La Paillade académie note Montpellier-Valenciennes (2-1)

Loulou la fraîche à la cool pour une victoire tranquilou. En mode Carlos tirelipimpon.

Un scénario cruel pour les nordistes :

Pour le dire franchement, Loulou était persuadé qu’il allait s’emmerder avant même que le match ne commence, et il s’est effectivement emmerdé pendant la quasi-totalité du match. Et pourtant ! La ligue 1 a son lot de surprises. Samassa sur un terrain de foot, René Girard au bord de la pelouse, tout cela est en soi déjà bien surprenant. Mais il y avait davantage de magie encore dans le scénario de ce match. Et pour cause, alors que VA prenait l’avantage au retour des vestiaires par l’intermédiaire de Dossevi, et que le match ne semblait pouvoir échapper aux nordistes, les Pailladins ont en effet réussi l’exploit de marquer deux buts en l’espace de…deux minutes. Et monsieur Jaffredo l’exploit d’attribuer autant de cartons rouges dans le même temps.

Le MHSC n’est donc pas stérile, et Loulou, qui attendait soucieux dans le hall du centre hospitalier, peut pousser un ouf de soulagement. Quant à monsieur Baup-Françoise Dolto, il peut être rassuré à propos du terrible « manque de confiance » des Montpelliérains, et arrêter de nous casser les couilles par la même occasion.

Les notes :

Pionnier (3/5) : Ben non en fait il aura joué plus de matchs que prévu. Et ma foi, c’est pas plus mal.

Jeunechamp (2/5) : Aucun journaliste sportif ne nous a épargné le couplet de l’« expérience » s’agissant de Jeunechamp. Assez significatif qu’ils ne trouvent jamais rien d’autre à dire… En attendant Barnabé a du pain sur la planche, encore et toujours.

Yanga-Mbiwa (3/5) : Il a fait parler sa puissance physique. Comme dirait l’autre. De quoi faire mouiller Dudu.

Stambouli (3/5) : Samassa, tel le plus convaincu des sodomites, a passé la soirée à lui monter dessus. Notre grand garçon l’a gratifié en retour d’un modèle de tacle par derrière les deux pieds décollés du sol. Le minot aurait-il pris son alternative ?

El-Kaoutari (2/5) : Pas franchement transcendant, mais au poil pour ce qui est des fautes tactiques. C’est lui qui offre le but de la victoire.

Saihi (2/5) : Dossevi lui a dit « arrête-moi si tu peux », et Saihi a été obligé de faire faute. Tout est dit (remplacé par Camara).

Marveaux (1/5) : En mode « j’peux faire mon footing à côté de vous les gars ? », la tête de Turc numéro un de Loulou conforte sa place sur le podium.

Estrada (3/5) : Il a été obligé de descendre très bas, ce qui s’est souvent traduit par de très longs ballons à destination d’un Giroud trop esseulé pour pouvoir enchaîner. Mais il est malgré tout été une pièce maîtresse du jeu montpelliérain, et le deuxième but est avant tout son œuvre.

Aït-Fana (4/5) : Encore un très bon match de Karim, toujours aussi percutant, capable de faire la différence grâce à ses qualités techniques en un contre un, et de provoquer des fautes à répétitions. Ainsi, c’est lui qui obtient le pénalty de l’égalisation et se trouve à l’origine de l’expulsion de Matter (remplacé par Bocaly).

Belhanda (2/5) : Très technique lui aussi, on le sait, et toujours disponible, il a malheureusement pêché à la finition, une fois de plus.

Giroud (2/5) : Comme d’habitude, il n’a été que trop peu épaulé par ses coéquipiers. En mode tête baissée, joues gonflées par le soupir et mains sur les hanches jusqu’à la 80ème, heureusement qu’il inscrit ce but qui va lui redonner confiance (Loulou Dolto, et oui, mais il faut bien combler le vide laissé par Carlos).

Sont entrés en jeu :

Camara : Lui aussi manquait de confiance, mais lui n’a pas marqué. Communsymbole.

Bocaly : Pfff.

Bonus

Isimat : Un nom de sponsor pour coupe de la ligue. Le standing qui va avec.

La bise méridionale, Loulou

6 thoughts on “La Paillade académie note Montpellier-Valenciennes (2-1)

  1. l’interview de Girard par le mec de Canal à Jour de Foot etait excellente. J’ai bien aimé la fin où tu vois Penneteau se plaindre de l’arbitrage, et le mec dit à Girard : « avec une mentalité comme ça, vous allez le faire signer pour la saison prochaine » ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.