Marseille – Montpellier (2-2) : la Paillade académie sans sifflet

Dans un monde parallèle, où la vue est normale chez tous les hominidés et où les myopes, presbytes et autres dégénérés de la campagne sont exécutés de manière arbitraire, le club pailladin remporte une victoire sensationnelle contre l’équipe de la cité phocéenne. Dépassée par les attaques incessantes des gazelles montpelliéraines, la défense marseillaise s’est arc-boutée jusqu’à plier devant ce talent incandescent. La bande à Courbis sauve un bout supplémentaire de fesses et remonte son altitude dans le classement général, humant un air de plus en plus frais. Bientôt l’atmosphère viable, bientôt la salvation totale.

 


 

 

Dans le monde réel, il y a des types qui ont des problèmes de vue. Certains parviennent à s’en sortir en chaussant des petits morceaux de verres enchâssés dans des tiges de métal qu’on nomme lunettes. Certains, conscients que ce relatif handicap ne leur permet pas de réaliser diverses actions ou de pratiquer tel ou tel métier, s’abstiennent d’emmerder les gens. D’autres, enfin, persistent à nier que leurs mirettes sont endommagées et qu’il faut soit se soigner, soit aller jouer de la vielle à roue dans les couloirs du métro.
Et ceux-là viennent salir de leur déni crétin la vie paisible des honnêtes gens.
Parmi eux, on trouve certainement des contrôleurs des impôts (facile, mais vérace), des agents de la maréchaussée (service indifférent), des électeurs du Front National (eux réalisent la prouesse d’être cons en sus), des agents de la sûreté ferroviaire (les pauvres ne connaissent qu’un mot sur trois dans l’intitulé de leur emploi), etc., ne nous amusons pas à tenter de dresser une liste exhaustive, la vie est trop courte pour ça.
Mais on trouve aussi des membres du cor arbitral (orthographe approuvée par l’association de lutte contre Tony Chapron). Du genre qui ne voient pas un pinpin contrôlant la balle de ses deux bras avant de frapper celle-ci assez facilement jusqu’au fond des buts. Ou qui, là on est carrément sur de la cécité, ne distinguent pas qu’un ballon a franchi TOTALEMENT la ligne de sortie de but, ce même ballon qui finit lui aussi au fond des filets. Il n’y a plus d’excuses pour ces empafés. Il n’y a même plus d’insultes. Un match nul s’annonçait comme un bon résultat, le MHSC ramassant sans rechigner le moindre point qui voudra bien rester dans son escarcelle. Mais pas comme ça, pas en se faisant entuber modèle géant. Pas en devant passer pour les râleurs sudistes de mauvaise foi, qui crient au scandale.
Nous, on veut bien serrer les fesses jusqu’à la dernière journée, regarder la ligue 2 comme on regarde pris de vertige le vide, faire des prévisions (à défaut de provisions) de points nécessaires pour le maintien. Mais en jouant vraiment au football. Parce que si on part toujours avec un boulet (dans les deux sens du terme) sur la pelouse, on ne s’en sortira jamais.

 


 

Les notes (malgré tout) :

Pionnier, un peu maladroit sur le premier but, impuissant sur le deuxième, n’aura que 2. Mais bon, y avait main. Mais bon, elle était sortie.

Deplagne, a su rester digne devant… non rien, 2.

Congré, encore perdu dans ses placements, a semblé par moment prendre conscience qu’il pouvait être un défenseur somme toute correcte, parfois même assez bon dans l’ensemble. Non je déconne, c’est pas terrible, 2.

Hilton, a assuré l’essentiel, même s’il a paru soit émoussé physiquement, ce qui serait une première, soit lassé de devoir éteindre tous les feux avec sa seule lance, certes grande mais pas assez, il faut croire. C’est un 3.

Bensebaini, est évidemment un joueur prometteur, avec une bonne vision du jeu, une technique supérieure et un physique en devenir, mais il fait beaucoup trop de fautes bordel, et il semble pouvoir dégoupiller à tout moment. Il me rappelle Spahic, alors je reste sur le 3.

Rémy a perdu la bataille du milieu trop souvent pour sauver la communauté, 2.

Martin s’est démené comme il a pu pour proposer un jolie animation offensive, il passe donc le BAFA avec un 3.

Dabo n’est pas en reste puisqu’il a bien aidé Jonas à monter son petit pestacle, voilà ton petit 3 mon singe hurleur.

Roussillon va vite, il s’entraîne à ne pas perdre une seconde, il a 3.

Boudebouz se réveille parfois, fait une passe magistrale, et se rendort. Ça me va, 3.

Ninga ne nous a coûté que 75 000 euros, je sais pas si vous le savez. Maintenant oui. Et il repart à la vitesse de l’éclair au café avec un 4.

Y avait aussi des mecs qui sont rentrés en jeu :

Y avait Camara, qui s’est pris les pieds dans la carpette, et puis Sanson, qui devait jouer 20 minutes mais il s’est fait avoir, et enfin N’Diaye, qui a couru 12 secondes.

 


 

 

Le bisou un peu fâché mais toujours vigneron,
Marcelin Albert

 

 

marcelin

Qui ne saute pas est un Nîmois.

3 commentaires

  1. Bravo pour cette analyse tout en retenue.
    Il faut 5 ralentis pour voir la sois-disant main et au moins autant pour voir que le ballon est effectivement sorti sur le deuxième.

    Mais c’est tellement rigolo de charger l’arbitre en faisant toute l’acad sur cet angle là

  2. Je compatis cher Marcelin à ce terrible constat. Nous avons perdu la LDC l’an dernier sur c genre de faits malheureux.

    Il faut s’en accommoder.

    Non je déconne. AHAH

  3. Il y a un péno non sifflé sur Martin.. bon il était hors jeu au départ, mais si la 2nde erreur est attribuable à l’arbitre de touche, la 1ère c’est bel et bien l’arbitre central qui prend la décision de ne pas siffler..

    Bon sinon on monte doucement mais surement.. mais ce n’est pas pcq on a marqué 6 buts en 3 matches qu’il faut sauter au plafond
    Avec de la réussite, on en met 4 de plus à Lyon.
    Contre Ajaccio, on en met 5 aussi..
    Et contre Marseille on aurait gagné que ce n’aurait pas été volé!

    Il y a du mieux, Ninga fait du bon boulot, mais prendre des buts ds les arrêts de jeu (et de chaque mi tps), se prendre des buts à la con sur des erreurs défensives.. et tjrs et encore ce défaut de réalisme (oui on marque, mais on pourrait marquer bcp plus et se mettre à l’abri)
    C’est vrai qu’on a été « nuls » en début de saison, mais on méritait pas de perdre à chaque fois.. meme contre le PSG !
    Et quand je vois le jeu produit, on mérite largement la 1ere partie du classement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.