Real Sociedad-Real Madrid (4-2) : La Txuri-Urdin Académie fait sa rentrée

Que c’est la Remontada !

Aupa !

J’ai appris qu’aujourd’hui c’était la rentrée des classes. Heureusement que j’ai gardé JPP allumé à 13h pendant que je préparais ma demi-molle de porc et ses tresses africaines (knacki-spaghetti, ndlr), sinon j’aurais raté la reprise. Et vu mes absences répétées la saison passée, je préférais pas me faire remarquer dès le début de l’année… Comment ça la reprise a déjà eu lieu ? Ah vous parlez des binoclards qu’ont fait leurs devoirs de vacances avec des acads postées dès le mois de juillet ? Les mêmes qui achètent leurs fournitures dès le mois de juin et la sortie des nouveaux maillots ? Rien à foutre, ils feront moins les malins quand je les doublerai à la cantine.

T’as fait quoi de ton été ?

Comme pour chaque rentrée, j’ai fixé mes objectifs. L’année dernière, le conseil de classe nous a attribué les encouragements in-extremis. Après un avertissement travail au premier semestre, on avait su se reprendre en main pour finir à une bonne 7e place. Bien loin des félicitations obtenues en 2013 avec la qualification pour la Ligue des Champions.

Cette année, l’objectif est le même. Les dirigeants nous ont promis de nous offrir des joueurs tout neuf si on y arrivait, même s’ils auraient été inspiré de nous en offrir dès cet été. Il faut dire qu’on a connu deux mois compliqués. Griezmann et Bravo ont tous les deux sauté une classe en signant à l’Atletico et au Barça, l’un pour 30 millions, l’autre pour 12. D’ailleurs, tout le monde dans notre classe s’est moqué des Catalans. 12 millions pour un gardien de 31 ans… Oh les bizuts !

Pour ne laisser aucune trace de sa prolongation de contrat, Griezmann a préféré faire disparaître les preuves.
Pour ne laisser aucune trace de sa prolongation de contrat, Griezmann a préféré faire disparaître les preuves.

Passé en conseil de discipline dès sa première saison, Seferovic est lui parti pour 2,5 millions à l’Eintracht Francfort. Il laissera derrière lui un bijou contre l’OL, un bras d’honneur et beaucoup de vomi dans les rues de Saint-Sébastien. Un bon bilan.

tumblr_mx57bum5fa1re71vro1_400
Certainement sa plus belle action

Sinon en vrac, Ifran-le-gros a été prêté Ténérife, Liassine Cadamuro à Osasuna, Javi Ros est parti libre à Majorque et José Angel a fini son prêt de deux ans et a signé à Porto contre… 30 millions. Les cons. Au total, on perd donc deux piliers, deux bons remplaçants et deux handicapés (un gros et un arabe). Pour un total de 45 millions d’euros, qui s’ajoutent aux 32 millions non-dépensés du transfert d’Illarra au Real l’été dernier, soit trois fois le PIB de l’Espagne. Du côté des arrivées, le club a dépensé 30 millions d’euros, répartis comme suit :

– L’incompréhensible clause de Vela a été définitivement rachetée à Arsenal pour 15 millions.
– L’option d’achat de Granero, prêté-blessé l’an dernier pour remplacer Illarra, a été levée contre 4 millions d’euros.
– «Grand espoir du football argentin», Geronimo Rulli, 22 ans, est venu remplacer Bravo dans les buts. 3 millions d’euros, soit 4 fois moins que Bravo.
– «Grand espoir du football islandais», Alfred Finnbogasson, meilleur buteur d’Eredivisie l’an dernier avec 29 buts inscrits en 31 matchs pour Heerenveen, a signé pour 8 millions d’euros. En espérant qu’il reste plus d’une saison, le temps que j’apprenne à bien orthographier son nom.

Le prochain club de Finnbogason devrait donc être le FC Porto #TeamRayuresBleuesEtBlanches
Le prochain club de Finnbogason devrait donc être le FC Porto.

Finalement, le club a donc pallié l’exode massif… avec deux véritables renforts. Tout va bien. Résultat, un an seulement après une saison dorée, le club se retrouve déjà avec une équipe type incomplète et un banc plus qu’insuffisant. Une faiblesse qui s’est traduite par des défaites, des défaites et quelques autres défaites en matchs de préparation.

Ta rentrée s’est bien passée ?

Une constance maintenue pour la reprise de la compétition. Qualifiée pour les préliminaires de l’Europa League –le bon sens voulant toutefois qu’elle démarre par la sodomie- la Real s’est fait éliminer en barrages par le FC Krasnodar. La mauvaise nouvelle, c’est qu’on perd Rulli, victime d’une fracture du pied, pour (minimum) deux mois. Pour le reste, cette élimination est une excellente nouvelle. Les seules russes que j’aime voir évoluer sont dans les pornos.

L’entame de championnat n’a pas été plus glorieuse. Et ce n’était pas faute de jouer un promu –dont aucun n’a remporté son premier match de la saison depuis 2007-, qui jouait le premier match de son histoire en première division. Par solidarité basque moins que par médiocrité, la Real a préféré tenir le rôle de la meuf, toujours perdante quand il s’agit de première fois. Une défaite 1-0 et déjà des génies pour réclamer la démission de Jagoba Arrasate. Les gars sont pas cons, ils savent qu’on doit prendre une dérouillée contre le Real une semaine plus tard…

(Les points de suspension marquent juste ma satisfaction à l’égard de ce qui suit)

Pre-jokoa :

Faire sa rentrée contre le Real, c’est un peu passer de la primaire au collège. Les questions ordinaires («On va se faire bizuter par les grands !», «Dix matières, dix profs différents, comment on va gérer ça?», «Mais j’aurai jamais assez les temps pour faire tous mes devoirs!», «Est-ce que c’est la honte si je me suis encore jamais fait sucer à 10 ans?») rejoignent le stress de pré-rentrée, et le classique «J’espère que je vais avoir une bonne classe» devient «J’espère qu’on va pas en prendre plus de 5». D’autant que nos deux uniques recrues sont blessées. Rulli pour deux mois, Finnbogason pour encore quelques semaines. Certain de prendre une fessée, Arrasate décide donc de faire tourner. Oui oui, contre le Real Madrid. Côté Les compos :

3

4

(Sentant la mauvaise soirée, Ronaldo a préféré ne pas jouer. Malin le gars.)

Jokoaren :

Gregory Nowak et Stéphane Rousseau étaient au sifflet.
Greg Nowak et Stéphane Rousseau ont été choisis pour arbitrer la rencontre.

5’ : Libre de tout marquage, Sergio-Ramos-est-une-salope reprend un corner de Toni Kroos, ni mince d’ailleurs. 0-1.

11’ : Un petit pont sur Elustondo, une frappe, un but. Gareth Bale. 0-2.

35’ : Xabi Prieto dévie un corner de Chory Castro, Iñigo reprend au deuxième poteau. 1-2. L’espoir est permis. L’espoir de ne pas prendre une trop grosse fessée.

41’ : Zurutuza reprend un centre aussi tendu que parfait de De la Bella. 2-2. L’espoir est permis. L’espoir d’avoir «perdu avec les honneurs».

65’ : Bien servi par Canales, Xabi Prieto perce et centre fort dans la surface. Son identité capillaire aidant, Zurutuza joue au renard des surfaces. Deuxième passe décisivie et deuxième but de Zurutuza. La Real passe devant, 3-2. Et l’espoir est permis. L’espoir d’avoir «frôlé l’exploit».

75’ : Cf le premier but. Xabi Prieto au corner, Markel à la déviation, Vela à la finition. 4-2. L’espoir est permis. L’espoir de gagner putain.

Fin du match : Perdre 2-0 après dix minutes, c’était un peu se retrouver entre l’intello et l’obèse boutonneux : la promesse d’une année au purgatoire. Puis la belle Laurine s’est assise à côté de toi. Et en moins de deux minutes, ton slip entamait la remuntada.

Jokalariak :

Zubikarai (3/5) : Impuissant sur les deux buts, il permet à l’équipe de rester dans le match avec deux arrêts décisifs. En espérant qu’il reste à ce niveau pour les deux prochains mois.

Zaldua (2/5) : Préféré à Carlos Martinez, il a peiné. Puis bon, j’ai pas le droit de mettre des notes décimales aussi.

Iñigo Martinez (4/5) : Il a participé au naufrage défensif des dix premières minutes avant de se reprendre en inscrivant le premier but de la remuntada. Notre prochain transfert à 30 millions, c’est lui.

Elustondo (3/5) : Prendre un petit pont, passe encore. Prendre un petit pont dans la surface, c’est non. Prendre un petit pont dans la surface et finir sur le cul, c’est une sodomie non-réglementaire.

De la Bella (4/5) : Il a retrouvé ses qualités offensives qui lui ont tant fait défaut la saison dernière. Avec un bijou de passe décisive sur le deuxième but.

Markel (3/5) : Comment prouver que les madrilènes ont été catastrophiques ? Facile. Suffit de voir comment Markel a dominé au milieu de terrain.

Granero (3/5) : Il attend toujours de disputer son premier duel.

Zurutuza (5/5) : Bientôt, les roux domineront le monde. Et ce jour-là, Zurutuza sera leur chef.

Chory Castro (2/5) : Il n’a jamais réussi à percer une défense madrilène pourtant très médiocre. Trop imprécis et peu présent dans le repli défensif, il souffre de la comparaison avec Griezmann.

Xabi Prieto (4/5) : Habitué à tenir le rôle du quarantenaire décontract’ au milieu de terrain, son positionnement sur l’aile l’a poussé à multiplier les allers-retours. Impressionnant techniquement, il a régalé deux passes décisives et montré une activité impressionnante. Més que un bel homme.

Agirretxe (2/5) : Si le rôle d’un attaquant se cantonnait au pressing, il serait ballon d’or. Malheureusement pour lui, ce n’est pas encore le cas.

Ordezte :

Vela (Agirretxe, 60’) : Arrasate sentant qu’en fait, y avait peut-être un coup à jouer, décide de faire rentrer les titulaires habituels. De la vivacité, du pressing et un but : je crois qu’on peut parler d’une bonne entrée.

Canales (Chory Castro, 60’) : Couplée à celle de Vela, son entrée n’a été que moyennement goûtée par Carletto. Bien plus par les supporters.

Mikel (Xabi Prieto, 83’) : Remplacer un bel homme par le sosie de Mascherano devrait être passible de sanctions pénales.

Notes :

• Le résumé de l’orgie est ici.

• Manchester United < Bayern Munich < Atletico Madrid < Real Madrid < Real Sociedad

• Arrasate vient de gagner deux semaines de paix.

• On est toujours sans nouvelles du sourcil d’Ancelotti.

• There’s only one Real.

• Champions d’Europe.

• Champions du monde.

Muxus,

Patxi

3 thoughts on “Real Sociedad-Real Madrid (4-2) : La Txuri-Urdin Académie fait sa rentrée

  1. Salut collègue Basque, félicitations pour votre superbe match contre le Réal, on ne vous remerciera jamais assez. Dites, un échange rouquin contre chauve, c’est envisageable ? On essaiera de ne pas l’abîmer en C1

  2. Fayot. Belle académie quand même. J’aurai bien aimé que Sainté joue la Real en Europa League. Dommage.

  3. @Johny 1. Nous n’avons pas fait un super match.
    2. Essayez déjà de ne pas laisser toutes vos plumes en C1.

    @Roland J’avoue avoir été déçu quand la poule est tombée… Mais on aurait eu trop à perdre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.