La Calcio Académie vous raconte les 13 et 14e journées de Serie A ainsi que les actus de la B & la C (22-23)

Ciao ragazzi,

Deux journées de Serie A en une acad, de la Serie B et évidemment le petit bonbon de Serie C Lega Pro à vous proposer pour suivre toute l’actu du Calcio professionnel !

Journée 13 Serie A –

Un weekend de chocs en Italie avec Atalanta-Naples, Juve-Inter et le derby della capitale entre Lazio et Roma !
Pour faire simple, le Napoli n’en finit plus de gagner et cette fois chez le 2e, une sacrée Dea cette saison qui n’aura rien pu faire face au rouleau compresseur de Spaletti … la Juve, elle, a surclassé une petite Inter qui attend la trêve avec impatience. 2-0 clair et net avec en prime un péno refusé qui aurait pu(du) être accordé à Danilo !
Dans le derby de Rome, Mourinho termine défait face au Mister Sarri. Dans un triste match c’est la Lazio qui l’emporte par un tout petit 1-0, et comme souvent le spectacle était en tribune avec un Olimpico comble.

Dans le reste des matchs, Milan l’emporte à la dernière second grâce à un but exceptionnel et acrobatique d’Olivier Giroud. Le champion en titre s’en sort encore dans les derniers instants … mais à force de jouer avec le feu, le diavolo aura bientôt la queue cramée.

Empoli et Monza gagnent face à Sassuolo et le Hellas et n’en finissent plus de surprendre tandis que la Samp, elle, n’en finit plus de couler. Le Toro ne surfe pas sur sa vague victorieuse contre le Milan et s’incline à Bologne … alors que les matchs Salerne-Cremonese et Udine-Lecce finissent tous deux sur un match nul qui n’arrange personne.

Journée 14 Serie A –

L’avant dernière journée avant la looooongue trêve internationale et donc des matchs importants à gagner avant de se préparer pendant 1 mois devant des échéances et un rythme effréné à partir de janvier.

Naples affronte Empoli à domicile, à 1e vue, ce n’est pas la petite ville toscane qui va emmerder le grand Spaletti. Oui mais l’an dernier Empoli a gagné ses deux matchs contre Naples, et chez nos amis superstitieux de l’Italie, on se souciait fort de ce match. Après tout ce baratin, Naples l’emporte 2-0 assez tranquillement et conforte une première place largement méritée : 12 victoires, 2 nuls en 14 matchs, c’est un quasi sans faute.

Passons aux deux contre-performances de cette journée, à commencer par la Dea qui s’incline devant le Lecce d’Umtiti (2-1) ! Une seconde défaite d’affilée pour Gasperini qui fait l’Atalanta de la 2e place (samedi) à la 6e place une semaine plus tard.
Autre improbabilité, Milan ne marque pas à Cremone et concède un nul. Comme dit précédemment, Milan joue avec le feu depuis trop longtemps et s’en remet à des individualités qui ne confirment pas toujours les attentes … Avec énormément de blessés, une équipe remaniée et une très bonne performance du gardien de la Cremonese, Milan perd 2 points dans la course au titre et se porte déjà à 8 points du Napoli, leader.

L’Inter devait se racheter après sa défaite dans le derby d’Italie, et pas de cadeau pour Bologne qui prend un 6-1 dans la tronche. L’Inter aux deux visages est 5e mais à seulement 3 points de la 2e place. La Juve, meilleure défense du championnat, continue son petit bonhomme de chemin, tranquillement, après les épisodes houleux du début de saison et s’en va remporter une cinquième victoire consécutive en championnat, pas rien pour Allegri qui se place même devant l’Inter à la 4e place.

La Lazio l’emporte elle aussi, après le derby de Rome, contre Monza et se retrouve 2e à égalité de points avec Milan. Une belle perf pour Sarri qui compose pourtant avec l’absence d’Immobile, mais avec la présence importante de Milinkovic Savic, en feu. Le rival romain, ne peut faire mieux qu’un nul à Sassuolo. Sale période pour le Mou.

Dans le ventre mou et la fin de tableau, le Toro enfonce totalement la Sampdoria (2-0), la Fio toujours aussi insconstante gagne face à Salerne et Spezia fait nul contre un Udine dont le soufflé de début de saison est bien retombé !

Serie B –

La Calcio Académie de cette semaine ne s’éternisera pas beaucoup sur la B. L’actualité est pourtant foisonnante mais que voulez vous, le temps nous manque. On se rattrapera la semaine prochaine. Frosinone conserve donc la tête du classement, ils creusent même un peu l’écart sur leurs deux poursuivants qui s’affrontaient ce week-end. La Reggina s’est finalement imposée dans la douleur contre le Genoa. Jeremy Ménèz était à deux doigts d’être (encore) mis à l’honneur mais l’ancien sochalien a préféré loupé son péno. La défaite des ligures permet de resserrer les positions en haut du classement.

Le résumé de la semaine

Parmi les surprises de la saison, nous vous avons déjà parlé des Italo-germaniques de Sudtirol. Ils arrachent une nouvelle fois le match nul au bout du bout du match. A 31 ans, Odogwu se découvre un rôle de héros. Il n’est jamais trop tard pour endosser ce genre de costume. Le garçon est né à Verona d’un père nigérian et d’une mère Italienne. Il a passé sa vie à arpenter les terrains souvent en Serie D et parfois en Serie C. Il débarque dans le Trentin en 2020. Petit à petit, Raphaël se fait sa place. Il découvre cette année la B avec l’enthousiasme du jeune premier. Il est même devenu une des coqueluches du public. L’histoire d’Odogwu ne se limite pas à sa trajectoire étonnante et tardive. L’Italo-Nigérian est un étudiant brillant. Il a même obtenu un Master en commerce en se spécialisant sur la législation et les textes réglementaires. Ça ne s’invente pas. Si ça se trouve, il pourra même donner un coup de main à Sudtirol en cas de croissance inattendue en fin de saison.

Le joueur de la semaine

On notera, pour conclure, le sursaut de Como et de Palermo. Il se donnent un peu d’air dans la course au maintien. Fabregas réussit même trente minutes encourageantes contrairement à Crutone, une nouvelle fois, décevant. Enfin, Perugia enchaîne sur une nouvelle défaite. Ils sont (voir la photo) dans la sauce.

Minestra di lenticchie, la ricetta della settimana

Vivement la semaine prochaine qu’on vous donne les enjeux pour la suite de la saison. On tient à vous faire saliver juste avant la trêve.

Serie C –

Groupe A

Encore un carton pour les Ramarri. Vainqueurs à domicile de Lecco sur le score de 5-0 avec no-tamment deux superbes buts du gauche de Pinato et Dubickas, les Frioulans enchaînent enfin et s’emparent de la place de leader provisoire. Ils profitent du nul entre Renate et la Pergolettese (0-0). FeralpiSalo reprend sa marche en avant après sa défaite lors de la journée précédente. Le trio de tête prend un peu d’avance sur les nombreux poursuivants mais les cinq premières places se tiennent en cinq points. A l’exception de Pro Patria, toutes les autres équipes ont fait nul ou ont perdu. Dans la seconde partie de tableau, les U23 de la Juve, AlbinoLeffe et Piacenza l’emportent. D’ailleurs Piacenza lâche enfin la place de lanterne rouge. C’est maintenant Virtus Verona le plus mauvais élève de ce groupe.

Groupe B

Comme dans le groupe A, c’est très serré ici aussi. Les sept premiers sont dans un mouchoir de poche. Trois petits points séparent les leaders de Fiorenzuola. Cesena prend facilement le meilleur sur Gubbio. Entella et la Reggiana se neutralisent mutuellement mais demeurent dans la course. Siena, Carrarese et Fiorenzuola prennent les trois points et restent tout proches de la tête du clas-sement. Ancona, Lucchese et Rimini marquent le pas mais demeurent dans la zone des Play-Offs. Ensuite, c’est victoire pour Pontedera, Torres, Alessandria et Olbia qui enregistre seulement son second succès de l’année et défaite pour Imolese, Vis Pesaro, Recanatese, Fermana et Montevarchi. En dépit d’un match nul contre Ancona, San Donato conserve la dernière position du groupe.

Groupe C

Après son nul inattendu contre Avellino, Catanzaro retrouve la victoire face à Crotone et s’impose dans le duel au sommet du groupe. Pescara profite du faux pas des Squali pour les doubler et prendre la seconde place après son succès contre Gelbison. Les joueurs de Crotone sont donc relé-gués à la troisième position et ont désormais quatre points de retard sur le leader. Parmi les équipes de la zone de Play-offs, seule la Juve Stabia s’impose. Catanzaro accroît son avance et compte seize points d’avance sur le dixième. Dans la seconde moitié du groupe, hormis Picerno et Messina, toutes les autres équipes font du surplace et se partagent les points. La situation est donc figée par rapport à la journée précédente. Fidelis Andria ne perd plus mais ne gagne pas pour autant et reste scotché à la vingtième position.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.