Faudrait pas croire qu’on peut aller épicer tranquillou la rondelle du Spice Boy. Et c’est ce qu’a dû croire Jason Kreis entraineur du Real Salt Lake (nom sincèrement ridicule, presque autant que celui d’un club suisse) qui a dû lui faire une remarque sur sa femme, sur son pays ou sur le PQSG (moins probable) pour que le Beck-jambon vienne lui demander des explications.
N’empêche que l’une des grandes chances de Kreis, c’est que ce soit Robbie Keane le coéquipier de David, et pas son homonyme Roy, sinon on ne donnait pas cher de sa peau.

7 thoughts on “Fous-la comme Beckham

  1. Ouais parce que là … bon … comment dire … ça m’en touche une sans faire bouger l’autre !

  2. Cette mode des serre-têtes pour homme est définitivement affreuse!
    Après Roberto la pute Carlos et Ozil, voici Beckham.

    Rendez-nous la coupe mulet!!!!

  3. Original le doigt menaçant et le « fais gaffe ou je vais te péter la gueule » en reculant. Ça fait pas très peur en fait.

  4. @ Gaha: t’as oublié Dugarry aussi…en même temps, peut-on vraiment te le reprocher? Oublions Dugarry, et Beckham aussi.
    Encore une vidéo sans intérêt, le service vidéo gag peut envoyer son CV à Direct8, vous finirez peut être chroniqueurs chez Morandini.

  5. @Spado: j’avais oublié que Dugarry avait joué au foot avant d’être ce commentateur de qualité exceptionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.