La Porte de Saint Cloud Académie note Valenciennes vs Paris (3-4)

Oh purée ! Ça a failli tourner au drame familial à la maison. Est-ce que je vote, moi ? Nan ! Donc on est bien d’accord que j’en ai un peu rien à foutre de la soirée électorale. Ce qui n’est évidemment pas le cas de la darronerie. Mais est-ce que j’aurais pas une académie à pondre, moi ? Si ! Mais on est bien d’accord que mes vieux en ont complètement rien à foutre du match sur Canal. Ce qui n’est pas le cas de mes lecteurs qui comptent sur mon analyse pointue, mon ton impertinent, et mes notes complètement objectives (surtout concernant Bodmer). Bref, je négocie dur, mon darron me dit que c’est historique ; je réponds que si on est champion, ça le sera aussi. Mais il veut rien savoir. Pas plus de succès auprès de ma mère. Je jette un œil au résultat, et je me barre en claquant la porte, direction un bar qui diffuse la vraie affiche de la soirée. Pfff, en plus avec Flamby, ça va être chaud de recruter et de garder nos joueurs. On va galérer à trouver des vedettes qui acceptent d’être taxés à 75% !

Bon, pas le temps de vous racontez mes autres aventures, je file.

 

Après le match :

Ça commence de façon la plus catastrophique qui soit. Deux buts coup sur coup, alors que j’ai pas encore mon Cacolac dans la main. Dans la foulée ça s’enflamme, sur une louche de Jérémy à destination de Nenê qui réduit la marque d’un plat du pied-sécurité. Tout ça en moins d’un quart d’heure. Ça sent le match ouf. A 5 minutes de la fin de la première période, Maxwell fait enfin quelque chose de bien en égalisant suite à une action collective de toute beauté. Je fous du Cacolac partout, je gueule comme un con ! Et c’est pas fini. Pastore trouve une ouverture plein axe, et offre un caviar à Matuidi qui se trouvait en position d’avant-centre. Bim ! Retournage de situation juste avant la pause, c’est excellent pour le moral. Valenciennes tente de réagir au retour des vestiaires, mais Paname tient bien le ballon, et notre trio magique est infernal. Ce dernier se met de nouveau en évidence à l’heure de jeu. La gonfle tourne parmi nos artistes et Ménez conclut facilement. C’est un tsunami de talents qui déferle sur les cages du pauvre Penneteau. C’est l’heure des leçons de coaching. Jérémy et Momo sortent, remplacés par Kévin et Bodmer. Paris sera toujours Paris (disque rayé, tout ça…), donc on encaisse un coup-franc magistral en pleine lulu à 10 minutes du terme de la rencontre, histoire de flipper un peu. L’arbitre nous donne un surplus de sueurs froides avec 4 minutes de temps de jeu en plus. Mais on gère ; Javier fait mumuse sur le côté, trouve une touche, puis une faute, puis prend un café pendant que ses jambes tricotent.

Grosse perf’ de Paname, qui retourne un scénario qui semblait désespéré, qui plante à tout va (4 buteurs différents), mais qui encaisse encore trop de buts. Comme ils disent, l’important c’est les 3 points. Ça va mettre une sacrée pression à Montpellier. Moins à Lille, qui devrait se défaire sans encombre de Caen. En tout cas, je recommence à y croire grave au titre, mais j’irai pas le proclamer partout, histoire de pas nous attirer le mauvais œil. Ça va être chaud bouillant jusqu’au bout. Ceci dit, si on fait nos deux derniers matchs comme celui de ce soir, on peut être confiant. Même si Ménez sera malheureusement suspendu pour la dernière journée à Lorient.

 

PS : notes un peu à l’arrach’, j’ai pas trop le temps de développer aujourd’hui, désolé.

Sirigu (2/5) pas impérial le Salvatore. Il repousse le ballon au mauvais endroit sur le second but, et ne peut que l’effleurer sur le coup franc splendide de Cohade qui vient nettoyer sa lucarne. Il assure l’essentiel pendant les minutes restantes.

Jallet (3/5) de nouveau capitaine d’un soir. C’est vrai que lui aussi a été plutôt faible au début, comme le reste de la ligne défensive, mais on a retrouvé le Jaja 2012, celui qui court sur une seule ligne comme un geu-din, comme Forrest Gump.

Alex (2/5) il dévie involontairement le premier but, il galère dans le premier tiers du match, puis s’est repris en même temps que le score évoluait en notre faveur. Logique.

Camara (2/5) vu ce qu’il avait montré mercredi, on s’attendait à mieux de sa part. Pas réveillé à temps, il se fait surprendre sur le premier but. Du mieux après, évidemment.

Maxwell (2/5) hé ben heureusement qu’il inscrit le but de l’égalisation. Sans ça, sa copie aurait vraiment été médiocre. Il s’est fait passer trop souvent, et trop facilement.

Matuidi (4/5) on aura tout vu ; Blaise à la pointe de l’attaque pour planter sans contrôle ! Le reste : encore une partie du tonnerre ! A toi l’Euro, mec !

Sissoko (2/5) il a fini sans prendre de carton, c’est déjà ça.

Thiago Motta (2/5) pas terrible-terrible. On l’a connu meilleur. Ça commence à durer, faudra faire gaffe. On compte sur son expérience pour aborder la dernière ligne droite.

Ménez+ Pastore + Nenê (15/5) c’est beau, c’est magnifique, c’est subtil, c’est fin, c’est raffiné, c’est délicat, c’est subtile, c’est samba, c’est Brazil, ça met à l’amende toute la Ligue 1, c’est plus grand que la Sainte Trinité, c’est esthétique, c’est splendide, ça fait rêver, ça joue facile, ça joue simple, ça éblouit les yeux. Quand ça joue ensemble.

 

Les remplaçants :

Gameiro (non noté) a eu un duel face au gardien, l’a perdu.

Bodmer (non noté) conservation de balle le long de la ligne de touche avec Javier, bien. Faire une passe molle dans l’axe, puis tacler comme un sale juste devant la surface, pas bien.

Armand (non noté) à l’ancienne.

 

Les adversaires : merci Penneteau, merci Mater. Et bravo à Cohade pour son bijou en lucarne.

L’arbitre, M.Fautrel : un bon arbitrage, il faut le souligner, c’est pas souvent.

 

Petit-Louis Fernandel

Les images du match sont dans les parages.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

11 commentaires

  1. Pour une fois, t’aurais pu te permettre de charger Bodmer qui a fait une entrée pourri. Mais bon, il a fait que 10 minutes donc tu t’acharnes pas non plus.

    Bonne acad’, en espérant que ce 4 permette à Matuidi de le voir dans le 11 mondial il aurait mérité

  2. J’ai pensé à un truc: pourquoi les dirigeants s’acharnent à essayer de recruter un grantattakant si ça marche mieux avec 3 milieux offensifs? Autant recruter un milieu offensif supplémentaire^^

  3. Pedrettix : ils feront les 2 sur la base de l’adage « abondance de bien ne nuit pas »

  4. @rom1: c’est une blague? si j’avais défoncé Bodmer, j’en aurais entendu parler pendant des semaines…

  5. Tu sens la vox populi qui est derrière son guide ! Non mais voilà, je voulais simplement dire que pour une fois il a « fait un match » pourrie. C’est bien de le reconnaitre de temps en temps, on te gueule suffisamment dessus à son propos

  6. Je te trouve un peu dur avec Bodmer Ptit Louis, et je dis ça uniquement comme ça puisque j’ai pas vu le match.

  7. Ha ben bravo, c’est qui qu’a refilé les chaussures d’Erding à Kévin?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.