OM – Sochaux (2-0) : La Lionceaux Académie livre ses notes

Il arrive que des villes se fassent connaitre par un exploit, un miracle, c’est le cas de cette ville, la seule Marseille dont l’équipe ne s’est pas fait arnaquer par Bernard Tapie… Pour d’autres informations inutiles, comme la prostituée qui était hier soir devant l’immeuble de Jean-Claude, rejoignez-nous sur Facebook, c’est elle qui vous le demande…

 

Onze hommes à abattre :

La mort était au rendez-vous :

Encore plus ennuyant que l’épisode de la Petite Maison dans la Prairie où Charles Ingalls a oublié  où il a posé sa hache, le résumé vidéo du match.

– Le résumé du match qu’on aimerait ne pas faire mais qu’on est obligé de réaliser, un révolver russo-yougoslave étant posé sur la tempe   0/5 : Ah les rencontres Marseille-Sochaux, un grand classique de ce championnat. En effet, ces rencontres sont les plus jouées de la L1, depuis la création du championnat de France en 1932. D’ailleurs pour les plus incultes d’entre vous, sachez qu’à l’origine Jean-Pierre Peugeot, patron des usines Peugeot et créateur du FC Sochaux (qui deviendra par la suite FCSM) décida en ces débuts des années 30, de créer une coupe regroupant les meilleurs clubs français. Le but était de botter le cul des 20 clubs invités, puisque je le rappel en tout modestie le FCSM des années 30 c’était le Real d’aujourd’hui. La première édition de la Coupe Peugeot, remportée en 1931 par le FCSM incita la FFF de créer un championnat calqué sur le même principe de la Coupe Peugeot. C’est partir de la saison 1932-1933 que le Championnat de France fut créé et remplaça la Coupe Peugeot.

Bon, chères lectrices de la Lionceaux Académie, vous qui êtes de plus en plus nombreuses à nous lire et réclamer nos corps, vous allez être déçues. Eh oui, déçues car Bernard à la flemme, comme un syndicaliste de la SNCF qui scrute le quai de la gare une journée de grève mais qui, à l’inverse de la Lionceaux Académie, est content. Autant le dire de suite, ce match n’a jamais existé, vive la mémoire sélective. Le plus difficile fut de trouver l’inspiration, éviter les insultes.

Le FCSM, une semaine après avoir honteusement perdu contre les Corses, se déplaçait à Marseille, citée fondée par les Phocéens, un peuple venant de Grèce et qui a laissé des traces profondes dans la ville, puisque cette dernière est la plus endettée de France. Marseille, avec son nouveau coach, l’homme chauve, rescapé de Canal+, Elie Baup recevait des sochaliens menés par Coach Hély et son comparse Genghini, l’homme des steppes mongoliennes portant une moustache.Notre coach avait décidé, grand farceur qu’il est, de mettre en place un 4-3-3 ultra défensif, histoire de contrecarrer les plans olympiens. Le problème est que le FCSM ne sait pas défendre, puisque ELLE a toujours été une équipe joueuse. C’est comme si tu demandais à Renault de fabriquer des voitures alors qu’ils pondent des Logan. En face, Marseille était au grand complet, hormis l’absence de Loïc Rémy.

Une première période rapide et pourrie   0/5 : Rien à se mettre sous la dent, voilà ce qu’on peut dire. Si les Marseillais se montraient les plus entreprenants, Sochaux était attentiste, en témoigne les 32 % de possessions  de ballons. Bref, l’OM avait la maîtrise du jeu et une fois n’est pas coutume proposait quelque chose sur le terrain.

La Seconde période, où le Pastis supplante le Pont   Ivrogne/5 : 54ème minute, Gignac marque. J-C et moi-même sommes sur le choc. Comment, un mec qui dévalise KFC, McDo, Quick, Kebab, arrive à courir sur un terrain, taper dans un ballon et le mettre aux fonds du filet ? La Lionceaux mène son enquête en Italie (pays de la triche par excellence derrière l’Espagne), où le joueur est allé en cure. 90ème minute, Rod Fanni, la latéral replacé en Déf Centrale marque lui aussi. La Lionceaux Académie est pris de frisson. Nan, en fait on rigolait sur le placement hasardeux de notre défense.
Voilà, pas grand-chose à redire, le résumé vidéo fournit par le FCSM donne l’essentiel de ce match. On repart avec 0 point, un coaching pourri, une équipe de merde qui ferait passer le FC Zlatan pour un club de foot. On se déplace samedi 25 août à Reims, en espérant que le FCSM gagne et que Roy Contout soit titulaire en lieu et place de Privat. On en a marre de la maxime de Coubertin, on veut enfin gagner.

 

Pour une poignée de connards :

– Perrick Cros   3/5 (0/5 au Challenge Jimmy Somerville pour ne pas avoir porté son magnifique maillot rose) : Ne peut quasiment rien sur les deux buts si ce n’est admirer l’air défense de Peybernes sur le premier et la partie de billard sur le second. Plutôt serein, il a su effectuer de bonnes interventions.

– Sébastien Corchia   4/5 : « So close, no matter for Privat, couldn’t be much more from the heart, forever trusting who you are and nothing else matters ». Personne ne méritait objectivement 5/5 durant ce match mais sachez que ce joueur aura 5/5 dans notre cœur, il est celui qui reste debout au cœur de la tempête. Certes tout n’était pas parfait, mais il a toujours mis du cœur à son ouvrage défensif et s’est fait remarquer par plusieurs bonnes interventions, la preuve, le danger est bien plus venu du côté de Sauget que du sien. Oh Corchia, appelle le numéro de la Lionceaux Académie, qu’on fasse lalali…

– Mathieu Peybernes   0/5 : Son talent mort, depuis tellement longtemps, et même parfois on imagine que tu n’es plus vivant. Pourquoi tu es sur le terrain, jamais on ne le comprend. On a peur, dès que le jeu s’anime, car tu ne sais comment contrôler ces ballons difficiles. Au marquage, tu es élastique et mou, tu es nul et c’est tout. On ne veut plus te voir jouer, ta présence est une souffrance plus qu’on ne peut supporter, on préfère t’éviter, s’il te plait, fous nous la paix.

– Cédric Kanté   2/5 : Il ne faudrait pas tomber dans la facilité en enfonçant gratuitement tous les joueurs, certes la prestation générale n’est pas bonne, mais tout le monde n’a pas été aux abysses de la nullité, il faut comprendre la prestation de tous les joueurs. Par exemple, avant de descendre Kanté, il faut comprendre qu’il était associé à Peybernes et que de ce fait, il devait assurer son propre boulot et couvrir l’air défense de l’autre… Ainsi, au final, le match de Kanté n’est pas spécialement mauvais, mais pas bon non plus, on espère le voir aligner avec Perquis un jour.

– David Sauget   0/5 : Si la vieillesse est un naufrage, Sauget est le Titanic. Tout d’abord la vue qui baisse, ainsi il confond ses coéquipiers et les adversaires et n’hésite pas à leur faire des passes directes. Ensuite les jambes ne sont plus les mêmes, la rapidité s’en fait sentir vu comme il s’est fait déborder et enfin, en combinant mauvaise vision et lenteur, on obtient un placement hasardeux. Plus sérieusement, il n’a pas l’air affuté physiquement et il faudra attendre plusieurs matchs avant qu’il ne retrouve son niveau.

– Carlao   2/5 : Au moins, il a toujours le sourire ce qui doit lui éviter pas mal de dépressions depuis qu’il est au FCSM… Sa prestation n’était pas convaincante, loin de là, assez en souffrance mais aussi parfois en retard, il s’est quand même appliqué à faire du mieux qu’il a peu, certes insuffisant évidemment, mais quand on le compare à certains de ses coéquipiers, on apprend à relativiser. Remplacé à la 64ème minute par Boudebouz.

– Joseph Lopy   1/5 : Il semble jouer à l’envers en ce début de saison. Nous l’avions déjà remarqué lors du premier match, il veut faire trop compliqué et se débarrasse du ballon plus qu’il n’oriente le jeu. Peut-être qu’à trop exposer nos jeunes joueurs, on les crame sans leur laisser le temps de se développer… Remplacé à la 79ème minute par Camara.

– Thierry Doubaï   2/5 : Question : comment se projeter vers l’avant quand la tactique est de balancer de longs ballons à un attaquant nul de la tête (et du reste aussi d’ailleurs, mais nous y reviendrons) ? La réponse de Doubaï fut simple, on ne peut pas se projeter vers l’avant, on ne peut que parer au plus pressé et il n’y a rien de glorieux là dedans. Ainsi et nous dirons en substance la même chose pour Roudet, ce n’est pas tant sa faute que celui d’un coaching défaillant.

– Sébastien Roudet   1/5 : Ce n’est pas vraiment sa faute, il est compliqué, voir même impossible de bien jouer et de se faire remarquer quand on n’a jamais le ballon, la défense s’appliquant à se débarrasser de la balle à grands coups de Peybernes plutôt que de poser le jeu pour tenter quelque chose. Ainsi Roudet n’a pu exister qu’à la fin du match, quand un vrai milieu de terrain s’est formé.

– Cédric Bakambu   ?/5 : Tout ce que nous avons pu voir, c’est qu’il n’a pas glissé quand il a fallut tirer pour la seule fois du match au but côté sochalien.

– Sloan Privat   -5/5 : Vous voyez, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont du talent, et ceux qui doivent partir, et toi Privat, tu dois te casser… Absolument inutile, incapable de jouer dans la profondeur, il est encore plus désespérant de voir qu’un joueur de son gabarit ne sait même pas conserver le ballon ne serait-ce que 5 secondes en attendant du soutien, mais pour conserver la balle faudrait-il d’abord savoir la contrôler… A vendre, si possible après de multiples séances de tortures. Remplacé à la 68ème minute par Yartey.

Pour quelques connards de plus :

– Ryad Boudebouz   NN : Un bon impact, il faut dire qu’il a occupé une place importante mais oublié par Hély, le poste de milieu offensif central. Avec lui, le FCSM a enfin pu se porter vers l’avant, créer du jeu, presque se montrer dangereux et n’allez pas dire que c’est du coaching que de simplement réparer une telle connerie que même un ado pré-pubère de 14 ans ne la fait pas sur FIFA.

– Ishmael Yartey   NN : Très bonne entrée de notre dernière recrue, de bonnes courses se finissant par des centres de bonne qualité qui pourraient se montrer décisifs une fois que l’avaricieux juif aura comprit que l’attaque sochalienne n’est pas une annexe de l’ADAPEI avec Privat et qu’il aura acheté au moins un attaquant digne de ce nom.

– Abdoul Camara   NN : Pas très en vu, il n’a en même temps eu que 10 minutes de jeu, donc rien à signaler.

 

Le con, la brute et le truand :

– Eric Hély & Bernard Genghini   0/5 : Certaines idées sont bonnes à suivre, par exemple celle de l’inventeur du GHB qui a permit à des milliers d’hommes de connaître l’amour sans peine de prison, et puis il y a les autres idées. Prenons par exemple celle de Deschamps lors du match amical de l’équipe de France face à l’Uruguay : ne pas jouer avec un milieu offensif central. On l’a vu, cela a très bien marché, forçant des attaquants déjà pas en réussite à dézoner pour récupérer des ballons pour ne plus avoir personne dans la surface… Eh bien voilà qu’Eric et Bernard, les deux papys du Muppet Show ont l’idée comique de jouer avec un milieu défensif, deux milieux centraux et aucun milieu offensif central sachant que nous n’avons déjà pas d’attaquant… Ainsi jusqu’à la 64ème et l’entrée de Boudebouz, aucune possibilité de jeu vers l’avant, bien joué, la prochaine fois, peut-on essayer sans défense centrale ?

– Bernard trouve que l’arbitrage était correct mais moins bon que l’apéro qui a suivit pour oublier cette piteuse défaite…

On l’appelle Maïga :

Modibo « Ferme ta gueule » Maïga…

Vous aimez Horsjeu.net, vous voulez payer des pintes aux gros membres, alors lisez l’appel qui n’est pas du 18 Juin du Che Fredac., et abonnez-vous, cela ne vous rendra ni plus beau, ni plus intelligent, mais l’Editeur bel homme vous offrira une pinte…
Vous aimez le FCSM et la Lionceaux Académie et vous voulez que Jean-Claude et Bernard puissent continuer à payer leur abonnement internet pour regarder des westerns, alors n’hésitez pas à suivre et à aimer la débauche des auteurs de l’Académie sur Facebook, et nous remercions tout ceux qui nous suivent déjà, des bises anales moustachues à vous…

Jean-Claude Persil & Bernard Lionsot.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

3 commentaires

  1. « citée fondée par les Phocéens, un peuple venant de Grèce et qui a laissé des traces profondes dans la ville, puisque cette dernière est la plus endettée de France » vrai, mais ça manque d’amalgame entre Grèce/Marseille/homosexualité

    J’adore les rousses!

  2. Tu as raison de placer tes espoirs sur Contout. Le jaune et noir lui ira à ravir ;)

  3. Le seul plaisir après un match de sochaux est de venir ici. Merci les gars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.