R.I.P. Ruud Gullit

On retiendra quand même plus le joueur à dread locks que l’entraineur du Terek.

C’était la grande nouvelle de la semaine, la même double grande nouvelle, puisqu’en même temps que le licenciement de Ruud, Kadyrov nous apprenait gentiment que les Tchètchènes menaient tous une vie saine. Ce qui n’avait toutefois pas empêcher le Terek de se faire battre à la maison par le CSKA. Le service vous a donc sélectionné quelques vidéos de buts dans cette rencontre (il y en a eu 6 quand même, puisque le CSKA a gagné 4/2). En tous cas, le Hollandais, s’il est parvenu à quitter le sol tchetchène, n’a sûrement pas eu droit à une montre en diamants à l’aéroport.

On retiendra donc cette ouverture du score tout en appel et en toucher de Dumbia, mais pas Tongo.

On retrouve ensuite les stars moscovites, avec Vagner Love, buteur du 2/0 et passeur ensuite avec cette talonnade décisive pour Keisuke Honda, le cousin japonais de Shabani.

Vagner Love toujours, tranquillou pour le 4/0 et le doublé perso.

Puis on termine quand même sur cette belle note d’espoir pour Ramzan Kadyrov, avec ce joli but d’Aurelio, son joueur.

12 thoughts on “R.I.P. Ruud Gullit

  1. Excellent le jeu de mot avec Shaba.
    Vous pensez que si Wagner Love n’avait pas la perruque de Ruud il jouerait quand même en équipe première ?

  2. « Ce qui n’avait toutefois pas empêcher le Terek de se faire battre »

    Le Service v’Idiots avait encore beaucoup trop bu. Concentrez-vous sur les vidéos les gars !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.