La Calcio Académie vous raconte la 12e journée de Serie A ainsi que les actus de la B et de la C (22-23)

0

Ciao ragazzi, 

On ne vous oublie pas, loin de là, dans tous les cas, le football en Italie, lui, n’oublie personne, encore moins lorsqu’on approche d’une coupe du monde sans la squadra azzura …

Serie A :

Parmi les favoris aux premières places, tout le monde a gagné. Tout le monde ? Non, le champion en titre n’a pas pris de point sur un terrain qui lui réussit habituellement bien. Non cette saison ce n’est pas un 7-0 infligé sur la pelouse du Toro, mais une défaite 2-1 qui sonne réellement comme une alerte pour les rossoneri. Match abominable, composition d’équipe à revoir, c’était un soir sans, dont tout le monde a profité.
Oui, la Juve, l’Inter, l’Atalanta et Naples ont gagné, assez facilement. Naples tourne toujours magnifiquement bien, Osimhen de retour, c’est un triplé dans la musette et une victoire 4-0. La Juve prépare le retour de Chiesa en allant gagner à Lecce et l’Inter qui ne perd pas une occasion de revenir en haut du classement gagne 3-0 contre une bien moche Sampdoria.
La Dea, elle, reprend des couleurs en gagnant 2-0 contre Empoli grâce à un Lookman en feu depuis 1 mois.
La Roma aussi gagne du terrain et prend les 3 points sur la pelouse du Hellas Verone, en toute fin de match puisque les buts de la victoire sont inscrits à la 88e et 92e.
Seule la Lazio (et donc Milan) ne prend pas le wagon en perdant à domicile face à une très belle Salernitana ! L’absence d’Immobile pèse donc plus que prévue dans le plan de jeu de Sarri et Salerne bascule ainsi à la 10e place !

En bas, Spezia et Monza perdent à domicile contre la Fiorentina et Bologne sur le même score (2-1) et Cremone glane un bon point face à Udine.

Avec 10 victoires et 2 nuls en 12 matchs, le Napoli a déjà 5 points d’avance sur son dauphin, l’Atalanta … Hasard du calendrier, c’est donc l’Atalanta qui reçoit le Napoli au prochain match, le choc du weekend.
Milan reste 3e mais talonnée de 2 seuls points par la Roma, la Lazio et l’Inter 6e, le haut du classement est donc très serré et la Juve n’a plus tant de retard que ça … (7e à 4 points du Milan).

Côté frioulan, Udine revient à la 8e place, plus en phase avec ses attentes du début de saison et le Torino entre dans la 1e partie de tableau suite à la victoire de prestige contre le Diavolo !

Tout en bas, Cremone, le Hellas et la Samp ne comptent à peine que 5 et 6 points, ce qui n’est vraiment, mais alors vraiment, pas beaucoup (assez).

Gnocchi alla Sorrentina : Gnocchi mozzarella & tomates | Recette Italienne

 

 

 

Les gnocchi alla sorrentina ne sont là uniquement pour vous faire saliver

 

 

Serie B :

Fabio Grosso et les deux pointes

Cosenza 1-2 Frosinone

Cette semaine en B, le leader n’a pas craqué, mieux ils ont confirmé. Depuis la défaite contre Parma, Fabio Grosso a changé sa méthode et son système. Avec deux pointes et un jeu direct parfois risqué, Frosinone aime le spectacle et ça marche. Alors parfois ça coûte des buts (comme ce week-end) mais force est de constater que la balance penche plus du coté des bénéfices en ce début de saison. Frosinone vient de remporter quatre matchs de suite, ils creusent même un petit écart de quatre point sur le troisième.

Une victoire en modo Grosso

Liverani en Danger

Cagliari 1-1 Reggina

Cagliari et la Reggina partagent les points. La pression était clairement du coté des Sardes avant le début du match. La presse locale commence à parler des désaccords appuyés entre Fabio Liverani et Capozucca, le directeur sportif. Si Cagliari ne parvient pas à remporter le match, il faut reconnaître que la prestation sur le terrain fut plutôt intéressante et annonciatrice de lendemain moins sinistre. Liverani y croit dur comme fer « Le championnat ne se décide pas en Octobre, nous pourrons rattraper les quatre ou cinq points d’écart ». Avec le décès de son épouse au mois de septembre, Liverani aura t-il l’énergie pour se battre par tous les vents ? Nous lui souhaitons de tout notre cœur.

une sorte de confit d’orange en meilleur (rien à voir avec le match, c’est juste pour vous faire saliver)

La course au barrage


Genoa 1-1 Brescia
Bari 0-0 Ternana
Parma 1-0 Como

A chaque semaine sa vérité, nous vous le répétons chaque semaine. Cette saison, la densité des équipes ambitieuses est assez exceptionnelle. Chaque semaine, tout le monde peut battre tout le monde. Par exemple, Perugia bien que moribonde a battu la Reggina la semaine passée. A ce petit jeu des chaises musicales, Parma fait office de grand gagnant de la semaine. Ce ne fut pourtant pas une victoire très glorieuse contre Como, mais elle fut une des rares équipes à réussir à l’emporter. Bari ne profite pas de l’engouement populaire dingue à Bari. Malgré 35 000 spectateurs à San Nicola, ils concèdent le nul. Ils n’étaient pas forcément programmés pour jouer les barrages. Il va falloir se sublimer encore un peu plus pour changer son destin. Le Genoa lâche deux points dans l’affaire car les garçons ont très bien joué mais Brescia s’est arraché pour égaliser à l’ultime seconde par Cistana. En dépit d’un résultat final décevant,Les rossoblu ont démontré une puissance collective qui les place nécessairement comme des favoris naturels.

La Bari est de retour

Le sursaut sicilien

Modena 0-2 Palermo

Ils étaient encore 1700 à faire le déplacement en Émilie Romagne et,cette fois ci, ils auront eu le droit de voir une victoire des leurs. Le match n’était pas fou. Pigliacelli, le portier sicilien, a fait taire les critiques le temps d’un match. Il a sauvegardé le score et rassuré tout le monde. Brunori a transformé un péno en début de match, Valente double le score juste avant la pause et scelle le score du match

La diaspora toujours présente

La Nuit des Morts Vivants

Benevento 0-0 Pisa
Venezia 0-2 Ascoli
Perugia 0-2 Cittadella

Venezia s’enfonce chaque semaine un peu plus dans la crise. On touche maintenant des sommets de nullité en ce moment. Inoffensifs et fébriles, ça commence à craindre en Vénétie. La rédemption de Perugia n’aura duré qu’une semaine, ils s’inclinent à nouveau à domicile, une nouvelle fois à dix, contre une équipe à leur portée. Enfin, on commence à en douter.

Le Ventre Mou

SPAL 1-1 Sudtirol

Sudtirol obtient un nul amplement mérité à Ferrare. Le club du Haut-Trentin égalise en seconde période par Zaro en début de seconde période. Vivement la semaine prochaine pour la suite de notre feuilleton

Serie C :

Groupe A

Après quatre victoires consécutives, Lecco trébuche à domicile contre un mal classé. Une aubaine pour ses poursuivants. Renate s’impose avec la manière en déplacement et gifle FeralpiSalo 1-4. Les Lombards en profitent pour prendre la tête du groupe. Pordenone gagne aussi largement sur le terrain de la Pergolettese (1-5), pourtant invaincue jusqu’alors à domicile. Les Ramarri de Mister Di Carlo continuent d’alterner le bon et le moins bon. Mais, pour l’instant, ils se relancent toujours après un revers et sont dans le bon wagon pour jouer les premiers rôles. Toujours dans le top 5, Novara inflige une nouvelle défaite aux promus de SG City qui dérape sérieusement au classement. Hormis Pro Vercelli et Pro Sesto, les autres équipes de la zone de Play-offs ne gagnent pas. Mais le top 10 est encore très compact. Dans la seconde partie de tableau, la Triestina est l’autre club du bas de tableau (avec Trento) à signer un bon coup grâce à sa victoire sur Mantova. Malgré deux bons nuls contre Arzignano et Padova, Virtus Verona et Piacenza demeurent scotchés aux dernières places.

Groupe B

Carton plein pour les six premiers du groupe qui enregistrent de nouvelles victoires. Statu quo en tête avec le même trio que la semaine dernière : Gubbio, Entella et la Reggiana. Moins de réussite pour leurs poursuivants puisque seul Ancona s’impose et intègre le top 10. Dans l’autre partie du groupe, Pontedera, Imolese et la Recanatese s’imposent. D’ailleurs, cette dernière signe vraiment une belle opération face à un concurrent direct. Toutes les autres équipes ont perdu et n’évoluent pas au classement. Les semaines passent et rien ne change pour les derniers. La saison va être longue et la Serie D se dessine déjà pour les plus mauvais éléments comme Olbia ou San Donato.

Groupe C

Petit évènement dans ce groupe C avec le match nul du leader, Catanzaro, accroché à domicile par un mal classé, Avellino, et qui stoppe sa très belle série de victoire. Pourtant, Catanzaro menait 0-2 avant de se faire rejoindre par des Lupi aux dents émaciées mais qui peuvent encore causer quelques dégâts. Crotone et Pescara profite de l’aubaine pour se rapprocher, respectivement à un point et trois points. Crotone l’emporte sur Picerno sur la plus petite des marges malgré une infé-riorité numérique lors de la dernière demi-heure. Pescara retourne le match à la Juve Stabia et l’emporte 1-2 en dépit de l’ouverture du score des locaux. A l’exception de Latina, défait à domicile contre Monterosi, tous les poursuivants ont grapillé du terrain. Rien de catastrophique pour Catan-zaro qui possède un matelas de sécurité à partir de la quatrième place. Foggia gagne à l’extérieur sur le terrain de la Viterbese et se replace au classement. C’est d’ailleurs la seule équipe de la se-conde moitié du tableau qui s’impose lors de ce week-end. Picerno, Fidelis Andria et Messina sont ex æquo avec sept points et ferment la marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.