Ligue 1 académie, 23ème journée

Le Dr Di Vago a changé de nègre.

Le doc avait pas compris le principe du nègre, il a fait écrire la 22ème journée par son pote Taye et c’était une catastrophe. Vous saviez qu’il était nigérian vous? Non, parce que pour parler de gonzesses, il maîtrise, alors je me suis fait avoir. Du coup je compte prendre un nègre blanc, je vais faire écrire mon vieux pote Francky, pour qu’il entretienne son français à Munich. Je sais qu’il est bon pour parler de gonzesses, peut-être ce coup-là ça ira mieux.


LIGUE 1, 23ème JOURNEE.

Le train du nord fonce à vive allure, Lille en tête, et Lens en queue, qui arrache un point au Parc. Malheureusement le PSG a un président plutôt discret, qui préfère les restructurations des tribunes et les plans marketing aux déclarations dans la presse. On rigolerait beaucoup plus avec un Jean-Claude Dassier, qui marmonne tout en bavant et en transpirant, que Dédé Gignac est le meilleur attaquant de L1, et que les venues de Fabiano, Drogba, Adebayor, et Benzema, n’étaient que des blagues, il voulait passer pour un idiot aux yeux de la presse pour cacher son incommensurable intelligence. C’est lui-même qui a dit à Deschamps de laisser Rémy sur le banc, histoire de frimer un peu.

Autre stade, autre ambiance. A.S.S.E. style, c’est de la bombe Jean-Mich, à base de plépléstaytion. Evidemment Jean-Mich a été véxé, il a fait envoyer un supporter stéphanois dans les locaux de la sécurité pendant toute une mi-temps, et il a expliqué aux public vert en fin de match « j’en ai déjà quatre les gars, de Playstation, et des PS3, et en plus je joue la coupe d’Europe ». Il n’a pas précisé si sur la PS3 on pouvait configurer la forme des poteaux. Mais passons. Sur le terrain, Bafé la met dure à son ancien public. Dans le vestiaire, Yoann avale gentiment la pilule, entre autres. Parce que le petit est bien meilleur quand il joue pour son tuteur et ex-entraîneur. De la faute à Puel il paraît. Maintenant que Lyon gagne, Jean-Mich pense qu’il est temps de menacer Pupu. On sait que Jean-Mich a discuté avec José Mourinho, le seul entraîneur plus défensif que Puel en Europe, et connaissant l’humour du Mou, Jean-Mich croit qu’il peut licencier Puel pour le mois de juin et bientôt annoncer à son public la venue du meilleur entraîneur du monde.

Laurent Blanc ne le dit pas, mais il pense certainement que le meilleur entraîneur du monde n’est pas Mourinho. Parce que Blanc, il arrive quand même à battre le Brésil avec des joueurs de L1, des attaquants remplaçants en club, un meneur de jeu dont on attend toujours un bon match en championnat, et un Malouda encore plus inactif qu’en Afrique du Sud. Comme une sorte de clash ultime avec le Mou, Blanc fait marquer le Benz. Mourinho n’était malheureusement pas au stade de France, sinon les sites de rumeurs de transferts seraient affolés en ce moment, Méxès se verrait proposer le contrat de sa vie dans le meilleur club du monde selon Benzema. La blague grandeur internationale de Blanc va même plus loin, puisqu’il fait même jouer un remplaçant de l’OM.

A Marseille, rien ne va plus, comme déjà abordé, Dassier ne sait plus comment crier sa joie avec tous les fluides qui fuient par les différents orifices de son visage. L’OM se remet en route, et le CFC invite Edouard Cissé pour nous dire que Marseille sera champion. A noter la remise des prix des lecteurs de l’Equipe Mag, le CFC est la meilleure émission sportive (vu la concurrence, c’est vraiment très difficile, surtout quand on a les droits du championnat), et Pierrot a le prix de celui qui en fait trop. Une autre façon de dire qu’il devrait en faire moins, voire ne pas faire du tout en fait. Si même les lecteurs de l’Equipe le pensent, c’est que l’heure est grave. Heureusement Pierrot peut encore compter sur le soutien des lecteurs de son blog, toujours les preums à s’exprimer, peu importe le sujet.

Landreau jouait son 500ème match de L1. Comment voir la chose ? Les meilleurs gardiens français n’arriveront jamais à une telle présence, vu que la tendance est de partir à l’étranger, même si c’est pour arrêter sa carrière en prenant une branlée contre Barcelone. En voilà 6 que Greg n’aurait pas arrêté, d’ailleurs il ne l’a pas fait. Concernant Mickaël, qu’il se rassure, il peut encore être aussi bon que Jean-Luc Ettori.

A Bordeaux, le duo Triaud-Tigana voit le retour de bâton arriver de plein fouet. On peut appeler ça le karma. Contre Nancy, ils ont trouvé bien de ne rien dire, et accepter un but qui n’en était pas un. Mais tout ça, c’est de la faute à monsieur Ennjimi, arbitre de son état, qui ne comprend rien, et qui n’aurait probablement pas accordé ce but contre Nancy, tellement il n’aime pas les girondins. Bien sûr, le résultat de ce week-end n’est en rien dû au désespoir d’une équipe de Caen au fond du gouffre. Ou plutôt dans le Gouffran, avec tellement d’envie qu’il risque pas de revenir de sitôt.

A peine deux 0-0, une belle journée de L1. On est loin des acrobaties de Wayne Rooney, mais c’est aussi ça le charme de la L1. Un 0-0, pour Arlavignon, c’est un exploit au moins tout aussi exceptionnel que le plus beau but jamais marqué à Old Trafford selon papy Ferguson. Et Loulou, amateur de bonnes vannes, reste dans un étrange silence, comme s’il s’était enfermé dans son bureau pour faire les comptes. Parce qu’une descente n’est pas exclue, même pour le 7ème, et ça aussi ça rend la L1 unique.

Allez, le doc vous salue, en attendant la prochaine journée qui risque d’être bien intéressante. Une journée charnière comme ils disent chez les pros, sauf que eux, ils le disent tout le temps. Le doc, lui ne pose que des bons diagnostics.

3 thoughts on “Ligue 1 académie, 23ème journée

  1. Le prix de celui qui en fait le plus. De pognon ? De pub pour mon émission de radio sur mon blog ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.