Ahem. Bonjour ?


Je ne vous ai pas oublié peuple de Horsjeu. Mais il faut croire que mon cerveau n’est pas encore prêt à encaisser une saison entière de comptes-rendus. Et par cerveau j’évoque évidemment ma flemme et mon manque de motivation de l’extrême hein. La faute est 100% sur ma tronche.

Néanmoins, ça me manque énormément de vous raconter les aventures du Heart of Midlothian FC. Surtout que la saison 21/22 fut riche en rebondissements. Et comme je reste quelqu’un de sympathique, malgré le fait que je sois straight-edge (j’anticipe les remarques), on va se faire un bref récapitulatif histoire que vous soyez prêts pour cette nouvelle saison de ce sport qui ressemble de moins au moins au truc qui nous a fait tant rêver quand on était gamins.

Road to Europe

On s’était donc arrêté au match nul à domicile contre le Dundee FC. Un résultat décevant, surtout contre ces cuistres. Heureusement, ils termineront à une belle dernière place les renvoyant dans leur Championship chéri, loin de la cour des grands. L’occasion de saluer Kilmarnock qui lui, fait le chemin inverse et retrouve sa place dans l’élite.

Nous sommes fin octobre et Hearts va attaquer un segment nommé : Irrégularité mon amour. Entre le 27/10 et le 18/12, les résultats se présenteront comme ceci : NDVDVDVDV

Non, il ne s’agit pas d’un chiffre romain tout bizarre mais bien de notre calendrier. Après, notre chance sera d’être dans une année où tous nos concurrents directs seront éclatés au sol. Ce qui fait que ces petites victoires glanées permettront d’augmenter doucement notre avance sur le 4e. Car oui, on se rend très vite compte que la très belle forme du début de saison laissera vite place à une rentrée dans le rang et à une 3e place qui nous sierra très bien.

S’en suivent deux séries avec 4 victoires en 5 rencontres puis 4 matchs sans victoires dont 3 défaites de suite. 2022 amène avec lui son lot d’inquiétudes, vite balayées par une reprise en main très belle. Il faut dire que dans ces contreperformances se cachent deux matchs piteux contre, ce qui était à l’époque, le dernier et l’avant dernier de Premiership. Dans une saison où l’ambition est d’être 3e et d’être fort, ça fait tâche.

A croire que les Jambos s’économisaient pour un coup de collier décisif dans l’obtention de cette fameuse dernière place du podium. Entre le 26/02 et le 30/04, 8 matchs dans défaite avec entre autres, un superbe 3-1 infligé au rival honni Hibernian dans un Tynecastle en fusion. Comme disent les jeunes : Sah quel plaisir !

Oh oui, j’ai été très élogieux envers Andy Halliday. Alors que Satan sait que je l’ai détesté ce joueur. Comme quoi, tout arrive.
La saison se termine en roue libre en championnat, la 3e place étant acquise assez rapidement. Ce qui veut dire qu’on allait jouer des tours préliminaires en Europe ! Et ça, c’est cool. Mais tout ceci allait se transformer en sucrerie géante avec notre parcours en Scottish Cup.

Bien que les rencontres ne furent pas toutes d’une qualité sans précédent, elles nous permirent d’aller jusqu’en finale. Avec sur le chemin, Hibernian, encore eux. Et avec une défaite pour les Hibees, grâce à deux très beaux buts, notamment le second signé Stephen ‘Juninho’ Kingsley, le roi.

Un match pour un trophée qui nous échappe depuis 2012, une rencontre face aux Rangers qui déjà, nous qualifie d’office pour les barrages d’Europa League, nous garantissant quoi qu’il arrive de jouer une phase de poule européenne. Merci l’UEFA et sa Conference League.
Une finale jouée dans l’antre d’Hampden Park avec 50 319 spectateurs dont un en particulier : moi. Au prix d’un alignement des planètes assez fou et de coup de main adorables, mon cul s’est posé sur un des sièges de ce grand stade.

Encore aujourd’hui, j’ai du mal à me dire que j’ai pris cette photo en direct d’Hampden Park ©Patrick Kiss-Mambo

Vous n’aurez que ceci comme souvenir personnel car j’ai tout simplement pris que cette photo d’avant match. Le reste, je l’ai vécu à fond, la boule au ventre, les cordes vocales au bord de la rupture, l’espoir au max avant la clim en prolongations. Une défaite qui a fait mal, mais qui au final est dérisoire tant ce que j’ai vécu reste fou. Et si vous avez envie de plus de détails, je me suis un peu épanché ici, dans un thread sûrement bourré de fautes mais aussi de sincérité.

Bilan et futur

Maintenant que la saison 21/22 est terminée, on va synthétiser et passer à ce qui nous intéresse. Car si vous avez bien lu, oui, Hearts jouera une coupe d’Europe cette saison. Qu’il s’agisse de l’Europa League ou bien la Conference League, les Jambos voyageront jusqu’à fin 2022. Une distinction acquise grâce à la 3e place en championnat et à cette finale de Scottish Cup contre les Rangers, 2e et vainqueur de ce trophée.

Concernant l’effectif, rarement un mercato fut aussi réussi. Même les joueurs moyens ont été au niveau. Je vous épargne un name-dropping bien trop long et chiant, on aura l’occasion sur la saison 22/23 de parler des joueurs en long, large, travers, diagonale etc. Sachez qu’au moment où cet article est écrit, il manque un voire deux attaquants à cette équipe. Des noms sont sortis, mais les signer est compliqué puisqu’on ne souhaite pas balancer de l’argent par les fenêtres. Compréhensible.

En tout cas, la fait que l’on joue une coupe d’Europe nous permet d’éviter cette affreuse phase de groupes de la League Cup et ça, c’est assez plaisant. Ce qui fait que l’on se retrouvera fin juillet pour le premier match de championnat, histoire de lancer la machine correctement.

Mesdames, messieurs, à cœur battant, rien d’impossible. (Comment ça c’est pas ça l’expression ?)

Si vous voulez en savoir plus sur Heart of Midlothian, vous pouvez suivre HMFC_France sur Twitter. Sinon, n’hésite pas à soutenir HorsJeu en cliquant sur le bouton « Faire un Don ». Et si t’as envie de rejoindre la formidable famille des académiciens, le bouton « Rejoins-Nous » est fait pour ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.