Heart of Midlothian – Motherwell (2-0) : La Cœur Battant Academy garde le rythme

Bien le bonjour.

Dernier match avant la trêve que personne n’a vraiment envie d’avoir mais pas le choix. Nouvelle réception avec un adversaire plus coriace que Livingston : Motherwell. Les Steelmen sont quatrième avant de se déplacer sur la pelouse de Tynecastle. Mais avant d’aller au cœur du match, faisons un petit point Le Dessous des (Jam)Cartes.

Motherwell est une ville de 32 000 habitants située au sud-est de Glasgow. Elle se trouve dans le comté du Lanarkshire tout comme un autre club tout juste relégué en Championship : Hamilton. D’ailleurs, ces deux villes sont séparées par la rivière Clyde qui termine dans le Lac Strathclyde, belle démarcation dans le comté. Si les joueurs de Motherwell sont surnommés « The Steelmen » c’est pour la forte exploitation d’acier qui fera la renommée de la ville au XIXe et au XXe siècle. On la surnommera même « Steelopolis ». Pour finir, le point classique sur les affiliations avec seulement deux au compteur : Schweinfurt (DE) & Motherwell (ZA).

Le onze du de le départ :

Aucun changement par rapport au onze facilement victorieux contre Livingston. Ce qui est à la fois normal et à la fois relou puisque pas de John Souttar. Mais dans un sens, mieux vaut le préserver et le voir revenir à 100% après la trêve.
Retour de Josh Ginnelly sur le banc, ça fait plaisir.

Le résumé du de le match :

À peine le temps de poser son postérieur dans un siège que l’arbitre désigne le point de penalty pour Hearts. Magnifiquement servi en profondeur par Barrie McKay, Liam Boyce se fait crocheter par le gardien adverse. L’arbitre n’hésite pas et nous donne l’opportunité d’ouvrir la marque dès la 2e minute de jeu. Boyce s’avance et ne tremble pas : 1-0 pour les locaux (surnom de Marcelo Bielsa), c’est bien quand ça se passe comme ça.

Motherwell qui était venu avec l’intention de nous piner se retrouve un peu le bec dans l’eau. Notre jeu s’installe sans pour autant qu’on se crée de véritables actions. Fort heureusement, se trouve dans notre escarcelle un joueur en confiance. Stephen « Juninho » Kingsley. Déjà buteur contre Ross County, à peu près au même endroit, notre défenseur central récidive à la 22e minute sur un coup-franc gagné par Beni Baningime. 2-0, sah quel plaisir !

Les Steelmen sont KO debout. Ils vont néanmoins tenter de revenir au score, notamment en tout fin de première période. Frappe lointaine de Tony Watt, ancien de la maison, qui pousse Craig Gordon à dévier en corner. Sur celui-ci, notre portier s’y reprend à deux fois pour empêcher une réduction du score qui aurait été malvenue. On gardera notre avantage de deux but à la pause, plaisir.

Retour des vestiaires, Hearts à l’attaque. Liam Boyce, présent à droite de la surface, se recentre et sert Cammy Devlin qui, lancé, s’emmène la balle et frappe. La balle passe entre les jambes du défenseur mais malheureusement, elle va fuir le cadre. A peine 6 minutes plus tard, on retrouve notre milieu australien…

Deux dans le même match ! Faut dire que la défense de Motherwell n’est pas très maline. Poussette du bras plus que flagrante, l’arbitre désigne le point blanc de nouveau. Toujours Liam Boyce au tir mais cette fois, pas de but. Faut dire que notre attaquant Nord-Irlandais s’est bien chié dessus. Un penalty frappé avec le cul qui est repoussé par Liam Kelly. Motherwell n’est donc pas mort et ce loupé va redonner espoir aux Dossers. Une minute après le potentiel 3-0, il faut un très bon Craig Gordon pour empêcher Kaiyne Woolery de réduire la marque.

Une frayeur qui remettra Hearts dans le droit chemin. Par deux fois les Jambos passeront proche de creuser l’écart, mais ni Beni Baningime, ni Andy Halliday ne parviendront à trouver le cadre.

A partir de la 70e, on va voir Motherwell pousser pour marquer un but et buter sur une bonne défense des locaux (surnom de Marcelo Bielsa). Certes, on verra quelques tentatives, mais rien de bien violent pour un Craig Gordon toujours alerte malgré ses 38 ans. Score final : 2-0. Toujours invaincus et dans le wagon de tête, pour un promu c’est plutôt sympa.

Les notes du de les joueurs :

Craig Gordon 4/5 :
#FormidableAcadémie Faut sortir des ballons ? Pas de soucis les gars je gère. Encore un clean sheet, plaisir.

Michael Smith 3/5 :
Rien à signaler, match solide, comme à l’accoutumée.

Craig Halkett 3/5 :
On avait peur après sa commotion contre Livingston, il a reçu le feu vert des médecins pour jouer mais est ressorti sur blessure vers l’heure de jeu. Espérons rien de grave. La trêve va lui faire du bien.

Taylor Moore 3/5 :
Remplacer John Souttar, c’est difficile. Fort heureusement, Kylian Mbappe n’a pas flanché. Ce qui va donner des maux de crane à notre coach pour les prochaines compositions.

Stephen Kingsley : 4/5
Il aurait du marquer contre Livi, il a marqué contre M’well. Très heureux pour lui. Il est en confiance et ça se sent sur le terrain.

Alex Cochrane 3/5 :
Toujours dans son rythme de réussite et de solidité. Il a l’air de s’inspirer de Michael Smith, bon choix.

Beni Baningime & Cammy Devlin 5/5 :

Ben Woodburn : 2/5
Grumpf. C’est visible qu’en ailier, il n’est pas à son meilleur niveau. Il préfère l’axe, c’est d’ailleurs là qu’on le trouve souvent. Il a de bonnes idées, une bonne envie mais c’est encore un peu balbutiant. Après, il est pas du tout nul ni mauvais, je suis sévère parce que je sais de quoi il est capable. Je ne me fais pas de soucis pour lui.

Barrie McKay 4/5 :
Le mec joue comme s’il était là depuis 5 ans alors qu’il a signé il y a à peine un mois. Intégration réussie. Continue comme ça Barrie, moi j’aime bieng.

Liam Boyce 3/5 :
J’enlève un point pour le penalty raté. Mais sinon, Liam Boyce est indispensable.

Les remplaçants : Mi-figue mi-raisin/5 :
Les entrées d’Andy Halliday & Peter Haring ont été bien sentie et ont apporté de la stabilité, celle de Gary Mackay-Steven a été un raté tant l’ailier a tout loupé. Allez, on oublie et on passe à autre chose.

Les images du de le match :

Le classement du de le championnat :

Seule équipe invaincue du championnat, ça en jette non ? Bon, le prochain match c’est un déplacement à Ibrox Park contre les Rangers. 98% de chance qu’on ne soit plus invaincu donc. On aura tenu 8 matchs c’est cool !

Si vous voulez en savoir plus sur Heart of Midlothian, vous pouvez suivre HMFC_France sur Twitter. Sinon, n’hésite pas à soutenir Hors Jeu en cliquant sur le bouton « Faire un Don ». Et si t’as envie de rejoindre la formidable famille des académiciens, le bouton « Rejoins-Nous » est fait pour ça !

Patrick Kiss-Mambo

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.