« Le football n’est pas une partie d’échecs »

Le comité s’était trompé de jour, on lui a dit huit.six, il avait compris 10 8.6

 

Les déclarations du jour

« Je trouve que son comportement (à Bafé Gomis, ndcvm) est remarquable. A sa place, plus d’un aurait pété un câble depuis longtemps. Le voir toujours aussi souriant, même si au fond, il doit avoir de la tristesse ou de la déception, je trouve ça admirable. »
Alexandre Lacazette cherche les problèmes.

«Nous avons tous pris quelques chose, pas de stimulant dans le sens classique mais à l’époque, les médecins nous en donnaient en permanence. Parfois, c’était le matin juste avant le match ».
Bernd Schuster admet que le dopage, c’est bieng. Johny Halliday confirme.

« Les joueurs doivent tous penser à participer au Mondial. Entre fin mars et avril, nous verrons ceux qui sont dans la meilleure condition. (…) Totti, Di Natale… Je mets même Del Piero ».
Cesare Prandelli ne recule devant rien. Didier Deschamps pourait répondre qu’il n’exclut pas de sélectionner Henry, Trézéguet et même Nicolas Anelka, dont la suspension doit bien être purgée maintenant, non ?

« J’ai cité Del Piero parce qu’il a beaucoup d’enthousiasme et l’envie de bien faire. Nous devons également suivre Antonio Cassano : il a fait un Euro 2012 extraordinaire avec nous, s’il fait une grande saison à Parme et retrouve une bonne condition nous le prendrons certainement en considé-ration. »
Prandelli ne recule devant vraiment rien. Didier Deschamps peut toujours rétorquer : Jérémy Morel

« Cela me conforte dans mon choix d’être revenu ici. Je suis l’un des leurs, je suis heureux. Mais je pense que c’est suffisant. J’ai besoin que mon équipe soit supportée. J’ai besoin que les supporters chantent le nom de mes joueurs, qu’ils poussent Chelsea. Assez de Mourinho et allez Chelsea ! »
Mourinho tente de nous faire croire qu’il est devenu modeste, le comité n’y croit pas trop et le trouve beaucoup moins drôle depuis qu’il est revenu en Angleterre.

« C’est un joueur qui, lorsqu’on le regarde dans les yeux avant le match, te fait peur. Il est tellement méchant, sportivement je veux dire, qu’à mon avis c’est un des joueurs meilleurs du monde. (…) S’il n’était pas là, Ibra, on pouvait même gagner le match. »
Ravanelli sait comment flatter Zlatan. S’il l’avait traité de gentil par exemple, il aurait sûrement eu des nouvelles de sa soeur.

« Il (Gillot, ndcvm) m’a dit qu’il n’aimait pas les Bordelais, qu’on avait une sale mentalité. D’ailleurs, regardez, il a envoyé Chalmé à Ajaccio, la saison dernière, il a laissé partir «Trech» (Trémoulinas) à Kiev, cet été. Le seul qu’il ne peut pas toucher, c’est Planus. »
On aurait dit « bouger » plutôt que « toucher », Florian Marange

 

La grande nouvelle du jour

« Le football est un spectacle. Le football atteint une autre dimension quand il renverse la table. Le football n’est pas une partie d’échecs. »
En effet, Pascal Praud. Surtout que s’il renverse la table, il risque de renverser l’échiquier aussi, donc, ce serait bien dommage si ça en était une partie.

 

Les images du jour

Il est sûrement très heureux à l’intérieur.

Quelle star. Et en plus, il ne réclame jamais une augmentation à l’éditeur, ce bel homme.

Passera pas Mensah

 

Les analyses du jour

«Mentalement, c’est difficile de penser à ça (l’offre d’Arsenal et les possibilités de départ, ndcvm) le jour d’un match. Je ne vois pas pourquoi ils ne nous ont pas fait l’honneur et le respect d’attendre mardi. C’est très compliqué quand un joueur est dans cette situation.»
Alan Pardew espère faire croire que c’est de la faute de Tonton Arsène si son équipe se mange un 4-0 par City.

« Aujourd’hui, nous sommes assurés de jouer une Coupe d’Europe, et même si nous avons tous envie de jouer la Ligue des Champions, il n’y a pas de vide dessous, car la Ligue Europa est bien à jouer aussi. On est libéré de ça et tous très concentrés pour atteindre cet objectif qu’on a tous sportivement envie d’atteindre »
C’est vite dit ça Remi Garde, ça fait au moins plusieurs de dizaines de millions de vide et pas sûr que JMA soit d’accord avec vous.

« S’il n’était pas là, Ibra, on pouvait même gagner le match. »
Ravanelli ne pense pas que tout est possible dans le football.

« S’il y a du dopage seulement dans le cas de la récupération pour les joueurs blessés, je n’ai aucun problème avec ça. Il ne s’agit pas d’amener un joueur à 120, 150 ou 180 pourcent de ses capacités. Mais si un joueur, après avoir été blessé, peut revenir deux ou trois semaines plus tôt, ça aurait du sens. C’est juste un moyen de remettre un joueur blessé à niveau le plus rapidement possible. »
Heureusement que Bernd Schuster est là pour nous aider à mieux cerner la différence entre le bon et le mauvais dopage.

« Ce qui m’avait frappé, c’est qu’ils (les joueurs de la Real, ndcvm) n’aiment pas les duels.»
Aymen Abdennour n’en revient toujours pas. Ils auraient dû essayer un autre sport.

« Il y a un joueur dont on parle peu en France, mais qui est très influent : David Zurutza. »
Oh vous savez, Michel Troin, en France, c’est de toute la Real dont on parle peu. Même de toute la Liga, hormis les deux inévitables.

« La question se pose pour un mec qui marque un but par match. Dédé a envie et, à l’heure actuelle, peu de joueurs ont sa générosité. Pour moi, il fait partie des sélectionnables, il a la capacité pour être là. À Didier de juger »
Sympa et expérimenté, Raymond Domenech considère que la décision revient au sélectionneur en poste.

« Il a un vrai potentiel, il va dans la profondeur, il bouge les défenseurs. Je l’ai vu à Guingamp. Il a fait de gros progrès tactiquement et techniquement, dans la prise de balle dos au but et dans la conservation ; il sait se retourner ou attendre un partenaire pour temporiser. Que faut-il de plus ? ». ‘Dédé’ a trouvé un soutien de choix en la personne de Raymond Domenech. Pas sûr que ce soit suffisant pour convaincre l’autre Dédé.

 

Les Cahiers s’exportent

Enfin juste leurs idées, généralement les moins bonnes, selon le principe de la libre circulation des idées des autres mises en place par Shengen et le groupe Amaury :

La nouvelle rubrique du meilleur site du monde s’intitule donc judicieusement
« Qu’ont-ils en commun ? »
Et le concept très original est :
« Comme chaque mardi, retrouvez notre onze-mystère. Lors de la première journée, vous aviez trouvé que tous les joueurs étaient gauchers. Selon vous, qu’ont en commun les onze qui composent l’équipe ci-dessous ? La solution sera donnée jeudi ! »

C’est en plus habilement publié le mardi, soit la veille des gazettes, ce qui leur permet d’avoir un jour d’avance, malgré leurs nombreuses années de retard.

 

La comparaison foireuse du jour

« Ce qui compte c’est que Monaco, club de légende, a six points ce soir, comme Marseille, Lyon et les Verts, et que Paris même en cas de victoire, obligatoire d’ailleurs sur Ajaccio, sera derrière quoiqu’il arrive à 23 heures. Vous allez me dire que je délire car nous n’en sommes qu’à la deuxième journée mais au mois de mai 2014, les points gagnés ou perdus dés le début de l’exercice auront le même parfum enivrant de plaisir ou enivrant de douleur. Demandez à Lille, qui comptait trois victoires lors des dix premières journées la saison passée, ce qu’il en pense car aujourd’hui les lillois ne sont pas européens. »
Mais non, on osera pas vous dire que vous délirez, Denis Balbir. Ni nous, ni notre avocat. Mais on vous signalera quand même qu’entre ¼ du championnat, et 1/20e, il y a une différence non négligeable. Demandez à Toulouse, qui d’habitude est leader au bout de 3 ou 4 journées, ce qu’il pense car au final, il finit quand même dans le ventre mou.

 

Les proses du jour

« Pire, la série noire de Montpellier ne s’est pas arrêtée avec son adversaire détesté puisque Montpellier n’a plus gagné à l’extérieur depuis le 23 février 2013, mais a perdu 16 fois contre les nouveaux partenaires de Falcao, auteur de son deuxième but en France sur une pelouse qu’il affectionne puisque en 2012 et en Supercoupe d’Europe avec l’Atletico Madrid contre Chelsea il avait inscrit un triplé. »
On ne comprend rien, Denis Balbir, c’est la 16e fois que Montpellier se fait battre par Monaco depuis que Falcao est arrivé ? Ils ont rien d’autres à foutre que de jouer toujours contre la même équipe ?

« Triplé comme Rivière. Oui, car si Falcao est l’une des stars de Monaco, c’est un ancien qui a fait parlé la poudre. »
Et un sacré ancien Denis. Il est arrivé 6 mois avant lui quand même.

 

Prix d’originalité

« Afellay encore opéré ! »
Quelle surprise, Lequipe.fr.

« Rivière surfe sur la vague »
Youpi, c’est mardi, et donc, mardi fou, mais c’est aussi et surtout, le baromètre de PDL pour Maxifoot.fr

« Une soirée Memo-rable »
Dommage que rable ne veuille rien dire, sinon, ça aurait été le titre de la rentrée.

« Carra-show »
Cacao ? Ou Ananas ?

« Les Bleus toujours aussi nuls »
Pan. PDL n’a même pas peur de se fâcher avec qui que ce soit. En même temps, on ne peut pas dire que les exclus de Maxifoot.fr cartonne tant que ça.

« Les Dogues mordent la poussière »
Rest in Piss.

« Des Canonniers démobilisés »
Laissons le temps aussi aux recrues de bien s’adapter, PDL.

« Pape Paté Diouf à Esbjerg »
C’est l’enfant de Pape Diouf avec une boite de pâté Hénaff ?

« Arsenal recrute enfin ! »
Un joueur de 15 ans… Clic clic clic Lequipe.fr

 

Le titre du jour

«Costaud devant, moyen derrière»
Apparemment, Lequipe.fr savait parfaitement que c’était la rentrée du comité.

Roazh Takouer

7 commentaires

  1. Faux ! On peut vous tomber sur le ‘rable’, ça se dit en province. Enfin, après, ‘Memo-rable’ ne veut rien dire.

  2. Putain le Balbir quand je le lis j’ai sa voix qui résonne dans ma tête… j’ai regarder le débrief d’après match de Lyon/Grass machin chose sur l’Equipe TV, il beuglait, postillonait, crachait sur le plateau, avec ses cheveux et sa peau dégueulasses, j’avais envie de défoncer ma tv… c’est hallucinant le nombre de conneries qu’il peu débiter à la minute sans aucune structure…

  3. Je retiens surtout qu’en ce moment, non seulement c’est mardi fou, mais c’est aussi lundi fou ! Du coup j’ai de la pizza froide plein le frigo

  4. Le bon dopé gagne tout dans son sport et le mauvais dopé gagne tout dans son sport mais c’est différent.

  5. Le bon dopage, c’est quand ça sert à tricher mais bon ça rete du bon dopage… Le mauvais dopage, c’est quand ça sert à tricher, mais c’est pas pareil

  6. Surprenant tout de même qu’après le match entre Montpellier et Monaco, aucun média n’ait parlé de Louis II comme d’un « trou de verdure où chante une Rivière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.