La Real académie note OL-Real (1-1)

Ce sont des mecs à la cool… sauf un.

Si Robert Carlos et Dudu s’y étaient mieux pris ils vous auraient fait une belle acad’ d’avant match… avant le match. Mais bon, on vous sort quand même une belle acad’ spéciale, alors chut, ou Dudu va s’occuper de vous. Et autant vous dire que ce sera pas juste pour vous faire une manucure.

Avant match :

La maldicion de Gerland. Voilà la phrase qui revenait dernièrement en Espagne. Le Real craignait son déplacement en terres lyonnaises. Si tout le monde se mettait d’accord sur le fait que Mourinho pouvait soit choisir son 4-2-3-1 classique soit son 4-3-3 à trois milieux défensifs, la majorité des média semblaient avoir pris le parti de cette dernière disposition. La raison étant que cela semble être la tactique adoptée régulièrement par le coach portugais quand il est en face d’équipes dites « physiques » (contre Chelsea l’année dernière par exemple).

Quoiqu’il en soit, si l’on en juge à la double confrontation de l’année dernière, on peut considérer trois facteurs qui seront déterminants dans ce match :

– la « latéralité » du bloc-Real, qui fait qu’aucun but n’a été claqué à Gerland contre une équipe de l’OL qui y défend toujours très bien.
– la forme physique mais avant tout psychologique de CR. Va-t-il faire perdre le match à lui tout seul en en faisant trop ?
– les choix tactiques. L’année dernière Puel, aussi détesté soit-il, a clairement battu Pellegrini sur ce point.

Le match :

Mourinho ne considère peut-être pas l’OL comme un équipe « physique », en tout cas, il a aligné son 4-2-3-1 « habituel ». Entre guillemets, pour plusieurs raisons. Marcelo se fait piquer l’aile par Arbeloa, plus défensif. Khedira est préféré à Lassana Diarra aux côtés de Xabi pour semble-t-il répondre au problème de la « latéralité » de l’équipe, le Français étant plus aspiré par l’avant. Enfin si les trois « playmakers » du milieu sont ceux qui ont le plus souvent été alignés sous l’ère Mourinho, c’est bien Adebayor qui joue devant : le « point de fixation », dans l’optique de donner plus de profondeur aux trois milieux, et principalement aux ailiers, Di Maria et C.Ronaldo, qui sont très dangereux quand ils ont de l’espace.

A priori les intentions sont bonnes, mais Mourinho se trompe sur certaines de ses idées.

D’abord la plus intrigante : qu’est-ce qui détermine à chaque fois son choix entre Khedira et Lassana Diarra ? Honnêtement, on lit plein de choses ici et là, mais on ne voit pas toujours pas de raison valable de titulariser l’Allemand, en plus il est moche dit Dudu. Si c’est une façon de poser un schéma plus « horizontal », on craint que certains et Mourinho lui-même ne voient pas ses matchs au Real. De plus, sans Marcelo, cette optique est encore moins intéressante.

Si c’est une question de stabilité défensive, je me demande une nouvelle fois si quelqu’un regarde ses matchs. Lassana Diarra couvre bien plus de ballon, et surtout, je rejoins au passage le premier point, il couvre bien mieux les ailes, notamment l’aile droite, qui est souvent le plus gros point faible de l’équipe défensivement. D’ailleurs hier l’OL ne s’y est pas trompé, et que ce soit Delgado, Gourcuff, ou Bastos (soit les trois milieux), tous ont campé chez Sergio Ramos, surtout en première mi-temps.

Ensuite, et là je vais m’étonner moi-même, pourquoi ne pas titulariser Marcelo, qui est en plus super sexy me glisse Dudu ? Ses dernières prestations sont un argument de poids, mais le plus important est que sans le Brésilien, C. Ronaldo semble souvent bien seul sur son aile. De fait, si les attaques madrilènes en phase de possession étaient aussi brouillonnes que lorsqu’il est présent, sans lui et sa vitesse, les contres étaient également beaucoup moins tranchants.

Qu’on se le dise, et c’était déjà vrai l’année dernière, l’OL joue mieux le contre que le Real Madrid. Et ce n’est pas seulement parce qu’ils défendent mieux. Non, les ballons ressortent mieux, plus vite, et les courses sont plus intelligentes.

Enfin, Adebayor n’apporte absolument rien à l’équipe. Vraiment, rien. Surtout, il n’apporte absolument pas la profondeur qu’il est censé donner. Il ne pèse pas du tout sur la défense adverse, et le jeu du Real avec lui est encore plus prévisible, lent et brouillon qu’il ne l’est avec Benzema devant.

Un match assez mauvais de la part du Real donc, Mourinho a « consigné » un match plein de fautes et a vu son équipe alterner entre le kick’n’rush comme un vulgaire Newcastle et un jeu au sol en phase de possession plus lent et statique que celui de Grenoble. S’il a bien contenu l’OL dans l’axe et la longueur (défensivement) en jouant très bas, il a également vu son équipe se faire détruire dans la largeur, là où certains de ses choix auraient pu soigner ce défaut. Comme toujours, c’est en faisant rentrer les joueurs qui devaient être sur le terrain depuis le début que le Real gagne (bon, là non, mais vous m’avez compris). Le retour est attendu mais la qualification est tout de même bien plus probable que les années précédentes.

Le résumé :

Peu d’occasions jusqu’à cette 33e minute ou Gomis en loupe une belle. À la mi-temps les Meringues se sont fait certainement souffler dans les bronches. Ronaldo sur coup franc (47e) et Ramos de la tête sur corner (49e) touchent le poteau et la barre d’un Lloris battu. Les Madrilènes ont le match en main. Adebayor, complètement nul, sort au profit de Benzema (64e). 40 secondes après, il ouvre la marque. Coaching gagnant du Mou’. Le Real maitrise son match jusqu’à ce coup de pied arrêté qui amène le but de Gomis à la 83e. Vu le but, on peut croire à la malediction, mais à la fin, avec ce 1-1, la malédiction est rompue… Jusqu’au match retour…

Les notes :

Iker 4/5 pour Dudu : Il a fait son match. Il se fait fusiller sur l’égalisation de Gomis. Il est donc une fois de plus abandonné par sa défense. Seul petit bémol sur sa prestation, une sortie un peu courte en première mi-temps qui donne l’opportunité à Gomis de s’essayer au rugby. Sa sortie était limite et le Dudu, en spécialiste car gardien de but de son état, l’avait senti dès le début. Sinon il se prend un jaune par cet incapable d’arbitre. Pfff, encore un vendu.

3/5 pour Robert Carlos : Semblait un peu fébrile pendant tout le match, le vent de la maldicion ?

Ramos 3/5 pour Dudu : Il a été un peu en dedans au début du match, la preuve avec ce tacle viril mais pas correct sur Delgado, pour lequel il récoltera un carton jaune. Moins offensif qu’à l’accoutumée, il s’est ensuite ressaisi en défense, heureusement car sinon le connaissant il ne finissait pas le match. Dommage sa belle tête, et c’est le cas de le dire, sur corner échoue sur la transversale.

2/5 pour Robert Carlos : D’habitude il a une excuse pour être à la rue défensivement : il est en attaque. Putain de sosie de Val Kilmer. Une tête sur la transversale lui donne une note qu’il ne mérite pas.

Pepe 4/5 pour Dudu : On a compris pourquoi il avait été mis au repos samedi contre Levante. Un excellent match de sa part. Il a été bien plus tranchant que son camarade de défense. Le taulier du soir.

4/5 pour Robert Carlos : A repris le poste de taulier de la défense merengue à son compatriote ? Peut-être, en tout cas, très bon match, même s’il a été moins présent offensivement qu’à l’accoutumée.

Carvalho 3/5 pour Dudu : Moins en vue, moins rassurant que Pepe, ce n’était pas trop son soir mais ce fut sans conséquence. La preuve avec cette action où il réussit l’exploit de contrôler la balle avec l’aide de la main et de se la dégager sur la main. Le coup franc ne donna rien. Tout est dit là-dedans.

4/5 pour Robert Carlos : Encore un très bon match de Carvalho que ce soit défensivement, ou avec son compère ils ont récupéré toutes les bourdes de leurs potes latéraux, ou offensivement, pesant plus à lui seul qu’Adebayor.

Arbeloa 3/5 pour Dudu : On s’attendait à un Marcelo en forme depuis son match du feu de dieu contre l’Espanyol et on a eu droit à Arbeloa. Normal quand on veut bétonner. Il se montra solide même si il fut pris dans son dos par certains long ballons. Et il a pris confiance au fil du match avec ses montées mais n’a pas eu l’apport offensif d’un Marcelo. Il a quand même tenté un passement de jambes, crochet qu’il a réussi à l’arrach’.

3/5 pour Robert Carlos : J’aimerais bien lui mettre moins parce que je l’aime pas et qu’on l’a pas trop vu, mais si on ne l’a pas vu, c’est principalement parce qu’il a bien mieux bloqué son couloir que Val Kilmer. Bon match donc.

Xabi 5/5 pour Dudu : Xabi je t’aime ! Toujours là, au bon endroit au bon moment. Il a toujours le pied qui traine pour enlever les ballons chauds. Il est la véritable plaque tournante de l’équipe (comme moi), surtout quand c’est Khedira à ses cotés.

4/5 pour Robert Carlos : Dudu en mouille toujours pour Barbe Rousse, mais le pauvre est moins performant quand il n’est pas associé à un Lassana Diarra. Reste qu’il est toujours aussi essentiel au Real.

Khedira 2/5 pour Dudu : Putain. Heureusement qu’il est sorti. Il commençait à m’énerver, j’ai failli la griffer. Zéro risque pour les passes. Il a pris des cours auprès de Chantôme je pense. Il n’a pas eu une grande présence au milieu et il s’est logiquement fait remplacer par quelqu’un de plus nerveux que lui. Péd…euh, mou du genou !

1/5 pour Robert Carlos : Casper Khedira officie aussi contre Lyon. Si le Real se fait complètement manger au milieu dans les 20 premières minutes (et même toute la première mi-temps), c’est « grâce » à lui. Un point parce qu’un fantôme qui tape dans un ballon, c’est balèze.

Di Maria 3/5 pour Dudu : Il a provoqué, tenté, et tout ça en première mi-temps, un des rares de l’équipe à le faire. C’est bieng. Il a passé beaucoup de temps par terre aussi pour pas changer aussi. J’ai dit aussi ?

3/5 pour Robert Carlos : Commence à retrouver le toucher de balle et la qualité de percussion qui l’a fait venir au Real. Mais ne sait toujours pas faire de passe. Un jaune débile à la 44e pour compléter le tableau.

Ronaldo 3/5 pour Dudu : Esseulé, il a pédalé dans la semoule. Sa seule occasion est ce coup franc sur le poteau et c’est tout. Il a essayé de provoquer sinon mais sans réussite. Il sert de relai à Benzema pour son but tout de même.

2/5 pour Robert Carlos : Le transfert le plus cher de l’histoire du foot est un mec qui n’a jamais passé Réveillere de sa carrière. A part ça bon coup franc sauce poteau sortant à la 48e. Celui qui a parié qu’il ne marquerait pas de but à l’OL est sur le bonne voie pour gagner une montre.

Özil 3/5 pour Dudu : Moins en vue que d’habitude, il m’a déçu. Mais il n’en reste pas moins positif, car c’est pour lui la passe décisive pour Karim. Brave petit.

4/5 pour Robert Carlos : Match difficile pour Özil dans ce monde brutes, il est tout de même le seul playmaker en l’absence de Kaka. Le retour devrait être plus détendu, avec passe décisive et but.

Adebayor 1/5 pour Dudu : Il est pas loin du zéro ce con. Zéro occasion. Des fautes grossières. Des passes pourries. Des appels en carton. La totale. Brave chèvre. Le Dudu a attendu impattiemment sa sortie et a sabré le champagne à la 65e.

0/5 pour Robert Carlos : Déjà que je l’aime pas, mais alors là j’ai même pas besoin d’être de mauvaise foi. En toute franchise, Brandao aurait mieux fait. Pire, on a cherché une heure tout ce qu’il était censé apporter, et que Benzema ne peut -parait-il- pas apporter (le coup de la « complémentarité »). Jouera à l’OM cet été.

Remplaçants :

Benzema non noté par Dudu : En même temps que le Dudu sabrait le champagne pour fêter la sortie de la grande tige, il put en profiter pour fêter le but qui arriva 40 secondes plus tard. Comme un symbole, dans son ancien stade, le Karim frappe. C’est beau.

5/5 pour Robert Carlos : Entre à la 63e, marque à la 64e. Je dois vous faire un dessin ?

Après Dudu est parti dragué un mexicain, genre cuir-moustache et fan de Shakira (le traître), alors Robert Carlos a kro-niqué tout seul, et voici les notes :

Lassana Diarra (entré à la 68e à la place de Khedira) 3/5 : Je vais encore raconter la même chose ? Bon, en 20 minutes de jeu on l’a plus vu que Khedira depuis trois matchs. Voilà.

Marcelo (entré à la 75e à la place d’Ozil) 2/5 : Choix assez ennuyeux de Mourinho qui se croit sur Football Manager et pense donc qu’en mettant 5 défenseurs à la place de 4 ton équipe est mieux organisée défensivement. Résultat, égalisation adverse.

Tactique:

Mourinho 2/5 : Je crois qu’on a bien exposé pourquoi il mérite presque le zéro. Mais il nous ramène quand même un relativement bon 1-1 de Gerland, alors soit.

L’arbitre (c’est Dudu là, ndsmel) :

Qu’il est vilaine ! Mettre un carton à Iker ! Il nous a inventé des fautes imaginaires sur coup de pied arrêté des deux côtés. On se serait cru au basket. Rentre chez toi et ne reviens pas de si tôt !

Dudu et Robert Carlos vous attendent de pied ferme pour le match retour où le Real va enfin mettre une raclée à ces grosses otaries lyonnaises.

21 thoughts on “La Real académie note OL-Real (1-1)

  1. j’aurais mis une meilleure note à Di Maria, et un peu moins à Ozil, mais bon…

  2. Intéressant mais la faute professionnelle guette.

    Ecrire quelque chose du genre « mais Mourinho se trompe sur certaines de ses idées » c’est un à la fois naïf et prétentieux. Juste un rappel, le mec est invaincu à domicile depuis 10ans.

    Le choix entre Khedira et L. Diarra?? Sérieusement, tu t’interroges encore??

    L’un est un coureur de fond sobre, l’autre est un fauteur à l’affût (cf ses cartons jaunes), alors heureux??

  3. « Le transfert le plus cher de l’histoire du foot est un mec qui n’a jamais passé Réveillere de sa carrière »: énorme!!!

  4. @ Omario :
    « le mec est invaincu à domicile depuis 10ans »…c’est comme « Le Real a fait beaucoup plus de passes que l’OL ».
    C’est encore ces stats du foot à la noix et qui ne veulent rien dire au fond.
    Le Mou est certes invaincu à domicile, mais son équipe actuelle ne joue pas bien du tout. Elle est même très mauvaise des fois.

  5. « Le transfert le plus cher de l’histoire du foot est un mec qui n’a jamais passé Réveillere de sa carrière. »

    celle-là, je la ressortirais lors de mes dîners mondains à base de bière et de saucisson.

    Le coureur de fond sobre doit faire son footing du côté de Jo’burg parce que je l’ai pas aperçu du côté de Madrid depuis la coupe du monde. Je préfère nettement les qualités de Khedira à celle de la tête d’ampoule mais hier le milieu du Real ne marchait ni dans l’animation ni dans la récupération. Et c’est pas remettre en cause, l’immense carrière de Mourinho que de dire ça… Surtout que sur les dernières semaines, son choix n’est pas aussi tranché que ça. Enfin Xabi et Kedhira sont aidés ni par les relances de la défense, ni par les mouvements devant eux.

    En tout cas des notes moyennes – basses, pour un match très moyen du Real, ça paraît très logique tout ça…

  6. VOus êtes quand même généreux je trouve.

    4/5 à ozil qui n’a rien fait du match, une seule passe dans els 25 derniers mètres.

    Le jour ou il met un doublé il a 7/5.

    Bien vu la vanne sur CR7 vs RvR.

  7. Je suis relativement d’accord avec les notes et les commentaires de Robert Charles, sauf pour Özil qui a été un peu invisible.

    Mais cela devait être la soirée des sorties courtes, entre les deux poteaux madrilènes parce que Poussin est trop court et le ballon offert à Gomis par Iker…

  8. très déstabilisant cette double notation !

    Le jour ou Cristian R passera Reveillere c’est qu’il se sera repété les croisés qu’il a réparés tout seul dans son garage avec son kiné..

  9. Euh…Hugog, peux-tu développer ?
    Ça m’intéresse.

    Quand au principe de double notation, c’est vrai que cela ne favorise pas la clarté de cette académie.

    Un mystère: pourquoi Mourinho s’obstine à titulariser Adebayor?

  10. c’est juste la perception graphique qui fout le bordel, avoir deux avis combinés c’est parfait pour éviter l’effet tête de turc… (ce n’est pas une vanne sur Khedira, même si en l’occurence ça pourrait…)

  11. Graphiquement, c’est ennuyeux:
    J’ai eu l’impression de loucher, j’ai même cru que Roberto Carlos avait repris du service et que le Real avait recruté un certain Dudu.

    Moralement, c’est discutable:
    Peur de déplaire au plus grand nombre? Je n’insiste pas.

    @ JeanLouis:
    Cette vanne pourrait aussi fonctionner avec Özil, mais elle serait tout aussi douteuse…

  12. Oxianor,

    Je ne pense pas que cette vanne fonctionnerait avec Özil : il ne s’agit pas uniquement d’être d’origine turque, mais également d’être une brelle…

  13. N’empêche que cela fait très « grosses têtes » comme vanne. J’entends d’ici le rire de Thierry Relou…

  14. « grosses otaries lyonnaises »

    Loutres, de la famille des mustélidés, merci.

    Sinon, oui, Eva est d’accord pour dire que Lass aurait dû être titulaire et que le jaune de Saintiker est injuste.

  15. Si je puis me permettre, Khedira a des origines tunisiennes (et non turques)… la tête de Turc est donc plutôt du coté de « tête de poulpe » Ozil.

  16. Oui mais comme l’a dit Loulou, ça correspond plus du coup !
    de toute façon c’était une vanne de merde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.