La Mascotte : Origins

23

Elle n’a toujours pas de nom, mais une histoire

23 thoughts on “La Mascotte : Origins

  1. Première bulle: « tu leur a envoyé ».

    Déçu, terriblement déçu, en larmes même, j’ai arrêté la lecture.

    Vivement la semaine de l’éditeur.

  2. L’envoi du fichier par mail aurait été plus crédible…
    Mais malheureusement je pense que les parent de driblou en son fiers…

  3. Vivement le prochain: Super Victor rises.

    Sinon je trouve que tu dessines très bien les bureaucrates, mais les mecs de la com’ sont bâclés. Pourrait-on les remplacer par des hipposounours ?

  4. Pareil que Kaiser.

    Tu dessines à merveille l’hégémonie du Capital et pas ceux qui réalisent les basses besognes. Je crois que ta pensée libérale sauvage transpire un peu trop de ton dessin du jour.

    Sinon pourquoi le monsieur de gauche n’a plus de bras à l’avant dernière case ? Parce qu’ils lui en tombent ?

  5. Les plus grandes réussites sont souvent le fruit d’erreurs monumentales, qui nous dit que Super Driblix ne sera pas la Tarte Tatin des mascottes, qui ?

  6. Putain @Pascal, c’est de l’humour, le mec fait le con avec ses bras pour mimer les nichons de la connasse de l’accueil!!!
    Ben quoi c’est la journée ou on tabase les femmes non?

  7. Oui et puis « qu’est ce qui t’as pris » ??!!
    Je retourne la remarque : qu’est ce qu’il t’a pris ?

  8. Vous savez ce qu’on fait ? Vous inversez le a de la première bulle avec le as de la cinquieme case.

  9. Homerc : ils ont fait un envoi par mail et sorti une copie papier

    Tu connais forcément le process indépassable de tout travail dématérialisé : tu envoies un mail ET tu l’imprimes

  10. @PADLS : Oui excuse moi, mais comme c’est pour les pontes de la FFF et de l’UEFA, je les voyait bien demander un envoi papier…
    Mais c’est vrai qu’un mail ou sa pièce jointe n’a de la vrai valeur qui compte vraiment, que si elle est imprimé…
    Sinon les notifications en bas des mails pour la préservation de l’environnement serait aussi utile que les gilets fluo sur les sièges de voiture…

  11. c’est super bien fais et imaginé et dessiner, franchement bravo padls tu a fait du bon boulet je me demande ce qui t’a prit

  12. Encore une fois, tellement de questions sans réponses…

    On dirait que le monsieur de gauche tout à la fin a des seins. C’est pour le lectorat facilement excitable de HJ.net?
    Il est chauve en plus. Moi c’est ça qui m’excite.

  13. Tu es très productif, Padeuls, c’est bien. Enfin bon, vu le niveau des griboullis, ça ne doit pas t’épuiser HEINT?

  14. Puré j’avai pas vus l’autre fote.
    Fais chié.

    Sinon OUI je dessine en moins de 10mn des gags que j’ai mis 30 ans à peaufiner et je BOIS en même temps pour me donner du courage est ce que quelqu’un a un problème avec ça ?

    en tout cas moi j’ai un vrai problème

  15. OH PUTAIN OH PUTAIN

    Je crois que c’est la première fois ça. Il y a eu un partage du dessin dans Google+.

    Quel génie du marketing. Mieux que la semaine de l’éditeur.

  16. Ça y est tout est corrigé. On ne pourrais accuser HorsJeu de pervertir notre belle jeunesse.

    Est ce qu’on peut demander du fric à Google+ ? On vient d’exploser leur moyenne là non ?

  17. Padls, on dirait bien que tu a(s) mal pris le fait que tes propositions de mascotte n’ont pas été retenues. Peut-être faut-il y voir l’influence maléfique de l’éditeur jaloux ?

  18. on doit pas dire « n’aient pas été retenues » ? faut l’utiliser quand le subjonctif putain

  19. Ta plus grosse faute c’est quand même d’avoir écrit « Driblou » alors qu’il y a clairement deux « b », en tant que dérivé de « dribbler ».

  20. @ The Spooner : « tu leur as envoyé », il n’y a pas de faute, leur étant un COI et non un COD.

    @ Hitoshi : « qu’est ce qui t’a pris », pas de faute non plus, les deux se disent.

    Autre chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.