Les buts du jour en Didier Super

5

C’est le cadeau du service-vidéo en ce lendemain de jour férié.

Le service avait prévu de vous mettre sa sélection supérienne pour accompagner les buts de la semaine par TV golo, mais ces couillons se sont faits goler par youtube. Il vous propose donc de plutôt regarder les plus beaux incroyables buts marqués en ce début de trêve internationale. Respect.

Tu n’aimes pas trop Didier, hé ben t’es con, et je te tutoie.
Surtout que les chansons de Didier, ben y’en a des biens.
Si tu n’as pas de talents, tu peux encore devenir une star.
Ou au contraire, t’es un bon, t’es un grand, tu aimes la grande musique, et tu es chaud comme un enfant au Brésil.
Tu es énervé parce que tu viens de te réveiller à cause de l’activité dans ta propre rue, alors crie-le :à bas les gens qui bossent.
Si de toutes façons, tu n’écoutais jamais les sélections du service, et tu laissais ta propre playlist touner, fais-donc comme d’habitude.

Tu peux aussi écouter les albums à Didier sur son site.

Les buts maintenant donc :

Commençons par Mario Balotelli. Mais pourquoi toujours lui ? Et pourquoi viennent-ils à moi pour mourir ?
( nous vous recommandons hautement de couper le son de cette vidéo)

Puisqu’on a aperçu la Pologne, passons logiquement par l’Ukraine, par qui est passée un onze novembre l’Allemagne de Toni Kroos

La réponse de Serguey Nazarenko aurait pu marquer d’ailleurs les esprits à Stalingrad.

ça nous fait penser que ce but devrait faire chaud au coeur des supporters berlinois et faire marrer les Marseillais.

Pendant ce temps au Sud de Vera Cruz.

Terminons enfin, comme un symbole de trêve internationale, sur ce résumé de Chypre-Ecosse, qui commence merveilleusement bien.

5 thoughts on “Les buts du jour en Didier Super

  1. La publicité n’est pas du tout invasive sur les ondes colombiennes, c’est cool.

    Rappelez-moi, si un jours TF1 nous impose la même chose, d’aller jeter un cocktail Molotov dans leurs fenêtres comme un saint bol de Charlie.

  2. Obraniak fait une passe magnifique sur l’action du but de Balotelli.
    Les buts d’Ukraine-Allemagne sont pas dégueus du tout, comme le 1er de l’Ecosse (quoique très chatard).
    Le air-plongeon du gardien sur le but de Marcelinho est également magnifique.

  3. Je n’ai pas suivi les recommandations du Service et je n’ai pas coupé le son de la vidéo du but de Balotelli, comme un symbole d’un ado rebelle.

    Mais j’ai compris la leçon. Désormais, je me soumettrai. À vie.

  4. C’est marrant, c’est typiquement le genre de frappes que Guarin balançait en tribunes quand il jouait pour les Verts. Et en général, c’était juste avant de se prendre un rouge. L’air du Forez ça réussit pas à tout le monde faut croire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.