Reims-Bordeaux (1-0), la Scapulaire Académie livre ses notes

Amicalement à la bon vôtre

Bruno Bistro buvant son Ricard sans eau il a fait reporter le match face à Lorient. On se retrouve donc pour ce match face à Reims avec des Bordelais frais, dispo et reposés. Cerise sur le gâteau, on récupère des attaquants ce qui incite GILLOT à des déclarations d’intensions offensives voire guerrières. On s’enflamme alors à l’idée d’un duo d’attaque HOARAU – DIABATE. Mais si on s’attend à voir les twin towers bordelaise, on aura en fait le 11 septembre!
En face, Reims ressemble beaucoup à Bordeaux, une ville bourgeoise capitale d’une région viticole mondialement connue. Le stade de Reims présente lui aussi des similitude avec les Girondins, un passé glorieux au niveau nationale et une participation à une finale de coupe d’Europe (2 en fait). Mais alors que les girondins surent rapidement rebondir après leur descente en Ligue2 ; le rémois durent patienter pour revenir en première division. Ni haine, ni violence, les rencontres entre nos deux formations sont plus des matchs amicaux qu’une guerre de tranchée.

Amicalement à la vôtre !

[jwplayer
file= »http://alterfoot.com/vod/other/bordo-reims_x264.mp4″
html5_file= »http://alterfoot.com/vod/other/bordo-reims_x264.mp4″]

Avec les retours de nos attaquants, Francis Gillot a du choix devant, mais moins sur le côté droit où il aligne Faubert. A gauche, en défense il donne sa confiance à Pellenard plutôt que Poundjé. Maxime va devoir travailler pour regagner la confiance du coach. Sa compo donne ça :
Carrasso – Mariano – Sané – Henrique – Pellenard – Sertic – Nguemo – Faubert – NMB – Saivet – Hoarau

Le match :

Les girondins rentrent bien dans le match et exercent un pressing constant sur Placide, le gardien en second, notamment sur chacun de ses dégagements.
11’ : Hoarau tente une belle frappe enroulée qui passe de peu à côté.
12’ : Sané hérite du premier carton jaune du match. Justifié ? Fais-toi ton idée ami lecteur, je te mets les images de la faute ci-dessous :
gif1La faute de Sané

13’ : Au milieu de quatre rémois, Faubert tel un hockeyeur américain frappe au but mais tel un cameraman de France2 ne cadre pas.
18’ : Corner tiré par Sertic, le but se prend pour Nabila et se dérobe sur la reprise de demi-volée de Faubert.
31’ : première frappe rémoise du match. Bordeaux est bien en place et concède sa première occasion au bout d’une demi-heure.
40’ : L’INSTANT CATA !!!! Dieu se blesse et doit céder sa place à Olimpa qui malgré son nom n’a rien de divin.

gif2Les supp’ bordelais à l’entrée de Kevin

42’ : NMB grille son défenseur, et centre fort devant le but. Faubert ne peut reprendre le cuir.
Mi-temps : Bordeaux domine de la tête et des épaules. Mais dominer n’est pas gagner.

56’ : Enième corner pour bordeaux tiré par Sertic, Hoarau prend le dessus sur trois défenseur mais le ballon file en sortit de but. C’est quoi la règle qui nous interdit de marquer des buts ??
64’ : Instant Anne ma sœur Anne… De Préville fixe Henrique qui mord dans sa feinte plutôt dans le joueur. Frappe => poteau rentrant et Olimpa s’incline sur le tir d’un pré pubère !
67’ : réaction bordelaise, centre de NMB qui trouve Saivet au 20 mètres. Non attaqué, le lutin girondin prend tout son temps pour ajuster Placide mais sa frappe à l’instar de mes illusions s’écrase sur le poteau.
69’ : Gillot pose les couilles sur la table (sic Claude Pèze) et remplace Faubert par Diabaté. Le géant à 20 minutes pour devenir Dieu en second.
82’ : Sertic joue de l’orgue de Barbarie et frappe de loin. Placide qui vient de piquer le costume de Cédric dévie au raz de son poteau.
87’ : Même si il ne marque pas, on est rassuré : Diabaté n’a rien perdu de sa technique.
gif3
Malgré son opération aux genoux, Cheick a toujours ses passements de jambes

Fin du match : Bordeaux laisse filer les 3 points, ses illusions et la meute dans la course à l’Europe. FRUSTRATION !

Les notes :

Carrasso 1/5 : Non Cédric ! Quand on est Dieu on a pas le droit de se blesser.

Mariano 3/5 : match quelconque = note moyenne.

Sané 3/5 : Pas vraiment pris à défaut, pas vraiment rayonnant non plus.

Henrique 2/5 : Cela me fait mal, mais Carlos manque de tranchant en ce moment, à l’image du but de De Préville ou Carlos ressemble plus à un piquet qu’à un cannibale.

Pellenard 3/5 : C’est l’avenir des girondins sur le côté gauche de la défense (Orban pouvant glisser dans l’axe). Bon défensivement, il adressé quelques centres intéressants. A suivre.

Sertic 3/5 : Présent dans le cœur du jeu pour organiser et construire ; ses corners auraient mérité de trouver meilleur finition et auteur d’une belle et lourde frappe en fin de match.

Nguemo 3/5 : Récupération et frappe de loin. La soirée typique de Landry.

Faubert 3/5 : grosse présence offensive de Julien ce soir. Plusieurs occasions à son actif. Oui mais voilà marquer pour Julien c’est aussi naturel que la pudeur pour Zahia.

NMB 2/5 : de l’activité et des centres, mais rien de décisif. La belle embellie au niveau stat est partie aussi vite qu’un de ces débordements.

Saivet 2/5 : Une frappe sur le poteau qui aurait pu changer le cours du match. Oui mais après ?

Hoarau 2/5 : le chat noir bordelais a montré beaucoup d’activité et pris le dessus dans les airs. Mais buteur encore vierge, il ne peut avoir la moyenne.

Les entrants :

Olimpa 3/5 : malgré un but encaissé face à un adolescant, Kévin a plutôt bien tenu sa place sortant quelques arrêts importants.

Diabaté 2/5 : un retour signé par ses fameux passements de jambes. Pour le reste rien à se mettre sous la dent. Mais le bougre est fort dans sa tête et ne tardera pas à claquer, ce qui nous fera le plus grand bien.

La stat qui résume tout : Bordeaux 10 occasions => 0 but !!!!

Pour ceux d’en face il faut lire Raymond Kropack.<

1 thought on “Reims-Bordeaux (1-0), la Scapulaire Académie livre ses notes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.