Perfettu Erignacci note Clermont-Bastia (2-1)

Rico Di Mécouille est revenu il n’y a pas si longtemps que cela. A son apogée, Perfettu Erignacci avait décidé de le ‘copier’ et de lui aussi faire son ‘match que personne ne verra’. Jamais terminé, le Perfettu ressort cet article du fin fond de son ordinateur. Entre anachronismes et blagues foireuses, appréciez et critiquez.

20h30 : Rico Di Mécouille a un rendez-vous chez la mère de Sylvester Stallone qui lit l’avenir dans la raie du cul. Les deux songent à faire un rapprochement.

20h58 : Le préfet Erignac est attendu pour donner le coup d’envoi fictif.

21h15 : Ne le voyant pas arriver, Said Ennjimi siffle le début du match avec quinze minutes de retard.

21H16 : Villa engage pour Pedro qui passe à Messi qui donne à Xavi qui donne à Alves qui..ah non merde c’est pas le Barça , c’est juste Bastia. Suarez passe à Genest, qui passe à Rothen, qui passe à Khazri , qui passe à , ah non récupération de Démont. N’est pas le Barça qui veut.

21h27 : Robail lance Suarez dans la profondeur, il se présente seul face à Kasraoui. Grosse mine de l’attaquant, au dessus. Bernard Lama qui ne pèse plus que 35kg, intercepte le ballon dans les tribunes. Coupet, depuis son canapé, se dit que lui aussi l’aurait arrêté. L’idée de faire son jubilé lui traverse l’esprit.

21h33 : La Furie anis sévit du côté de la Paillade chez Marcelin et Loulou. Claude Pèze lui, n’est pas sorti de chez lui depuis 153 jours et 7 heures, par peur de ces consanguins de voisins picards.

21h34 : Moizini place des mines anti-personnel sur tout le terrain. Les Lensois, experts en mines, les désamorcent sans aucunes difficultés.

21h35 : Les Ultras bastiais font tourner une pétition pour l’indépendance de la Corse. Pendant ce temps-là, dans une cave du bâtiment C de la cité des Lilas à Livry-Gargan, c’est la mère de Moké qui tourne.

21h36 : Rothen qui joue en 6 pour moins courir se fait déborder par Samba Sow. Celui-ci continue son action et crucifie Novaes d’un tir croisé.

21h51 : Dudu Stefano contemple son poster de Xabi Alonso depuis exactement 73h, non-stop.

22H17 : Genest sort sur blessure, il a marché sur une mine anti-personnel. Il sort sur civière, malgré tout, ses coéquipiers semblent lui faire comprendre que Genest qu’un au revoir.

22h18 : Dans l’ambulance, il apprend que Véronique Genest est sa sœur, il décide de mettre fin à ses souffrances.

22H19 : Vikash Dhorasoo , qui a été recruté dans le même package que Rothen, fait son entrée.

22H20 : Vikash Dhorasoo apprend que Dave Appadoo est son frère, ultime péripétie de Substitute, part. 2. Lui aussi décide de mettre fin à ses souffrances.

22h21: Pancrate remplace Dhorasoo. Non, c’est pas vrai ça, faut pas déconner non plus.

22h22 : Sur un corner de Joseph-Monrose, Samba Sow devance Cahuzac et trompe Novaes. Doublé de Sow. A la rédaction de L’Equipe et de FranceFootball, les journalistes s’activent. Chez l’Equipe on titrera « Le show Sow », et chez FF « C’est la Samba ».

22h25 : Les sangs et or effectuent leur premier changement, Mickael Debève sort pour Luissettinho, qui devient ainsi le plus jeune joueur professionnel au monde à 5 mois et 12 jours.

22h26 : Pascal Praud envoie un sms à Christophe Jammot : « Mais qui est ce Justin Biébié ? »

22h28 : Joseph-Monrose évolue en Joseph-Monviolet.

22h29 : But de la tête de Raphael Varane. Le speaker annonce le but. André-Pierre Gignac qui a cru entendre « caravane » applaudit vivement.

22h41 : De son côté, Hristo Mario regarde la cassette des plus belles passes du FCBarcelone 2010/2011, cassette qui dure 49 heures et 12 minutes.

 

Passons au match à proprement parler.

Le Perfettu, habitant à Clermont-Ferrand pour ses études en a profité pour se rendre au Stade Gabriel Montpied, afin d’encourager le Sporting Club de Bastia. Accompagné de trois autres Fantastiques, mais étant le seul ‘supporter’ du club corse, le Perfettu s’est fait chambrer. Et pour cause.

Dès la huitième minute, l’ex-parisien Landre, pour son premier match, s’est fait expulser pour un véritable attentat sur le malheureux Harek. A onze contre dix, les bastiais contrôlent alors parfaitement le ballon et réussissent ainsi à ouvrir le score par l’intermédiaire de Maoulida. Dès lors, et au détriment du beau jeu, les insulaires décident de faire tourner le ballon et de conserver ce score de 1 à 0, au moins jusqu’à la mi-temps. C’était sans compter sur le but de Dembélé à la 45+2ème minute suite à un bel enchaînement. Le match va désormais totalement changer de physionomie. Requinqués, les leaders clermontois posent problèmes aux Corses dès la reprise. Déjà extrêmement tendu en première période, le match prend une nouvelle tournure dramatique lorsque Khazri se fit expulser à la 51ème minute. Deuxième tournant du match. Bastia, complètement désorganisé subi les assauts adversaires, Maoulida et Suarez ne reçoivent plus de bons ballons et comme Khazri, meilleur élément offensif n’est plus là, la défense devient perméable. C’est ainsi qu’à la 73ème minute, Benjamin Morel, entré sur le terrain quelques minutes auparavant, vient crucifier Novaes d’un tir lent mais précis. Le poteau rentrant vient doucher les derniers maigres espoirs de Bastia. S’en suivra une foultitude de fautes, d’accrochages, de tacles. Même les entraîneurs s’y sont mis suite à l’accrochage entre Harek et Morel, Der Zakarian sortant en furie de sa zone et venant bousculer Hantz qui n’avait visiblement rien demandé. Der Zakarian, seul Cantona peut le stopper.

Le Clermont-Foot prend le pas sur son adversaire du jeu et s’envole au classement de la Ligue 2. Le club auvergnat possède quatre points d’avance sur son adversaire du jour et sept sur le quatrième Sedan. Clermont-Foot, un pied en Ligue 1…

 

 Annutazioni :

Novaes 3/5 : Il prend deux buts mais ne peut rien y faire. Seul Alessandrini l’a convoité avec plusieurs frappes, sans toutefois vraiment inquiéter l’ex-Arlésien. Serein et félin, il aurait sa place dans n’importe quelle équipe de Ligue 1.

Harek 5/5 : 5 pour avoir subi la faute les deux pieds décollés de Landre. 5 pour avoir obtenu la faute qui a fallu un rouge à l’ex-parisien. 5 pour s’être fait siffler pendant tout le match par les supporters clermontois. 5 pour son engagement sans faille. 5 pour ses montées intéressantes. 5 pour avoir mis Morel K-O. Harek moi si tu peux.

Choplin 5/5 : 5 pour avoir été irréprochable défensivement. 5 pour avoir dégager TOUS les ballons dangereux ou potentiellement dangereux de la tête. 5 pour avoir fait deux ou trois montées balle aux pieds, à la Rami. 5 pour être le Don Juan des temps modernes, des meufs, il en chope plein.

Mary 3/5 : S’il a souvent pris le dessus de la tête sur Rivière, le jeune défenseur a eu plus de mal à contrôler Dembélé. Cependant sa grande force a été d’empêcher les attaquants auvergnats de se retourner face au but. Très prometteur, ce colosse (1m83, 83 kg) a un bel avenir devant lui. Et tant qu’il sera titulaire, le S.C.B ne risque pas les fuites défensives. Mary, le tampax bastiais.

Angoula 3/5 : Le frère d’Aldo mériterait même 3,5 tant il a gêné le petit Alessandrini, l’un des meilleur joueur de Ligue 2. Il faut dire que le Bastiais a été bien aidé par l’excès d’individualisme de l’ex Gueugnonais. Accrocheur et jamais battu, il aura donné du fil à retordre à l’attaque adversaire.

Périatambée 3/5 : Il défend mieux ses défenseurs que Gilbert Collard ses clients.

Genest 3/5 : A loupé l’occasion du break à la 42ème. Sinon, pas grand chose. Il est quand même plus actif que Mouss Diouf et Mouss Ochokola.

Cahuzac 3/5 : Métronome du milieu de terrain, Cahuzac a émerveillé par ses longues transversales précises et millimétrées. Chargé d’écarter le jeu, il n’a jamais abdiqué, que ce soit en première ou en deuxième période.

Khazri 5/5 puis 0/5 : Intenable en première période, il a alterné les crochets, les accélérations, les centres et les changements de côté. Passeur décisif sur le but de Maoulida, l’international espoir pétera les plombs et taclera méchamment Esor, ce qui lui vaudra un carton rouge. Tacle engagé mais pas dangereux qui sera sanctionné plus par compensation que par véritable mise en danger de l’intégrité physique du clermontois. Excédé, il s’énervera contre l’arbitre, en allant l’affronter verbalement. Une chose est sûre, il ferait mieux d’ouvrir sa bouche pour sucer des bites, comme Katsumi.

Maoulida 5/5 : 5 pour son but à la 22ème minute. 5 pour sa belle reprise du gauche sur ce but. 5 pour avoir pris un jaune en le célébrant. 5 pour avoir fait une Adebayor et une Bebeto en même temps, c’est à dire aller chambrer les supporters adverses et fêter son but en balançant les bras en hommage à la naissance du fils de son coéquipier Suarez. 5 pour avoir joué ailier. 5 pour son abnégation. 5 pour avoir été transparent en deuxième mi-temps.

Suarez 3/5 : L’attaquant de pointe bastiais mi-roux, mi-chauve n’a pas su vraiment se mettre en évidence à Clermont. Lent et emprunté, il n’a fait la différence que lorsqu’il a intelligemment laissé passer le ballon entre ses jambes sur le but de Maoulida. Mais, David a une bonne excuse. Il a eu un fils, Raphael.

 

I rimpiazzanti :

Thauvin, El Azouzzi et Marque sont entrés sans rien apporter de concret. Daniel Concret.

Si cette académie remporte un succès convaincant, vous aurez l’honneur de voir le Perfettu continuer de noter le S.C.Bastia.

Finissons, comme dans toute bonne académie par un proverbe corse. Celui-ci est extrait du livre du Président Orsoni : Un destin corse. Le maquis ardent.

« L’acqua corri è u sangui stringhji » / « L’eau coule et passe quand le sang fige et les fige ».

 

Basgi anale.

Perfettu Erignacci.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. Il faudra m’expliquer pourquoi il est dit que c’est Bart Van den Krr qui a écrit ça. WordPress n’est pas encore au point! Comme un symbole de David Gigliotti.

  2. Ah bon ?? J’ai fait ça moi ? Les cuites, c’est plus ce que c’était. Ce me ferait plaisir, mais tout le mérite revient quand même à Perfettu

  3. Beuh Choplin, il nous coûte quand même le 2e but avec sa relance du pointu en honneur à Ronaldo et Jambay à la fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.