L’hommage des plus grands à horsjeu.net

Dim Dimsk est un peu notre John Ferreira, sauf qu’il est au courant.

Dim Dimsk a quelque peu joué de ses contacts en Tchétchénie pour obtenir un rendez-vous avec quatre gloires du football. M. Kadyrov ne s’est pas fait prier et a gentiment accepté d’organiser une sympathique réunion dans un hôtel tout aussi sympathique à Grozny. Il n’aurait probablement jamais fait cela si je ne travaillais pas pour Horsjeu.net, ce site mondialement reconnu qui fête ses deux ans.

Présents dans la salle, Pippo Inzaghi, arrivé deux bons mètres avant les autres, Dennis Bergkamp, fatigué après avoir passé 48 heures sur les routes d’Europe et Luis Figo, montre au poignet et contrat dans la main. Ronaldinho arrivera une heure et quart plus tard accompagné d’un(e) ami(e).

M. Kadyrov expliqua d’abord le pourquoi de ma présence (faire signer au joueur une carte Titi et gros minet pour les deux ans de Horsjeu), puis demanda aux joueurs s’ils lisaient Horsjeu.net. Ronaldinho et Inzaghi hochèrent la tête, Bergkamp fit la grimace. Figo attendit que je pose deux billets sur la table avant de répondre : « oui ».

La grimace du Néerlandais agaça le Président, qui lui demanda sèchement :

– Pourquoi tu fais la gueule ?

– Je ne fais pas la gueule Monsieur le Président. Mais leur site là, il vole trop haut pour moi. Quand je le lis, je vomis. C’est à cause du mal de l’air.

Pouvait-on rendre un meilleur hommage aux gros membres, qui eux aussi, posent une galette quotidienne après avoir lu L’équipe ou le 10sport ? Face à tant d’émotions, des frissons me parcoururent comme une langue parcours la bite à Van Bommoul, longtemps. Inzaghi prit la parole à son tour :

– Je lis depuis que ça a été créé. Même un peu avant. Et je n’ai jamais eu l’occasion de remercier l’éditeur, ce bel homme d’avoir construit un site pour me rendre hommage. Vous savez quand, je me connecte chaque matin pour lire le service transferts afin de savoir si quelqu’un veut de Yepes, je suis toujours ému de voir ce nom qui résume 50 % de ma carrière, et ce logo au couleur de mon club de cœur. Alors embrasse bien l’éditeur, ce bel homme.

Pendant que Pippo formulait ses remerciements, Ronaldinho souffla dans l’oreille de Figo, qu’il préférait le service trans des gros membres, qui bien qu’ils n’aient pas le même maillot, avaient les mêmes passions.

– Dis leur à ton retour en France, que j’aimerais bien les rencontrer. J’ai entendu dire qu’ils trainaient souvent dans un truc appelé Balto. Il faut qu’ils le réservent pour une soirée. Je viendrais avec des amis des trois sexes, il y en aura pour tout le monde. J’amènerai même des filles classes pour l’éditeur. Luis, tu te joins à nous n’est-ce pas ?

– Ca dépend des modalités du contrat… En parlant de contrat Dim. Je ne peux pas souhaiter un joyeux anniversaire à Horsjeu.net. Sérieusement ? Une pute et une bouteille de whisky ? Vous m’avez pris pour Vagner Love les gars ?

La demi-heure que les joueurs avaient décidé de m’accorder touchait à sa fin. Inzaghi, Bergkamp et Ronaldinho signèrent la carte, Figo l’ignora. C’est tout de même pas mal comme cadeau d’anniversaire me dis-je en quittant l’hôtel.

Dim Dimsk, depuis Grozny, pour horsjeu.net.

4 thoughts on “L’hommage des plus grands à horsjeu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.