Saint-Etienne – Lyon (1-2) : la Forez Académie livre ses notes

 

Les stats de l’Institut Patrick Caïazzo :

1er derby débriefé par l’ordinateur de Patrick, et comme les chiffres ne mentent pas, il devrait nous donner la vérité sur ce match. Ou presque. Extrait :

1 – Comme le nombre de maillot vert qu’aura porté Aulas dans sa vie : lui aussi a voulu savoir ce que ça faisait de sentir le poids la légende sur les épaules. C’est aussi le nombre de minutes pendant lesquelles Garde ne passera pas pour un sombre connard qui pleure sur le bord de la touche #OnNeChangePasLesBonnesVieillesHabitudes.

Patrick n’avait pas vu dans ses chiffres qu’un SDF ferait irruption sur le terrain. D’autres stats sont à retrouver sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Un derby, ça ne se joue pas, ça se perd (ASSE, 1994-…)»

Bon, ben on va la faire courte : je ne vais pas m’énerver comme pour le dernier derby joué à domicile. Non, ça ne sert à rien, puisque de toute façon, les leçons ne sont pas retenues. Alors oui, je pourrai pointer le mental en mousse de nos joueurs qui n’arrivent pas à emballer le match dès les 1ères minutes alors que le public, déjà bien échaudé par un bedonnant bouclé venu pendre ses ordures aux filets du but, n’attendait que ça. Je pourrai poster une photo d’une grosse paire de couilles pour que les mecs comme Sall ou Mollo en voient une au moins une fois dans leur vie, et qu’ils ne les oublient pas pour les prochains matches. Je pourrai rentrer dans les trolls lancés par Aulas, Garde ou Bats, et éructer ma haine de voir ces sombres connards nous chier encore dessus, et fanfaronner sous notre nez.

Oui, mais non. Tout simplement parce que ça ne changera rien. Si les Verts avaient décidé de jouer dès la 1ère minute et de ne pas attendre de voir Lacazette leur planter un but, on n’en serait sans doute pas là. Faites ce que vous voulez les gars, y’a plus rien à vous dire, vous ne comprenez rien à ce match je crois. 2000 mecs se déplacent à l’entrainement pour vous montrer à quel point cette rencontre est importante pour eux, ça ne suffit pas. Gradel qui déclare la veille du match qu’il ne savait pas que ça faisait 20 ans qu’on n’avait pas gagné chez nous contre Lyon, j’hallucine complètement. Visiblement, Romeyer et Caïazzo avaient des affaires plus urgentes à traiter qu’inculquer cette fameuse « culture-derby-haine-de-la-défaite » à un mec qui est quand même là depuis 3 ans. Quand Romeyer boit des coups dans les salons, Aulas est en train de remonter son groupe comme une pendule dans les vestiaires. Je n’ai surtout pas envie de prendre le staff lyonnais en exemple (qui est quand même un bel exemple de puterie), mais faut reconnaître que certaines choses sont mieux faites chez eux pour faire passer les messages. Après, Aulas et sa clique ont encore le cul bordé de nouilles. Alors que la situation commençait à être plutôt tendue au niveau des relations avec son public, Jean-Mich-Mich nous sort son couplet préféré : celui de la victime lyonnaise face aux méchants stéphanois/pouvoirs publics/LFP/Francs Maçons/Illuminatis. Et comme chaque année, cette posture marche, et avec un peu-beaucoup de démagogie par-dessus (les flocages des maillots, les chaussures de Garde, le string de Bats,…), il se rachète un crédit auprès de supporters trop heureux de pouvoir se gargariser de la victoire face au voisin.

Ce match en tout cas était un vrai derby. Tendu dans les tribunes, moche sur le terrain, cruel à la fin. Une 1ère mi-temps absolument dégueulasse, plus chiante que l’écoute complète d’un album de Benjamin Biolay. Le seul tir cadré est venu de Grenier mais sa frappe avait à peu près la puissance de la voix d’Etienne Daho. Le temps d’aller aux chiottes et de me prendre un truc à boire, je loupe les 5 premières minutes de la 2nde période. Enfin pas vraiment puisque je vois le meilleur : à peine je débarque en haut des escaliers, vue plongeante sur la surface de Ruffier où je vois Gomis planter un bon coup de boule que Stéphane repousse difficilement. Lacazette a suivi et ne se prive pas pour marquer. Bien… J’aurai dû rester à la buvette. Mais bon, comme y’a pas de bière (le 1er qui me parle de Tourtel se verra forcer d’en boire jusqu’à la fin de sa vie), j’en aurai vite fait le tour. Les Verts se décident enfin à jouer et on voit les 1ers mouvements dangereux aux abords de la surface lyonnaise. Et puis, à force de pousser, ça pète : Ghoulam centre vers Brandão qui remet de la tête pour Hamouma. Ciseau enchaîné et but avec l’aide du poteau droit. Le stade explose, les supporters reprennent du poil de la bête. Sur le terrain, les Verts dominent. Gradel qui vient de rentrer allume un 1er pétard sur la gauche après un bon dribble, juste avant que Perrin, sur un centre de Cohade venu de la droite fracasse cette putain de barre ! 3 fois qu’on touche ce montant là en 2 matches depuis le retour des poteaux carrés : on a payé 20 000€ pour avoir le droit de frapper la transversale à chaque match. Belle opération. Le match s’endort de nouveau, et Briand envoie une 1ère alerte avec cette frappe que Ruffier détourne en corner. 5 minutes plus tard, Gourcuff est trouvé côté droit. Clerc est déjà rentré au vestiaire, persuadé que le match est fini, alors Gradel tente de défendre mais pas de trop près non plus : faudrait voir à pas trop transpirer alors qu’on va prendre la douche dans pas longtemps. Tata Yoyo dribble et passe avec de la réussite, centre du gauche vers Briand qui est tout seul au point de penalty. Tête. But. On est à la 93e, le match est plié, comme mon moral, merci les Verts. J’avais annoncé à mes potes à la mi-temps que ça sentait l’enculade en fin de match : finalement j’ai aucun mérite, c’est quasiment ce qui passe à chaque fois cette année.

Voilà, chaque année c’est le même refrain. Ce match est quand même un sacré troll de l’échauffement jusqu’au coup de sifflet final. « Cette année, Lyon gagne le derby sur un but de Briand à la 93e » « Mais oui, c’est ça, et puis Bats va venir chambrer le Kop sans être emmerdé par la Sécurité aussi ». Si au début du match, j’avais tellement de pression que j’aurai pu jouer les Andy Gouache sans problème, à la fin du match j’avais plutôt la joie de vivre de Jean-Michel Cafard. Après, je vais juste prendre ça comme une défaite de merde de plus à rajouter à mon bel album (pas loin de 500 pages), et pendant que certains achètent des poteaux carrés, tentent de faire croire qu’une grève de riches est la bonne solution ou encore postent des photos d’eux tout sourire le lendemain de ce match, ben je vais me contenter de maudire encore une fois cette gestion de match complètement ratée. Heureusement qu’il y a la trêve parce que ça sentait la raclée si on avait dû jouer samedi prochain. Prochain rendez-vous dans une dizaine de jours face à Nice : une réaction est déjà attendue pour faire passer cette pilule dégueulasse.

Bats

Visiblement, Bats était très content de son coup.

La compo :

 Compo

Une compo classique au vu des suspensions de Zouma et Lemoine. La défense est inchangée depuis plusieurs matches malgré les retours de blessure de Brison ou Pogba. Au milieu, pas de Diomandé : place à l’expérimenté Clément, épaulé par le revenant Cohade. Devant, Corgnet aura encore pour mission d’organiser l’attaque, épaulé par l’homme en forme Hamouma et Mollo qui doit faire oublier ses prestations en demi-teinte. Devant, le totem brésilien ets là : on espère qu’il va nous débloquer la situation et donner enfin la victoire aux Verts.

 

Les buts :

Il ne s’est rien passé. On s’est fait chier. Mais Aulas était visiblement très confiant puisqu’il se permettait déjà de troller dans les salons à la mi-temps.

Aulas

Allez, tiens je vais voir ce que ça fait de suivre un derby avec un maillot vert. C’est vrai qu’on transpire plus, hein ? On se sent moins confiant…

=======================MI-TEMPS=======================

Lyon   50: but de Lacazette, 0-1. Bédimo que visblement Clerc n’a pas assez amoché, centre dans la boite pour un Gomis tout seul au point de penalty, entre les 2 défenseurs stéphanois (Perrin et Ghoulam). Tête puissante repoussée par Ruffier, mais Lacazette a suivi. Bayal qui dormait non loin de là commence à bouger son gros derche quand Lacazette est déjà en train de fêter son but

Saint-Etienne   65: but d’Hamouma, 1-1. Les Verts se sont enfin décidés à jouer et sur une balle côté gauche, Goulam centre au 2e poteau vers la Brandade. Il remet de la tête en retrait vers Hamouma (avec l’aide de Bédimo) qui tente alors le seul geste possible : un ciseau retourné. La balle est parfaite et vient heurter le montant droit de Gorgelin avant de rentrer. Le match est relancé.

Lyon   90e+3 : but de Briand, 1-2. Voilà, comme d’hab, on prend 2 buts dont 1 dans les arrêts de jeu de la 2nde période. Cette fois, c’est Briand qui vient conclure le plus beau troll de l’histoire des derbies. On aurait pu encore faire pire si le 2e « paria » de début de saison (Gomis) avait marqué à la place de Lacazette. Pour le but, on remerciera le air marquage de Bayal encore une fois, et la passivité de Gradel qui va presser Gourcuff comme s’il allait lui claquer une bise.

=====================FIN DU MATCH=====================

 

Les notes :

La Forez Académie s’est fixé une règle : elle ne note jamais les joueurs qui n’ont pas disputé au moins 45 minutes. Ce match ne fera pas exception à la règle, et donc vous ne verrez aucune note puisque j’ai vu ce qu’on peut appeler un semblant de match de football chez les Verts à partir de la 51e minute. Mention spéciale quand même à Ruffier qui aura tenu la baraque comme il a pu, Corgnet le meilleur sur le terrain et de loin, et Hamouma qui marque (encore) un joli but. Le reste c’est passable (Clément, Cohade, Ghoulam) quand ce n’est pas à chier (Bayal, Mollo, Gradel). Une petite mention aussi à la Brandade qui a passé son temps à voir les ballons lui filer au-dessus de la tête sans jamais en avoir un seul d’exploitable ou presque. En fait il en a eu 2 : un ballon qu’il met à côté, l’autre sur lequel il remet pour le but d’Hamouma. Mention aussi à Clerc qui a découpé Bédimo. Pas revu les images, mais du Kop Sud c’était assez violent et j’ai cru qu’il allait prendre un rouge. En tout cas, c’est quand même scandaleux de voir une pauvreté technique de ce niveau là, surtout sur les coups de pied arrêtés qui ont tous été mal tirés (Ghoulam, ton coup-franc de 35m, faut arrêter : visiblement, tu ne le mettras pas).

Le coach (profondeur du banc, 1/5) : oui, mais une profondeur abyssale de nullité. Gradel, et Diomandé ont été vraiment mauvais, Tabanou inexistant. Je ne comprends pas cet entêtement à vouloir faire jouer Diomandé qui visiblement n’a pas le niveau pour évoluer en Ligain. Gradel a eu une belle occase c’est vrai, mais c’est encore de son côté que vient le but de Briand. Si on compte le raté à Monaco, le raté face à Paris, et maintenant ça, ben ça commence à faire beaucoup pour notre ami Max-Alain qui ne montre pas non plus un engagement sans faille vis-à-vis du club (sa déclaration sur le derby citée un peu plus haut en est la meilleure preuve).

 

Les adversaires : ça joue mal mais ça gagne. Je m’en contenterai bien des fois moi aussi. Grenier a été nul, comme Malbranque d’ailleurs. Gomis et Lacazette n’ont pas eu beaucoup d’occasions, mais ça a suffit pour qu’ils soient décisifs chacun à leur manière. Gonalons a bien joué sa partition de casseur de jeu au milieu de terrain. Gorgelin avait l’air d’avoir les miquettes (il a pris très cher à l’échauffement), mais les Verts n’en ont même pas profité.

La question minitel : la question félicite ses champions.

Voilà, j’avais dit que je ne reviendrai plus pour un derby. Les circonstances ont fait que si. Je repars de nouveau avec une défaite dans les valises, et bien énervante en plus. Mais j’ai pas envie de tomber dans la sinistrose, je vais donc féliciter les personnes qui ont fait du bon boulot sur ce match :

question

Beaucoup de réponses pour cette question minitel, donc merci à vous. Rien à dire, le fait marquant c’est cette homme bedonnant qui se permet d’accrocher ses chiffons sur les filets sans que la sécurité lui dise quelque chose. Mais les gars du Kop ne l’ont pas entendu de cette oreille. Sinon, si les enfoirés étaient en face, ce sont bien les Verts qui ont servi la soupe sur ce match : une générosité qui fait chaud au cœur au moment où le climat lui se rafraîchit. Ah oui, si un jour Romeyer et Caïazzo se rappellent qu’ils président un club de foot professionnel, qu’ils nous fassent signe. Je voudrais surtout pas les interrompre dans leurs travaux de menuiserie ou de boursicottage. Quant à Diomandé : bon, j’aime pas enfoncer les jeunes, mais là, ça suffit. J’aurai limite préférer voir rentrer Pogba dans ce rôle.

 

Roland Gromerdier

 

Roland ne t’offre pas les images du match (si tu les veux, tu les trouveras tout seul). A la place, il préfère rappeler qu’avant d’être un connard, Joël était aussi un grand chanteur très proche des enfants.

L’avis d’en face, c’est la Gones Academie qui te le livre. Comme après chaque derby, elle sera plus enjouée que moi.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert, et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

17 commentaires

  1. Même si je me doutais que la déception y serait, belle académie, très instructive, notamment cette magnifique photo de Gradel à l’aéroport. Je ne peux pas te souhaiter plus de chance la prochaine fois, mais j’en aurais presque envie.

  2. Tout y est, ou presque: pas un mot sur la fois où Gradel (je crois que c’est lui) bouffe la feuille de match en frappant du gauche des 20 mètres alors qu’on joue un 3 contre 2 devant la surface lyonnaise? J’en ai fait des cauchemars toute la nuit de dimanche.

  3. Entièrement d’accord, mot pour mot, avec ton résumé du match en 1 phrase, mais… tain, pour le coup je te trouve super dur avec Diomandé…
    Ses amortis de la poitrine sont aussi élégants que les roulettes de Mouamadou Dabo, mais je trouve pas qu’il a été mauvais dimanche (d’autant plus que, sans vouloir s’acharner, il y a d’autre d’autres joueurs à faire monter sur l’échafaud avant lui). Je vais même me risquer à aller jusqu’à dire que sa rentrée a été plutôt pas mal (carrément !).

    Pour m’appuyer sur des chiffres, sur ce match (15 minutes de jeu), Diomandé c’est :
    – 2 ballons récupérés dans le camp lyonnais et 1 contre lyonnais avorté. (Cohade, son prédécesseur, c’est 5 ballons récupérés en 78 minutes de jeu).
    Si je suis pas mauvais en calcul, ça nous fait:
    1 ballon récupéré toutes les 15 minutes pour Cohade,
    1 ballon récupéré toutes les 7 minutes pour Diomandé,
    1 ballon récupéré toutes les 18 minutes pour Clément (5 en 90min).

    – 6 passes réussies pour 2 ratés pour Diomandé.
    J’ai pas les chiffres, mais Gradel ça doit être quelque chose comme 3 passes, dont 496 passes ratées. Si Dieu est vraiment aux côtés de Maxou, le simple fait de le regarder jouer ferait perdre la foi à Frigide Barjot…
    Quant à Cohade, à quelques passes près, on est à 22 passes réussies pour 16 ratées, et pour le coup, ça c’est inadmissible au niveau Ligue 1 (pourtant je l’aime bien ce joueur, mais là…).
    A titre indicatif, Clément c’est 23 passes dont 1 ratée, et seulement 3 passes vers l’arrière (propre).

    – Toujours concernant les passes, avec Diomandé, on a 4 passes vers l’avant, 1 latérale et 2 en arrière. Si l’on compare à Cohade, c’est plutôt 1/3 vers l’avant, 1/3 de latérale, et 1/3 vers ses défenseurs.

    – J’ai trouvé que son placement a été plutôt bon aussi, il s’est libéré, et a été là où on avait besoin de lui (ce qui explique qu’il était assez près de la ligne de touche). Et c’est justement le plus gros reproche que je fais à Cohade (sur plusieurs actions il passe la balle à Clerc ou Corgnet et s’arrête de jouer…)

    Après, certes il faut remettre tout dans son contexte. Diomandé est plus frais, Cohade a subit un round d’observation (dont il a été l’acteur), etc, mais tout ça pour dire que je ne trouve pas que Diomandé a été super mauvais.
    (en revanche si je commence à lister les joueurs que j’ai trouvé mauvais…) bref, comme d’hab concernant les derbies : match à oublier -_-

    Mentions tout de même à Goulham, qui a été un des seuls à se battre, et Corgnet qui au delà d’avoir été le meilleur joueur steph, a été le seul qui est aller applaudir les supporters.

    Mentions tout de même à Goulham, qui a été un des seuls à se battre, et à Corgnet qui au delà d’avoir été le meilleur joueur steph, a été le SEUL joueur qui est allé applaudir les supporters.

  4. Bedimo n’avait rien, leave Clerc Alone. Sa frappe était particulièrement ridicule, on aurait dit moi dans mes mauvais jours (comme Dimanche matin en gros..)

    Sinon c’était pourri, mais ça m’a donné une excuse pour sacrément picoler ce qui est un point positif.

  5. Tout comme l’an dernier à pareil époque contre le même adversaire, un seul mot : DEGOUTé !
    C’est incroyable de livrer une premiere mi-temps aussi innommable. Mais si les joueurs ne se sentent pas à la hauteur de jouer un tel match, qu’on fasse jouer des supporters qui soient capables de courir pendant 95 minutes.

    Pour la note de galtier, il merite un zéro pointé, car cela fait plusieurs années qu’il est là, et qu’il n’a rien changé par rapport à l’an dernier. Autant contre le PSG, on sentait qu’il avait bien préparé l’équipe, autant contre Lyon, on se demande qu’il n’était pas parti en vacances pendant la semaine.

    Il y a un constat qui se confirme, le recrutement de cet été est une déception. Mettre des millions pour des joueurs qui ne sont pas bons, et se plaindre ensuite de la taxe de 75%, on se moque du monde. Si on veut prendre des joueurs pas chers, qu’on prenne au moins des joueurs qui courent et qui savent cadrer.

    On parle beaucoup de Lyon, mais dans cette défaite, les Verts n’ont pas joué. Je ne vois pas comment on peut gagner un match quand les joueurs ne sont pas à la hauteur, ni physiquement, ni mentalement.

  6. Oué plutôt d’accord sauf aussi pour Diomandé que je n’ai pas trouvé si mauvais. Il vaut largement un Cohade pour moi même si c’est du bricolage…

    Sinon en face j’ai trouvé Bedimo franchement bon et Bisevac un putain de meneur. Il avait une sacrée rage et je pense qu’il n’est pas innocent du fait que son équipe n’ai pas encaissé un 2e.
    On manque franchement de mecs comme lui, des putains de guerriers qui montent au front et qui n’ont pas peur!

    Enfin bref, j’ai trouvé que ça manquait de rage et encore une fois on se fait bouffer au mental parce que en face c’est quand même super mauvais…

  7. Rien à dire, j’ai pensé quasiment chaque phrase de ton résumé de match en sortant du stade.
    J’me suis même dit heureusement que les quenelles ne sont pas là pour le traditionnel « on est chez nous » parce que je ne l’aurai pas supporté !!

    Mais bordel que c’est dur encore une fois, ils nous bassinent toute la semaine avec des « on sait que c’est un match important pour le club et les supporters » « 20 ans sans gagner à domicile ? une anomalie ! »
    Moi ça m’étonne pas quand tu vois le jeu qu’on propose, tellement ils se chient dessus à l’idée de perdre…

    Et Gradel, OH Gradel, non mais putain toute la france sait qu’on a pas gagné un derby depuis 20 ans sauf lui !!! Mais que fait le staff…

    Sinon sur le match, Corgnet a été énorme, Hamouma très bon. Pour moi Goulham doit céder sa place à Brison parce qu’entre défendre à 15m du joueur histoire qu’il ait bien le temps de voir où il peut centrer; et tirer les coups francs 10m à côté c’est bon quoi.

    Lyon était prenable, et ça me fout encore plus les boules qu’on ne soit pas capable de pousser pendant 90 min.

    Enfin bref, hier j’me suis encore bien fait chambrer, ils m’ont promis qu’on fêterait les 20 ans l’année prochaine…

  8. Très dur au sujet de Diomandé, qui a fait une rentrée intéressante et qui aurait pu être un des héros sur une récupération dans le camps lyonnais (ça amène l’occase où Gradel plomb tout le monde avec une frappe qui part dans les poubelles…). Il est pas incroyable, mais il fait le taf. Et il est encore jeune, en espérant qu’il progresse.

    Si tu veux trouver un bouc émissaire, c’est Gradel, c’est tout. Ses déclarations d’avant match c’étaient déjà une blague, mais si en plus derrière il te sort une rentrée à chier… Je remets pas en cause sa volonté, mais il fait de la merde. Résultat, il nous coûte une très grosse occase pour nous et un but contre nous. Merci guignol…

    Donc, à part sur Diomandé, je suis tout à fait d’accord avec toi, je pense que tu résumes la pensée de quasiment tous les stéphanois. On perd, encore et ça en devient une triste habitude. Et c’est même pas le plus gênant. Si on c’était pris 3-0, net et sans bavure, à la limite.

    Mais là, même en étant pas bon, on a mieux joué qu’eux et pourtant on perd sur, en plus, un putain de BUT A LA 93e !!! C’est au delà de la faute professionnelle, t’as pas le droit de faire ça dans un derby… On a beau être mercredi, je ne décolère pas, en particulier sur les joueurs, le staff et les dirigeants qui ont tous failli et qui se ratent depuis plusieurs mois…

    Sortez vous les doigts !!!

  9. Outre le manque d’enthousiasme en premiere mi-temps, vous perdez surtout le match à cause de la qualité de notre défense, donc mettre ça sur le compte de votre nullité et non de certaines de nos qualités, ce n’est pas complètement exact. On ne mesure pas la prestation d’une équipe uniquement sur sa ligne offensive.

    Vous meriteriez au moins le match nul sur la deuxième mi-temps, et paradoxalement votre seul but ne devrait pas exister (il fait suite à une touche successive à une faute verte non-sifflée).

    Enfin ce coup-ci on gagne, mais c’est de plus en plus dur, quand même.

  10. Pour Diomandé, il a eu soit les blessures, soit un effectif de qualité devant pour expliquer qu’il ne jouait pas trop avant. Aujourd’hui, il a du temps. Simplement, au contraire d’un Guilavogui à l’époque, je trouve que chacune de ses apparitions est moyenne. Quand Josh faisait des erreurs, il arrivait à montrer suffisamment pour qu’on croit en lui. Et il progressait au fil des matches. Ismaël, ben il a pris la place de Clément et finalement, c’est Clément qu’on préfère faire jouer pour les gros matches. Après, l’année dernière, les Verts jouaient à 3 milieux, cette année seulement 2. Les gars sont plus exposés donc commettent plus d’erreurs. Mais s’il était si bon que ça, il s’en sortirait. Blaise a joué avec 2 mecs à côté, 1 seul, arrière droit : il n’a jamais déçu ou presque. Et puis Diomandé n’est pas COhade et l’inverse est vrai aussi, donc rien ne sert de les comparer. Même si l’un a remplacé l’autre, les 2 ne jouent pas dans le même registre. Je rappelle que si Perrin rentre sa tête, on se lustre tous le chibre sur son crâne.

    Pour la performance lyonnaise : j’ai lu qu’Umtiti avait muselé Brandão. Faut dire aussi que les centres qui n’arrivaient pas ont bien aidé la défense lyonnaise. Donc oui, je ne mets pas en avant la défense adverse parce que finalement, les attaquants stéphanois leur ont trop facilité la tâche j’ai trouvé. Pour la prestation de l’équipe, toute l’équipe a été mauvaise dans l’ensemble, mis à part les 3 que j’ai mis en avant. Et certains ont été nuls, pas besoin de revenir dessus.

  11. Attention, je parlais d’une bonne défense lyonnaise RELATIVEMENT à toutes les purges qu’on se tape depuis le début de l’année. Pas de quoi bousculer une charrette non plus, on est bien d’accords.

  12. Les supporters stephanois ont montré leur classe avec ce deferlement haineux pour une ptite echarpe. Vraiment des gros cons pour le coup. Bats voulait rendre hommage aux supporters lyonnais absents et bien sur provoquer le KOP. mais une echarpe tout de meme… Galtier a été tres mauvais, le plus malheureux, c’est que les joueurs appliquaient apparament les consignes.

  13. Guilav « grandes guiboles » avait pas fait des débuts hyper tranchant. Il a vraiment commencé lors de la saison 2010-2011 (tiens, on avait gagné un derby cette année là…) et c’était pas extraordinaire, même si ça resté prometteur. Et il est monté en puissance jusqu’à qu’il explose vraiment l’an passé.

    Après, si on compare GuiGui à un jeune qui commence véritablement à jouer en L1 seulement à partir de cette saison (je compte pas les rares matchs où on l’a vu avant), normal que tu le trouves pas bon. Mais il faut lui laisser du temps avant de l’enterrer. D’autant plus que je l’ai pas trouvé mauvais lors de ces apparitions, même si on peut avoir mieux.

  14. @Rikou : je l’enterre pas, je suis juste déçu par ses performances. Il ne me fait pas grosse impression pour l’instant. Après, je serai le premier à reconnaître s’il fait des bons matches, comme j’ai pu le faire avec Brison par exemple.

    Par contre, pour Gradel, je crois que c’est peine perdue. Le pire c’est qu’il pourrait presque être titulaire quand on voit les perfs de Mollo ou Tabanou. Sissoko, n’en parlons pas, et c’est mieux ainsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.