne mentalité qui lui donne +1.

Esteban Granero: Il a été très actif et a offert une solide prestation. Il s’est depensé sans compter et ça s’est vu. Il
boitillait à la fin du match, comme s’il avait ramassé le savon sous la douche. C’est mieux qu’un Khedira, il est plus efficace pour aller de l’avant. Par contre devant les buts, même combat que le Sami.

Lass’ Diarra (3/5): Excellent à la recupération, bon à la relance et même pas peur de mettre des petits ponts à 25m de ses cages. Par contre, arrière droit c’est pas son poste et ça s’est vu. Il a glissé à ce poste après la sortie de Garay et il s’est fait prendre dans son dos, le rêve de Dudu, sur le troisième but de Valence.

Sergio Canales (3/5): Il a bien bossé défensivement, où il était là pour épauler le petit Nacho sur le côté gauche. Positionné au milieu de terrain au sein du trivote, il a bien fait le boulot et on l’a peu vu offensivement mais un bon match de sa part. Remplacé par le beau Xabi à l’heure de jeu.

Karim Benzema (5/5): Il a montré la voie. Son match est un classique dans son genre. Il a provoqué sur son côté gauche, accéléré. Il a même mis Miguel à terre sur un passement de jambes. Le Français n’en fut pas moins actif du côté défensif où il effectua un gros pressing. Un but et une passe décisive pour lui. C’est un peu le travailleur de l’ombre, Kaka’ et Higuain prenant toute la lumiere.

Ricardo Kaka’ (5/5): Il a retrouvé son coup de rein, cette accélération qui lui permet de faire la différence. Il s’en est
servi, s’est offert un doublé, avec un deuxième but où il ridiculise son défenseur. Auteur aussi de deux passes décisives. Un match plein du Brésilien. Il connu une baisse de régime normale après le 6e but et la sortie d’Higuain, avec qui il a une sacrée entente.

Gonzalo Higuain (5/5): Comment ne pas lui mettre 5 alors qu’il claque un triplé et offre un but à Kaka’ et un à Benzema ? Malgré la caravane au cul qu’il a, digne d’un Kaba Diawara ou d’un Gignac, son sens du but et sa roublardise ont fait la différence. Il n’a pas été avare en pressing défensif et c’est bien. Remplacé à 25 minutes de la fin par Ronaldo, parce qu’el pipita commençait à faire le couillon devant les cages.

Les remplaçants:

Xabi Alonso: Dudu a pu l’admirer. C’est bieng.

Cristiano Ronaldo: Il a plus été proche de se blesser que de marquer.

Pedro Leon: Rien à dire, Dudu l’a pas vu.

Ca fait du bien de voir un match à but. Merci à la défense en gruyère de Valence.

Place à la LDC et au Clasico de nuevo !

 

Un bisou sur chaque fesse, Dudu.

13 thoughts on “La Meringue académie note Valence-Real Madrid (3-6)

  1. Iker Casillas (5/5)
    Ezequiel Garay (4/5)
    Ricardo Carvalho (4/5)
    C’est beaucoup pour une défense qui se prend 3 buts…

  2. C est fou ils ont 2 équipe de même niveau ,l équipe de Valence peut ratatiner n importe quel équipe du championnat de France et elle se prend 6 but.

  3. Vivma, faut voir dans quelles conditions l’equipe prend ces trois buts. Si c’est juste dans les dix dernieres minutes alors que c’est plie depuis la mi-temps…

  4. @ Vivma
    Garay est sortit alors que le score etait de 1-6.
    Sans Iker le Real en prenait plus que 3.
    Et Carvalho nous sort un gros gros match.

  5. Des  » matches à buts  » ?

    El Traductor devrait essayer la même tactique contre le Barça, t’en aurais des buts..

  6. Ba voila, Même si Valencia a été d’une faiblesse abyssale, les meringues savent jouer au foot.

    Un peu comme Oxianor, j’espère que le traductor essayera de jouer un peu au foot mercredi…

  7. quand je vois le résumé des 6 buts je me dis que les défenseurs de Valence avaient un problème de vue.
    C’est pas possible d’être aussi fébrile défensivement.
    RDV mercredi, avec un vrai arbitre SVP

  8. Une semaine après et les boules sont encore bien rouges, à ce que je vois.

    @ chulo : jouer au foot = mettre des plots pour permettre à Messi slalomer sans encombre pour marquer des buts??

    @Benji : un vrai arbitre = un arbitre qui aurait sifflé faute pour le Barça sur le but de CR7??

  9. Un véritable arbitre aurait validé le but de Pedro, passons.

    Ce qui est amusant ici, c’est la faculté de certains (-nes) à répondre à quoi bon leurs semblent, comme bon leurs semblent.

    Parce que le vrai sujet, c’était :
    Le Real va t’il se mettre à jouer au jeu de ballon rond – plus communément appelé football – contre Barcelona ?

    Vous avez 15 ans, à vos marques..

  10. 16 secondes de jeu sur 90 minutes + temps additionnel, bravo, je m’incline..

    José a totalement capté l’essence de ce jeu, de ce sport, je me prosterne.. :)

    À demain, pour du foot, du vrai, j’espère.

  11. C’est appréciable de voir une équipe B se sortir les doigts et en coller 6. Kaka/Higuain qui reviennent fort et même notre voleur de « numéro 10 » qui se fait plaisir au final. De bonnes augures tout ça … cela change du trio imbuvable « Pépé, CR7 , Mou »…

    PS: Carvalho ne pouvait que mieux faire après son match « local » vs Barça en Copa !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.