Dans la peau de Francesco Totti

Francesco fait aussi de la pub pour la barre de fer.

Matuzalem, passionné sans doute d’histoire, mais aussi surtout de cinéma a voulu tenter ce remake du film de John Malkovich en plein derby. Bien joué, c’est beau.

10 thoughts on “Dans la peau de Francesco Totti

  1. Je suppose que le brasilos a eu un traitement à la Barton ou bien? Genre Totti s’est pris un jaune pour simulation?

  2. ça doit faire mal je dis pas, par conte Totti derrière a encore la force de se rouler par terre, quel homme!

  3. Envoyons Barton , Karl Henry ou Shawcross en ambassadeurs pour péter les rotules de Matuzalem.

  4. Moi je trouve Matuzalem plutot sympa de l’aider a peter ses boutons.
    Avant le match Totti se plaignait d’une entorse aux vertebres cervicales.
    Et hop! une petite manipulation et ses verterbres sont a nouveau en place.

    De mon temps l’altruisme etait une qualite…

  5. La Lazio, c’est tout un univers en soi, les jambes gauches vers le bas, les bras droit vers le haut, tout ça, tout est dans la beauté du geste.

  6. Bah, il me semble que certains ultras giallorossi n’ont rien à envier aux laziales.
    D’ailleurs à part l’intermède des années 70’s où les tifosi de la Roma étaient clairement marqués à l’extrême gauche, ils ont plus souvent penchés vers les idées fascistes.
    Des origines du club jusqu’à son capitaine actuel, De Rossi, en passant par les drapeaux et « saluts » explicites que l’on peut voir dans leurs tribunes…
    Je conchie les biancocelesti, mais ces vieux clichés sur la Roma « sympathique » et son « brave » peuple giallorosso, ça me gonfle un peu.

    De toute façon, c’est Totti qui m’énerve, lui, j’ai jamais pu l’encadrer, Matuzalem a bien fait de s’essuyer les crampons sur sa grosse gueule de con.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.