Chelsea – Liverpool (1-3) : La Reds academy livre ses notes

8

Une jolie lettre d’amour.

Steve Macadam
13 Victory Street
DanstonculJosé
Liverpool

José Mourinho
Stamford Bridge
Fulham Road
London

 

 

Mon cher José,

C’est les yeux humides et la main encore tremblante que je t’écris ces quelques mots. Tout semble me rappeler ma première fellation : l’émotion encore vive quelques jours après, la perspective de jours meilleurs à venir, la confiance en moi grandissante. À l’instar de cette première pipe reçue alors que je n’étais qu’un enfant violé dans une église, j’ai gravé ces quelques mots dans les chiottes d’un pub : Chelsea 1 – 3 Liverpool. 31/10/15.

Tout d’abord, permets-moi de te remercier. Sans toi je n’aurais pas pu goûter à l’ivresse de la victoire en championnat dont j’avais oublié la saveur depuis près d’un mois. Sans toi et ton équipe d’enfants de putains, Klopp n’aurait peut-être pas signé sa première victoire en Premier League. Et quelle victoire. La saveur du triomphe est décuplée puisqu’elle t’affecte toi, petite enflure de pleurnicheuse. Enfin, sans toi et ta malédictiondelatroisièmeannée, Chelsea serait peut-être plus haut au classement et crois-moi que ça me chagrinerait. Autant de dire que, grâce à toi je jubile.

Je jubile car, enfin, Liverpool gagne. Les Reds sont une équipe qui rejoue enfin avec du cœur, des tripes, alors que, il faut se l’avouer, l’effectif n’est pas des plus fous. Ça en revanche on le doit à Klopp, le plus bel Allemand du club depuis Dietmar Hamann ou, plus récemment, Emre Can. Avec une équipe-type à l’exception d’un Firmino aligné en pointe, Liverpool a su montrer que tout vient à point à qui sait attendre. Certes, elle encaisse rapidement un but par le seul joueur un peu en vue de ton côté (Ramires). Mais elle a su se montrer patiente et profiter de ses hommes en forme (oui, il y en a quand même quelques-uns) pour renverser la tendance. Je suis d’ailleurs heureux que ce soit Coutinho qui t’ait défoncé ce qui te sert d’anus. Coutinho & Mourinho ça rime, mais l’un a cent fois plus de classe que l’autre. Je te laisse chercher qui c’est mais si ça peut t’aider, ce n’est pas toi.
Bon, je dois quand même te remercier pour cette victoire de samedi puisqu’elle te revient un peu aussi. En alignant une équipe résolument solide derrière, tu n’as pas beaucoup inquiété les Reds. Tu t’es sûrement dit « Bon, ces Reds n’ont pas d’avant-centre, pas d’inquiétude ». Un excès de confiance qui ne te ressemble pourtant pas mais que tu as payé cher. Merci aussi d’avoir réduit la confiance d’Hazard à peau de chagrin. J’aime beaucoup ton concept de dézinguer d’une façon ou d’une autre un cadre dans chaque équipe où tu passes avant de te barrer. Continue, tu t’en sors à merveille.

Fair-play, tu as bien-sûr souligné la belle victoire de ton adversaire. Non, je déconne.
Dans un premier temps tu as déclaré n’avoir « rien à dire ». Ok.
Puis, en conférence de presse, tu as balancé un laconique « Je ne peux pas parler du match, parce que si j’en parle, je vais avoir des problèmes (avec la FA). ». Bouhouhou, pauvre petit José qui a maintenant peur de se faire taper sur les doigts par la fédération anglaise. T’inquiète mon con, la FA vient justement de te coller un match du suspension après que tu aies tenté de rentrer dans le vestiaire des arbitres à la mi-temps du match contre West Ham. Alors t’en es pas à un match près, si ? Et si t’assumais un peu d’être une merde ?

Autre chose, tu critiques que Liverpool ait égalisé après 2 min 45 de temps additionnel. Laisse moi t’expliquer une règle toute simple du football : le temps additionnel estimé par l’arbitre est un temps supplémentaire à jouer au minimum. Alors quand le garçon avec un panneau à chiffres verts et rouges indique 2 minutes de temps additionnel, c’est que le match va AU MINIMUM durer 2 minutes de plus. Donc quand Liverpool égalise à 45 + 2 min 45 c’est normal, légal, permis, autorisé bref : t’as rien à redire là-dessus petite merde.

Pour faire simple : lèche mes couilles José.

Cordialement,

 

Steve Macadam

Moi débarquant dans le bureau de José hier après-midi, accompagné du petit Joe Allen.

 

Les membres de la Reds Academy sur les réseaux sociaux :
Justwide sur Facebook et Twitter
Gerrard Mouillé sur Facebook et Twitter
Steve Macadam sur Facebook et Twitter

8 thoughts on “Chelsea – Liverpool (1-3) : La Reds academy livre ses notes

  1. Quelle belle victoire. Que c’est bon de chier dans le cou du Mourinho. Le mec qui était venu fêter la victoire de Chelsea à Anfield qui nous privait du titre comme s’il avait gagné la coupe du monde.

    C’est juste 3 points mais ça pourrait lancer notre saison, ou du moins regonfler un peu notre moral et la confiance des joueurs.

  2. José est un putain de fasciste de merde
    Merci pour l’acad, c’est parfait, et pourtant le foot anglais c’est vraiment de la merde en tranche de 12

  3. Tout ce qui contribue à faire chier Mourinho est une chose de bien. Et pour ça, bravo Liverpool.

  4. I had a dream, that one day, my four little children will one day see Chelsea playing in Championship…

  5. Ce José est pour moi comme la truffe… je n’ai pas le bon gout de trouver cet ingrédient indispensable, ni même aussi bon que sa réputation pourrait le laisser croire. De plus, bien souvent enterrée sous des déjections diverses (comme toute sous-merde digne de ce nom), que seuls des bâtards ou des porcs peuvent blairer, la truffe est nulle en tactique.
    Son association avec quelques pied-de-moutons finit par écœurer, voire faire vomir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.