La Canebière académie note PSG-OM (2-1)

Le Mad Professor a regardé PSG-OM (2/1), un « médiatico » qui ne tient toujours pas ses promesses

Les faits marquants :

  • Le temps des regrets planera sur cette rencontre. Un nul n’aurait pas été volé. Dommage.
  • 11 matches : 10 défaites, 1 nul. L’OM continue d’écrire son histoire.
  • Prenez une ambiance maussade, ajoutez beaucoup de contacts et des joueurs comédiens Dell’arte, saupoudrez le tout d’un arbitre Candide et vous obtenez une rencontre hachée sans réelle saveur.
  • Diarra va avoir du mal à inclure le collectif sur son erreur de marquage fatale.
  • Mbia change de chaussures à chaque mi-temps dans l’espoir de retrouver son talent. Essaie encore.
  • Si certains en doutaient, Cheyrou a prouvé sur une seule frappe que oui, il traine avec Gignac.
  • Bob Loulou et René Malleville n’en pensent pas moins.
  • Bras en l’air en pleine action, demandes de cartons, explication des règles…Cette saison, nous n’avons pas une équipe de joueurs de football mais d’arbitres. Insupportable.

Bien quémander un hors jeu, ça se bosse d’abord sur vidéo.

Les notes :

Mandanda (2/5) : deux arrêts à faire mais un temps de retard sur chaque action. Le petit filet est le cauchemar des gardiens, Steve ne dira pas le contraire. Absent sur les sorties et proposant des dégagements imprécis, El Fenomeno ne le fût pas.

Azpi (4/5) : a démontré à Morel ce que l’on nomme un vrai latéral gauche. Solide derrière et présent dans les phases offensives, l’espagnol a du talent à revendre et c’est bien ça le problème. Enfin, pas pour les comptes.

Nkoulou (3/5) : a une nouvelle fois tiré son épingle du linge sale mais se déconcentre tout seul en demandant des « hors jeu » inexistants au lieu de défendre sur le premier but. -1.

Mbia (2/5) : n’arrive plus à rebondir sur le tremplin marseillais. A l’aise dans le jeu aérien, sa défense fût néanmoins laxiste voire violente. Piqué et Puyol se sont bien marrés.

Fanni (3/5) : bon derrière mais faible devant, Rod doit encore regarder comment Azpi travaille. Un milieu offensif droit pour l’aider ne serait pas de trop.

Diarra (2/5) : s’est mis au service du collectif avec pas mal d’impact au milieu de terrain puis a opté pour une erreur individuelle. Comme un symbole.

Cheyrou (1/5) : a tout raté. Même l’immanquable.

Valbuena (2/5) : Entre roulades et corners enroulés dans les bras de Sirigu, sa prestation ne lui donne pas de quoi faire le beau. Pourra cependant partir en vacances avec Amalfitano cet été, ils seront libres.

Amalfitano (1/5) : « hollow man » aurait été plus visible que lui. Sa plus grande intervention fût au micro de Paganelli.

Ayew (3/5) : conserve toujours trop son ballon mais la vision d’Azpi à gauche l’a rassuré pour combiner. + 1 pour son but.

Rémy (3/5) : il offre la passe décisive à Dédé mais son apport manque de ce petit plus qui faisait la différence. Pépin physique ou choix personnel ? Il parait qu’il s’économise pour l’Euro. Amalfitano aussi. +1 pour la passe décisive.

 

 C’est désormais officiel, la seule Victoire de Marseille se trouve dans « Plus belle la vie »…

 

Les remplaçants :

Brandao (non noté) : une belle tête et un geste stupide sur Sirigu qui n’en a absolument pas rajouté. Même Valbuena était admiratif devant l’interpretation de l’italien. Beaucoup moins devant celle du brésilien.

Gignac (non rentable) : le John Carter de l’OM. Bien trop cher pour ce qu’il est.

Jordan Ayew (non présentable) : pourra se permettre quand il aura soigné cette vilaine coupe de cheveux.

Les autres apparitions :

Deschamps : timide, il a envoyé une chanson de Grégory Lemarchal à Margarita pour lui dire ce qu’il a sur le coeur.

« Faut-il que j’arrête?
Un mot et
J’ n’en fais qu’à ta tête
J’disparais
Change de planète
Sauf si tu me retiens »

Anigo : soutient tout le monde sauf Didier. Surtout pas Didier.

L’arbitre : est prof de maths. On aurait préféré avoir un arbitre. Et cela pour les deux camps.

 En face :

Sirigu : la Mostra de Venise.

Sissoko : cordonnier parisien amateur de semelles, il a eu droit à 45 minutes de jeu en rab puis l’arbitre l’a expulsé sur une faute inexistante.

Ménez : a gagné le côté droit de l’équipe de France. L’homme du match.

 

BONUS COLLEGUE

« On a le même maillot mais pas le même avis »

 

 

Malgré un effectif de qualité, la rédaction d’horsjeu.net joue plus le maintien que la Champion’s League. L’appel du Che Fredac est probant. Si vous souhaitez que l’aventure continue, n’hésitez pas à soutenir le site par une passe décisive ici ou là. Merci.

Vous pouvez également retrouver le Mad Professor sur Facebook et Twitter et aller parler de votre équipe favorite ici. Isidore dit qu’ils sont sympas.

Barème des notes :
– 1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.
– 2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.
– 3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.
– 4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.
– 5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant.

L'ancien

20 commentaires

  1. Et une corde pour Deschamps…
    Sissoko expulsé sur une faute inexistante??? à part si on considère normal qu’il confonde les chevilles et le ballon, je ne vois pas comment le laisser finir ce match.
    Dans le jeu, l’OM a été meilleur que Paris mais c’est bien là notre seule satisfaction. Encore une défaite, quand est ce que ça s’arrête??? Je n’avais jamais connu pareille spirale, ça fait vraiment très mal à l’anal.
    Et Ménez homme du match, cus d’une mauvaise blague qui dure depuis trop longtemps.

  2. Rémy et Azpi ont fait un sacré match quand même dans ce marasme collectif. Je vous souhaite bien du courage pour les conserver.

    Allez, tout Paname compte sur vous cette semaine !

  3. Je me rappelais plus à quel point Victoire était bonne.
    Normal, je regarde plus les matchs de l’OM que Plus Belle La Vie.

  4. Tellement blasé que je me suis barré du pub sans dire « au revoir ».

  5. putain cheyrou pourtant je l’aimai bien avant
    bon ben voila la saison est presque fini je regarderai la final de la coupe et puis basta ;

  6. toute ces interview de diouf dernierement ; je reve que ce soit pour preparer son retour !!
    nonobstant le faite que ..

  7. Sissoko a une grosse chatte de ne pas être expulsé après avoir découpé Azpi. Sa faute sur Diarra qui en rajoute c’est de la pisse à côté. Et Cheyrou a symbolisé la saison de l’OM sur une frappe.

    Victoire, c’est la cochonne de la série, elle sent trop le cul. Elle me la remonte un peu.

  8. bon bon,au boulot, y’a un parigot et j’avoue j’essaye de l’éviter
    je suis abattu, sérieux on a pas mal joué
    il demeure…on a perdu ENCORE
    20 points de moins qu’eux???aie aie aie
    je blâme Deschamps,ces changements ridicules,ses tactiques neuneues
    je veux Gerets!!!!!!!!!!!

  9. Menez à gagné sa place à l euro à droite en jouant avant centre ou milieu def hier soir pas mal ….

  10. @Moké : Maintenant, je comprends pourquoi Gignac a si vertement réclamé sa prime de Victoire.

    Pour en revenir au match, je vois ça un peu comme un loooong « bad run » au poker. Quand ça veut pas rentrer…
    De toute façon, la faille du continuum espace-temps a été ouverte à partir du moment où Sabo a commencé a dater Clio. Pas étonnant que Cheyrou ait foiré sa frappe aux 6 mètres…

  11. Sinon, je pense que Marchal est mûr pour aller jouer à l’OM : il aime bien arrêter de défendre pour demander des hors-jeu ou des fautes en levant les bras.

  12. C’est plus un marabout qu’il faut pour Cheyrou, c’est carrément une paire d’Afflelou.

  13. A part ca, je pense que Cheyrou a gagné sa place aux côtés de Morel jusqu’à la fin de la saison.

    Imbécile !

  14. Je crois que Cheyrou est ce qu’on appelle un gaucher exclusif, je suis d’ailleurs surpris qu’il arrive à se servir de ses deux jambes pour marcher. Par contre je me demande s’il arrive à faire du vélo.

    Sinon bah nos gars sont complètement occis, je pense pas qu’ils puissent retrouver une forme convenable avant la trève estivale…

  15. C’est fait exprès 10 victoires, 10 nuls, 10 défaites pour 30 journées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.