ESTAC – ASSE (1-1, TAB 4-3) : la Forez Académie en mode survie

Allez, plus rien à jouer à part le maintien. Mais quelle saison de merde…

Le match résumé en 1 phrase : « Le message n’est pas passé »

Après, hein, ça pourrait être encore pire : on pourrait se retrouver en Ligue Pizza la saison prochaine. Donc voilà, les Verts sont sortis des deux coupes dès leur entrée en lice, face aux ogres que sont Strasbourg et Troyes. Aucun manque de respect vis-à-vis de ces deux équipes qui font une meilleure saison que nous pour l’instant, je souligne juste que ce n’est plus Paris qui nous élimine maintenant. Bref, on va vite parler de ce mâche et passer à autre chose.

 

La compo :

La défense centrale Pogba-M’Bengue, je n’étais pas prêt. Mais alors la triplette M’Bengue-Pogba-Karamoko, c’est limite pire. Gasset avait fait des choix forts en laissant à Sainté des cadres comme Ruffier ou Perrin, les nouvelles recrues M’Vila et N’Tep mais aussi Beric, Théophile-Catherine, Monnet-Paquet,… Du coup, pas mal de bleus sur le banc, et des mecs sortis du placard sur le terrain. En gros, c’est pas joli à voir, mais vu le groupe emmené à Troyes, ce n’est pas facile de faire mieux. Attention quand même : Gasset a allumé certains joueurs qui l’avait trahi à Metz, et là, je pense particulièrement à M’Bengue (donne un but) et Hernani (se fait expulser). Il tente le tout pour le tout : soit les mecs réagissent et prouvent qu’ils sont capables de jouer encore un peu cette saison, soit ils peuvent déjà réserver leurs vacances parce qu’ils ne devraient pas revoir les terrains de Ligain sauf cas exceptionnels.

 

Le mâche :

Une bouillie. Les Verts tiennent le ballon mais n’en font rien, comme souvent. Et du coup, la meilleure tactique pour l’adversaire est d’attendre l’erreur : là encore, c’est Cheikh qui répond présent. Une balle en retrait une nouvelle fois trop molle, Moulin sort pour rattraper la connerie, mais fauche Tinhan hors de la surface. L’arbitre le voit dedans et siffle penalty, sans toutefois expulser le gardien stéphanois. Nivet transforme (1-0, 24e). Maïga égalisera en tout début de deuxième mi-temps sur un bon travail de Bamba (1-1, 48e), rien ne sera marqué dans le temps réglementaire. Søderlund loupera la balle de mâche (114e), juste avant que Chambost ne touche le poteau sur un tir dévié (119e). Sur les tirs au but, Moulin stoppera la première tentative mais Søderlund, puis Hernani, nous montreront toute leur expertise dans cet exercice, avec deux tirs aussi moisis que ta vieille paire de chaussettes de foot oubliée dans le sac pendant 3 semaines. Rideau, les Verts sont dehors, et moi je suis hors de moi.

Parce que oui, cette défaite m’énerve. Déjà, je valide le message de Gasset qui a mis certains joueurs face à leurs responsabilités. Et le moins qu’on puisse c’est qu’ils ont failli. Cette gueulante aurait déjà dû être poussée après le derby. Sauf que quand ton navire n’a plus de capitaine, le bordel s’installe. Des « cadres » de ce mâche, il n’y en a aucun à sauver : Pogba, M’Bengue, Hamouma, Selnæs, Søderlund ou même Hernani qui n’est pas là depuis longtemps mais qui est censé avoir un vécu. Ils ont tous été nuls. A côté d’eux, quelques jeunes ont fait illusion (RPG, Maïga), mais pas Bamba qui est toujours aussi centré sur sa petite personne. Karamoko ne joue jamais, on ne pouvait pas lui demander des miracles. Bref, on a balancé une compétition comme si on avait l’occasion d’en gagner une tous les ans. Mais encore une fois, même si ça fait mal au cul, je valide ce message : on a laissé les clefs du camion à certains joueurs qui se pensent beaucoup plus beaux qu’ils ne le sont, et au final, ils se font sortir par l’équipe B d’un effectif qui jouait encore en Ligue 2 la saison passée. Maintenant c’est simple : vous allez bosser et fermer vos tronches, ou alors demander votre petit transfert. Et si un club est assez con pour vouloir racheter votre contrat, on vous y expédiera avec un coup de pied au cul. Le ménage a déjà commencé dans les bureaux, j’espère bien qu’il va se poursuivre sur le terrain.

Il paraît que l’équipe de Sainté alimente régulièrement cette rubrique.

 

Le résumé du mâche :

 

Les notes :

Moulin (son dernier mâche, 3/5) :

Il se sacrifie pour essayer de réparer la boulette de M’Bengue, sauve un penalty, mais ne jouera sans doute plus de la saison. La doublure est un soldat vaillant, mais le patron reste le CRS.

Pierre-Gabriel (déshydraté, 1/5) :

Le mec prend des crampes sur la moitié des mâches qu’il joue, faudrait peut-être se poser des questions sur son hygiène de vie quand même. Pas sûr qu’il mette beaucoup d’eau dans son whisky… J’étais parti pour lui mettre 2, il prend -1 à cause de sa déclaration de merde. « L’équipe a fait un grand match » : purée, mais tu te fais sortir aux tirs au but par l’équipe B d’une formation tout juste montée de Ligue 2, et tu penses que le contenu était bon au point de dire « grand match » ?? Va vraiment falloir nettoyer les cerveaux et pousser les mecs à ne plus se satisfaire de ce genre de purges où, à partir du moment où ils se sont sentis en jambes et qu’ils estiment avoir fait leur boulot, et ben c’est un bon mâche pour toute l’équipe.

==> remplacé à la 90e par Camara (non noté), sosie capillaire de Malcuit, et qui a fait une bonne rentrée au poste de milieu. Il aura peut-être l’occasion de revenir vu les performances de certains…

Karamoko (sobre, 3/5) :

Il ne joue jamais avec l’équipe première, pas beaucoup avec la réserve. Pourtant il se retrouve titulaire ce soir. Et il n’a pas démérité, couvrant mêmes les montées d’Oswaldo Pogba, parti à l’abordage comme s’il avait vu une piste de danse dans la surface adverse.

Pogba (André Pogba, 1/5) :

Il peut prendre un rouge en 1e mi-temps, se prend toujours pour Pirlo avec le pied de Nicolas Pallois, et a voulu jouer les sauveurs en se découvrant un appétit pour la moitié de terrain troyenne. Il a au moins eu le mérite de marquer son tir au but, même si c’est la barre qui l’a empêché d’aller se loger dans les tribunes vides du stade de l’Aube.

M’Bengue (performer, 1/5) :

2e titularisation, 2e but qu’il offre sur une passe en retrait trop molle. Il était scruté par Gasset, il n’a pas dû être déçu. Il est arrivé gratuit mais il aura coûté très cher en termes de points. Il est temps de prendre ton envol petit ange, et de nous laisser. +1 pour son tir au but réussi.

Selnæs (crucifié, 1/5) :

Tout simplement nul. Il a raté énormément de passes, n’a pas forcément récupéré beaucoup de ballons, a presque refusé lé brassard quand Hamouma est sorti. Ole me déçoit de plus en plus, il ne sort plus la tête de l’eau et des rumeurs disent qu’il aurait demandé son transfert. Ben là, après ce mâche, j’en ai plus rien à foutre.

Maïga (rareté, 3/5) :

Il marque sur une tête ratée, mais il a eu une grosse activité. Du déchet comme ses partenaires, mais un gros coffre et surtout un intérim bien assuré pour prendre la place de Pierre-Gabriel à sa sortie. L’un des rares qui a joué au niveau.

Hernani (au ralenti, 0/5) :

Un modem 56k à l’époque de la fibre optique. Sa lenteur est quand même un sacré handicap dès qu’il s’agit de se projeter vers l’avant. Pourtant, sur certaines phases plus lentes, il a réussi à créer un ou deux décalages. Mais lui aussi a mal tiré tous ses coups de pied arrêtés et son tir au but est un modèle de ce qu’il ne faut pas faire. Allez, hein, on te garde jusqu’à la fin de la saison au cas où mais bon…

Hamouma (capitaine caca-pipi, 1/5) :

Il est censé montré l’exemple, il nous montre juste qu’il est complètement cramé. Aucune action dangereuse, aucune action d’éclat, rien. Même sa sortie a failli être ratée avec ce refus de brassard. Il risque de se retrouver au frais lui aussi, même si son compère de l’autre aile semble avoir pris une longueur d’avance.

==> remplacé à la 83e par Chambost (non noté), qui trouve le poteau en fin de mâche, après avoir montré quelques actions intéressantes. Encore un peu frêle pour le haut-niveau je pense.

Søderlund (this is the end, 0/5) :

Il n’a jamais été servi devant, souvent par la faute de la pauvreté technique de ses partenaires. Mais quand il a cette balle de but au bout du pied, il la fout à côté. Et puis ce tir au but… On va te dire merci, Alex, et bon courage pour la suite, parce que dans notre situation, il nous faut des mecs qui plantent autre chose que des choux dans la surface.

Bamba (tête de con, 0/5) :

Oui, il a mis un joli centre pour Maïga. Mais sa sortie gâche tout, tellement symbolique de sa saison et de son état d’esprit. Il pense ne pas avoir à sortir, qu’il est le meilleur sur le terrain, alors qu’il a été tout juste passable. Surtout que, quelques minutes avant sa sortie, il avait oublié Hamouma seul à gauche pour décocher une frappe dégueulasse même pas cadrée. Je milite pour le foutre en réserve depuis des semaines, je le pense encore plus maintenant.

==> remplacé à la 78e par Vagner (feu follet, 3/5), qui a fait une belle entrée en jeu, très percutante. Un des rares joueurs de Sainté dont on sentait qu’il pouvait déstabiliser l’équipe de Troyes par ses dribbles et sa vitesse.

 

La question minitel : la question ne joue plus que le maintien.

Allez, la Coupe de France, c’est terminé. Maintenant, on joue le maintien, on y parvient et on oublie cette saison pourrie. Mais ce mâche, on en retient quoi ?

 

Søderlund nous quitte (peut-être) par la grande porte : en remportant le concours de la question. Il n’a pas été aidé par ses partenaires qui l’ont souvent très mal servi ou pas du tout. Mais quand il a eu l’occasion de fermer des bouches, il les a au contraire écartées au cric afin qu’elles déversent des torrents d’insultes sur son nom. À la 2e place, la petite éclaircie : la vista du jeune Vagner. Vif, percutant et pas maladroit avec ses pieds, il a montré qu’il pouvait faire du bien sur le front de l’attaque stéphanoise. Pourquoi ne pas plus l’intégrer dans la rotation, et coller sur le banc certains egos bien trop gros au vu de leurs performances ? Dans un mouchoir de poche, les deux génies, les deux ballons d’or en puissance, les deux mecs qui pensent pouvoir porter une équipe sur leurs épaules, Pogba et Bamba. Le premier est cramé et sa carrière sent déjà le sapin, le second commence à se tailler une belle réputation de connard. Comportements imbuvables et performances nullissimes : si Gasset doit prendre de nouveau une décision forte, c’est d’écarter définitivement ces deux boulets, jusqu’à la fin de la saison dans un premier temps, loin de Sainté ensuite.

 

Roland Gromerdier

 

HorsJeu recrute donc si le cœur vous en dit, lancez-vous !

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

9 Comments

  1. Bonjour, Le Père Fidalbion, pour La Gazette du Nord de Londres : Roland, pensez-vous que Bamba est un Alexis stéphanois? Merci Roland.

    • Dans l’attitude, certainement. Mais il est beaucoup moins fort que lui. C’est juste un petit con qui se fait monter la tête par son entourage et qui finira à la relance dans un club moyen de Ligain dans 2 ans après être allé se perdre dans un club trop gros pour lui.

      • En fait, Bamba, c’est votre équivalent de Ghezzal chez nous? Et bah purée, vous êtes mal barrés…
        Hamouma, il est revenu trop tôt de blessure ou c’est simplement les fêtes de Noël qui ne sont pas passées?
        Par contre, Subotic, c’est un pari quand même. Parce que quand tu vois son mental vis-à-vis de l’équipe nationale, tu te dis que ça peut être un Bamba en puissance…

        • Je connais pas trop son histoire avec l’équipe de Serbie, il s’est passé quoi ?

          Et oui, le cas Bamba ressemble beaucoup au cas Ghezzal chez vous. Perso, je le fous en réserve et j’y touche plus. Mais Gasset compte se servir de lui jusqu’au bout tout en ayant intégré le fait qu’il ne prolongerait sans doute pas. Il pense sans doute qu’il pourra nous donner quelques points décisifs pour le maintien.

        • Ah oui, et Hamouma depuis sa prolongation cet été (alors qu’on l’annonçait à Toulouse), il ne fait plus rien. Très mauvais depuis le début de saison, pas seulement depuis janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.