Est marqué comme un symbole contre Sheffield Wednesday, et est l’oeuvre de Lua Lua, joueur de Blackpool, qui montre qu’on peut avoir un nom ridicule, certes, mais du talent dans les pieds, et c’est bien le plus important quand on est footballeur.

4 thoughts on “Le but du 8 février

  1. Et on a tous envie de chanter en choeur « Lua Lua,oh no Me gotta go, I said Lua Lua, oh baby, me gotta go…. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.