Le nouveau joueur le plus classe du monde (depuis la coupe du monde 2010 en gros) s’amuse lui aussi, mais pas aux entrainements, en plein match avec l’Estonie, signant les 3 passes décisives de la rencontre. On notera tout de même que l’Estonie progresse en encaissant un but de moins que contre le Chili.

7 thoughts on “Pendant ce temps, Diego Forlan…

  1. Les 2 corners prouvent une carence estonienne dans le jeu aérien, mais le 3e est très beau. La façon dont toute la défense se laisse embarquer pour empêcher un centre tandis que le 14 stoppe net sa course en avant à la surprise générale pour récupérer tranquille le centre en retrait… On voit que c’est travaillé à l’entrainement.

  2. Mouais, j’aime beaucoup Diego mais sincèrement vous y allez un peu fort.

    Un corner bien tiré, un but contre son camp et une passe en retrait c’est pas le gros coup quand même.

  3. Apparemment il y a toujours du monde pour sortir des phrases du genre : « Mouais Lionel Messi il est fort mais il réussi toujours les mêmes dribbles », comme le montre le commentaire de Cyril Lool.

  4. Ou l’inverse Moké, on sait plus trop avec tous ces clasicos où l’arbitre était méchant. Ce qui apparaît certain, c’est qu’il y en avait un qui était meilleur que l’autre.

  5. Un ballon sur corner contré une fois avant d’être mis par un joueur dans son propre camp ? Mais on va encore relancer le débat sur ce qu’est une passe décisive ! Oh misère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.