Crystal Palace-MU (2-3) : La Raide et Vile Academy livre ses notes.

Bien des fois United fut moqué pour ses non-matchs, ses résultats honteux face à des « petits » (amusant comme ce genre de critique emprunte au mépris qu’elle prétend dénoncer), ses pudeurs de jouvencelle face aux « gros », ou simplement face à l’enjeu. À force de ne plus assumer notre statut, nous en sommes arrivés à n’apprécier les victoires que pour leur aspect comptable, de ces petits calculs mesquins vous rappelant qu’Arsenal est toujours derrière nous, c’est bon, que Liverpool s’en sort encore moins bien, ouf, que City n’est presque pas seul sur terre. Notre destin n’était-il devenu que de profiter des glorieux exploits passés de nos illustres anciens pour vendre des maillots par pelletées et profiter des recettes pour faire gambader des superstars sur le pré sans réel projet de jeu ?


SUPER RICH KIDS WITH NOTHING BUT FAKE FRIENDS.

What could go wrong ?


THE GAME.

Compter les points. Voir les minutes défiler, le score évoluer de 0-0 à 1-0. Puis 2-0 au retour des vestiaires. Evaluer nos chances de victoire à un petit 6%. Observer les cotes des sites de paris décoller en flèche. Jeter un œil au classement en direct pour voir notre 3e place s’enraciner derrière Pool. Tiens ? Le score change encore : 1-2. La note de Smalling augmente, passe de 2 à 3. Evaluer le temps d’arrêts de jeu que le double changement de la 67e va nous faire espérer. Dénombrer les heures de vie qu’on a perdues devant ce genre de match désespérant. Convertir ces heures en points de vie de jeu de rôle, par désœuvrement, pour réaliser qu’on est à l’agonie.

Et puis se poser la question de savoir si l’on joue à 3 ou 4 défenseurs. Se demander si Matic joue 6, 8 ou 10. Voir Lukaku planter, encore, au point qu’on ne sait plus si ça fait 13 ou 14 en PL, 22 ou 23 en tout…attendez mais ça fait 2-2, surtout ! Qu’est-ce que c’est que ce délire ? Le temps, combien ? Le classement ? Samedi, quelle heure contre les Reds ? La confiance à 80% avec un tel come-back, mais alors si on gagnait…Bon, 4 minutes d’arrêt de jeu. On essaye, ça passera pas, mais…plus que 2 minutes et ce ballon qui revient sur Matic. Passe ta balle, mon grand. Passe ta…mais…que…QU’EST-CE QU’IL FAAAAAAAAAAAAAAIT !!!

2-3, score final. On en aurait presque oublié de prendre du plaisir, à force de compter. Oublié qu’on pouvait encore renverser des matchs. Qu’on savait même les gagner tout en faisant n’importe quoi. On en aurait presque oublié qu’on était United, quoi. Pour ce génial quoiqu’un peu fruste reminder, soyez remerciés messieurs.

Les images sont visibles ici.


LES NOTES.

De Gea 3/5
Match difficile pour lui, même si on en retiendra la victoire et surtout une nouvelle parade exceptionnelle que vous avez déjà dû voir. Ceci occultera sûrement ses absences sur les deux buts de Palace.

Valencia 3/5
Une passe décisive en forme d’arbre qui cache le désert pour lui aussi, mais un arbre très musclé.

Smalling 4/5
Match défensif correct et il marque le premier but, celui de la révolte.

Lindelöf 3/5
Pêche encore par naïveté parfois mais montre de belles choses dans les duels. Il grandira, ce genre de match est fait pour ça.

Young 2/5
Pas son jour. On sent la tête chercheuse popur centre un peu désorientée en l’absence de copain Fellaini (qui devrait tout de même revenir à temps pour planter un but en prolongation lors de la finale contre le Real).

Matic 5/5
Oh ce n’était pas son meilleur match. Mais c’est tellement le bonhomme de cette équipe que l’on n’a qu’une option : la fermer et d’admirer.

McTominay 1/5
Trop tôt pour enchaîner. Il n’a jamais réussi à entrer dans le match, nonobstant la belle confiance que lui montre Mourinho.

Pogba 3/5
Intermittent.

Lingard 3/5
Excentré mais tout de même obsédé par l’axe, il s’y est précipité comme les autres et a poliment écouté le concert de klaxon d’Alexis.

Sanchez 1/5
Oui le deuxièpe but vient de lui, et il aurait d’ailleurs pu l’inscrire si sa frappe avait heurté la barre quelques millimètres plus bas. Au lieu de ça, ne reste de sa prestation qu’un semblant de brouillon de match qui témoigne de son intégration plutôt lente.

Lukaku 4/5
Le voir porter l’équipe est notre régal du moment. Ses multiples tentatives, son sens du collectif et sa réussite nous comblent.

SUBS

Rashford 3/5
Bonne entrée, avec quelques dribbles tranchants et de la vitesse. Reviens nous vite comme en début de saison.

Shaw NN
Il aurait dû débuter.

Mata NN
Superbe entrée pour lui aussi, il a joué très proprement, a constamment proposé des relais et s’est projeté sans relâche. On pourrait presque commencer à croire qu’on a un banc, avec ça.

Bobby Carlton.

Bobby Carlton

Académicien et souteneur de la Raide et Vile Academy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.