France-Allemagne (3-3), la Meufs Académie livre ses notes

Que de suspense pour la mise en oeuvre de cette académie les amis !

En effet, la Marinette, à force de traîner soûle à moitié nue sur des tables dans des bars, se trouve en fâcheuse posture, à l’instar de sa meilleure amie, Barbie Poufiasse (Pour tout comprendre à ce que je raconte, consultez la Biographie de Barbie Poufiasse).

 

L’instant dramatique atteint aujourd’hui son paroxysme : que va nous pondre la Marinette ? Une Acad’ ? Un Alien ? *roule jusqu’au canap’*

Bon, à l’heure où débute ce match amical entre l’Allemagne et la France (dans le cadre fort sympathique de l’anniversaire de l’amitié historique entre nos deux pays, oui, celle-là qui, déjà à l’époque, était au taquet sur le Mariage pour tous).

C’est donc en direct de Strasbourg via Direct 8 et avec l’obligation de supporter Alex Delp’ qui fait partie du package (ceux qui ne le connaissaient pas mais l’ont subi lors de la CAN comprennent maintenant mon désarroi…) que la Marinette roule-roule vers son ordinateur à fins de rédiger ses commentaires…

 

Donc nous voici toujours en phase de préparation de l’Euro 2013 en Suisse… Heps, réagissez bon sang ! C’est pas en Suisse, c’est en Suè-de !

On se fait donc le match retour face à l’Allemagne. Pour tous ceux qui veulent se rafraîchir la mémoire, le compte-rendu du match aller est à portée de clic : http://horsjeu.net/fil-info/la-meufs-academie-note-deutschland-frankreich-1-1/

 

A noter que cette tournée amicale n’est pas hyper hyper probante puisque les Bleues en sont à trois matches nuls d’affilée.

Vous vous en douterez donc, Bruno Bini profite de cette nouvelle rencontre amicale pour tenter des trucs de ouf et fait des choix audacieux dans sa compo d’équipe !

 

equipe-1

Ah. Non. Pardon. Au temps pour moi. En fait c’est tout comme d’hab.

 

 

equipe-2

Bouhaddi – Franco, Georges, Renard, Boulleau – Abily, Soubeyrand (cap. lol) – Le Sommer, Necib, Thiney – Delie
(A noter qu’on ne peut pas chouiner sur la non sélection de Sonia Bompastor, elle est blessée)

 

Bini est tellement pour le changement que, pour dire, il persiste dans le mielleux -Jurisprudence Julie Morel à Guingamp et Brassards aux Antilles- en sélectionnant Laëtitia Tonazzi (jetez un coup d’oeil à l’onglet Carrière pour vous faire une idée de qui qu’elle est), que tout le monde réclamait à corps et à cris (imaginez la scène) rien que parce que l’annonce de la liste tombait le jour de son anniversaire… Préparons-lui un ou deux paquets de mouchoirs pour la prochaine liste sur laquelle elle ne figurera donc pas. Pôv’ Pitchoulouloute… Déjà qu’elle est fonctionnaire

Sur Facebook, on est plusieurs à vouloir créer un groupe qui répertorie les dates d’anniversaires, de fêtes, de barmitvas, les lieux de naissance… pour connaître les futures « surprises » des listes de Mister Bini (dont je suis d’ailleurs à deux doigts d’oublier le 2e « i »).

 

Le match

Stade de la Meinau à Strasbourg. Tout le monde joue à domicile, donc.

H-10 minutes. Alex Delp s’échauffe en en fait des tonnes sur l’importance de ce match. Jezabel fait un point pelouse-météo (peut-être un hommage au nouveau Mariage pour tous). L’équipe de D8 est en grande forme donc. D’ailleurs, ça fait déjà quelques jours que tout le monde est sur la brèche :

 

twitter-jeza

 

 

H-5 minutes. Les hymnes. « Attention à cette équipe d’Allemagne!!! ». Pendant le français, on a droit à une coupure de son. Qui malheureusement n’aura duré que quelques secondes… sic.
H-2 minutes. Interview de Bruno Bini par Jezabel. Alien Junior et ma vessie choisissent ce moment opportun pour se manifester.

Début du match. Les Allemandes dominent dans l’entre-jeu et les Françaises s’appuient sur des passes en profondeur trop profondes…
10e. Soubeyrand est en grande forme semble-t-il et nous gratifie de son fameux « marquage à 5 mètres qui sert à nib’ ». Bianca Schmidt passe par là : 0-1 pour l’Allemagne.

13e. Bon travail de Franco à droite (toujours avec sa petite attitude débonnaire mais bon, tant que ça donne quelque chose, je fermerai ma jolie bouche…), Louisa Necib surprend tout le monde avec un gestechnique efficace : une frappe bien liftée/brossée qui lobbe la gardienne et termine en lucarne : 1-1 *coeuraveclesdoigts*. A noter le joli envolé-écrasé de la gardienne allemande…
16e. Coup franc à 1 mètre de notre surface de réparation. Sarah assure le coup et bondit dans les airs avant de s’écraser au sol sans rien avoir touché. La frappe n’était pas cadrée.

22e. Pressing zarb’zouille de Marie-Laure Délie qui tente de justifier sa présence combiné à la cécité aussi soudaine qu’inopportune de la gardienne allemande conduisant à une passe involontaire mais déterminée à Louisa Necib. Cette dernière a l’air de tergiverser, j’hurle « putain, fusille-la !!! » (CUS d’amitié donc) 2-1 *coeuraveclesdoigtsagain*. PS. A noter la tentative de grand écart nul et sans conviction de la goale pour stopper le tir (je crois que j’aime bien cette gardienne).

25e. Duel entre Sarah et une Allemande. Sarah dégaine SA parade de l’année du bout du pied. Miracles Happen.

32e. A chacun son action gaol-gag, avec Sarah qui tente de faire passer le protocole de commotion cérébrale à Franco.

39e. Une Allemande au sol après un « tir ami / coup de coude dans la tête ».

41e. Marie-Laure Délie choisit de toujours ne servir à rien en tentant un centre alors que la zone est quadrillée par la Wehrmacht.

Mi-temps.
Itw de Louisa qui se bat comme une belle diable pour être élue femme du match Crédit Agricole.
2e mi-temps. Les Allemandes reviennent des vestiaires le couteau entre les dents. Souvenons-nous émus des efforts consentis entre nos deux beaux pays ainsi réduits à néant. Comment ça « Ils en font de tonnes ces fayots » ?

52e. Après 142 mois de disette, Marie-Laure Délie marque dans un but vide tout en glissade et vautrage au sol (il fallait au moins ça) : 3-1. Mention spéciale à la défenseuse allemande qui tente de courir plus vite que la balle… L’Histoire nous a tout de même appris qu’en fait ce n’est pas chose facile. Petite note pour la goale allemande « Bon sang mais qu’est-ce que tu foutais là Kokotte? » Alex ne se sent plus et hurle « gooooooooaaaaaallllll » comme un commentateur mexicain. J’ai une soudaine envie de l’éviscérer.

FB-evisceration

 (et semble-t-il, je ne suis pas la seule…)

 

53e : Le Graet et Platoche sont venus se cailler les miches à La Meinau. Jeza, en grande détentrice de carte de presse qu’elle est, interviewe Platini… J’ai même pas écouté une syllabe mais le réalisateur sait qu’il faut brosser les grands de ce monde dans le sens du poil et se contrefout donc de l’Allemande en train de mourir depuis deux minutes dans le rond central.

62e. Changement pour la France : Thiney cède sa place à Thomis. C’est l’occas’ de confirmer que Gaët était effectivement sur le terrain.

63e. Delie retrouve ses bonnes habitudes et foire un contre comme une grande.

66e. « La tête de Soubeyrand », comme le dit si bien Alexounet, qui dégage donc le corner dans l’axe à courte distance sinon c’était pas fun, but pour l’Allemagne (Nadine Kessler, 3-2, 66e). Et donc cette retraite, ça s’approche ?

76e. Enième centre de Thomis pour personne. C’est si saugrenu que ça comme idée de jeter un coup d’œil voir où dont les copines avant de faire une passe ?

77e. Changement pour la France : Delie cède sa place à Tonazzi. Bini en a sans doute la larme a l’oeil mais je préfère ne pas regarder.

81e. Le fameux « marquage flottant© » de Soubeyrand permet aux Allemandes de balancer dans la boîte, Kessler, après avoir tiré à bout portant sur Sarah qui dégaine sa fameuse parade « le-ballon-qui-me-rebondit-dessus », reprend ce 2e ballon et lobbe notre superbe gardienne qui n’y pouvait pas grand-chose vu que le 1er tir lui a sans doute brisé des côtes et coupé net le souffle : 3-3.

85e. Soub’ passe à proximité de la porteuse de ballon allemande. C’est tout. RAS. Peau d’zob’.

87e. Contre français. Timing foiré total.  Une Bleue se fait découper à l’entrée de la surface mais même l’arbitre est tellement atterrée par une telle faillite timingesque qu’elle ne siffle rien.

90e. Marquage « grandes mailles » sur un coup-franc visiteur qui atterrit entre deux Allemandes. Frappe en pivot version grosse mine qui termine pleine transversale… C’est chouette de savoir qu’on peut toujours perdre un match dans des arrêts de jeu, ça met du piment dans la vie moi j’dis.

91e. Débandade totale : Sortie de Sarah au-devant d’une attaquante allemande. Putain j’ai les jetons.

 

Fin du match.

De dépit, les commentateurs de Direct 8 en tirent un bilan positif.

 

Pour ceux qui voudraient se faire leur propre idée, le poids des mots, le choc des images :

Le compte-rendu du meilleursitedumondedefoot.fr http://www.lequipe.fr/Football/match/290096

Le compte-rendu de la FeuFeuFeu http://www.fff.fr/compint/66507/match/68498.shtml

Les buts en vidéo : http://www.fff.fr/mediatheque/feminine_a/544708_les-six-buts-en-video

Pour ceux qui souhaitent passer leur st valentin en mode SM avec Alex Delp L’intégralité du match sur D8 : http://www.d8.tv/d8-sport/pid5421-d8-euro-feminin-2013.html

 

 

Les notes bleues

Sarah Bouhaddi : 4/5. Je continuerai à l’encourager tant qu’elle s’améliorera. C’est l’avantage d’avoir de la marge.

Laura Georges et Wendie Renard : 4/5. Notre défense centrale est là et bien là. Dommage qu’il y ait un milieu et des côtés sur un terrain de foot en fait.

Corine Franco et Laure Boulleau : 3/5. Un peu moins bien en défense que les précédentes. Mais ça va encore. Les actions offensives manquent un chouïa d’efficacité. Mais c’est pas pire.

Camille Abily : 4/5. Fait le boulot pour deux.

Sandrine Soubeyrand (cap. Lol) : 0/5. **Identification du problème en cours** Directement impliquée sur tous les buts allemands. Belle perf’.

Eugénie Le Sommer : 2,5/5. Difficile de dire… J’avoue que je ne l’ai pas beaucoup vue sur ce coup.

Louisa Necib : 5/5. Merde. Elle est Femme du Match Crédit Agricole. Et cette fois-ci c’est justifié. Je dois tout de même avouer que la voir en réussite me fait toujours un peu craindre le schème Prenage de melon + individualisme = actions de merde…

Gaëtane Thiney : 2,5/5. Bon on ne l’a pas vue du match mais je l’ai trouvée plus en forme que ces derniers temps en Equipe de France (pour dire…*tousse* *tousse*).

Marie-Laure Delie : 3/5. C’est une marque de fabrique de l’équipe de France d’avoir des attaquants de pointe qui servent à rien ? C’est pour détourner l’attention de l’adversaire ? C’est une technique kamikaze ?

 

La Fraulein que j’ai kiffée :

Mademoiselle Almuth Schult, gardienne. Elle a du style dans la défaite. Elle pourrait presque jouer en Equipe de France.

 

Allez, zou, la Marinette va vous laisser, le temps de régler ses affaires personnelles et d’espérer marcher et non rouler jusqu’au prochain match de préparation, à savoir le 6 mars (à Nancy pas sur D8 ni ailleurs) et 9 mars (à Rouen sur D8) face au Brésil. D’ici là, j’aurai probablement signé la pétition contre la Non-diffusion du match du 6 mars pour cause de journée Ligue des Champions des mecs… Tttssss…

 

Avant ou après ces « grands moments de bonheur », la Marinette continuera de décortiquer pour vous la poule (on dirait pas « plumer » pour le coup ?) des Françaises de l’Euro 2013 en Suède. Pour rappel, nous avons déjà retrouvé les Russes vivantes et les Espagnoles « prometteuses ». Ne reste plus que ces pouffiasses d’Anglaises à étudier…

 

La bise
Marinette PICON-BIERE

 

…qui pourrait peut-être traîner un peu moins sur ces deux réseaux sociaux, celui-ci etcelui-là dans les prochaines semaines mais qui veut bien quand même devenir ta cop’s ou ton idole.

En attendant, faut pas oublier de soutenir mon boss sans qui rien de tout cela ne serait possible, en filant de la thune  ou en étant un fidèle ici.

 

Ah. Non. Pardon. Au temps pour moi. En fait c’est tout comme d’hab.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

10 commentaires

  1. On célébrait le traité de l’Elysée et on s’est retrouvé a fêter la ligne Maginot.
    Le resumé passe de H-10 à la 53ème minute mais sinon c’est bienG.

  2. Qu’est ce que c’est que ces Notes, t’as du confondre Necib et Eugénie, pourtant c’est difficile, l’une est poutrable, l’autre pas.
    (j’ai pas vu le match)

  3. vindiou c’est tout le bordel dans cet article ! je déclenche le plan orsec !

  4. Merci, grâce à ta capture d’écran je suis maintenant célèbre *pleure de joie*
    Sinon David a raison : « Le resumé passe de H-10 à la 53ème minute mais sinon c’est bienG. »

  5. Dis donc, c’est quoi ces notes positives pour la défense? J’ai rarement vu une défense autant à la rue. Boulleau et Franco étaient à l’ouest à courrir à gauche à droite derrière les allemandes, Renard pas tellement mieux et très en retard sur ses interventions, et Laura, la seule méritant la moyenne, a été à la peine (c’est une première!).

    Necib 5? faut pas pousser quand même. Elle met deux buts mais le premier est ultra chanceux, le deuxième est imputable à la gardienne. Ceci dit un de ses meilleurs matches avec de belles passes et une tentative de s’imposer physiquement contre les michmuches qui mérite d’être citée.

    Délie mérite mieux que 3. Elle faisait un premier rideau et a provoqué le troisième but.

    Soubeyrand 0? Je ne suis pas d’accord. Son dégagement de la tête dans l’axe, je suis d’accord, n’est pas inspiré. Mais sur les deux autres buts, regarde bien nos latérales. Le premier est pour Boulleau. Je sais que c’est facile de mettre tout sur Soubeyrand et c’est à la mode, mais bon faut être juste. Sa prestation valait 2,5.

    Note que tu donnes généreusement à Thiney qui a dû toucher deux ballons en une mi temps et n’a rien fait. Pas de sa faute, elle court, mais personne pour combiner avec elle. Autant ne pas mettre quelqu’un à gauche si c’est pour ne pas se servir de ce côté. Personnellement je serai bien en peine de noter sa performance. Mais est-ce complètement de sa faute, je ne pense pas. Les montées et dédoublements avec Laure n’ont jamais eu lieu parce que Laure n’est jamais montée ou n’a jamais eu le dessus en passant le milieu.

    D’accord avec toi sur Sarah. Je n’aime pas cette gardienne, c’est une goal de hand ball, mais elle a fait une très bonne partie.

    Le Sommer a été super active en première mi temps. La seule qui bougeait et avait le dessus. La différence entre les deux mi temps : à gauche personne ne donne la balle. Thiney en a d’ailleurs été victime. Ca valait bien un 3,5 voire un 4.

    Thomis je suis d’accord. Avec son physique elle fait le plus dur en dépassant de vitesse tout le monde mais quand tu as Le Sommer toute seule de l’autre côté et que tu mets trois plombes à faire la passe ça sert à rien.

  6. Bon. ça y est. vous pouvez relire en y comprenant quelque chose. merci aux détenteurs de codes administrateurs pour leur aide.

  7. j’ai relu, et j’ai pas vu la correction, Necib a toujours 5 et Eugénie n’est toujours pas la meilleure.

  8. le point pelouse-météo (peut-être un hommage au nouveau Mariage pour tous): 5/5.

  9. Promis, j’arrête de faire de parler des insupportables Stéphane Guy et Marcel dans mes acads en soutien à Marinette qui doit toujours se coltiner Delp’.

    Sinon, l’avant-centre qui sert à rien, je pense que c’est une marque de fabrique deS équipeS de France.

  10. Franchement, le coup du « Tout le monde joue à domicile » passe très moyen.. Sinon j’ai pas compris non plus la note de Le Sommer, de loin la meilleure française et c’est très souvent le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.