Le micro-mité cherche comme parrain un joueur qui arbore le numéro 86

 

Quelques déclarations du jour

« J’espère qu’un jour José pourra dire « Torres est mon buteur » comme il a pu le faire avec les joueurs qui ont gagné sa considération. »
Fernando Torres ferait presque de la peine au comité avec ses « daddy issues ».

« Vous êtes des traîtres. Je vous avais demandé de ne parler à personne de la composition d’équipe mais vous m’avez trahi. Cela montre que vous n’êtes pas de mon côté. Vous êtes des fils de putes. »
José Mourinho, le 16 avril 2011. ça date un peu, mais c’est encore bon quand même. En tous cas, c’est le teasing du livre qui va bientôt sortir sur José.

« Nous sommes les spécialistes de la deuxième mi-temps cette saison, et nous sommes à la deuxième mi-temps des quarts de finale. Nous voulons gagner.»
Bon courage, Jürgen Klopp.

« Il faudrait être fou pour croire que je peux inscrire un nouveau quadruplé, mais nous sommes toujours dangereux à Dortmund.»
Le comité est peut-être un peu fou, mais il pense que Robert Lewandowski ressemble quand même plus à Lewandowski qu’à Robert.

« On a l’équipe pour souffrir mais nous sommes à Chelsea pour jouer, pas pour souffrir»
C’est culotté, ça, Laurent Blanc. Parce qu’au niveau du game, vous n’êtes pas vraiment de taille.

« Le seul ami que j’ai dans ce vestiaire est Granero. Et je ne suis même pas sûr que je peux encore avoir confiance en lui. Vous m’avez abandonné. Vous êtes la plus grosse équipe de traîtres que j’ai eue dans ma vie. Rien de plus que des fils de putes. »
Il restait un peu de José un peu périmé. On vous l’a mis quand même.

« Mes mots ont dépassé ma pensée. Je n’ai pas pour habitude de parler des arbitres. Les mots que j’ai utilisés sont ceux de la frustration, à chaud, après le match. J’ai parlé sous le coup de la déception.»
Le comité comprend et vous pardonne, Didier Digard. Mais le comité dit gare, Didier, à la commission quand même.

« Si j’étais au Vietnam et que je vous voyais rire d’un coéquipier, je choperais un flingue de mes propres mains et je vous tuerais. Maintenant c’est à vous de chercher vous-même celui qui a fuité la composition. »
Les histoires de taupe, ça fait vraiment péter les plombs. A côté de José, Patoche est un gentleman.

« Ce n’est pas professionnel de dire cela mais c’est la vérité. Nous avons davantage l’esprit de Manchester United lorsque nous jouons la Ligue des Champions. »
Le public s’en est rendu compte, ne vous inquiétez pas, Patrice Evra.

 

Quelques grandes nouvelles du jour

« 28 matches, 5 buts, 3 passes décisives, des centaines de dribbles et courses. Pas de doute, Juan est parmi les sensations de la campagne de Serie A. »
Est-ce que vous avez aussi le nombre de remontées de chaussettes, footmercato.net ?

Superbe initiative de l’after foot de RMC qui a invité Christophe Dugarry hier pendant sa première heure. Le champion du monde, bien trop rare dans les média, était en fait invité grâce à Danone, puisqu’il est le parrain (français, il doit y avoir un parrain par nationalité ) de la youth cup.
On espère prochainement pouvoir y entendre son copain Bixente Lizarazu, dont la parole est également trop rare.

« Pendant le match entre Bordeaux et Rennes, des malfrats se sont introduits dans la demeure de l’attaquant(Hoarau, ndcvm, reconnaissez que ce n’était pas évident) des Girondins pour y effectuer un cambriolage, dévoile le quotidien Sud-Ouest. Après avoir pénétré par effraction, le ou les voleurs ont dérobé des bijoux et des vêtements d’un « montant très important ». La police, alerté par le joueur lorsqu’il rentrait chez lui, a ouvert une enquête. Lamine Sané a également été cambriolé pendant un match de Bordeaux il y a quelques mois, dans des évènements similaires à ce qu’il a pu se passer à Marseille, Paris ou Lyon ces dernières année
Purée, foot01.com. Au rythme auquel ça va, Guingamp aura bientôt de solides arguments pour convaincre les meilleurs joueurs de France de relever leur challenge sportif.

 

Des images du jour

Prenez vos responsabilités, comme un capitaine.

Et bon anniversaire encore.

Là-bas, en revanche, c’est moins la fête…

 

Deux questions que personne ne se pose

…Sauf footmercato.net :

« Qui se cache derrière « le fou » Marcelo Bielsa ? »
Charlie ?

…sauf l’émission qui n’a toujours pas de nom

« Le ventre mou, ceux qui se prennent â rêver lorsqu’ils regardent vers l’avant mais qui se doivent de rester méfiant quand se pointe l’arrière et son mauvais vent. Mais qui sont-ils donc ? »
Plus d’informations sur le domaine de l’abdomen ici-même.

 

Des analyses du jour

« Nous sommes devenus une équipe moyenne. La lutte pour la quatrième place va être extrêmement difficile. »
Tonton Arsène semble enthousiaste. Un peu plus en tous cas que notre éditeur, ce bel homme.

« Son (à Mourinho ndcvm) problème, c’est qu’il ne se soucie que des résultats. Le résultat est plus important que ses joueurs. Il pense toujours à court terme, ce n’est tout simplement pas mon truc. »
Toujours un coup en avance, Johan Cruyff pense tranquillement à sa retraite.

« Il faut dire qu’en l’espace d’un an, Bielsa a fait du fragile Athletic Bilbao un véritable poids lourd sur le plan continental, séduisant l’Europe avec son 3-4-3 qu’il emmènera en finale d’Europa League et finale de Coupe du Roi. »
Un sacré poids lourd qui ne s’est donc qualifié pour rien la saison suivante. Trop poids lourd sans doute pour  »le sprint final ». Merci footmercato.net. Tout s’explique.

 

Une comparaison foireuse du jour

« Je me rappelle d’une demi-finale de Coupe d’Europe, on avait perdu 1-0 à l’extérieur à l’aller, on perd 1-0 au retour au bout d’un quart d’heure et on a gagné 3-1 pour se qualifier.»
Merci, Franck Leboeuf pour cette anecdote.

 

Rectificatif

« Tout est possible à Marseille. »
Non, Christophe Dugarry. Tout est possible dans le football. A Marseille, tout n’est pas possible. Par exemple se balader dans les quartiers Nord avec un maillot du PSG… On a jamais essayé, mais on vous déconseille fortement.

 

Auto-rectificatifs

« Nemanja Matic a confirmé samedi contre Stoke (3-0) qu’il avait le profil idéal pour pallier la suspension de Ramires mardi contre le PSG en quart de finale retour de la Ligue des champions. Mais le Serbe est non qualifié en C1 (…) »
Alors là chapeau eurosport.fr pour ce beau chapô. Le comité aurait proposé sinon :
« Yoann Cabaye a confirmé samedi contre Reims (3-0) qu’il avait le profil pour pallier la suspension de Ramires mardi contre le PSG en quart de finale retour de la Ligue des champions. Mais le Français joue pour l’autre équipe (…) »

« Zinedine Zidane entraîneur du Real Madrid. Cela arrivera sans doute un jour, mais personne ne sait vraiment quand. Selon une information à paraître dans France Football, relayée ce dimanche par la très sérieuse agence de presse SID, l’ancien meneur de jeu des Bleus serait appelé à succéder à Carlo Ancelotti dès que celui-ci aura achevé son contrat avec la « Maison blanche » en 2016. »
Et ben alors eurosport.fr, vous ne voyez pas que France Football est au courant ? Certes, c’est le magazine qui avait affirmé que Falcao ne viendrait pas à Monaco et que c’était plus qu’une rumeur, mais un véritable plan stratégique pour ensuite accuser la Ligue 1. Mais bon.. On verra en 2016, quoi.

 

Une prose du jour

« Un discours fracassant ponctué d’une bouteille jetée contre un mur, qui a forcément eu son effet dans le vestiaire bourré de stars du Real Madrid. »
Bon, c’était une canette de boisson énergisante qui arbore un taureau rouge. Mais l’essentielle est surtout de savoir :  est-ce que footmercato.net se rend compte de ses propres jeux de mots ?

 

Prix d’originalité

« Info FM, agent Berbatov : « Nous avons d’autres options pour Dimitar » »
Footmercato.net tellement pressé de divulguer ses infos, ne juge pas utile d’utiliser des prépositions.

« PSG : le geste de grande classe signé Alex »
Footmercato.net. Il a fait un calin à un homosexuel ?

« Même sur une jambe, Eto’o est espéré et plébiscité »
Evidemment, eurosport.fr, vous parlez quand même Sa majesté Saméto fils.

« Lille fait cartons pleins »
Bingo. C’est mardi fou, c’est le baromètre de maxifoot.fr signé PDL.

« Ayew est l’OM de la situation »
Au risque de se répéter, le comité n’en peut plus des titres avec ce jeu de mot « OM » qui n’a pas le moindre sens phonétiquement. De plus le comité attend toujours un titre avec un jeu de mot comprenant DFCO.

« Pastore, Paris gagnant »
Là, au moins, phonétiquement, ça marche. Mais on attend toujours un jeu de mot avec le nom « Ajaccio ».

« Mandi le latéral droit un peu gauche »
Bernard Mandi du coup ?

« VA y va »
Wahou ! Mais où va-t-il trouver tout ça ? Réponse : dans l’Equipe du jour.

« Lens a petite mine »
Attention aux jeux de mots avec Lens et les mineurs quand même PDL.

 

Un titre du jour

« Les Verts redescendent sur terre »
Sont-ils des verts de terre du coup eurosport.fr ? Lolilol et gigateuf.

« Chat-bite dans l’aute pays du fromage »
Le service doit vouloir nous dire que c’est carrément aute-saucisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.