L’eau de Pologne Académie

Salut la jeunesse ! Ça faisait longtemps, hein ? La dernière fois qu’on s’était vus, j’étais à la recherche de Samir Nasri et de son absence de talent avant le début de la pandémie. Une autre vie… Entre-temps, Roland Gromerdier et ses sbires ont bien essayés de vous faire croire à vous, chers lecteurs, que j’étais rédacteur à la Jouzé Académie mais tout ceci n’était bien évidemment que calomnies.

Eh bien je profite de cette interlude européenne pour parler de la Pologne, pays principalement connu pour avoir accueilli les camps de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Autant dire qu’il y a un problème d’image à régler… alors on va s’efforcer de le faire ensemble, par le football, déjà, mais pas seulement.

Je pense sincèrement que ces rencontres internationales doivent également servir à s’ouvrir à de nouvelles cultures, c’est pourquoi, après avoir parlé un peu ballon rond, je vous présenterai à la fin de chacune de ces académies un fait étonnant à propos de la Pologne. 

Hors-jeu, c’est un joyeux mélange de tout ça, de football, de culture, et bon, on ne va pas se mentir, d’humour qu’on pourrait parfois qualifier de mauvais goût.

Commençons donc par le football, avec la présentation de cette fière équipe de Pologne que je ne découvre absolument pas en écrivant ces quelques lignes. Pour qui me prenez-vous… ?



Gardiens [TW] Certains ont joué à Arsenal

  • Lukasz Fabianski (West Ham) : un ancien joueur d’Arsenal, comment voulez-vous que cet Euro se passe bien ? Espérons qu’il n’y en ait pas d’autres. 
  • Lukasz Skorupski (Bologne) : un joueur de Bologne pas assez nul pour finir en prêt au CF Montréal (Pour ceux qui ne suivent pas, Joey Saputo est le propriétaire des deux clubs)… Sacrebleu!
  • Wojciech Szczesny (Juventus) : un ancien joueur d’Arsenal, comment voulez-vous que cet Euro se passe bien ? Espérons qu’il n’y en ait pas d’autres. 


Défenseurs

  • Jan Bednarek (Southampton) : grand, costaud, près de 100 matchs de Premier League dans les pattes dont certains contre Arsenal. J’espère qu’il ne s’attend pas à jouer contre des adversaires aussi mauvais durant la compétition.
  • Bartosz Bereszynski (Sampdoria) : latéral de la Sampdoria, il devrait donc jouer sur un côté ici aussi.
  • Pawel Dawidowicz (Hellas Verona) : encore un joueur de Serie A, super. 
  • Kamil Glik (Benevento) : l’ancien monégasque est probablement toujours aussi nul, mais il a fait l’effort de finir la saison relégable pour ne plus jouer en Serie A l’an prochain. Fayot. 
  • Michal Helik (Barnsley) : oui bon ok, je préférais quand c’était la Serie A, j’avais au moins quelque chose à raconter. Eh bien c’est le pays d’Arsenal, voilà.
  • Eric Piatkowski (Joueur de NBA à la retraite) : HAHAHA, l’humour c’est génial. Il s’agit en vérité de Kamil Piatkowski, joueur du célèbre Rakow Czestochowa, voilà.
  • Tymoteusz Puchacz (Union Berlin) : le nouveau latéral de l’Union Berlin, c’est lui. Démerdez-vous avec ça.
  • Maciej Rybus (Lokomotiv Moscou) : et voilà, un ancien Lyonnais. Je vous invite donc à le détester.


Milieux

  • Przemyslaw Frankowski (Chicago Fire) : écoutez, si on commence à jouer avec des gars de MLS aussi…
  • Kamil Józwiak (Derby County) : Ok, donc le milieu c’est probablement pas la grande force de la sélection Polonaise
  • Mateusz Klich (Leeds) : encore un mec qui a joué contre Arsenal mais cette fois coaché par El Loco (le fou en espagnol) Marcelo Bielsa.
  • Kacper Kozlowski (Pogon Szczecin) : jeune pépite polonaise (je dis ça parce qu’il a 17 ans)
  • Grzegorz Krychowiak (Lokomotiv Moscou) : la dernière fois que je l’ai vu jouer, il entrait pour tenir le 5-1 contre Barcelone avec le PSG. 
  • Karol Linetty (Torino) : il joue au Torino et donc déteste probablement la Juventus. C’est un bon point.
  • Jakub Moder (Brighton & Hove Albion) : allez, encore un qui a joué contre Arsenal. Super.
  • Przemyslaw Placheta (Norwich City) : il a des vidéos “INSANE SPEED, SKILLS…” sur youtube. On va donc lui coller l’étiquette du mec qui ne lève jamais la tête, vous voulez bien ?
  • Piotr Zielinski (Naples) : L’une des superstars de l’équipe, technique, élégant, passeur et buteur. L’un des meilleurs joueurs du Napoli, vous savez, cet odieux club qui a foiré son dernier match de la saison et nous prive d’une Ligue des champions sans la Juventus.


AttaquantsLewandowski et les autres (dont un Marseillais blessé)…

  • Robert Lewandowski (Bayen Munich) : a la chance d’avoir comme doublure Eric-Maxim Choupo-Moting. C’est aussi un bon joueur de foot
  • Dawid Kownacki (Fortuna Dusseldorf) : Il joue en D2 Allemande, qui est un très beau championnat. Voilà.
  • Karol Swiderski (PAOK) : Vous lisez encore depuis tout ce temps ? Vous êtes chômeurs ?
  • Jakub Swierczok (Piast Gliwice) : Il joue au football et probablement en pointe.
  • Arkadiusz Milik (OM) : il pensait pouvoir jouer impunément dans ce club maudit. Le voici blessé pour l’Euro, et même pas remplacé, parce que les autres sont probablement des joueurs d’Arsenal.


Le Sélectionneur : Paulo Sousa, coach des Bordeaux Girondins en début de saison donc probablement spécialiste en équipe de dépressifs. On espère cependant que cette fois il prendra bien ses cachets et n’essaiera pas de s’échapper après le premier match.

Dans le doute, quelqu’un sait comment on dit Prozac en polonais ?


Le Groupe : Avec des adversaires comme l’Espagne, la Suède et la Slovaquie, sortir des poules serait déjà pas mal. Pour ça, il va falloir commencer par battre les Slovaques lundi à 18h (heure de Bussy Saint-Antoine).

Puisque j’aime me mouiller (c’est une expression, je ne prends pas quand même pas de douche non plus, je ne suis pas un bourgeois…), je vous annonce ici que la Pologne jouera au moins trois matchs, et plus si jamais ils arrivent à gagner des matchs, ce qui, ne nous le cachons pas, sera un exploit puisque la sélection comporte beaucoup trop de joueurs ayant plus où moins fréquentés Arsenal.


L’anecdote culturelle : Vous l’attendiez tous, puisque c’était savamment annoncé dans l’introduction, alors la voici : 

Les Polonais commencent généralement la journée en prenant un petit déjeuner, souvent composé d’aliments comestibles. Parfois copieux, surtout s’ils ont très faim, le petit déjeuner peut-être également frugal pour les appétits plus légers.


A très bientôt pour le premier match, en attendant vous pouvez suivre ma radicalisation sur les réseaux sociaux ici, et de temps en temps sur Twitch également pour jouer à des jeux vidéos et faire des bruits de cafetière. Je pense me retrouver très bientôt au chomage, alors promis, la chaîne sera plus active !

Vous pouvez également suivre le vrai Hors-jeu (pas l’officiel, mais le vrai) ici, et également dire du mal d’Arsenal un peu partout, personne ne vous en voudra.


Capitaine ‘Khaledowski’ Raï

Capitaine Raï

11 commentaires

  1. L’absence de douches chez vous, Capitaine Raï, fait pleinement ressortir l’odeur du Jouzimse. Vous trouvez qu’il y a trop d’Arsenal en équipe natianale de Pologne, peut-être avez-vous raison sur ce point. Par contre, je suis certain que vous avez suffisamment de joueur de l’OM pour terminer les matches de poule avec zéro point et repartir la queue basse.
    La Pologne devrait se cantonner aux domaines dans lesquels ses pôles d’excellence sont mondialement reconnus : le développement de jeux vidéos, la distillerie de vodka et l’élection de fonds de latrines à la tête du pays.

  2. En Polonais je ne sais pas mais en Portugais, on peut traduire « Prozac » par « petit cachet ». Ça se dit « touchao ta commissinho »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.