L’Internazionale académie note Roma-Inter (0-1)

Une petite coupe vite fait pour Marco.

Marco Matrix sait que la coupe d’Italie est le dernier titre encore jouable cette saison, et j’étais motive, mais remplaçant… Comme d’habitude ! Comme un symbole ?

Arbitre : Nicola Rizzoli.

Très mauvais, comme tous les arbitres italiens, il refuse un but valable à Stankovic dès la 2ème minute, et ne voit pas une main évidente de De Rossi dans la surface 10 minutes plus tard… Il est donc probablement de la famille de Philippe.

L’Inter :

Julio Cesar – Maicon, Lucio, Ranocchia, Nagatomo –Zanetti, Stankovic, Cambiasso, Pandev – Sneijder – Milito

Roma :

Doni – Cassetti, Burdisso, Juan, Riise – Taddei, Perrotta, De Rossi, Pizzarro – Vucinic – Borriello

I Giallorossi :

Du classique romain, avec une équipe assez joueuse, trouvant assez facilement ses attaquants en décrochage, et des espaces sur les côtés. En revanche, la finition leur fait clairement défaut.

Les buts :

Stankovic 45ème :

Cambiasso presse dans le camp adverse et récupère le ballon que lui retransmet Sneijder. Esteban trouve d’une petite passé aérienne Stankovic, qui contrôle et envoie une volée de l’extérieur du pied droit des 25m en pleine lucarne. Un bijou, une oeuvre d’art, et un pied de nez à Hamada Jambay et Francis Llacer.

Evaluazione :

Julio Cesar : 3/5 Encore un match avec finalement peu de travail malgré des chaleurs répétées. Plutôt dans ce qu’il a eu à faire.

Maicon : 2/5 Comlpétement hors du coup en première mi-temps, passant même près d’un second jaune aussi stupide que le premier, il s’est rattrapé par la suite, mais ce n’était pas difficile de faire mieux…

Lucio : 4/5 Louss, c’est patron !

Ranocchia : 3/5 Ranocchia, c’est employé !

Nagatomo : 3/5 Egal à lui-même ces derniers temps, avec de l’activité et de la volonté, mais peu de réussite dans le dernier geste. Tient bien son couloir, malgré un alignement parfois flottant.

Zanetti: Magnifico/5 Egal à lui-même ces derniers temps, avec de la rigueur et de la sobriété, et une couverture de Maicon toujours efficace. Capitano !!!!!

Stankovic : 4/5 Enfin un match où il joue à son poste, et comme par hazard, il retrouve son niveau, avec moults courses, frappes, et buts, puisqu’on lui refuse le premier assez injustement. Et le deuxième… anal comme on les aime !

Cambiasso : 3/5 Bien plus à son aise face à une équipe manquant de percussion comme la Roma, il a pu aller chercher haut, trouvant la faille sur l’ouverture du score. Et ça faisait longtemps qu’on attendait ça ! Looooooongtemps !

Pandev : 2/5 Presque milieu, il a été presque inutile. Je dis « presque » parce que sa coupe de cheveux permet de passer de meilleurs moments quand on le regarde. Remplacé à la 82ème par Obi, qu’on veut voir plus souvent.

Sneijder : 2/5 Mouais mouais… Il manque clairement de jus en ce moment, et tout ce qu’il tente est voué à l’échec. Mais en tout cas, il ne lâche pas le morceau, ce qui est une qualité comparé à d’autres.

Milito : 1/5 Presque joueur de foot, il a été totalement transparent, un peu comme l’humilité d’un Morlino. Remplacé à la 76ème par Pazzini… pas mieux !

Pour être honnête, j’ai arrêté de regarder le match à la 84ème minute, parce que le Balto allait fermer… Vous pouvez donc finir cette feuille de match en commentaire.

Bien à vous, Marco Matrix.

12 thoughts on “L’Internazionale académie note Roma-Inter (0-1)

  1. @hou ha cantona: je reconnais qu’il est toujours très fort, mais de là à ne jamais le noter… On est censé donner une analyse du match non? Le reste, c’est du tout bon, comme d’hab.

  2. Le running-gag, c’était pas plutôt Apoula Edel?
    Si un jour Zanetti était payé ne serait-ce que d’un 4, alors j’arrêterais de lire cette belle académie.
    Forza Javier!

  3. Ce qui est sûr, c’est que le running gag finira la saison ! Après, tout est possible…

    Et pour la précision, j’ai dû torcher l’académie rapidement, et j’avais peur d’oublier mille mots, mais il n’en manque qu’un, et on trouve de-ci de-là quelques accents manquants, mais je suis plutôt satisfait de mon travail dans l’urgence. Bon, il faut dire que la deuxième mi-temps n’avait rien de passionnante, et qu’elle m’a permis de prendre de l’avance…
    Mais il est cocasse de voir le premier match avec Eto’o sur le banc depuis bien longtemps aussi maîtrisé et abouti dans le résultat, alors que Samuel nous a porté sur son dos toute l’année !

  4. J’aimerais voir comment sophie favier prononce zanetti, si elle a personne en bouche bien sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.