Warning: mysqli_query(): (HY000/2006): MySQL server has gone away in /home/jdvu3391/horsjeu.org/wp-includes/class-wpdb.php on line 2349
Nice – Lorient (3-1) : L’Aiglons Académie livre ses notes – Horsjeu.NET

Commençons par évoquer le mercato, avec le départ de Dario Cvitanich qui retourne dans un de ses anciens clubs à Pachuca au Mexique. C’est sans aucun doute un des tous meilleurs joueurs qu’on ait eu à Nice sur ces 20 dernières années, redoutable lors de sa 1ère saison, son incroyable efficacité devant le but nous avait permis de finir 4e. Si par la suite il a eu du mal à confirmer avec notamment une 2e partie de saison 2013/2014 catastrophique (aucun but marqué à partir de janvier), son bilan général reste très positif avec 36 buts marqués en 76 matchs sous nos couleurs, dont quelques chefs-d’œuvre. Bonne continuation à lui et à sa sympathique petite famille, et bon rétablissement puisqu’il s’est blessé au genou dès son 1er match au Mexique.

 

Passons à un dossier plus grotesque avec l’affaire Ben Arfa, annoncé comme le grand sauveur du club en une de Nice Matin puis présenté en grande pompe à la boutique officielle avant de s’offrir un bain de foule dans la rue. Bon moi j’y étais pas j’avais piscine.
Et voilà que maintenant son transfert semble sur le point de capoter. En cause la règle stipulant qu’on ne peut pas jouer pour 3 clubs différents au cours de la même saison, ce qui pose problème c’est la nature d’un match qu’il a disputé avec les jeunes de Newcastle en début de saison. Alors que la fédération anglaise a affirmé à notre président que ce n’était pas un match officiel, la FFF a souhaité demander l’avis de la FIFA sur ce point.
Au passage la FFF aurait été saisie par le FC Lorient qui avait envie de faire un peu de délation pour s’amuser, j’espère qu’ils avaient quand même pas vraiment peur de Ben Arfa ces cons. En tout cas en jouant sans lui on les a bien défoncés et c’est une bonne chose de faite.

Ce mercredi la FIFA a rendu son verdict, elle considère le match joué avec Newcastle comme officiel ce qui semble rendre impossible l’homologation du contrat de Ben Arfa, toutefois elle laisse aux instances françaises la prise de décision finale, c’est pas très clair mais ça sent pas bon.
Je sais pas trop si il peut y avoir des recours dans cette situation, mais j’ai vu qu’il y avait déjà eu des dérogations en la matière. De son côté Ben Arfa a déjà déclaré qu’il était prêt à arrêter sa carrière en cas de dénouement défavorable.

A suivre, quoi qu’il en soit je serais pas non plus super déçu en cas d’invalidation du transfert, j’étais pas vraiment convaincu de notre capacité à relancer sa carrière puis sa mentalité laisse toujours à désirer d’après les témoignages que j’ai eu venant de gens qui l’avaient croisé ces derniers jours. Dans le fond ce sera peut-être un mal pour un bien comme pour l’affaire Djalo, joueur qui nous avait échappé pour un fax envoyé quelques minutes après la clôture du mercato, oui on aime bien passer pour des cons.Vu la suite de sa carrière j’ai aucun regret.
Puis on se passera des quelques connards opportunistes qui étaient prêts à venir au stade juste pour lui.

Bon maintenant parlons réellement de football, le mercato hivernal ça reste un des cancers du foot au même titre que le Ballon d’or.
On a donc commencé cette année 2015 par une élimination honteuse en Coupe de France face à Valenciennes, un match sans envie au cours duquel on s’est fait marcher dessus par une équipe de Ligue 2 qui a même pas eu besoin de faire un gros match. Cette nouvelle élimination prématurée en coupe a été très mal vécue et a entraîné une rencontre entre le président, le coach, certains joueurs et des représentants des supporters pour tenter d’apaiser les tensions et faire le point sur la situation du club. On était donc en droit d’attendre un réveil de l’équipe face à Lorient en championnat.

La compo:

Nouveau changement de gardien avec Hassen qui repasse numéro 1 devant Pouplin. Une bonne surprise au milieu avec ce que j’estime comme étant le meilleur trio possible: Mendy – Hult – Carlos Eduardo, on les avait plus vu alignés ensemble dans cette configuration depuis la victoire à Monaco. En défense, Lloyd Palun étant parti à la CAN, le fiston est titularisé latéral droit en attendant une éventuelle recrue à ce poste.

Le match:

Après 5 minutes Bodmer commet une grosse faute sur Jeannot à 35 mètres de ses buts, sur le coup-franc Mostefa dévie le ballon de la tête, à la réception Jeannot prend le meilleur sur Genevois et trompe un Hassen bien passif avec une belle reprise acrobatique, 0-1. On commence à rentrer dans le match après ¼ d’heure de jeu avec un centre-tir d’Eysseric que Bellugou a failli envoyer dans ses propres filets. Derrière ça reste fragile, sur une grosse bévue défensive, Hassen nous gratifiera d’une bonne sortie dans les pieds de Jeannot pour empêcher les merlus de faire le break.

A la demi-heure de jeu, sur un long ballon de Puel Junior, Carlos Eduardo est à la lutte dans la surface pour récupérer le ballon et Barthelmé commet une faute sur lui, penalty transformé par Bauthéac avec un temps d’arrêt dans sa course d’élan pour bien faire rager les Lorientais, 1-1. Juste avant la mi-temps Carlos Eduardo sert parfaitement Pléa qui joue mal le coup face à Lecomte en plaçant mal sa frappe.

La seconde période sera quasiment à sens unique, on prend logiquement l’avantage au score à l’heure de jeu lorsque Bosetti conclut d’une tête plongeante un très bon centre de Carlos Eduardo suite à une-deux avec Pléa 2-1! Quelques minutes plus tard les Bretons peinent à dégager le ballon, suite à une relance dévissée d’un défenseur Pléa remise de la tête vers Carlos Eduardo qui d’une reprise instantanée marque le but de la soirée GOLAZZZZOOOO 3-1!!!
On finit bien le match et une belle parade de Lecomte face à Amavi nous empêche d’alourdir l’addition.

On peut donc encore prendre du plaisir en regardant un match de Nice c’est le principal enseignement de cette soirée. Première victoire à domicile depuis fin septembre, on a fournit un gros match au milieu de terrain et devant où le quatuor Bauthéac – Pléa – Carlos Eduardo – Bosetti a très bien combiné avec des mouvements collectifs très intéressants. Par contre défensivement on est encore loin d’être sereins, malgré la faiblesse de l’adversaire du soir on s’est plusieurs fois mis en danger à cause d’erreurs à la con.
Une prestation globale encourageante mais à relativiser en raison des absences côté lorientais. Il faudra confirmer sur la pelouse de Bordeaux qui eux aussi auront des joueurs importants qui manqueront à l’appel pour cause de blessure ou de présence à la CAN.

 

Les notes:

Mouez Hassen (2/5): En mode manchot sur le but encaissé, une bonne intervention aux devants de Jeannot par la suite puis pas réellement sollicité en 2e mi-temps. Donc pas assez de motifs pour compenser sa responsabilité sur l’ouverture du score.

Jordan Amavi (4/5): Encore un gros match de sa part, beaucoup de duels gagnés, une belle activité dans son couloir où on a pu voir sa capacité à éliminer son adversaire direct sur la phase de jeu qui amène le dernier but. Il était proche de conclure le match en marquant de son mauvais pied.

Mathieu Bodmer (3/5): Il s’est pas privé pendant les fêtes le Mathieu, assez emprunté il arrive quand même à s’en sortir correctement grâce à une bonne lecture du jeu, et des relances propres.
Alors que sa faute à l’origine du coup-franc qui amène le but semblait évitable.

Romain Genevois (2/5): Une mauvaise période pour lui, souvent décevant sur les derniers matchs, il a eu du mal à s’imposer dans les duels et dans le jeu aérien, en témoigne la manière dont Jeannot prend le dessus sur lui lors du but. Fébrile dans ses passes aussi, il faut qu’il se reprenne!

Grégoire Puel (3/5): J’étais assez inquiet avec la présence de Guerreiro en face de lui, finalement ça s’est plutôt bien passé, il a pas été souvent mis en danger dans son couloir et a essayé d’apporter offensivement.

Niklas Hult (4/5): Sa présence au cœur du jeu a fait beaucoup de bien, infatigable, il se projette constamment vers l’avant. Le joueur clé qui permet d’assurer le liant entre la défense et l’attaque, chose qui nous fait défaut lorsque Digard joue à ce poste là.

Nampalys Mendy (3/5): Une bonne complémentarité avec Hult, des ballons gagnés importants qui auront permis de couper les transmissions adverses en les empêchant de développer leur jeu.

Eric Bauthéac (3/5): Il a changé de côté par rapport à d’habitude et a joué quasiment tout le match sur l’aile droite. Ce qui l’a pas dépaysé, très actif durant tout le match avec de grosses qualités de percussion et de bons retours défensifs.

Carlos Eduardo (5/5): Un match de grande classe, impliqué sur les 3 buts, il aurait même pu offrir une passe décisive supplémentaire avec un Pléa moins maladroit. Un des meilleurs joueurs de Ligue 1 quand il est dans cette forme là, un régal à voir jouer.

Valentin Eysseric (Non noté): Malade il a dû céder sa place après une demi-heure, durant laquelle il n’avait rien montré de bien concluant.

Alassane Pléa (4/5): Vraiment dommage qu’il loupe son face à face, le reste de son match a été très bon en étant impliqué sur les 2e et 3e buts. A l’aise en pivot dans les déviations, rapide, son entente avec Carlos Eduardo semble aussi très bonne.

Les remplaçants:

Alexy Bosetti (4/5): Seulement 40 minutes passées sur le terrain, entré à la 30e puis sorti à la 70e pour une tactique plus défensive, mais son entrée a vraiment apporté un plus à l’équipe au niveau du mouvement et de la fluidité du jeu. Le tout ponctué par un but.

Albert Rafetraniaina: Entré à 20 minutes de la fin pour renforcer le milieu de terrain et assurer le score, il a bien tenu son rôle.

Julien Vercauteren: Un petit bout de match supplémentaire pour lui, toujours difficile de le juger là-dessus.

 

Vous pouvez aller voir l’interview que j’ai donné pour le blog d’un sympathique supporter bordelais en prévision de Bordeaux – Nice. A noter qu’au moment d’y répondre j’avais pas encore eu les dernières news sur Ben Arfa.

N’hésitez pas à venir me voir sur twitter vous êtes les bienvenus et vous avez même le droit de me dire tout le mal que vous pensez de Bosetti.

Cyril Trool

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.