LDC : PSV/Zulte-Waregem (2-0) : La Jup’ y croit encore

Salut les filles !

Préparez-vous à vivre un match historique : la toute première rencontre de Ligue des Champions pour Zulte-Waregem ! Grâce à leur 2ème place en championnat la saison passée (meilleur résultat de son histoire), l’Essevee retrouve l’Europe, 7 ans après un joli parcours en UEFA (élimination en 1/16 après être passé par les barrages).

Les Belges devront passer deux tours s’ils souhaitent accéder à la phase de poules. Le premier obstacle commence ce soir. Alors que Lyon, le Zénit Saint-Petersbourg, le Metalist Kharkiv ou Fenerbahce faisaient partie des adversaires potentiels, il faudra finalement aller affronter le PSV Eindhoven, deuxième de l’Eredivisie 2012/2013.

 

Alors qu’on s’attendait à ce que Zulte-Waregem soit pillé, il n’en est finalement rien. Seuls deux joueurs majeurs sont partis : Jonathan Delaplace est parti à Lille, tandis que la révélation Junior Malanda a cassé son contrat grâce à la « loi du 24 février 1978 » qui permet au joueur de rompre sans contrat quand bon lui semble, moyennant un dédommagement. Généralement utilisée pour faire pression sur son club (afin d’obtenir une augmentation salariale ou une baisse du prix demandé, coucou Marouane Fellaini, coucou William Vainqueur), elle a cette fois-ci était appliquée par le joueur et ses agents en raison d’un « manque de respect ». Il est reproché à Zulte-Waregem d’avoir utilisé puis refusé une offre de Fulham de 4M€ avec un beau salaire pour le joueur pour mieux négocier un transfert vers l’Udinese, plus lucratif pour le club (6M€ évoqués) mais moins pour le joueur. En quittant brutalement le club qui l’a révélé, Malanda prive Zulte-Waregem de 4 à 6M€ (soit 50 à 75% du budget de la saison passée) s’il avait dû être transféré. Mais c’est aussi une grande perte sportive, tant ses qualités à la récupération furent impressionnantes la saison passée. Les deux parties ont donc trouvé un arrangement surprenant : Malanda signe à Wolfsburg 5 ans, et il est prêté dans la foulée à… Zulte-Waregem. Quoiqu’il en soit, je trouve que c’est un bel enfoiré.

Si Berrier avait annoncé son départ, il est pour le moment toujours là, tout comme son meilleur ennemi M’Baye Leye. Quant à Thorgan Hazard, ce bel homme, il a prolongé son prêt au Stade de l’Arc-en-Ciel pour pouvoir jouer l’Europe. REP A SA MALANDA !

Côté arrivées, Francky Dury a obtenu les transferts définitifs de Conte (La Gantoise), Godeau et Verboom (Anderlecht), déjà prêtés à Zulte la saison passée. Frédéric Duplus (Sochaux) et Julien Toudic (Lens) sont les autres recrues notables.

 

Au PSV, c’est la grande saignée. Équipe incroyablement impressionnante quand tout fonctionnait la saison passée (103 buts marqués) mais également extrêmement irrégulière (9 défaites, soit 7 de plus que l’Ajax), elle a perdu de nombreux titulaires cet été : Dries Mertens (45 buts en 40 passes décisives en 88 matchs) a rejoint le Napoli, Kevin Strootman (14b, 28pd en autant de matchs) est à la Roma, Jeremain Lens (43b, 48pd en 138 matchs) est parti au Dynamo Kiev rejoindre M’Bokani, Belhanda et Trémoulinas, Erik Pieters découvre l’Angleterre avec Stoke City, tandis qu’on note aussi les départs des vieux Bouma (fin de contrat) et Van Bommel (fin de carrière). Même l’entraîneur a changé : Dick Advocaat, pire qu’un enculé pour être poli, est remplacé par Cocu, kom 1 symbol.

Il a donc fallu recruter. Le pas-tout-jeune Ji-Sung Park retrouve un vrai club après une saison à QPR, Jeffrey Bruma (Chelsea) a signé contre 3,5M€, tandis que l’excellent Maher arrive de l’AZ Alkmaar. Je ne connais pas les autres recrues (Schaars, Arias, Rekik, Jozefzoon), ce qui, au risque de paraître prétentieux, me fait dire que ce n’est pas du haut niveau.

Zulte peut donc profiter de ce mercato agité à Eindhoven pour profiter du manque d’automatismes des nouveaux arrivés. Komaan Essevee !

 

Les compos

 PSV0

Sans Park (pas qualifié, ou pas prêt) ni l’international néerlandais Narsingh, le PSV se présente avec une équipe qui ferait jouir Arsène Wenger : 20 ans et 11 mois de moyenne d’âge. Mention spéciale à l’ailier droit belge Zakaria Bakkali (aucun lien avec Dagui), né en 1996.

PSV1

Pas de surprise du côté de Zulte. 2 changements par rapport au 11 aligné lors de la 1ère journée de championnat samedi dernier : N’Diaye et Berrier remplace Naessens et Conte. Dury transforme donc son 4-4-2 en 4-2-3-1. Fait dommageable, Zulte jouera avec son affreux maillot extérieur, une nappe blanche et grise aux extrémités jaunes, avec short domicile (bordeaux à bande vertes) et chaussettes bordeaux. La grande classe.

Le match

-6’ On diffuse « Eye of the Tiger » en boucle dans le stade, c’est un peu chiant.

-3’ Ah, on passe à la jeune mariée Tina Turner, avec « The Best ».

-1’ BOUUUUUUH, y’a pas l’hymne de la Ligue des Champions ! Complot anti-belge.

1’ C’est parti. 100% de possession pour Zulte-Waregem pour le moment. Oléééé !

2’ Bakkali a déjà permuté avec Depay. Il récupère la balle, nique De Fauw, repique dans l’axe et cherche le petit filet opposé en enroulant sa frappe. Ça finit sur le poteau !

5’ Bon, ben on n’a pas beaucoup la balle en fait.

9’ Dégagement à la retourne de Colpaerts. S’il s’était planté, on aurait eu droit à un joli CSC.

12’ Côté droit, Depay s’infiltre et centre puisamment au premier poteau. Matavz vient couper, mais Bossut s’oppose et détourne en corner.

16’ Pour la première fois du match, on vient de voir le vrai jeu de Zulte. Un récupération grâce au pressing des milieux offensifs, des passes courtes, rapides et à ras de terre, et un jeu en triangle qui déstabilise ces gros Bataves. BRASIL ! Malheureusement, le centre de Berrier finit en tribunes.

18’ Passe en retrait foireuse de Verboom. Matavz intercepte et se présente en face-à-face. Bossut écarte le danger, alors qu’il avait plongé bien avant le dribble de l’attaquant. L’expérience !

 PSV2

PSV3

 

23’ QCM :

PSV4

 Le joueur du PSV en bas à droite vient de centrer en retrait en bout de course, le ballon passe dans le dos de toute ma défense et arrive dans mes pieds.

A – Un joueur du PSV arrive, je dégage en catastrophe. Je suis le capitaine, je dois montrer l’exemple.

B – Je contrôle et j’essaie de relancer proprement comme mon entraîneur nous l’inculque : je suis le capitaine, je dois montrer l’exemple. De toute manière, je peux perdre la balle, ils ne savent pas cadrer, ces gros Bataves.

C – Je klaxonne.

PSV5

 Vous aviez trouvé ? Bravo !

28’ Pendant ce temps-là, les Grasshopers viennent de tirer sur le poteau lyonnais.

30’ De l’espace pour Zulte-Waregem, créé par Leye. Hazard décale bien Berrier et centre pour Habibou, qui tente le retourné. Leye essaie en même temps de placer sa tête, ils se gênent, personne ne touche la balle. Et en plus il y avait hors-jeu. Bravo les gars.

32’ AJAX !

33’ Nouveau beau mouvement pour l’Essevee. Hazard lance Verboom à gauche. Son centre au deuxième poteau est remis dans l’axe par Habibou. Leye veut lui montrer qui est le patron et tente à son tour le retourné acrobatique. Il ne touche pas plus le ballon.

 PSV6

Sur le contre qui suit, Depay élimine D’Haene et frappe assez honteusement au-dessus.

35’ Alors que le six mètres vient d’être tiré, le PSV récupère la balle et repart à l’offensive. Bakkali fait un appel hyper téléphoné, Verboom n’a pas de réseau. Le joueur du PSV peut remettre dans l’axe pour que Matavz conclue dans le but vide, mais il préfère la frappe à côté. Étrange.

 37’ Action qui débute similairement. Bakkali a commencé son appel depuis 10 mètres que personne n’a encore réagi. Il percute et fait une petite passe subtile pour Depay dans les six mètres. Sa talonnade en retrait élimine le gardien. Matavz reprend comme il peut pour marquer, mais Bossut dévie sur sa barre transversale. Depay reprend et marque. C’est refusé pour horsjeu.net. Oléééé !

Mi-temps sifflée alors qu’il y avait corner pour Zulte. Arbitre enculé, putain de complot anti-belge ! Bon, Zulte s’en sort plutôt bien. Les belges courent beaucoup, ne touchent pas beaucoup la balle, et la perdent rapidement quand ils l’ont. Déjà 2 poteaux pour les gros Bataves.

46’ Premier changement : Complètement à la ramasse, Verboom est remplacé par Duplus.

47’ 188ème frappe à côté de Bakkali.

50’ En une-deux avec Matavz, Wijnaldum s’infiltre et fait un joli pointu qui finit sur le poteau. Olééééé !

56’ Centre en retrait de Berrier. Ne pouvant faire de retourné, Leye est complètement paumé et laisse passer le ballon.

60’ Il me semble qu’on vient d’assister à un fait historique : la première frappe cadrée de Zulte-Waregem en Ligue des Champions. Elle est l’œuvre du capitaine, kom 1 symbol. C’est puissant, à ras de terre, le gardien doit plonger, mais finalement c’est pas hyper dangereux.

61’ Wijnaldum trouve Depay à 35 mètres. Personne ne l’attaque, il se met en position et déclenche une frappe énorme qui finit au fond des filets. Putain, 1-0 ! La vidéo, ici.

66’ Lob subtil de Wijnaldum : le PSV touche une 4ème fois les montants, ce qui me fait esquisser un rictus moqueur.

67’ Berrier est remplacé par Conte. Match pas terrible pour l’ex-génie français.

72’ Au PSV, Locadia remplace Matavz. La moyenne d’âge chute de moitié.

75’ Côté droit, Brenet se prend pour Gareth Bale contre l’Inter et remonte tout le terrain à une vitesse folle sans se soucier des semelles bien placées de ses adversaires. Il centre pour Locadia qui, placé entre les deux défenseurs centraux, reprend du bas du tibia. Ça rentre. FUCK ! 2-0 !

77’ Mais Hazard bordel ! Alors qu’il s’infiltre bien et qu’il peut frapper, il tergiverse, voit ses adversaires se replacer, et fait une petite passe en retrait ratée.

 PSV7

Ne frappe surtout pas hein !

81’ Le jeune belge Bakkali sort sous l’ovation. Bien qu’il soit encore brouillon face au but, il est très percutant et a fait beaucoup de mal à Zulte. À 17 ans, c’est assez impressionnant. Il a donc gagné sa compilation Youtube avec « musique » affreuse.

86’ Depay fait la même frappe qui a conduit à l’ouverture du score. Bossut détourne en corner, se relève rapidement et semble dire au gros Batave « Eh t’as vu connard, une fois pas deux ». Ou alors il engueule ses défenseurs, j’sais pas.

87’ Leye tente le tout pour le tout et met la main. Carton jaune.

88’ La défense de Zulte a de plus en plus de faiblesses. En contre, Depay est seul dans la surface, évite Bossut et redresse plutôt. Le nouvel entrant Jozefzoon pense marquer, mais Duplus se jette et évite le 3-0.

91’ Seul dans l’axe aux 20 mètres, Leye manque son contrôle et enchaîne avec une frappe qui finit en tribunes. Voilà qui clôt parfaitement sa prestation.

92’ Repiquer dans l’axe et frapper. Le PSV le tente pour la 928ème fois aujourd’hui. C’est passé 928 fois.

Bon, et bien c’est fini. Victoire logique pour les gros Bataves 2-0, qui ont en plus touché 4 fois les poteaux. On peut donc dire que le hold-up était pas loin.

Malgré quelques trop rares mouvements intéressants, Zulte n’a pas existé et n’a jamais mis en danger le PSV.

Match retour dès la semaine prochaine, au stade Constant Vandenstock d’Anderlecht.

 

Les meilleurs moments du match sont ici.

 

Jean-Marie se casse demain matin à Knokke-le-Zoute et ne sera pas en mesure de vous faire part de cette deuxième rencontre historique, qui verra Zulte-Waregem se qualifier à la 95’, sur un but de De Fauw, une nouvelle fois kom 1 symbol. Il espère toutefois vous faire un joli papier pour Belgique-France, qui se jouera sans Jan Vertonghen, blessé. Belles vacances à tous !

Chères lectrices, chers lecteurs, n’oubliez pas que vous pouvez me retrouver sur Facebook et Twitter. Fidèles de la Jup’, vous n’êtes pas sans savoir que le championnat a déjà repris, et que Bart vous a déjà rendu compte du premier match anal de la saison (le premier match de la première journée donc).

Viendez retrouver notre pote Bart Van den Van Krrr, il se fera un plaisir de vous accueillir. Lui aussi est sur Twitter, mais depuis plus longtemps, Bart est moderne.

Pour finir, si vous ne l’avez pas encore fait, likez la Jup’ Académie !

Jean-Marie Pfouff.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. On a vu la différence de niveau entre les deux équipes. C’est con, y’avait moyen de les titiller

  2. PUTAIN J’AI BANDE
    BAKKALI JE T’AIME D’AMOUR
    DEPAY EPOUSE-MOI

    Hum, oui donc.
    Je sens que ce PSV va me faire TRES TRES plaisir tout au long de l’année. Tu parles de manque d’automatismes ? Que nenni, tout marche au poil, les nouveaux sont parfaitement intégrés (a l’image de la paire de centraux Bruma – Rekik) et les jeunes explosent (Bakkali <3333333)

    Le seul (petit) point noir, c'est Maher, qui m'a pas l'air au top encore.

    Pour Zulte, Hazard m'a plutôt surpris. Je pensais pas que c'était un vrai joueur, ben si, et plutôt bel homme avec ça.
    L'attaquant idiot qui tente 2 retournés et rate 2 fois le ballon m'a beaucoup fait rire, merci à lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.