OL – ASSE (2-2) : la Forez Académie livre ses notes

L’avis de Notre Président :

Le derby, c’est son affaire. Notre Président a tenu a vous livré son avis avant le mâche face aux quenelles. Extrait :

Toujours un peu particulier c’momeuent là. On voit les ex-q’nelles se réveiller dans la presse, Aulas nous inviter au resto, le chanteur Lacourgette dire qu’il va marquer… C’est bien les gars, mais moi j’dis plus rien. D’puis l’affaire d’la deuch-‘veaux, j’me fait discret, et si les figures d’pain cuit d’en face ont envie d’faire les bilous, j’les laisse bien faire. Enfin beuon, ça m’empêch’ra pas d’ressortir la ch’mise cloquée, hein b’let ?

Il a eu raison, les Verts n’ont pas perdu, la meilleure façon d’aborder le mâche dans la banlieue. Pour découvrir la suite, ça se passe à cette adresse sur la page de la Forez Académie.

 

Le mâche résumé en 1 phrase : « Fais chier… Y’avait la place pour mieux faire »

Un mâche nul au goût un peu amer. Parce que les Verts ont joué à 11 contre 10 pendant 60 minutes, et qu’ils n’ont jamais su profiter de cet avantage numérique. On retiendra donc ce point pris en banlieue malgré tout, mais comme il y a 2 ans quand les Verts avaient obtenu le nul, on sent qu’il y avait aussi la place pour ramener plus.

 

La compo :

Mais c’est quoi ce bordel, Christophe ??? Putain mais tu sors Baysse du frigo, tu le lances dans le derby (bon, OK, t’as déjà lancé avec succès des joueurs un peu remisés au placard sur de gros matches, comme Bayal face au PSG), mais pas dans un système qu’il ne connaît pas ! Je le sentais très très mal, surtout que pour ne rien arranger, Lemoine déclarait forfait au dernier moment et on se retrouvait avec un milieu N’Guemo-Clément-Corgnet qui provoquait une salve d’applaudissement de mon fessier à chaque fois que je l’imaginais sur la pelouse. Bref, ce 3-5-2 c’est non pour moi. Avec un Clerc cramé et un Baysse qui ne jouait plus, si Galtier avait voulu dire à Fournier « Tiens, vas-y, passe par la gauche, c’est ouvert », il ne s’y serait pas pris autrement.

 

Le mâche :

Et ben pas raté mes b’lets. On s’est fait proprement ouvrir sur le côté droit dès les premières minutes. Baysse est déjà à la rue (qu’est-ce que je suis ? Latéral ? Central droit dans une défense à trois ? Joueur de foot ?) et N’Jie s’échappe sur le côté. Il faut un grand Ruffier (et une conduite de balle dégueulasse du Camerounais quand même) pour que l’OL n’ouvre pas le score dès la première minute de jeu !! 10 minutes plus tard, Clerc montre l’agressivité d’une huître sur le porteur du ballon, et laisse Bedimo lancer N’Jie dans la profondeur. Baysse prend complètement le bouillon face au Camerounais qui le dépose comme on largue une chiasse un peu liquide les lendemains de cuite. Ce dernier évite la sortie de Ruffier et tire dans le but vide, mais Perrin réalise un retour miraculeux pour sauver le ballon sur sa ligne au prix d’un tacle désespéré. ON PREND L’EAU BORDEL !! 16e minute, encore côté droit de la défense, encore un Baysse complètement absent et un Clerc on ne sait trop où, Fekir envoie une praline qui fracasse la barre de Ruffier. Les Verts sont très proches de craquer… ce qui arrivera à la 24e. Fekir décale N’Jie sur sa droite (côte gauche de la défense cette fois) qui tire au 1er poteau. Ça passe sous Ruffier, et Lyon ouvre logiquement le score.

Un 2e match va alors démarrer avec le réajustement tactique de Galtier. Baysse sort (ouf…) remplacé par Hamouma, mais Clerc reste (fais chier). Et 2 minutes après son entrée en jeu, les Verts vont revenir dans la partie. Perrin prend le meilleur sur Lacourgette de la tête au milieu de terrain, Corgnet prolonge vers Gradel. Repris une 1e fois par Umtiti, il se relève et réussit à frapper, mais Lopes repousse. N’Guemo a suivi et reprend la balle, Rose laisse volontairement traîner le bras et contre la balle. Penalty et 2e sanction : rouge. Sévère diront certains, sauf si on considère qu’il annihile une occasion manifeste de but, ce qui est le cas puisque le tir de N’Guemo semblait cadré. Gradel se charge de la sanction et prend Lopes à contre-pied. Les Verts ont égalisé et vont jouer en supériorité numérique pendant 1h : y’a moyen de faire quelque chose. Et ce quelque chose arrivera au meilleur moment, juste avant la mi-temps. Corgnet lance parfaitement Hamouma dans le dos de toute la défense lyonnaise, grand pont sur Lopes (qui doit encore chercher par où est passée la balle) et poussage de balle dans le but vide. La Divette explose, les Verts viennent de frapper un grand coup alors qu’ils étaient si mal rentrés dans ce derby.

Au vu de la 1e mi-temps et du score, il fallait s’attendre à une grosse poussée lyonnaise dans les 10 premières minutes. Ensuite, leur infériorité numérique ne leur aurait pas permis d’aller plus loin dans l’engagement, et les Verts auraient alors la possibilité de planter le coup de grâce. Il fallait donc tenir 10 minutes. Raté. A la 48e, sur un coup franc de Fekir côté droit, Jallet (libre de tout marquage) coupe au 1er poteau et bat Ruffier de la tête. Air marquage et sanction immédiate, tout est à refaire. La suite du mâche sera moins passionnante, mis à part quelques frappes de loin de Gradel ou Hamouma qui poussent Lopes à se détendre. Les Verts ne profiteront jamais de l’expulsion de Rose et se contenteront de balancer de grandes balles devant sur lesquelles Umtiti n’a aucun mal à se dégager (c’est dire si elles étaient pourries). La dernière occasion sera stéphanoise : Gradel récupère un coup-franc mal renvoyé par Gonalons pour frapper en dehors de la surface. Lopes est battu, mais Umtiti repousse sur sa ligne. Fin du mâche, les équipes se quittent sur ce nul.

Les Verts ont eu très chaud pendant 25 minutes avant de reprendre la main grâce à l’expulsion de Rose. Un but encaissé trop vite a enterré les velléités offensives de l’équipe, qui a manqué de burnes pour rentrer dans le lard des banlieusards. Mais j’en reparlerai dans les notes. Au final, vu ce que les Verts ont montré sur les ¾ du mâche, ce point est le mieux qu’ils pouvaient ramener, mais je continue de penser qu’avec un peu plus d’audace et en posant mieux le ballon au sol, ils auraient pu ramener la victoire. Sinon, énorme troll de la direction des Verts qui a acheté les places du parcage tout en sachant pertinemment qu’il serait vide. Du coup, impossibilité pour l’OL de le remplir de son côté : ça s’appelle un doigt d’honneur, M. Aulas, et il est fièrement dressé. Le parcage vide est une conséquence du boycott des associations de supporters, qui ont fait comme l’année dernière en se donnant rendez-vous à l’Etrat pour le départ des joueurs. Quelques vidéos ici ou encore .

Le message était clair. Dommage qu’il n’ait pas été suivi à la lettre.

 

Les faits de mâche :

   24: but de N’Jie, 1-0. Fekir passe Clément dans l’axe du terrain et décale N’Jie sur sa droite. Frappe croisée au 1er poteau sur laquelle Ruffier n’est pas forcément exempt de tout reproche (elle lui passe sous le bras).

   30: rouge pour Rose. Lopes repousse une 1e tentative de Gradel que N’Guemo reprend à l’entrée de la surface. Rose laisse traîner son bras pour contrer la balle et Enjimi siffle penalty. Dans la foulée, il expulse le défenseur lyonnais.

   31: but de Gradel (penalty), 1-1. Max-Alain transforme facilement la sanction en prenant Lopes à contre-pied sur sa droite.

   45: but de Hamouma, 1-2. Parfaitement lancé en profondeur par Corgnet, Hamouma prend toute la défense lyonnaise à revers, contourne Lopes avec un grand pont et marque malgré le retour de Bedimo. ALLEZ LAAAAAA !!

   48: but de Jallet, 2-2. Coup-franc de Fekir sur le côté gauche de la défense stéphanoise. Ballon rentrant que Jallet coupe de la tête au 1er poteau pour battre Ruffier.

 

Les notes :

Ruffier (presque tout bon, 3/5): sans ses arrêts dans les 20 premières minutes, on en prend 3. Il fait une petite faute de main sur le 1er but selon moi, mais ne peut rien sur le second. Plus vraiment inquiété après ça, même s’il a parfaitement repoussé la tentative lointaine de Grenier notamment.

Clerc (c’est plus possible, 0/5): dès que le niveau s’élève, François n’a plus les cannes pour suivre. Mis à l’amende régulièrement par N’Jie ou Bedimo, il a laissé son couloir ouvert aux quatre vents pour le bonheur de tout le côté gauche lyonnais. Pour les derniers matches, qu’on remette Karamoko au centre pour décaler KTC à droite, ou carrément Nyemeck à sa place, mais ça suffit. L’imposture a assez duré.

Baysse (non noté, et heureusement pour lui): il a pris tellement cher en 25 minutes que je ne suis pas sûr qu’on le reverra sur un terrain d’ici la fin de saison. Mais tous les torts ne sont pas pour lui : il n’a pas été aidé par Clerc, nullissime, et par le coach qui l’a envoyé en 1e ligne sans vraiment y être préparé.

==> remplacé à la 28e par Hamouma (contournement par l’est, 3/5) : il rentre, il marque tout en humiliant Lopes, c’est parfait. Plus effacé en 2e mi-temps (peu aidé, il est vrai, par les choix de ses coéquipiers de balancer de grandes balles devant), il a envoyé une frappe lointaine malheureusement pas assez dangereuse pour faire mouche. Bon match dans l’ensemble quand même.

Perrin (sauveur, 4/5): sans lui, on prend un but encore plus tôt que prévu. Gros match du capitaine qui a une nouvelle fois éteint Lacazette, notamment dans les duels aériens. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il semble s’être blessé à la cuisse, et sera sans doute indisponible pour jouer contre Montpellier.

Théophile-Catherine (trimballé, 3/5): encore un poste de plus pour KTC qui a donc joué central gauche sur ce match. Comme toute l’équipe ou presque, il n’est pas dans ses pompes en début de match et c’est de son côté que viendra le but de N’Jie. Après la réorganisation, il a été mieux sans trop faire d’étincelles non plus.

Tabanou (défoncez les, 3/5): le tacle sur Fekir, c’est très bien. Il avait bien compris le message adressé par les supporters, et ça fait plaisir. Sinon, un match sans relief avec peu d’apport offensif. Dommage, car il aurait été intéressant de voir Franck monter plus souvent pour proposer sur son côté plutôt que de voir ces grandes balles balancées sans conviction.

Clément (à la peine, 2/5): se fait martyriser par Nabil « Crevetto » Fekir sur le 1er but, et a joué énormément en retrait, même à 11 contre 10, en dépit de bon nombre de ballons récupérés. Il est en discussion pour prolonger : alors OK, mais comme joueur de complément. L’année prochaine, il nous faut un 6 de plus grande envergure si on veut encore progresser.

N’Guemo (neutre, 2/5): 9 ballons gagnés, 9 ballons perdus. Mais c’est lui qui suit bien sur l’action de Gradel et provoque le penalty. Bon, je crois qu’on peut dire qu’il ne sera pas conservé en fin de saison car son rendement reste quand même très insuffisant. A eu le mérite de nous rendre un bon coup de main quand Cohade s’est blessé, et Diomandé parti à la CAN.

==> remplacé à la 72e par Diomandé (non noté), pour le changement poste pour poste qui m’a énervé. Je n’ai rien à reprocher à Ismaël mais bordel : on joue à 11 contre 10 depuis presque 50 minutes sans qu’on arrive à être dangereux. Alors pourquoi ne pas tenter le coup avec Mollo pour le dernier 1/4h ?

Corgnet (enfin, 3/5): oui, enfin Corgnet se montre décisif dans un match de Ligain cette saison avec sa 1e passe décisive (magnifique) pour Hamouma. Sinon, il a bien résisté au milieu lyonnais, tout en se montrant dangereux en décrochant au milieu de leur losange. C’est d’ailleurs sur un de ses décrochages qu’il est servi par KTC pour ensuite ouvrir vers Hamouma. Aussi dans le coup sur le penalty avec la déviation de la tête vers Gradel.

==> remplacé à la 82e par Monnet-Paquet (non noté), toujours pareil. Il se replie bien et défend correctement. Mais dès qu’il faut jouer en attaque, y’a plus personne. Le prochain à reconvertir en latéral, c’est lui.

Gradel (l’état d’esprit, 3/5): oui Max-Alain, oui. Le mec a parfaitement compris ce que c’était qu’un derby. De l’intensité, ne jamais se laisser intimider (hein, Fekir ?), des grosses couilles pour aller tirer son péno. Bref, Max-Alain, même s’il a été moins étincelant qu’à l’aller, a encore prouvé qu’il était l’homme de ces matches là.

Erding (inoffensif, 2/5): toujours le pressing sur le gardien ou les centraux, mais toujours pas de but. Mevlut est un battant, seulement à moins de le mettre dans une position idéale, il arrive rarement à faire la différence tout seul. Pas aidé non plus par cette tactique de merde à base de grands ballons devant.

Le côche (c’est non, 0/5): stop avec le 3-5-2 pour tous les gros matches ou presque. Ce système est très efficace à condition d’avoir les joueurs adéquats pour le mettre en place. Et un couloir droit Clerc-Baysse dans cette configuration, c’était du suicide. Ça a été rapidement corrigé avec ce changement dès la 28e minute et la réorganisation tactique qui a suivi. Autre point qui m’a énervé : la frilosité du côche. Les Verts sont en supériorité numérique, on sait que les 10 premières minutes en 2e mi-temps vont être chaudes, et pourtant on prend un but d’enfant sur coup-franc. Ce n’est pas forcément de sa faute, il a peut-être insisté sur ça à la causerie à la mi-temps, mais les joueurs ne l’ont pas écouté. Par contre, faire rentrer Diomandé pour N’Guemo alors qu’on a Mollo sur le banc, c’est à chier. Au pire, tu fais ce remplacement pour Corgnet, tu ne fais pas rentrer un 2e latéral droit avec KMP. On avait besoin de folie pour enflammer le match et aller chercher les 3 points. Les Lyonnais jouaient à 10 depuis plusieurs dizaines de minutes, il y avait forcément une fatigue physique et mentale qu’il fallait exploiter. Encore une fois, Galtier a préféré jouer la sécurité, et ramener 1 point. C’est recevable, mais ce n’est pas avec ce genre de raisonnement qu’on ira chercher l’Europe.

 

Les adversaires: Lacourgette est donc un « buteur » fanny contre les 4 autres clubs du Top 5 cette saison. Vivement qu’il aille défier les meilleurs défenses d’Europe dis donc. Sinon, les mecs ont eu le mérite de tenir à 10 contre 11, et même d’égaliser. Fekir et Lopes sont très doués pour simuler, la relève est assurée pour pourrir les matches du côté de GuignOL Land.

 

La question minitel : la question ne croit pas que les Bad Gones aient fait exprès.

Un derby ça se gagne. Ben pas cette fois. Un peu de frustration au coup de sifflet final avec les Verts qui jouent à 11 contre 10 une grosse partie du mâche, mais qui n’arrivent pas à achever la bête. Vous en retenez quoi vous ?

Click to enlarge your question.

La 2e mi-temps anale des Verts restera comme le gros regret de ce derby. Une incapacité à produire du jeu et être dangereux alors que Sainté était en supériorité numérique. Rageant, mais quand on voit que Galtier se contente de ce point du nul, on comprend que finalement les ambitions du côche et celles que peuvent avoir les supporters sont parfois assez éloignées. Sinon, belle performance des Bad Gones qui ont réussi à faire une faute d’orthographe sur une banderole assez naze au final. Et n’essayez même pas de faire croire que vous avez voulu écrire ça « à l’ancienne » : vous avez essayé de surfer sur un tifo sorti la semaine précédente et vous vous êtes vautrés, comme un symbole de votre ambiance. Baysse aurait pu être le 1er joueur à avoir une note négative tant il était parti sur des bases consternantes. Finalement, Galtier lui évitera cette humiliation.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match. A voir pour le grand pont d’Hamouma.

L’avis d’en face c’est la Gones Académie qui devrait te le donner. En général, ils ne reviennent que pour les victoires, ils feront peut-être une exception.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

16 commentaires

  1. Se moquer d’un symbole de la révolution industrielle, c’est déjà pas glorieux, mais le remplacer par Guignol c’est au-delà du ridicule. Bravo les Bad Gouines.

    Bonne acad !

  2. Moi monsieur ! moi moi ! j’ai une question !
    Pourquoi Baysse ? Pourquoi pas Karamoko ? Ou même pourquoi pas n’importe qui d’autre tant qu’il a deux jambes ?
    Nan nan, j’en ai une autre : quitte à avoir un milieu de terrain qui a le niveau de CFA, pourquoi de pas mettre des joueurs de CFA ? Au moins on serait raccord. Et on verrait nos jeunes.
    Ou alors j’ai une encore une autre question pourquoi N’Guemo ? Pourquoi pas Melon St-Maximin ? Est-ce que vraiment on y perdrait ? (c’est une vraie question… Les autres aussi d’ailleurs.)
    Il est peut-être con comme un balai mais j’ai souvenir d’un match pas honteux du tout du tout (sic) face à l’OM.
    Et sinon, pourquoi Erding il est toujours là ? Je ne parle pas que de ce match, et c’est pas non plus le pire joueur de l’effectif, loin de là, mais globalement, Ricky > Erding, non ? (Je le pense vraiment)

    Putain Lemoine, si tu reviens j’annule tout… =(

  3. C’est marrant, tout le monde voit une main volontaire de Rose et accepte éventuellement de discuter sur la double peine, alors que je vois l’inverse : à partir du moment où Rose fait de son mieux (à savoir de la merde, ceci expliquant cela) pour contrer le ballon de la cuisse, il ne me parait pas évident qu’il fasse vraiment exprès de la toucher de la main (j’essaye depuis le match de courir, m’arrêter subitement puis lever ma cuisse à un mètre avec la main dans le dos, ce n’est pas si évident. Essayez aussi pour voir, la meilleure vidéo passera chez Montiel).

    Après ça, si l’arbitre considère que c’est volontaire (et je ne dis pas qu’il a tort, juste que ça ne me parait pas être une vérité absolue comme on nous le présente), il me semble évident que le rouge va avec. Bref, je n’ai pas bien compris ce que j’ai lu et vu depuis hier.

    Tout ça pour dire au final que vous avez quand même bien eu de la chatte :
    – vous mettez juste l’égalisation, il y a de bonnes chances que vous en preniez encore une paire derrière vu comme ça s’annonçait (y compris les 2 minutes précédant le péno, même si j’ai saisi depuis qu’il fallait dire que c’était un coaching de génie et non pas un fait de jeu hautement favorable)
    – on prend le rouge et pas le but, faut voir, mais vu la 2MT, pas évident que vous revenez.
    Il n’y avait que le miracle rouge+péno qui pouvait vous sauver (et a priori devait au passage vous offrir la victoire, comme tu le dis et regrettes). Il a fallu que ça arrive, et vite en plus !

    Nos deux camps ont de quoi nourrir des regrets sur ce match. Heureusement qu’on égalise, j’aurais eu du mal à accepter d’être écoeuré de perdre un derby qu’on avait si bien joué, 6 mois après avoir été écoeuré de se faire dominer à ce point dans un derby.

  4. Pas sur que les Verts auraient pu faire mieux que le nul. C’est un bon résultat. Quand tu vois les notes que tu mets à Clerc, Clément et N’Guemo, tu te dis que si tu te découvres, tu peux prendre une raclée, même à 10 en face.
    Et bravo pour la qualité des contres, c’est comme ça qu’il fallait les faire.

  5. @Fouillasse (je t’ai reconnu, usurpateur) : tu as raison, mais aligner un milieu de CFA c’est chaud quand même. Par contre, éviter de balancer Baysse dans ce système de merde, ça on peut le faire. Saint-Maximin on a plus trop de nouvelles de lui, même sur Twitter. Ricky je pense qu’il ne jouera plus. C’est ouf comme Galtier peut parfois avoir des têtes qui ne lui reviennent plus du tout par périodes (Ricky et Saint-Max aujourd’hui, Mollo hier, Bayal avant-hier).

    @Tony : d’accord avec ce que tu as dis. Le résultat est frustrant des 2 côtés, mais pas pour les mêmes raisons. On s’en tire bien avec ce nul si on regarde nos 25 premières minutes anales, mais on reste avec le sentiment d’avoir jouer la 2e mi-temps avec le frein à main et ça fait chier. Je pense vraiment que si les Verts n’encaissent pas de but dans le 1er quart d’heure de la 2nde mi-temps, y’a un coup à faire.

    @Just : ouais, clairement on a des joueurs très moyens au milieu en l’absence des Lemoine et autres Cohade. Clerc joue ses dernières minutes sous le maillot vert, qu’il en profite. Sinon, la folie à la Divette sur le but d’Hamouma était comparable à la secousse qui a bougé le bar sur le 100e derby selon le patron.

    ==> https://www.youtube.com/watch?v=C335gby0AWA

  6. Moi je suis déçu, je pensais qu’à 10 contre 11 vous alliez contrôler le match, mettre la pression tenter de gagner…Ben non, je voyais plus Lyon mettre le 3ème que vous.
    Enfin COrgnet , enfin. Mais je pense que Galtier est et restera un coach L1, prise de risque minimum, on a su conserver le point qui nous était attribué au départ…Moi je le veux pas à l’OM, il fait du bon boulot, mais clairement pas d’ambition.

  7. Clairement, autant les joueurs et le coach se sont chiés dessus du côté ASSE, autant du côté lyonnais, c’est l’expulsion qui est frustrante parce que Fournier n’a pas fait de remplacements spécialement défensifs (enfin si, vu qu’il n’a pas fait entrer Koné) et que tous ont joué pour tenter de gagner le match côté lyonnais (sacré changement par rapport à l’aller dans la manière d’aborder et de vivre le match…). Côté Galtier, je pensais pas voir de sitôt un entraîneur encore plus frileux que Puel dans une situation où ton équipe joue à 11 contre 10.

    Galtier, en plus, me fait penser un peu à Benstiti: un mec capable de placer son club là où son effectif et son budget doivent le placer et rien de plus. Vous avez entre le cinquième et septième budget et c’est a peu près dans ces eaux là que vous finirez. (comme l’OL féminin plafonnait avec Benstiti). Comparez avec ce que Fournier a apporté côté Lyonnais et je pense que vous verrez ce que je veux dire. On a des chiffres aussi flatteurs que les vôtres alors que Ruffier est l’un des meilleurs gardiens du championnat et que Perrin est sans doute supérieur à tous nos défenseurs centraux à l’heure actuelle (si Umtiti continue à avoir du plomb dans la tête et plus dans les pieds, pourquoi pas…). Mais on aligne soit Rose soit Koné depuis pas mal de matchs, autant dire un putain de handicap de base. Et autant vous dire que vu la gueule des défenseurs centraux, on surperforme par rapport à ce que vaut réellement notre défense centrale.
    Bref, y a un moment, va falloir que du côté des nostalgiques de la corruption d’élus (entrez ici Louis Neuwirth et Michel Durafour, avouant avoir perçus de l’argent de la caisse noire), se pose la question de conserver Galtier, de le laisser partir et surtout qui pour le remplacer. Sinon, je pourrais à la limite comprendre que Galtier ne fasse pas spécialement confiance à la CFA vu qu’elle est dernière de son groupe. (D’ailleurs les éléments de votre groupe pour la Gambardella, ils jouent en quelle catégorie pour la plupart?).

    Et sinon, y a pas faute. Sur la banderole. Les deux orthographes sont acceptées par l’Académie Française depuis 1990.

  8. Oh merde le retour du taulier d’en face ! Bienvenue chez toi ;)

    Galtier, je lui ai foutu 0 parce que sur ce match là, j’ai eu l’impression de revivre ce qu’on a vécu face à l’Inter : les mecs en face sont loin d’être impressionnants, et avec un peu de plus de burnes, on peut les taper que ce soit chez eux et/ou à domicile. Là, c’est pareil : tu joues à 11 contre 10, les mecs ont joué dans la semaine et tirent la langue à partir de la 75e, et tu fais rentrer du Diomandé pour N’Guemo et surtout du KMP pour Corgnet. Merde, quand tu envoies ces changements, c’est que tu te contentes du nul et c’est tout. Alors oui, ça reste du foot fiction, mais à force de ne jamais prendre de risques, on se mord les doigts de toutes ces occasions manquées d’aller titiller un peu le haut du panier, pour rester bien sagement à notre 4e/5e place.

    Après, j’ai pas du tout envie de le saquer, loin de là, même si c’est qu’on a pu me reprocher sur l’air de « Ah c’est facile de critiquer quand on est pas coach ». Mais quand j’entends les mecs qui l’envoient à droite, à gauche et notamment à Marseille ou en Angleterre, je me dis qu’il faut que Galtier progresse dans la gestion des temps forts de son équipe au cours du match. On a l’impression qu’il était parti pour prendre 1 point, pas plus. Ça se passe très mal au début, mais la situation s’inverse juste avant la mi-temps. Et là, au lieu de se dire qu’il y a un coup à faire, il s’arc-boute (pas aidé par ce but pris trop tôt, c’est vrai) et ne cherche pas à faire mieux que ce qu’il avait décidé avant le match. Pour moi, la déception, elle est là.

    PS : Torben, soit honnête et avoue quand même que les Bad Gones n’ont pas des têtes à utiliser un orthographe oublié depuis des années en France. Ils ont voulu réagir dans l’urgence sur un tifo sorti le dimanche (surtout qu’ils ont fait plus ou moins le même pour ce derby), ils se sont vautrés, tant pis.

  9. Et on m’accusait de troller lorsque je reprochais à Galthier son manque d’audace, le fait d’être frileux quel que soit l’adversaire, son absence de prise de risques quel que soit le scénario…la seule chose qu’on peut lui accorder c’est d’être cohérent avec son discours. Galthier n’est pas et ne sera jamais un stratège, il vit ses plus belles heures de coach à St Etienne et devrait remiser ses envies d’ailleurs au placard, il fera au mieux une carrière sur le banc à la Pablo Correa.
    Vous devriez être content, ce nul condamne les espoirs lyonnais de titre alors que sur les 25 premières minutes vous aviez pris le bouillon. Contentez vous de cette 5ème place qui reste flatteuse comparé à la qualité médiocre de vos prestations.

  10. On ne t’accusait pas de troller uniquement pour ça, et tu le sais.

    Condamner les espoirs de titre de Lyon, rien n’est fait. Comme pour la 5e place. Désolé de te décevoir, mais Marseille c’est pas reluisant en ce moment non plus, et on est juste derrière vous. Donc si on peut vous passez devant malgré notre qualité de jeu médiocre, on serait encore plus contents.

  11. Oui mais pour faire quoi ? Parce que la coupe d’Europe vous allez la jouer comme les années précédentes donc quel intérêt pour vous de se qualifier ? je préférerai voir Guingamp à votre place.

    Roland, tu vois des trolls partout mais t’es bien content de jouer avec, peut-être en es tu un qui s’ignore…
    Pour le « riverain historique », le troll est toujours un met de choix, même s’il vous dira le contraire. Si les trolls n’étaient pas là, les « riverains historiques » resteraient entre eux : même humour, même point de vue, même blague… même ennui qui arriverait ainsi rapidement.
    Sans compter que ça fait du clic… tout le monde est content avec le troll au final. Mais personne ne le dit.

  12. La remarque sur la Coupe d’Europe venant de la part d’un mec dont le club a réalisé un zéro pointé en poules sur sa dernière participation…

    Allez, bon après-midi.

  13. C’est bien ce que je dis Roland, tu es un troll qui s’ignore.
    Rappelle moi le nombre de buts marqués par l’ASSE en phase de poules cette année ?
    Et pour rappel l’OM en face c’était Dortmund, Naples et Arsenal. Pas des équipes dont on ne connaissait même pas l’existence. M’enfin, si tu t’en contentes…

  14. @ Roland: on partage le même avis sur Galtier. Trop timoré, pas d’audace, pas de panache. Le genre d’entraîneur qui te fera finir là où tu mérites de finir, pas plus haut. J’ai pas du tout aimé par contre sa sortie sur le manque d’ambition de son équipe sur le derby où il charge ses joueurs. Quand tu fais de tels remplacements en seconde mi-temps, tu abandonnes effectivement toute ambition et c’est le message que tu fais passer aux joueurs. Difficile pour ceux-ci de faire autrement que de balancer des parpaings devant…

    Pour le titre, c’est mal embarqué, mais ça l’est depuis les journées où Paris et Marseille piétinaient et où l’on a pas su creuser l’écart (le nul à Lorient en J25, la défaite à Lille en J27) ou encore la défaite contre Nice. C’est pas ce match en particulier où on se rate.

    J’ai pas prétendu que les BG, ou quelque kop que ce soit d’ailleurs, sont des prétendants au Nobel de Littérature, juste qu’ils sont sauvés par les réformes de l’Académie Française de 1990 pour tolérer des usages populaires (le chariot/charriot, c’est un peu comme le autant pour moi/au temps pour moi).

  15. Je nous considère comme le vainqueur moral de ce derby.

    A 10, privé de 3000 supporters à cause d’une fourberie de Roro, avec que des puceaux du centre, et un chauve titulaire…

    Ce match fera date.

    Pas la bise.

  16. Ton président déteins sur toi Seb, tu cherches des excuses…

    Nous on a joué à neuf (avec Clerc et Baysse), sans notre leader du milieu de terrain (Lemoine), et privé de 2000 supporters à cause d’une fourberie de la préfecture lyonnaise…

    Mais c’est les aléas du foot, faut faire avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.