La Scapulaire académie note Bordeaux-Saint Etienne (1-2)

Des débuts tout en analité pour Claude Pèze

Enfin, la Ligue 1 reprend. Et pour cette reprise, Bordeaux a le droit aux honneurs du match du dimanche soir avec la réception de Saint-Etienne. Heureusement que c’est pas un Bordeaux – Rennes, ils se seraient tiré une balle à Canal+. Sainté cette année a recruté gros (pas Gignac) avec la venue de Ruffier pour mettre Janot sur le banc, le retour de l’ex-espoir du foot français mais que si un jour il va exploser et tout déchirer alias Sinama-Pongolle, Jérémy Clément au milieu et Mignot en défense. Un recrutement intelligent permis en grande partie par les ventes de Rivière et Matuidi.
Pour cette première sortie à Lescure, Gillot propose son premier groupe dont sont absents Marange, suspendu, Ayité et Jug qui jouent avec la CFA, Keita et Savic (choix de l’entraineur qu’ils marquent) ainsi que des blessés (déjà), à savoir Ben Khalfallah qui fait toute la préparation blessé de son propre aveu tout ça pour se flinguer sur le dernier match amical, Bellion qui doit être blessé au cerveau (chose que Sané ne peut connaitre) et… roulement de tambour… Planus. Quelle surprise ! J’en reste coi (ou coït ?), Planus blessé aux adducteurs… blessure récurrente chez les sportifs en surpoids. Il a qu’à demander à Benzema l’adresse de son centre d’amaigrissement. Pour le reste ça ressemble vachement à l’an dernier mais sans Wendel et Fernando, les mecs qui sont partis en Arabie Saoudite pour le challenge sportif et Diarra qui a rejoint son club de cœur Paris Marseille. Gillot nous aligne donc la compo suivante à savoir Carrasso dans les buts qui a dégueulassé son caleçon en voyant l’axe central Sané – Ciani, soutenus sur les côtés par Chalmé et Trémoulinas. A la récupération, tout seul comme un grand on a N’Guémo avec Plasil devant lui pour faire le jeu. Sur les côtés on a la recrue Maurice-Bailey’s côté gauche et la surprise du chef à droite avec la titularisation de Traoré qui a réussi à convaincre Gillot apparemment. Sur le banc Sertic fait la gueule. En pointe, Gillot aligne Modeste et Jussie ce qui donne concrètement que le seul Modeste en pointe. Ce qui donne à peu près ça :

Pour ce match Canal met l’accent sur le duel Ruffier-Janot et sur Ruffier-Carrasso. Certainement un duel de maillots moches entre le jaune fluo de Carrasso et le rose fluo de Ruffier. Le match commence par une demi-douzaine de gros plans sur Jérémie Janot qui est sur le banc et un peu de football avec un Bordeaux séduisant qui met la pression sur la défense verte avec des accélérations de Trémoulinas notamment et un grâce à un Modeste remuant. Ce début de match me permet aussi de constater que Dugarry est au top de sa forme, lui qui s’étonne toujours que Plasil soit capable de tirer des deux pieds. La défense stéphanoise fait beaucoup de fautes et Plasil en profite pour faire briller Ruffier. Un chic type ce Jaro.
Alors que je suis entrain de me dire que je suis bien là, paisible, à la fraiche, décontracté du gland, Sako en profite pour déposer Chalmé, qui rend magnifiquement bien hommage à la fin de carrière de Jemmali, et centre fort devant le but. Ciani décide pour le fun d’intervenir pied gauche face au but parce que pied droit c’est trop facile mais se rappelle trop tard qu’il n’a pas de pied gauche. Il trompe magnifiquement Carrasso et ouvre le score pour Saint-Etienne. Blague de bordelix : même celle-là Modeste l’aurait mise sur le poteau. Bordeaux essaie de réagir mais n’est dangereux uniquement que sur coup-franc comme en témoigne la grosse frappe de N’Guémo juste à côté du but de Ruffier. Vers la 20ème, alors que je contient mon alcoolisme tant bien que mal, une action me fait craquer. Sur un super ralenti (le truc super inutile de Canal en général), je vois comment Sané défend à la tête : en fermant les yeux ! Craignant le pire pour la suite je me prépare un Long Island (si vous voulez la recette allez au Milo’s à Bordeaux ou demandez aux mecs de chezlesgirondins qui m’ont fait découvrir ce breuvage merveilleux cet été. Alors que je commence à le déguster, Ciani tente le doublé sur un centre venu de loin qu’il coupe en envoyant la balle vers son but. Heureusement Carrasso est là et sauve la balle. Il en profite pour mettre un taquet à Bergessio pour éviter d’en coller une à Ciani. Je descends mon verre d’une traite et m’en sers un autre au cas où. Ciani tente de se rattraper sur coup de pied arrêté mais l’époque où il marquait des madjers après un csc est révolue. Alors que les glaçons de mon cocktail commençaient à fondre et que je me demandais à quoi servait Aubameyang à part courir le 100m en 11 secondes, la réponse me fut servie sur un plateau avec un but improbable de ce dernier qui tente de faire un centre mais la balle finit dans le petit filet de Carrasso qui commence déjà à songer sérieusement à la dépression. Aucune véritable occasion pour Saint-Etienne mais 2-0. Pendant ce temps-là Modeste vendange une occase, Guilavogui fait des fautes plus dégueulasses les unes que les autres (ah c’est lui le mec qui remplace Matuidi ?) et l’arbitre arrête le jeu parce que Plasil a une chaussette trop basse. Tout ça pour dire qu’on s’emmerde un peu en cette fin de période.
A la mi-temps Sainté mène 2-0 et au vu des buts j’ai l’impression que l’esprit de Tigana plane sur le stade et hante le rectum de Ciani. Pendant ce temps-là, Dugarry veut tellement pas paraitre intelligent qu’il passe parfaitement pour un con.
Gillot semble avoir remotivé les joueurs qui semblent un peu plus impliqués. Mignot démonte Traoré dans la surface en lui prenant le pied d’appui, Dugarry réplique : « faut résister » (c’est vrai qu’il était pas du genre à tomber facilement lui). Trois minutes plus tard c’est au tour de Marchal de tenter un high-kick sur Modeste mais cette fois-ci c’est un peu trop flagrant et l’arbitre siffle pénalty. Des mecs réussissent à critiquer Modeste parce qu’il n’a pas marqué sur l’action. Classe. Jussie apparait enfin et tire le pénalty. Heureusement pour lui il le transforme. L’arbitre se fait remarquer une nouvelle fois en appliquant le règlement à la lettre, il met un jaune à Modeste qui est rentré sur le terrain après le but. Bordeaux pousse mais tombe soit sur un Ruffier en bonne forme soit sur des buts qui sont trop petits et ça c’est super énervant (traduction en bordelais : ça daille gavé). Ruffier prend un jaune con à son tour alors que Chalmé s’enflamme et se croit en 2009 en débordant comme un âne sur son côté avant de placer une mine du gauche sur Ruffier qui repousse. Premier remplacement côté Bordelais avec l’entrée côté droit de Gouffran à la place de Traoré. Gouffran a fait toute sa préparation en tant qu’attaquant de pointe. Gros désaveu pour Sertic et Saivet qui restent sur le banc (momentanément pour l’un). Modeste se procure une occasion avec un superbe contrôle enchainé d’une frappe bien captée par Ruffier (« Quelle chèvre », les Bordelix).
Jussie disparait définitivement du terrain, remplacé par Saivet, Chalmé découpe Marchal les deux pieds en avant dans la surface (mais pas pénalty), Modeste sort sous les sifflets d’un public… de merde (sérieux les gars siffler un mec dès la première journée c’est quoi ça ?) et sinon ben Sainté bétonne, Bordeaux n’arrive pas à faire la différence et le match se termine sur le score de 2-1 pour les Verts. Un premier revers pour Francis Gillot qui sait très bien qu’il y a encore du travail à fournir pour avoir une véritable équipe. Place à l’analyse :

Les gars :

Carrasso (3/5) : Un match comme un symbole de la saison dernière, il a pas énormément de travail à faire mais il le fait très bien. Et comme l’an dernier il prend des buts sur lesquels il ne peut rien. Espérons pour lui que le reste de la saison ne sera pas du même tonneau et que Gillot trouvera une défense qui ne lui provoque pas des fuites gastriques.

Chalmé (2/5) : Déposé comme une vulgaire crotte de nez sur le coin d’un bureau par Sako sur le premier but, Mathieu s’est ensuite repris (surtout en seconde période) où il a été bien plus présents à la fois défensivement et offensivement. Aurait pu provoquer un pénalty et se faire exclure en seconde période lorsqu’il découpe les deux pieds en avant Marchal dans la surface.

Trémoulinas (4/5) : Le meilleur défenseur bordelais sur le terrain (la concurrence n’était pas terrible il faut dire), il semble être extrêmement motivé pour cette saison même si offensivement il tente d’y aller tout seul trop souvent. Un bon point pour lui, il a fait plus d’un centre correct.

Ciani (1/5) : A pris la tête du Challenge Ronald Zubar des Cahiers du Foot grâce à son csc plein de maitrise et de technique. A tenté le doublé mais Carrasso l’en a empêché. Du mieux en seconde période mais son association avec Sané est à proscrire, même pour un match de district.

Sané (2/5) : Quand on défend les yeux fermés il ne faut pas s’étonner de défendre mal. Mais bon Lamine il s’étonne pas, ça le ferait réfléchir.

N’Guémo (3/5) : J’ai hésité avec le 4 parce que son abattage a été important à la récupération du ballon mais il doit réfléchir plus vite (parce que lui le fait) pour le transmettre vers l’avant et surtout faire de meilleurs choix. Une bonne voire une très bonne recrue pour les Bordelais.

Traoré (3/5) : La surprise du onze de départ côté bordelais là où les supporters attendaient Saivet (pour la percussion) ou Sertic (pour la relation technique avec Plasil), le Malien s’en est sorti avec une prestation plutôt honorable (comparé à Ben K par exemple), pleine de bonne volonté et de bonnes idées (une ouverture de qualité pour Modeste en 1ère). A confirmer même si l’entrée de Saivet a été remarquée. Remplacé à la 66ème par Gouffran.

Maurice-Bailey’s (3/5) : Pour sa première apparition officielle sous le maillot au Scapulaire, l’ex-Sochalien a livré une prestation encourageante mais qui laisse les supporters sur leur faim. Je pense qu’il digère une grosse préparation physique et qu’il va finir par montrer tout ce qu’il sait faire. Encourageant.

Plasil (3/5) : Ménès lui a mis la meilleure note au CFC et j’avoue que j’ai été un peu surpris tant le Tchèque était cramé en seconde période.
Ses coups de pieds arrêtés ont servi à faire briller Ruffier mais sa justesse technique a été utile. N’oublions pas qu’il a commencé sa préparation après tout le monde et que c’est normal qu’il ait eu du mal à terminer le match.

Modeste (3/5) : Conspué à sa sortie par le public, il ne le méritait pas. Certes il loupe des occasions encore une fois mais il est bien plus motivé à mes yeux qu’un Jussie. Et puis il provoque le pénalty. Ceux qui l’ont sifflé à sa sortie et qui le critiquent sans discontinuer feraient mieux de l’encourager. Remplacé par Diabaté à la 77ème.

Jussiê (1/5) : Le 1 c’est pour le pénalty transformé. Pour le reste il a été d’une nullité et d’une transparence sans fond. Ils en veulent pas en Arabie Saoudite ? Remplacé à la 71ème par Saivet.

Les entrants :

Gouffran (non noté) : D’abord entré côté droit où il n’a rien fait, il s’est retrouvé par la suite en attaque où il a pas fait grand-chose non plus. Du classique.

Saivet (non noté) : Quand on remplace un mec transparent il est plutôt facile de se faire remarquer. Et ça Henri l’a bien fait, jouant juste, alternant percussion et jeu collectif sur son côté. Mériterait une titularisation au prochain match pour voir.

Diabaté (non noté) : Oui il est utile quand il rentre en fin de match, mais titulaire… je suis pas emballé.

Les mecs en face :

Ruffier est probablement la meilleure pioche du mercato à Sainté, Aubameyang est un tout droit qui a de la chance, Guilavogui est une brute sans technique, Clément a été discret mais précieux et Bergessio ferait mieux de partir tellement il est inutile.

Les remarques à la con :

· Au concours du maillot le plus moche, Ruffier gagne sans forcer
· 12 plans sur Janot qui est sur le banc, c’est bon on a compris
· Ciani – Sané, bientôt interdit par la convention de Genève
· « Pastore vaut-il réellement 42M€ ? » une enquête du CFC. La semaine prochaine : « Gignac est-il vraiment trop gros ? »
· Lucho « comme un message » dans le CFC. Ce qu’on ferait pas pour éviter de copier l’Equipe
· C’est la « Bundesligue 1 » quasiment au même moment dans le CFC et sur So Foot. Ils ont les mêmes stagiaires ?
· D’après Dugarry on peut « avoir le doute dans le pied »
· Grâce au FCGB je vais devenir un véritable alcoolique et ainsi m’intégrer parfaitement à la culture locale. Merci Ciani, Chalmé & Co· Il parait que sur le csc de Ciani Larqué s’est joui dessus.
· Lorient la semaine prochaine, heureusement il n’y a plus Gameiro et Amalfitano. Malheureusement il y a toujours le jeu collectif.

Message à caractère informatif :
L’Editeur, ce bel homme, aimerait se payer une nouvelle Rolex, la sienne ayant déjà 3 semaines. Alors s’il vous plait, plutôt que d’envoyer des sous à la Croix Rouge pour qu’ils roulent en Bentley, envoyez-les à Horsjeu.net, abonnez-vous.

Ils soutiennent l’activité du Claude : http://webgirondins.com/ , http://www.chezlesgirondins.com/, http://www.girondinsanalyse.com/, http://svsch.b3dgs.com/, http://www.girondins4ever.com et http://lalegendedesgirondins.com. Pour les suivre, vous avez aussi leur page facebook, tout comme celle du Claude himself sans oublier celle de Horsjeu.net, de la Scapulaire Académie () ainsi que les profils de certains de vos académiciens préférés mais surtout de l’Editeur, ce si bel Homme, si beau et si intelligent (et je ne parle pas de son potentiel attractif mesdames). Le Claude est aussi sur Twitter pour des leçons sur l’alcoolisme, la vie, le nord, un peu tout.

33 thoughts on “La Scapulaire académie note Bordeaux-Saint Etienne (1-2)

  1. salut claude, quelques remarques complémentaires et polémiques…
    je te trouve bien indulgent avec traoré, un mec qui a décidé de se lancer dans un concours avec jussie pour savoir lequel des deux serait le plus transparent.
    quant à modeste, je n’ai pas eu l’impression qu’il était plus sifflé qu’a l’habitude j’aurais même dit moins. par contre, sans parler de son manque de réussite patent devant le but, faudra qu’on m’explique comment, avec sa taille, il arrive a ne gagner aucun duel aérien (ah ben oui il saute pas forcément). cette remarque vaut pour diabaté.
    sinon n’guemo est « patron ». il a vraiment un gros volume de jeu et perd peu de ballons par rapport a son activité sur le terrain.
    sinon la reprise du championnat est un plaisir parce qu’elle signifie le retour de tes académies chaque semaine !

  2. Belle académie ! Sinon, mort de rire pour Jussiê le petit fantôme. C’est une sacré p*** simulatrice aussi. Sinon, OK avec toi sur les Verts : Guilavogui a musclé son jeu sur ce match, ils ne nous avait pas habitué à ça. Il en faut aussi des poètes au milieu…

    Bon courage pour la suite de la saison.

  3. ne regrettes deja tu pas d’avoir quitter la belle franche comté ami Gillot ? Maiga, c’est pas Modeste, Martin, c’est pas Traoré…enfin, Sochaux, c’est pas Bordeaux…

  4. Hello

    C’etait ma première lecture de la scapulaire Academie..
    Tout cela est hilarant , piquant, et à du mordant
    (ouai je sais mes rimes sont pourris)

    Bravo en tout cas je me suis bien marré (surtout sur le commentaire et la note de Ciani) et i will back…

    Nicobluesky de Sainté…

  5. Je n’ai certes pas vu le match, mais tu manques quand même d’objectivité envers Jussiê que tu traites tel un Bordelix traite Modeste.

    Cependant j’ai jamais pu le piffrer, alors je te l’accord.

    Merci, le Claude, pour cette académie :)

  6. Claude,

    Pas forcément d’accord avec toi sur PEA, à défauts d’être très intélligent dans le jeu (tu connais ça je pense)sa vitesse impose aux latéraux d’être vigilants et il a fait plutôt mal sur son côté (tout est relatif)…
    Je rejoins Roland sur Guilavogui que je n’avais jamais vu faire du Barton et sur Jussié qui doit bien connaître le goût de la pelouse de Chaban.

    Pour Bordeaux:
    Votre charnière est à vomir…je ne sais même plus quel pied est celui de Ciani. Sinon c’est le grand vide, pas de jeu, pas de relation milieu attaque enfin rien, pauvre Plasil, bon courage pour la suite.

    La bise minière

  7. Belle acad’ Claude, je pense quand même que Ciani ne méritait pas ce point, sérieusement il était capable de transformer chaque ballon anodin de Sainte en action dangereuse (un bel exemple en seconde mi temps quand le ballon va en touche et qu’il le redresse pour un stéphanois)

  8. Me rappelle d’un AJA-Nancy où N’Guémo avait été assez énorme. Il m’a l’air d’une assez bonne recrue en effet.

  9. Moi j’ai aimé le but de Ciani, qui devrait joué en pointe à la place de Modeste. Comme un symbole du trophée qui porte mon nom.

  10. Moi là où je commence à avoir peur c’est qu’à chaque fois que je vois jouer Maurice Belay, je le trouve toujours aussi inutile, d’accord il va vite, il percute, mais pour faire quoi derrière… Pourtant à la base j’ai vraiment rien contre ce joueur…

  11. Chaban va finir par anéantir Modeste. Moi aussi j’ai râlé après son dribble de Mickey et son arrosage du cadre, mais lorsqu’un 4-4-2 glisse vite vers un 4-4-1 on ne peut pas se dédoubler. Il ne mérite toujours pas les hués alors que Gérard Majax sans aucun doute.

  12. Excellent Claude.De l’ironie mordante,intelligente.Je souhaite que les joueurs te lisent pour en tirer quelques avantages.
    Compte-rendu d’une rare lucidité.
    A te lire.

  13. « Ciani (1/5) : A pris la tête du Challenge Ronald Zubar des Cahiers du Foot grâce à son csc plein de maitrise et de technique. »

    Celle là elle est crémeuse à souhait. Trés content que la scap’ académie soit de retour!

  14. Bonjour,

    Article plein de bon sens même je suis en désaccord total avec un point. Le supporter qui siffle ses joueurs est éxecrable. Cela dit, vouloir défendre modeste contre vents et marées devient aussi pénible que ces sifflets. Il faut savoir être objectif sur tous les points. Modeste n’a pas marqué en ligue 1 depuis un but sur péno en février. Il a eu une quantité énorme d’occasions malgré une qualité des passeurs (FBK en tête) plus que médiocre. Il a eu un temps de jeu conséquent. Pour rien. A part des poteaux et des barres à 3 mètres du buts et quelques gestes de classe qui font presque but(ah oui c’est beau, mais ca n’a jamais rien donné). En plus de ça, il a souvent pêché par égoisme en oubliant des coéquipiers bien mieux placés que lui (dont un certain jussiê hier soir). On est très loin de ce qu’on peut attendre de l’attaquant principal des girondins. Quand à la remarque sur diabaté qui ne t’emballe pas, la encore on sent une pointe de subjectivité…Certes il parait lourd et lent. Mais au final, il plante, il a LUI, des gestes de buteur et surtout c’est pas un calimero. Je ne vois pas un seul argument justifiant de la préférence d’un modeste dans le onze. La bonne volonté ne suffit pas, sinon je serais l’attaquant phare des girondins depuis mes 12 ans.
    Bref, modeste doit aller sur le banc, au moins pour un temps et laisser sa place à Diabaté faute de mieux dans le club. A la rigueur associer les deux pour que modeste montre sa bonne volonté en jouant l’attaquant de soutient, mais il n’a pour l’instant pas les qualités pour devenir le buteur des girondins.

  15. Jsuis d’accord ave la scapulaire academie sur quasiment tous les joueurs.
    Surtout pour Modeste, beaucoup de supporter critiquent Modeste alors que c’est l’un qui mouille le plus le maillot et qui aime ce club. Il manque de finition certes mais je crois beaucoup plus en lui que jussié en attaque..

  16. Merci Guillaume pour ta prose dans un français correct, ça fait plaisir à lire.

    Je défends Modeste contre vents et marées parce qu’il ne mérite pas à mon sens toutes ces critiques. Putain siffler un joueur dès la première journée c’est quoi ce bordel? J’avais l’impression qu’on était avec la famille à footix au Parc contre Lorient. Comment veux-tu qu’un mec soit dans de bonnes conditions quand il sait qu’il va se faire démonter de tous les côtés au premier raté? Je te rappelle que sur ce match Modeste provoque le péno, c’est quand même pas rien. Et il a joué la plupart du temps seul en pointe vu la prestation de Jussie dont le maillot était encore sec à sa sortie du terrain.

    Tout le monde parle de Diabaté comme étant LE joueur à mettre titulaire, Diabaté donc le mec qui a mis 4 buts en 16 matchs de championnat l’an dernier… grosse stat’ en effet (rappel: Modeste 10 en 37 matchs, plus 3 passes dé). En fait Diabaté a le même rendement que Modeste, mais comme il rentre pour percuter en fin de match face à des défenses déjà usées par le boulot de Modeste, il parait impressionnant. De la à en faire un titulaire…

    Autre point pour Diabaté tu parles de gestes de buteur. Pour moi Diabaté est un mec qui tricote plus qu’une grand-mère atteinte d’Alzheimer en maison de retraite. De plus tu dis que ce n’est pas un caliméro alors que je l’ai vu passer son temps à chercher le pénalty durant les matchs de pré-saison.

    Pour conclure, il faut que les supps encouragent Modeste pour lui redonner confiance et surtout qu’on lui accole un vrai coéquipier en pointe, parce que s’il y en a un à siffler c’est ce putain de Gérard Majax de Jussie qu’on a pas vu du match sauf quand il a tiré le pénalty.

  17. Je regrette que Saivet et Sertic n’aient pas été titulaire pour au moins l’un des deux!Sinon Modeste n’a pas été au top mais largement au dessus de la moyenne (certes très basse) et ne mérite pas les sifflets!!!J’espère que l’article de sud ouest va remettre un peu les idées claires aux bordelix!Belle académie sinon!

  18. salut

    ça fait plaisir de lire une analyse lucide de temps en temps ;)

    lucide, par forcement objective, hein.

    je reviendrai ….

  19. Modeste a plusieurs points forts: il est combatif, il aime le club, Ok mais moi je m’en fout pas mal. Il est jeune et il a une bonne marge de progression, OK mais ça ça intéresse surtout triaud. Seul vrai point positif de Modeste si on parle juste de foot: il a une réelle capacité à se créer des occasions de but et ça c’est important. Après il a un gros point négatif: il est pas foutu d’en planter un depuis 6 mois et franchement je veux bien le refrain des bordelix machin, du mental bidulle, mais là on parle d’un attaquant qui ne plante pas depuis 6 mois!!! Alors qu’il se créer des occases et qu’il se retrouve même parfois seul à trois mètres du but… Donc malgré les excuses, le potentiel, le jussié et compagnie si on fait un bilan objectif en prenant en compte le fait que le mec est attaquant, désolé mais Modeste est médiocre, moyen moins on va dire. A un moment donné sur la fin de saison, un diarra qui marchait a réussi à en planter 3 là où un modeste qui se donne n’a rien fait de concret.
    Le problème c’est qu’il a pas vraiment le niveau pour être l’attaquant de pointe mais que Diabaté non plus. Et Jussié n’a pas le niveau d’être attaquant de soutien mais gouffran non plus…
    Après les sifflets Claude, n’oublie pas que globalement ceux qui sifflent Modeste sont les même qui scandent « Triaud, Triaud!!! » quand sochaux nous en fout 4 dans la tronche en 30 minutes… On peut leur proposer de faire un sudoku avec sané mais on peut attendre grand chose non plus de ces gens…
    Sinon excellente académie, est-ce utile de le préciser. Juste un peu sévère pour traoré je trouve qui a été bon, notamment dans sa relation avec jaro et n’guémo, enfin je trouve.

  20. je suis desole j’ai tjrs ete le premier a defendrfe modeste et a croire en lui mais la il est pas defendable… il rate 3 occasion enormes ( le controle raté pr la premiere, la frappe dans les nuages sur la deuxieme alors qu il peut centrer et une frappe encore dans les nuages sur un centre en retrait) plus l’occaz du peno ou il se chie lamentablement mais heureusement marchal fait une faute stupide et modeste obtient de facon chanceuse le peno… il n’est pas responsable de la situation bordelaise mais autant d’occasion raté dans un match on peut pas se le permettre

  21. merci booooocoup g bien rit mais c con y a booooocoup de verites merci mec …. une page sur m6 serait pas mal aussi ce sont les responsables bises

  22. Je suis d’accord avec l’analyse du match de Modeste. Il rate des occasions « pas trop compliquées » (parce qu’un occasion n’est jamais facile) mais il a beaucoup pesé sur la charnière centrale de Sainté.

    N’Guemo a gratté beaucoup de ballons, il a récupéré les jambes ultra-extensibles que Diarra a laissé en partant chez les sardines. Sa lenteur dans le jeu est due à une volonté d’aller vers l’avant alors que les attaquants et milieux ne se sont pas démarqués.

    Quand à Ciani, sur l’ouverture du score, paniquer d’une telle façon alors que le joueur le mieux placé derrière lui était Trémoulinas, c’est indigne d’un joueur qui prétendait à l’équipe de France, il y encore 18 mois de cela…

    Henrique mériterait presque de prendre sa place…

    Allez Bordeaux !

  23. Tout à fait d’accord avec Plasil Power.

    Pour revenir sur tes propos Claude, je ne souhaite pas parler des sifflets car il est évidents qu’ils sont lamentables, mais c’est le fait d’une minorité je pense. Ca s’entend beaucoup cela dit.
    Après si ca suffit pour le déstabiliser, c’est quand même un peu limite pour du haut niveau. Combien de joueurs ont du subir bien pire? Bref ca n’excuse rien mais ce n’est pas la raison de ses échecs plus que récurrents.
    Quand à son match d’hier, on peut être heureux que l’arbitre siffle un pénalty sur l’action parce que c’était limite. On le voit avoir peur du pied qui arrive bien avant l’impact alors qu’un tueur se serait jeté tête la première pour marquer.
    Quand à diabaté tes stats sont incomplètes et donc fausses. Il faut comparer le temps de jeu car diabaté est surtout rentré en cours de jeu. Et la ya pas photo. Surtout sur les six derniers mois. En plus de ca on pourra aussi parler de tous les pénaltys qui gonflent les stats de modeste, ses 3 buts face à arles…

    Dire que Diabaté profite de la méforme des défenseurs est réducteur et facile. Sinon on le verrait dans tous les matchs de foot et ca n’est pas le cas.

    Enfin je tiens à signaler que modeste est loin d’être le premier sur ma liste de chèvres de cette année. Il faut savoir que cette liste a réellement commencé par obertan que j’ai cerné très vite.
    Il faut avant tout empêche ciani de nuire. j’aimerais d’ailleurs beaucoup avoir des stats détaillées à son sujet, je pense que le ratio de défaites en sa présence est conséquent. Et le nombre de buts pour lesquels il est directement responsable ahurissant. Quand à son état d’esprit et son melon, pas besoin de développer davantage.

  24. salut!!

    quel bonheur de retrouver le petit plaisir hebdo de la scap!!

    Malgré quelques entêtement qu’un Bordelix est un anti-modeste. ce dont je ne suis pas sur. La critique est bonne mais je la trouve un peu trop amère et défaitiste pour une première journée ligue 1. (on dirait les résumé de l’époque a Tigana)

    Modeste c’est fait très peu sifflet et c’est même fait applaudir en tout cas pour les sudistes.

    Tout le reste je suis d’accord avec toi. cette charnière centrale m’a permis de me pisser dessus tout le match. il y a beaucoup de chose à revoir derrière. Après il faut laisser 5 matchs aux milieux pour se trouver meme si il reste une place a droite à prendre. En espérant que Modeste retrouve vite le chemin des buts. j’ai confiance pour cette année .
    Et avant tout : Allez Bordeaux

  25. Je suis d’accord…avec tout le monde !
    J’ai envie de faire confiance à Modeste, de lui laisser du temps, mais sûrement pas 38 journées !!!

    Sinon remplaçons Modeste par Vantard ! C’est un jeune con, certes, qui fera pas vendre beaucoup de maillots, aussi, mais c’est un gars qui a déjà couché avec Zahia…

    Merci monsieur Pèze !
    Cordy allemand…

  26. Excellent article, comme d’habitude. Cette obsession à soutenir Modeste devient maladive, je me demande si tu n’as pas choppé Alzheimer à force d’agiter ta main droite en regardant ton mignon. S’il suffit de mouiller le maillot pour être un joueur correct alors mets moi sur le terrain. Comme tous les gras du bide je sue comme un goret et je peux te rendre une serpillière après 10 minutes de danse avec Jussiê pour éviter le ballon. Ca ne fait pas de moi un titulaire indiscutable. Modeste a à peine le niveau CFA, dans 2 ans il aura peut être perdu ses pieds carrés mais d’ici il doit jouer le week-end contre Lormont et Lesparre, et c’est déjà un gros challenge pour lui. Certes il ne mérite pas les sifflets mais comment faire comprendre à Gillot qu’on aimerait bien un maigre espoir de voir un jour un attaquant de notre équipe marquer un but à un gardien qui ne porte pas le maillot des girondins?

    En parlant de Gillot il a montré sur ce match qu’il ne comprend rien au foot et que Tigana était finalement un grand communicateur victime d’un complot ourdi par les anciens moins anciens que lui (jaloux !). Un entraineur qui titularise Jussiê n’est qu’une buse. La saison va être longue, on n’a pas fini de rigoler en lisant ta prose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.