ALARMANT, IL EST CONTRAINT DE FUIR LA FRANCE A CAUSE DE SA METHODE DISRUPTIVE…

il parie bourré

Salut les pauvres,

En France, on n’aime pas la réussite. L’argent est tabou, les mecs blindés sont jalousés. Lorsqu’on voit un mec bourré dans sa Bentley, il y a des pays où on va dire : « Je vais parier bourré pour obtenir cette voiture. », et d’autres comme en Angleterre où on va dire : « Je vais parier bourré », rien de plus, et en France : « Regarde moi ce connard, il est bourré, comment il a fait pour se payer cette voiture là ? Il est complètement pété, appelle la police. »

Je suis écœuré par cette mentalité.

Surtout après mon contrôle fiscal. Et oui, figurez-vous que les gains des paris sportifs sont soumis à l’impôt. C’est honteux.

Après des mois de torture et de harcèlement, avec un CA plombé par la crise sanitaire, je me suis réfugié à Dubaï pour retrouver la forme et un EBITDA décent. 

La France et son administration bolchévique ne me manquent pas. Surtout qu’après 18h c’est rideau. Et avant 18h ce n’est guère mieux. A quoi ça sert de parier bourré toute la journée si on ne peut pas en profiter derrière ?

Pour vous apporter de la chaleur et du soleil à votre routine boulot-metro-dodo maussade, je vous donne une petite grille bourrée qui va bien :

Bordeaux – Marseille : 1
Les commentateurs le répèteront toutes les 5 minutes durant le match : Marseille n’a plus gagné à Bordeaux depuis le XVIe siècle etc. etc, j’ai donc joué Marseille. Sur une autre grille, là je me suis planté.

Mon repas du midi :
Pizza – Milan : N
Harissa – AEK Athènes : N
Crêpes – Volos : 1


Dijon – Nîmes : 1
Ma femme de ménage philippine absente, j’ai descendu les poubelles en personne, comme un prolo, et j’ai pensé à ce match.

Dunkerque-Nancy : N
Pau-Paris FC : N

Après les poubelles, je suis descendu à la cave me chercher quelques quilles de vin. J’ai pensé à la Ligue2 et à la France qui m’a blessé à grands coups de poignard fiscal dans le cul.

18 000 euros, ce n’est pas grand chose, et pourtant vous devrez les déclarer. Ca m’arrache le cul de l’écrire, mais c’est comme ça.

Vous n’avez pas grand chose d’autres à faire en ce moment, pariez bourré !

Max Vinasse

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.