Concarneau – Bourg Péronnas (0-0) : La Poulet de Bresse Académie est de retour !

La Ligue 1 c’est bien, la Ligue 2 c’est mieux, le National c’est trop d’la balle !

On s’était quitté un soir de février 2018, après la plus grosse défaite de l’histoire du club face à l’Ohème (0-9 avec un triplé de Mitroglou, si si). La fin de saison a été soldée par une relégation en National au terme d’un match de barrage horrible contre Grenoble. Les premiers matchs au niveau inférieur ont été du même acabit. Autant vous dire que la période de dépression a été plutôt longue pour votre serviteur …

Néanmoins, Bourk n’a pas fait une saison si terrible que ça. Nous étions encore dans le top 10 à 5 journées de la fin et 1 point nous suffisait pour nous maintenir dans ce magnifique championnat de National. Seulement, ça, c’est trop facile et les Bleus ont réussi l’exploit de perdre les 4 matchs suivant pour devoir jouer son maintien à la dernière journée. Et, ceci, à l’autre bout du pays, dans la charmante bourgade de Concarneau.

Le contexte du match est simple. Concarneau et Bourg ont besoin d’un point pour se maintenir. De son côté, Tours doit gagner son match contre Cholet en espérant qu’il n’y ait pas de nul dans l’autre rencontre. Lol.

Le déplacement

Se rendre au fin fond du Finistère pour voir un match de troisième division reste une activité hautement passionnante, surtout quand il faut s’enquiller une journée de route pour ça. Merci à mes covoitureurs de l’extrême pour leur patience et à la FFF pour avoir programmé le match à 18h30 !

L’arrivée au stade Guy Piriou (oui, c’est mignon) se fait donc à 18h38 mais je vous rassure, nous n’avons rien loupé.

Le match

Les deux équipes jouaient le 0–0 et y sont parvenues. Rien à dire donc sur un des pires matchs qu’il m’ait été donné d’assister.

Seul fait intéressant : la faute de Lionel Zouma (frère de) dans la surface burgienne à la 80e minute qui offre un pénalty aux locaux. Valentin Lavigne, ancienne gloire du FC Lorient et du Stade Brestois et zéro but cette saison en tant qu’attaquant, s’en charge. Matthieu Pichot, gardien exemplaire du FCBP, repousse la frappe et nous voilà exultant derrière la cage du portier bressan, qui nous évite dix dernières minutes stressantes et nous maintient définitivement en National.

Merci à lui d’être venu nous féliciter d’être venu jusqu’ici pour voir son magnifique arrêt. Les autres joueurs ont été nuls mais on les aime quand même.

Stat intéressante : Bourk a réalisé un incroyable total de zéro frappes sur ce match, du jamais vu !

La suite

Bourg Péronnas est maintenu en National, le coach de la saison (Damien Ott, paix à ton âme) va partir et l’incertitude est totale concernant les joueurs qui porteront la tunique bleue l’année prochaine.

Cependant, on a hâte d’y être pour se taper les plus belles purges que le football puisse proposer. Tout ceci après avoir traversé la France en bagnole, juste pour ça. Je sais que vous attendez avec impatience mon article sur mon déplacement à Boulogne-sur-Mer.

A l’année prochaine !

La bise AOC,
Marcel Cerdon.

Marcel Cerdon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.