France – Croatie (2-1) : L’Académie française gagne

Et… ? Et c’est tout. En même temps, n’est-ce pas le principal au fond hein ? Je vous pose la question, je suis sûre qu’elle est inédite en plus.

Cette acad’ sera courte pour la bonne et simple raison que le match fut tout aussi court. A peine 90 minutes je crois.

La compo :

De nouveau un 4-4-2 losange, et de nouveau la Fédé qui présente ça en 4-3-3, me demandez pas pourquoi.

Le derrière :

Lenglet remplace Kimpembe en charnière, à lui de montrer qu’il est aussi en forme que le Parisien. Lucas Digne remplace Hernandez et Ferland Mendy prend le couloir de Pavard, ce qui est étrange puisqu’il joue à gauche au Real.

Le milieu :

DD reconduit donc Rabiot après sa prestation moyenne face au Portugal. Il veut vraiment le tester à fond. Nzonzi sort de zonzon et Tolisso récupère une place qui lui est due.

Le devant :

Grizou en meneur pour alimenter Mbappé et Martial. Un duo un peu moins à l’aise quand il faudra jouer des ballons balancés comme des grosses saucisses devant.

Le match :

Les Bleus débutent bien. Très bien même puisque Griezmann, contesté en ce moment (logiquement au vu de certaines prestations, mais complètement con quand il s’agit de remettre en cause sa place et son statut en Equipe de France), envoie une super lourde sous la barre après un centre mal renvoyé par Vida (1-0, 9e). Et les Bleus continuent, les Croates sont à la ramasse, Mbappé double la mise. Ah bah non.

La qualité de l’image est à la hauteur de la qualité du plat du pied non cadré

Et c’est finalement Martial qui fait le break en obtenant un péna… Ah bah non plus. Pourtant Vida lui a serré le bras aussi fort que Gattuso les dents sur les mollets de ses adversaires. Les joueurs à damier se réveillent après la demi-heure ; Pasalic oblige notamment Lloris à une jolie parade à bout portant ; Tolisso provoque un péna… toujours pas faute selon l’arbitre. On se fait chier, Martial est pas là, Grizou non plus, Varane a une qualité de passes lointaines aussi prononcée que Trent Alexander Arnold – étant entendu qu’on parle là de l’anglais quand il avait 4 ans et un pied dans le plâtre. Mi-temps.

Les Croates en mettent un peu plus en début de seconde période là où les Bleus se disent qu’ils peuvent en faire encore un peu moins. Vlasic, complètement seul dans l’axe, contrôle en sirotant une limonade et envoie le cuir d’un pointard dans le petit filet (1-1, 64e). Egalisation logique compte tenu de la reprise en dilettante des Bleus, à l’image du marquage et du retard de Camavinga et Nzonzi sur le buteur croate.

Deschamps étant malin, il fait entrer Pogba en fin de match pour redonner de l’intérêt au match. C’est en effet toujours un plaisir d’observer la rareté que constitue un joueur de Manchester United sachant faire une passe. Preuve en est : Pogba envoie un délice de transversale vers Digne à gauche qui, de manière toute élégante et subtile, remet en une touche de volée vers Mbappé, lequel pousse le cuir au fond (2-1, 80e). C’était beau. Deux-trois petites frappes captées par Lloris plus tard, ça remballe.

Le débrief :

Le football est un sport qui se joue entre la France et la Croatie et à la fin, c’est toujours la France qui gagne. Non mais c’est vrai quoi. Quand tu vois les 3 dernières confrontations (finale de CDM, aller-retour en Ligue des Nations), y’a de quoi se mordre les couilles pour les Croates. Non qu’ils nous dominent nettement pendant 90 minutes, mais clairement les trois défaites, ça fait lourd. A chaque fois, les coéquipiers de Modric tentent et proposent plus mais font face à un réalisme qui fait froid dans le dos.

Je l’ai déjà dit : oui, on gagne très souvent (66% de victoires sous l’ère DD, 74,8% sur les quatre dernières années) mais oui, on se fait chier. Mais faut-il encore faire un débat alors qu’on sait que pour La Dèche, il n’y en a pas (et que ça ne changera jamais) ? 8 ans et 105 matchs que ça dure. On a même dépassé les 140 heures où on se fait chier (je ne peux renvoyer directement au son, c’est dommage ; c’est le huitième en descendant à gauche. La boîte à Mocky est un anti-dépresseur naturel. Utilisez-la.)

Les notes :

Lloris (3/5) :

Complètement délaissé sur le but, Hugo a fait le nécessaire sur les autres situations chaudes croates.

Digne (4/5) :

C’était 3, mais le +1 est évidemment mérité pour ce magnifique centre en volée. Non vraiment, je crois qu’Ancelotti est un entraîneur intéressant. Pas assez pour gagner le trophée d’entraîneur de l’année en Ligue 1 toutefois. Remplacé par Hernandez (83e, non noté), obligé de montrer les crocs pour ne pas laisser l’autre Lucas grapiller des points.

Varane (2/5) :

Des passes aussi précises qu’une frappe chirurgicale américaine et aussi variées que le programme de TF1 pendant la période de Noël.

Lenglet (3/5) :

A eu le mérite de moins chier dans la colle que son compère.

F. Mendy (3/5) :

Il a l’excuse d’être un gaucher propulsé latéral droit, donc je lui mets pas 2, d’autant qu’il est à l’origine du premier but. Pavard aurait eu la même note : c’est inquiétant non ? Tant pour Benjamin que pour Ferland, et évidemment pour nous. Si Mendy devient sa doublure officielle, je m’en coupe une.

Rabiot (3/5) :

Oui, il a récupéré des ballons. Oui, il est allé un peu plus vers l’avant. Mais DD préfère le ratissage. Si c’est pour en faire un Matuidi, je vois pas l’intérêt, y’a déjà Kanté pour gratter et courir. Ou alors… Non ? DOUBLE PIVOT 6 ET POGBA EN 8 KESKE TU VAS FAIRE (rien d’étonnant avec DD). Remplacé par Pogba (74e, non noté), mancunien qui dénote.

Nzonzi (2/5) :

Voir toutes les académies précédentes où il a joué. Genre celle-ci à l’aller.

Tolisso (2/5)

C’est pas avec ce genre de performance que tu vas prendre la place au milieu Corentin. T’as pas assez de marge en Bleu pour te permettre d’être tout mou pendant les trois quarts du temps où tu joues. Remplacé par Camavinga (63e, non noté), qui ne s’est fait remarquer que par son retard sur le but croate et la gueulante de DD qui en a découlé.

Grizou (2/5) :

Sa lourde sauve son match. Le reste était fort moyen. Remplacé par Giroud (83e, non noté).

Mbappé (2/5) :

Son but sauve également son match. Tu n’es pas numéro 10 Kyllian, tu n’es pas fait pour créer le jeu. Pire : tu es mauvais dans cet exercice, alors contente-toi de faire tes passements de jambes sur un côté, tes talonnades partout et de courir vite dans le dos des défenseurs. (Oui, il m’énerve).

Martial (1/5) :

Vous vous souvenez des joueurs de Manchester United qui savent jouer au football ? Anthony en a fait partie, une fois. Remplacé par Coman (62e, non noté), à la coupe de cheveux plus intéressante que son match.

Suivez Horsjeu, suivez-moi, abonnez-vous, faites des dons.

Didier Décampe

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.