La Monte Carlo académie note Bordeaux-Monaco (0-1)

1

Ricardi Guidolino ne se remet pas réellement de ce bon bluff.

Académie plus light presque 0% d’humour avec une victoire qui tombe comme un cheveu dans la soupe à la grimace des supporters. Gravir la pyramide de l’exploit du maintien ressemble un peu à ceci à l’ASM:
– En 3 briques :  Vol
– Euh, prime de match ?
– ???
– ben 3 briques…
– oui si tu cours…

Monaco a donc brisé le signe Indien à l’heure du Thé et glané les 3 points, cela fera plaisir à Joe Dassin et aux Cahiers… Les notes du hold-up parfait avec un but survenu sur une opportunité de marquer (la définition du mot occasion est tellement éloignée…)

Les notes :

Ruffier – 4 Paradoxalement il n’a pas eu tant d’interventions à faire mais s’est fait respecter dans sa surface avec une sortie maîtrisée où le ballon fut à 10 cm de sortir de la surface…

Adriano – 4 S’est encore mangé petit pont ou grand pont… mais a marqué le but de la victoire et effectua une célébration qui devrait relance le thème de l’homosexualité dans le football.

Mongongu – 3 Il a couru il a tenu même si tout n’a pas été parfait. A sûrement bouffé de l’emplâtre Banide, un peu le même genre que le Lacombe

Puygrenier – 3 Solide et même auteur d’une passe laser pour Park qui aurait été applaudie des deux mains par ses coéquipiers s’ils n’étaient pas manchots.

Bonnart – 3 Il a d’abord remercié les Bordelais pour n’avoir attaqué que du côté d’Adriano mais a ensuite souffert en seconde mi-temps; on sait cependant qu’il aime ça.

Nkoulou – 3 A fait peur sur ses premières interventions et son marquage toujours aussi élastique. S’est bien repris par la suite.

Diarra – 4 Un match aussi solide, tiens c’est l’expression à la mode. Un magnifique sauvetage « allez hop jt’embrouille avec ma mais cachée » qui lui vaut un +1.

Mangani – 3 Match où il a eu moins d’influence à la relance mais on lui met la moyenne car on l’aime bien. Vous croyez vraiment qu’il n’y a que du favoritisme ici?

Lacombe – 2 Voulait dribbler n’a pas pu, voulait imposer son physique mais n’a pas su, ne voulait pas sortir mais il a dû.

Kurzawa – 2 N’a toujours pas convaincu pour sa deuxième chance en L1. Placé MOG, il s’est contenté de boucher les trous comme un vulgaire Moké, qui lui ne l’est pas.

Park – 3 Encore beaucoup de travail, a bien mérité son bol de riz comme dirait Candeloro.

Entrés en jeu

Moukandjo pour Lacombe (60’) A apporté plus que celui qu’il remplaçait. Essaya de conserver la balle en attaque, sans succès.

Gosso pour Kurzawa (72’) rentré pour mettre du physique mais pas celui d’un top modèle.

Lolo pour Moukandjo (90’) là j’ai du m’endormir – pas vu.

Si ce match était la main de Christian Vieri, elle serait en train d’hésiter à se renseigner sur un éventuel abonnement à Eurosport pour l’an prochain…

1 thought on “La Monte Carlo académie note Bordeaux-Monaco (0-1)

  1. En deplacement princier a l etranger {d ou le clavier sans accent} j
    e n ai pas vu le match. Merci donc pour ce savoureux resume.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.