L’Ajax academy note Ajax-Juventus

5

Rhinit Michuls rejoint les académiciens

Rhinit Michuls rejoint les académiciens de horsjeu.net et vous détaillera les prestations de ses protégés à chaque fois qu’il peut voir un match de l’Ajax (son métier de photographe érotique d’extérieur est parfois très prenant)…

Certains clichés font mal au derrière. Celui de la victoire « à l’italienne » tout particulièrement. Fond de jeu indigent, dominée toute la partie, 2 buts pour 3 occasions, la Juve l’emporte sans panache et sans sentiment, laissant celui d’injustice à une jeune Ajax abusée par une Vielle Dame. Une victoire sans grand génie, si ce n’est celui de Del Piero et son talent éblouissant, à l’origine des 2 buts conclus par la tronche d’Amauri. L’Ajax, comme à son habitude, a joué avec autant de bonnes intentions que de maladresses. Les notes !

Stekelenburg 5: Le grand Stek a été saignant sur la 1ère occasion, puis saigné sur les 2 suivantes.

Verthongen 2: Valeur montante belge, c’est dans l’axe qu’il s’exprime le mieux. Placé arrière gauche, il bafouille sur ses montées et perd la voix sur 2 duels aériens avec Amauri. Résultat, 2 buts.

Oleguer 4 : Surnommé le poète catalan par les fans du Barça, il profite des blessures et suspension pour gratter quelques matchs ces derniers temps. « Allons voir mignonne si la rose qui avoit déclose ce matin ». Comme ces vers, le sympathique Oleguer est sincère mais joue de travers. A pris soin de laisser, Alderweireld se farcir les relances et Del Piero, et Vertonghen se faire démonter par Amauri.

Alderweireld 3 : Autre jeune belge, il a joué le rôle de la bonne poire qui ne comprend rien au numéro de magicien de Del Piero Gérard mAjax  sur le 1er but. « Mais comment il a fait ?! Comment il a fait ?! Il planque un truc dans ses chaussettes ? Ses crampons sont truqués ??» se demanda-t-il bêtement après le petit pont. Rien de tout ça mon p’tit, c’est le talent.

Van der Wiel 6 : Belle pousse hollandaise courtisée par les habituels Arsenal, Inter et Co. A plutôt bien défendu, et franchement bien débordé. Seul bémol, une tendance aux passes molles, comme un bon fromage français.

Enoh 4: Actif, présent à la récupération mais trop confus et approximatif. Il l’a joué à la Lassana Diarra (en commettant un peu moins de fautes que Lass’ cependant).

De Zeeuw 4 : Demy a fait les choses à moitié. Précis, « poinetu », affûté en 1ère mi-temps, il a baissé physiquement en 2ème et devenu du coup beaucoup moins sharp.

Siem De Jong 6: Aucun lien avec Nigel, et donc avec Jerry, le papa de Nigel, ni avec John ancien du PSV et Jean-Paul, ancien d’Utrecht. J’en sais rien en fait, peut être Theo de Jong, qui était de l’aventure hollandaise en 74, est son oncle ? En revanche il y a un lien avec Luuk, qui n’est pas son père, mais son frère jouant à Twente.
Tout ça pour vous dire que De Jong est le nom le plus répandu au Pays-bas. Siem, lui, s’est procuré le plus grand nombre d’occasions et a touché le poteau en fin de match, histoire de frustrer l’Ajax davantage.

Emmanuelson 2: On dit d’un arbitre qu’il réalise un bon match lorsque sa présence est à peine remarquée. Urby a très bien arbitré, je ne l’ai vu que 2 fois. La première pour un débordement en début de match. La seconde quand il est sorti du terrain à la 73ème.

Sulejmani 6: Son physique de Playmobil a coûté 16,25 millions d’euros à l’Ajax il y a 2 ans. Plus gros transfert de l’histoire d’Eredivise, il tarde, à l’image de Babel et Ben Arfa, à confirmer son potentiel. Entre deux performances merdiques, Sulejmani a ses fulgurances de jouvenceau insolent pour péter les reins à Zebina sur le but et Legrotallie sur tout le match. Sulejmani, en avant les (belles) histoires?

Suarez 6: Serait-ce sa tête chevaline qui donne tant de grâce à ses chevauchées balle au pied? Le plus talentueux des Ajacides a superbement mené le contre sur 50 mètres avant de laisser Sulejmani faire les 40 autres pour marquer. Ses dribbles et percussions ont mis en danger la défense turinoise toute la partie. Seul Chiellini, unique défenseur de haut niveau à la Juve, est parvenu à le contenir, pas toujours régulièrement d’ailleurs…parce qu’il y avait pénalty bordel !!!
Luis a parfois manqué de justesse dans le dernier geste et s’est pris un jaune pour une connerie, il manquera le match retour.

Remplaçants :

Eriksen 2: Rentré à la 73e à la place d’Emmanuelson. Ses passes ratées et son numéro 51 m’ont donné envie de boire.

Rommadhl 3 : Remplace Suljmani à la 80e, et pis c’est tout.

Hyun Jun Suk 5 : A la place d’Enoh à la 85e. Ce jeune sud coréen de 18ans arrivé en septembre dernier est la nouvelle coqueluche de l’Arena. Hyper actif, sa fougue fait tellement plaisir à voir que sa technique rudimentaire et ses nombreux déchets sont pardonnés.

...

Si comme Rhinit et les autres académiciens, tu soutiens un club, manque d’objectivité et de patience, écris nous à editeur@horsjeu.net pour faire des essais et créer ton académie.

5 thoughts on “L’Ajax academy note Ajax-Juventus

  1. Très bonne analyse de Rhinit, même si pour moi le poète mériterait d’être plus souvent titulaire.

  2. Prends garde à toi Rhinit, Cecile Delarue a parlé de ce match à 100% foot…ta place sur HJ est peut être en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.