Belgique-Russie (1-0), la Mother Russia Akademie livre ses notes

Suis Priviet,
Kolya est en colère. D’une car le niveau de jeu de la sélection est pathétique. Ceux qui sont restés jusqu’au bout de cette purgasse intergalactique peuvent en témoigner. De deux car Fabio Capello semble avoir le totem qui lui a été remis par Denis Brogniart. Au vue de ses choix, Capello doit pourtant être un opposant à Poutine. Vlad’ aurait fait les bons choix, comme toujours. Jetons un coup d’œil.

–  Denisov fait une entrée convaincante face à la Corée du Sud. Résultat, Denis Glushakov est titulaire à son poste et fait un match de qualité insignifiante.
– Alan Dzagoev est la caution créativité de cette équipe. Lorsqu’il est entré face à la Corée du Sud, on a tout de suite pu voir une amélioration des enchaînements. Mais non. Le meilleur joueur russe à son poste, bien que décevant cette saison, est entré à la 85E MINUTE. QUATRE VINGT CINQUIEME MINUTE. 85.
– Aleksandr Kerzhakov a marqué face à la Corée du Sud. Bien, parfait, mais tu resteras sur le banc et entrera à 1 minute de la fin. J’espère que tu as pris du playzer. Cordialement, Fabio.
– Maxim Kannunikov, c’était pas mal. A la limite, c’est acceptable.
– Fabio Capello, c’est le cancer. Le fossoyeur du football russe. Pourtant, il s’engage. Il est dans 2 à 3 stades tous les week-ends, mais si c’est pour faire ça, du sac. En plus, après le match, il a dit ça. LE CANCER.

capelloMerci à mon collègue hondurien qui m’a fait découvrir cette photo qui reflète bien mon sentiment. Mot-dièse solidarité horsjeuienne.

Mais revenons au match, si vous le voulez bien. AH BAH NON. Y’a rien eu. Y’a rien à dire à part que c’était pathétique. Hormis deux occasions de Kokorin et de Eschenko, c’était le vide. Le trou noir. Ils en font encore des cauchemars en Sibérie. Et ce des deux côtés. La Belgique a gagné, mais ce n’était pas joli à voir non plus. Seul Mertens a essayé en premier période, aidé par de Bruyne. Hazard est apparu pour les 10 dernières minutes et c’était fini.

Le bon côté de cette défaite, c’est qu’on est à un match de ne plus avoir de Russie dans cette Coupe du Monde, ce qui serait mérité. Mais de l’autre côté, cet escroc de Capello a encore son destin entre ses mains. Une victoire contre l’Algérie et hop, Allemagne – Russie. La revanche. Passons aux notes.

Igor Akinfeev – 3/5 : Igor 1er n’a pas fait d’erreur aujourd’hui. Il a pris un but mais n’y peut rien. Toujours en lice pour gagner le titre de meilleur gardien du tournoi.

Alexey Kozlov – 2/5 : Titularisé à la place de Eschenko, il a fini avec des crampes à la 60e. Il va aller faire un tour au Goulag après la compet’, on va voir s’il aura des crampes à la 60e. On est où, là.

Alexey Berezutskiy – 4/5 : Prop’. Quelqu’un a vu Lukaku ? Non. Sauf quand il est sorti, où le vaillant Alexey n’était pas loin de l’accompagner sur le banc. Il est là, le capitaine de l’Armée Rouge.

Sergey Ignashevich – 3/5 : Un peu pareil que plus haut, mais en moins bien. Les relances, c’est pas tout à fait ça, et il est un peu tard pour se mettre à progresser.

Dmitry Kombarov – 2/5 :
Il a pris l’oukha pendant une mi-temps face à Mertens avant de se reprendre, mais a eu du mal à apporter offensivement parce qu’il avait peur de se faire prendre par derrière. Un classique.

Denis Glushakov – 1/5 : Juste par aigreur. Il gagne un point grâce au centre qui aurait dû être une passe décisive pour le but de Kokorin.

Viktor Fayzulin – 3/5 : Comme au Zenit, ce n’est pas celui qui ressort le plus, mais il a fait son match. Il est précieux.

Oleg Shatov – 1/5 : Dzagoev aurait dû démarrer devant toi.

Maxim Kannunikov – 2/5 : C’était plutôt pas mal pour démarrer, il prenait le dessus sur Adeleknweidinvf… Adldnfeweivhfrld… Alwerdireld avant de s’effacer et devenir invisible. Il a bien bossé, Capello doit être heureux.

Aleksandr Samedov – 2/5 : Il a pris un méchant pavé dans le citron en tout début de match. Ça l’a peut-être déstabilisé. Il avait pourtant cette buse de Vertonghen sur le dos, il aurait pu faire beaucoup mieux…

Aleksandr Kokorin – 1/5 : Il a osé. GOULAG.

Les remplaçants qui n’auraient pas dû l’être :

Andrey Eschenko – A côté/5 : Sa frappe est à côté, le but vient de son côté. A part ça, super.

Alan Dzagoev – 5/5 : Quelle entrée. Quel joueur. 5 minutes de grand niveau.

Aleksandr Kerzhakov – 5/5 : A tout tenté durant sa minute passée sur le terrain.

Capello a O, bien entendu. Et pour finir en beauté, la stat du match qui fera plaisir à l’Italien. Merci à la DH qui sponsorise cette académie mais qui ne le sait pas.

Paka,

Kolya Kolyovich Kolyov.

Roazh Takouer

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.