PSG – Marseille (2-0) : La Porte de Saint Cloud Académie livre ses notes

Jamais entendu parler de ce match….

Salam, Olà.

Le match que toute la planète foot attend est arrivé. PSG – OM, le « Classico » comme ils disent à la télé. Paris à l’occasion de revenir à un point de l’OM ce soir. Donc autant dire que la victoire est obligatoire pour les hommes de Laurent Blanc et donc, comme lui, je prévois 3 ou 4 slips de rechange.

LA COMPO

Laurent Blanc revient avec son habituel 4-3-3, avec Sirigu dans les cages. Devant lui on retrouve AurierThiago SilvaDavid Luiz et Maxwell. Verratti joue devant la défense et Pastore et Matuidi jouent un peu plus haut. Devant, Lucas et Lavezzi se chargeront de servir Cavani en pointe.

On notera le retour d’Ibrahimovic, sur le banc ce soir.

PSGOM

LE MATCH

Marseille commence fort et obtient un corner à la 5e minute. Thauvin le frappe pour Gignac au premier poteau. Ce dernier place une tête puissante qui rebondit sur le poteau gauche de Sirigu. Afin d’économiser mes slips, je retourne le premier. #Astuce #Malin

Deux minutes plus tard, c’est Alessandrini qui s’essaye d’une demi-volée qui passe à quelques centimètres des cages parisiennes.

Gignac, encore lui, tente sa chance des 25 mètres et voir son ballon passer de peu à côté des cages de Sirigu. Dix minutes de jeu, et déjà 3 frappes marseillaises…

On doit attendre le quart d’heure de jeu pour voir Paris tenter quelque chose et obtenir un corner… qui ne donnera absolument rien.

Cinq minutes plus tard, Paris commence à sortir la tête de l’eau et obtient un nouveau corner, Lavezzi trouve Lucas dans la surface, qui décale Pastore d’une belle talonnade. La reprise à bout portant de l’argentin est détournée par Mandanda. Enfin une grosse action de notre côté.

Thiago Silva, fébrile ce soir, se fait prendre la balle par Gignac. Ce dernier décale Payet dans les 20m qui ne trouve rien de mieux que de frapper à côté. La chatte parisienne est aussi grosse que la maman de Cabaye. Tout ira bien ce soir.

Grosse action marseillaise à la demi-heure de jeu, et Dja Djedje, en bon traître, décale parfaitement Alessandrini seul à 30 mètres des buts. L’ancien rennais frappe et Sirigu, vigilant, détourne la balle en corner (qui ne donnera absolument rien).

Moins de dix minutes plus tard, Thiago Silva décide de se réveiller, monte balle au pied jusqu’au milieu de terrain et lance Lavezzi dans la profondeur. L’alcoolo-argentin enchaine d’un super une-deux avec Cavani et centre face au but vers Lucas. Mendy arrive en premier sur le ballon et ne voit pas le Brésilien arriver dans son dos pour pousser la balle au fond. PSG 1 – 0 OM

Moi sur le but de Lucas
Moi sur le but de Lucas

Peu avant la mi-temps, Dja Djedje récupère un ballon dans les pieds de Lavezzi au milieu et trouve Thauvin qui décale parfaitement Payet seul dans la surface. Ce dernier, aussi con que le père de Cabaye oubliant de mettre une capote, décide d’attendre le retour de Verratti et d’essayer de le dribbler. C’est loupé. Je change vraiment de slip…

Le jeu a repris depuis moins de 5 minutes, et Thiago Silva, encore lui, se fait chiper la balle par Gignac… Heureusement, David Luiz a bien suivi.

Dans la foulée de l’action, après un bon rush de Lucas, Lavezzi bien servi à l’entrée de la surface, enroule une frappe qui est contrée et qui finit par revenir sur Aurier. L’ivoirien frappe du gauche. Six mètres…

Lucas, encore lui, part au but suivi par N’Koulou. Il parvient à frapper mais sa frappe est contrée. Le Brésilien aurait pu centrer pour Cavani, absolument seul à droite. Sur le corner, Lavezzi trouve Aurier qui ne parvient pas à frapper correctement.

Les quelques minutes qui suivent montrent les Marseillais frapper de loin. Thauvin, puis Imbula ne trouvent pas le cadre. On joue l’heure de jeu.

Marseille semble usé par son pressing intensif du début de match. Et Paris en profite pour récupérer les ballons beaucoup plus haut.

Pastore profite d’une bonne récupération de Lavezzi pour frapper de demi-volée côté gauche de la surface. Ça passe de peu à côté mais Mandanda avait bien suivi.

Peu après l’heure de jeu, le moment que tout le monde attendait arrive. Lavezzi cède sa place à Ibrahimovic. Le Parc acclame le géant suédois. Pendant que tout le monde a les yeux rivés sur Ibra, Blanc sort Verratti pour faire rentrer Cabaye. Les quelques supporters vigilants sifflent l’entrée de l’international français.

Quand Blanc fait entrer Ibra puis Cabaye
Quand Blanc fait entrer Ibra puis Cabaye

Comme d’habitude, Cabaye s’essaye des 20 mètres sur l’un de ses premiers ballons. Mandanda détourne et Cavani se retrouve sur le côté avec le ballon. Malheureusement, l’Uruguayen appuie sur L1 au moment de frapper. Le lob ne donnera rien. Cette gâchette est définitivement mal placée…

On joue la 78e minute, et Imbula au milieu de terrain pousse trop son ballon. Cabaye la récupère et se retrouve fauché par la semelle du marseillais. Enfin, presque fauché en fait… Légèrement… L’arbitre en décide autrement et sort un rouge direct pour le Marseillais. Il faut dire que Cabaye simule comme un chef ! Sa maman en personne lui aurait appris à le faire.

On joue la 85e minute, Ibrahimovic, au milieu de terrain, sert parfaitement Aurier côté droite. L’ivoirien rate son contrôle mais s’arrache pour conserver le ballon et dépose parfaitement la balle sur la tête de Cavani qui ne se prive pas pour pousser la balle au fond. 2-0

2 a 0, j’enclenche l’hélicobite
2 a 0, j’enclenche l’hélicobite

Dans la foulée, sur un centre parisien, Mandanda et Dja Djedje se percutent. Pastore tente sa chance de la tête mais N’Koulou revient bien et détourne la balle en corner. Cabaye le tire et Aurier reprends de la tête. Ça ne passe pas loin du cadre…

Dans les arrêts de jeu, par deux fois, Ibrahimovic oublie de servir Cavani pourtant seul dans la surface pour faire… Comment dire… de la merde ? Oui, c’est ça.

LES HOMMES

Sirigu 4/5 : Très actif en début de match, ensuite il n’a eu qu’à regarder les tirs marseillais passer à côté.

Aurier 4/5 : Grosse présence défensive comme offensive. Il offre même une passe décisive pour Cavani.

Thiago Silva 2/5 : On l’a connu beaucoup moins fébrile que ça. Heureusement que les Marseillais se sont montrés maladroits dans la finition… Il lance quand même l’action du premier but.

La préparation de Thiago Silva laissait à désirer 
La préparation de Thiago Silva laissait à désirer

David Luiz 3/5 : Plus en forme que son compatriote, il n’a pas laissé grand-chose passer.

Maxwell 3/5 : Il effectue un match correct, mais ses montées ont été bien bloquées par la défense marseillaise.

Verratti 3/5 : Se permet de dribbler dans la surface, sans pression. Je lui enverrai quand même mes factures de pressing pour mes slips. Remplacé par Cabaye : qui a frappé de loin et provoqué un rouge pour les sardines.

Matuidi 2,5/5 : Il a énormément couru comme à son habitude mais a eu de grosses difficultés dans les duels, surtout en début de match.

Pastore DEMI-DIEU/5 : Un bon match de l’Argentin, qui aura donné quelques bons ballons aux attaquants. Il aura été l’un des seuls à se montrer au plus fort de la domination marseillaise. Remplacé par Marquinhos dans les dernières minutes.

Lucas 3/5 : Encore une fois très remuant sur son côté, il a offert quelques très beaux gestes au public. Il a surtout marqué son 6e but de la saison qui permet à Paris de sortir la tête de l’eau en première mi-temps.

Lucas auteur de quelques beaux gestes ce soir :

Lavezzi 3/5 : Lui aussi très remuant, il donne le ballon de but Lucas (même si il est bien aidé par l’attentisme de Mendy). Remplacé par Ibrahimovic qui a donné un bon ballon à Aurier qui amène le 2e but.

Cavani 3/5 : Il marque son 6e but en autant de matchs, et aurait pu en mettre un 7e si Ibra lui avait donné le ballon…

LE BILAN

Trois points qui permettent de revenir à une longueur des marseillais. La première place se rapproche ! Les Marseillais pleureront pour un rouge totalement injustifié au lieu de conspuer ses attaquants qui ont tout raté…

LES IMAGES QUI BOUGENT

https://www.youtube.com/watch?v=TstS7zMEYz0

Capitaine Raï

Si tu veux que ton site préféré survive, que ses académiciens puissent avoir la même hygiène de vie qu’Ezequiel Lavezzi, et éventuellement si tu veux être sympa avec nous. Clique ici

Vous pouvez me suivre sur Twitter ou, de temps en temps, je dis un truc pas trop con (bien évidemment, noyé sous une montagne de tweets inutiles).

J’en profite pour remercier @Saintmtex pour ses gifs !

8 thoughts on “PSG – Marseille (2-0) : La Porte de Saint Cloud Académie livre ses notes

  1. Non insulter Mendy qui réfléchit toujours une semaine après à comment faire avec ce ballon dans la surface…

    Un résumé juste, bon boulot

  2. Cabaye est une salope. Marseillais ou parisien, sur ce point, on se rejoint.
    Effectivement nos attaquants ont manqué de tranchant et de précision, heureusement pour vous.
    Ce PSG-là est un diesel, on verra ce qu’il donnera vraiment au printemps.
    Et Laurent Blanc est un peine-à-jouir.

  3. C’est de mieux en mieux Capitaine. Maintenant, suis les conseils de Franck, et débarrasse-toi de cette dernière décimale. Et surtout te laisse pas intimider par les quelques pisse-froids. Nouvel académicien + capitale + club de riche, ça rend bilieux plus d’un provincial zoophile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.