LOSC – ASSE (3-1) : la Forez Académie viva la vida loca

Pajot et Pogba sont dans un bateau… Je vous garantis que si ça arrive, je la coule moi-même cette putain de barque.

Le match résumé en 1 phrase : « Rien n’a changé »

C’était la première de Sablé à la tête de l’ASSE, ça se solde par une défaite. Sur un score lourd, encore une fois. Les Verts ont encaissé 9 buts en 3 mâches, pour 1 seul de marqué. C’est pathétique. Sur le terrain, on a l’impression de voir les joueurs errer, sans but, sans vouloir en marquer. Notre ancien capitaine a du boulot, le chemin vers le maintien sera semé d’embûches, dont certaines portent le nom des propres joueurs de l’effectif.

  

La compo :

Tu sens l’ancien milieu défensif dans cette compo. Un milieu renforcé avec 2 joueurs à vocation plutôt défensive (Selnæs, Maïga), un box-to-box (Dabo) et Pajot. Derrière, Pogba aura l’occasion de nous montrer qu’il est si fort quand il a un échauffement correct puisque KTC n’est pas là, malade (indigestion de buts encaissés). Perrin revient, on espérait que ça stabiliserait la défense. Raté. En même temps, quand tu joues avec Pogba et Janko à tes côtés…

  

Le mâche :

Encore une fois, on s’est fait chier. La composition en béton armé s’est révélée être en papier mâché. Les Verts subissent des vagues d’une équipe pas forcément dominatrice mais beaucoup plus réaliste. Le premier but de Pépé fait suite à une mauvaise relance de Janko qui oublie de rattraper sa connerie et laisse El Ghazi déposer un centre parfait sur la tête de son attaquant (1-0, 20e). Sur ce but, à noter la magnifique défense de danseuse de cabaret de Pogba, qui avait dû bien s’échauffer pour lever la jambe à environ 5 cm du sol. Les Verts égalisent sur une faute débile de Thiago Maïa sur Dabo dans la surface. Penalty que se charge de transformer le négociateur Bamba (1-1, 44e). Une bouillie immonde nous sera servie des deux côtés jusqu’au festival Pajot : d’abord il laisse Thiago Mendes ajuster Ruffier d’une belle frappe enroulée décochée plein axe et qui vient lécher le poteau gauche de Ruffier (2-1, 71e). Ensuite, il satellisera une balle sur une frappe tout seul à 7 m des buts. En un quart d’heure, il a plombé le mâche. Le troisième but de Ponce sera anecdotique, mais mettra encore en lumière la grosse défense stéphanoise avec un côté gauche complètement à la rue (3-1, 89e).

Une nouvelle défaite pour les Verts, dont la dernière victoire remonte à un mois. On pourrait s’inquiéter, visiblement les joueurs eux ne le sont pas si on prend les déclarations de Dabo et Pogba plutôt contents de leurs prestations. Au contraire des supporters qui avaient fait le déplacement et qui ont fait la grève des encouragements. De mon côté, je commence à être saoulé de voir des joueurs comme Pogba ou Pajot alignés sur le terrain. Leur niveau est juste catastrophique, et leur implication sur le terrain très discutable. Qu’on arrête aussi avec Janko : c’est bon, on a vu qu’il était nul. On met RPG à droite, et soit on teste Katranis à gauche, soit on met (ça me fait mal de l’écrire mais bon…) M’Bengue. Mais purée, quand on voit que la défense a déjà encaissé 18 buts en 13 journées, je ne suis pas serein… Quant à Diony, si le mec est pas foutu de gagner les rares duels qu’il a, alors on ne va pas aller bien loin avec lui. L’équipe est malade, et le programme des Verts jusqu’à la trêve (Marseille, Monaco, Bordeaux) n’incite pas à l’optimisme. Sablé ne lâchera pas comme Garcia l’a fait, mais il va lui falloir des reins solides pour emmener ce tas de tocards à se bouger le cul sur le terrain et gagner des mâches.

  

Le résumé du mâche :

 

Les notes :

Ruffier (impuissant, 2/5)

Il en prend encore trois dans le buffet, dont le dernier sur lequel il n’est pas irréprochable. Bref, sale période pour ma Ruff’, même lui n’arrive plus à nous sauver.

Janko (imposé, 1/5)

Roro a récemment déclaré qu’il avait imposé son recrutement à Garcia parce que ça coûtait moins cher que de former un jeune. OK, alors la prochaine fois que tu as une idée à la con comme ça, tu la gardes et tu dors dessus. Catastrophique dans le placement et la relance, comme d’habitude. Ah oui, malgré des performances nullissimes sur tous ses mâches, il est le joueur de champ le plus titularisé depuis le début de saison.

Perrin (retour difficile, 2/5)

On attendait tous son retour avec impatience, il n’a pas fait de miracles. Une relance balle au pied risquée en 1e mi-temps, un marquage un peu élastique sur le 3e but, le cap’tain a connu une soirée difficile.

Pogba (plume dans le cul, 0/5)

Faut croire qu’à force de danser avec son frère, il y a pris goût. Sa défense de meneuse de revue sur le premier but de Pépé pourrait nous faire rire  si on avait pas autant envie de l’insulter. A dégager du onze titulaire dans un premier temps, loin de Sainté en fin de saison.

Pierre-Gabriel (perdu, 2/5)

Il ne joue pas sur son bon pied, parce que la concurrence sur ce côté est inexistante. Du coup, on se prive du seul bon joueur qu’on a en latéral en le faisant jouer contre nature. Du gâchis.

Selnæs (Pire l’eau, 1/5)

On vantait sa qualité de relance, on ne sait pas où elle est passée. Jamais en mesure de distribuer le jeu, il est passé au travers de son mâche, et n’a jamais su proposer de bonnes solutions pour relancer la machine. Décevant.

Pajot (dehors, 0/5)

Le joueur qui me crispe le plus avec Pogba dans cette équipe. Gagner avec Pajot titulaire devrait rapporter 6 points tant le handicap est grand. Présent des 2 cotés du terrain pour flinguer ton équipe, il est les 7 plaies qui se sont abattues sur l’Egypte à lui seul.

Maïga (ah tiens…, 1/5)

Il a joué lui ? Je n’ai pas souvenir d’une seule action dans laquelle il serait impliqué. Plus transparent qu’un pet, son mâche a pourtant lui aussi un goût de merde.

Dabo (branleur, 2/5)

Lui, c’est typiquement le genre de joueur qui, dans un collectif ultra-huilé, te sera utile pour accélérer le jeu et apporter un peu de variété. Dans un collectif en perdition comme celui des Verts, c’est le mec qui va vouloir tout faire tout seul. Sauf défendre, parce que ça, visiblement, ça ne l’intéresse pas.

==> remplacé à la 79e par Søderlund (non noté) pour un changement tardif inutile.

Monnet-Paquet (disparu, 1/5)

Aligné comme deuxième attaquant, il n’a jamais eu l’occasion de prouver qu’il l’était, à la base, attaquant. Encore un joueur qui n’apporte rien depuis trop longtemps, mais au moins, il n’a pas croqué cette fois.

==> remplacé à la 60e par Diony (non noté) qui aura eu le temps de croquer lui aussi un face à face seulement 2 minutes après son entrée. Va falloir t’y mettre un jour quand même…

Bamba (départ programmé, 3/5)

Le seul à avoir un peu bougé la défense lilloise. Il a gâché une belle contre-attaque, mais il délivre aussi un caviar en plus de son but sur penalty. Sa prolongation n’est toujours pas signée, faut arrêter de nous faire croire qu’il le fera un jour.

  

La question minitel : la question a la haine.

Pour sa 1e en tant qu’entraîneur de l’ASSE, Sablé débute par une défaite. Vu les performances de ces dernières semaines, c’est pas étonnant. Mais on en retient quoi de ce mâche ?

 

Vous avez voulu garder un peu d’espoir : pour vous, c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens et on verra en fin de saison à quelle place se situeront les Verts. Espérons juste que la musique jouée ne soit pas la marche funèbre. Pour revoir une frappe cadrée et dangereuse des Verts, je pense qu’il faut remonter au mâche de Metz. Un mâche où d’ailleurs Pajot avait marqué, ce qui est juste irréel quand on voit son niveau actuellement. Après, sa frappe avait été déviée hein, faut pas non plus croire que ça serait rentré sinon. Dernière place pour le plus gros danseur de l’effectif, en espérant qu’il aille danser la bourré auvergnate, la tektonik ou la macarena loin de chez nous dans pas longtemps.

  

Roland Gromerdier

  

HorsJeu recrute donc si le cœur vous en dit, lancez-vous ! 

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

5 commentaires

  1. Janko est pire que les illustres Garrido et Olesen ! Si former un jeune est trop cher, tu vas le dimanche matin à l’étivallière, tu prends n’importe quel clampin, il sera meilleur que lui !

  2. Pogba fait un meilleur match que Perrin, pour moi, en retard sur beaucoup d’intervention où il etait exposé. Sortir le centre qui aboutit au but de Pépé aurait été un exploit à mon sens (Pogba est seul en couverture, ne doit pas juste suivre Pépé, mais aussi contrôler au cas où…). Je te trouve d’ailleurs un peu sévère pour les actions ratées dans les 2 surfaces, par rapport au jeu en général. Les lillois, qui offensivement n’étaient ni imaginatifs ni bien équilibrés, n’ont pas été beaucoup puni par de bonnes transition, et défensivement, ils mettaient assez d’impact et de vitesse pour vous éparpiller façon puzzle la plupart du temps. C’est ce que je trouve de plus inquiétants pour vous pour la suite, plus que les performances individuelles de untel ou l’autre (à part Janko, qui lui a pris le bouillon sévère, sans que les situations â la base n’aient été ultra chaudes …)

  3. Monsieur Gromerdier, nous attribuons les errements de votre prose à la surconsommation de la pelure d’oignon. Nous constatons que la consommation de Bordeaux de Bourgogne ( en provenance de la communauté européenne) ne change rien. mettez vous donc au shit, vous y gagnerez en lucidité

  4. @limierleschant oui, Lille n’a pas fait un grand match, et surtout ça aurait pu faire 2-2 si Pajot n’était pas plus doué pour courir que jouer au foot. Après, Perrin n’a pas été au top mais il a l’excuse de revenir de blessure. Pogba aussi, sauf que lui on sait qu’il est nul et qu’il préfère aller faire le con le dimanche soir à Londres plutôt que de récupérer et se plonger dans le boulot après une défaite historique.

    @pierrelapoutre si c’est pour finir comme vous, alors je préfère rester à la Perlforth de la Divette.

    @justwide vous avez raison, Pajot est nul. Pire qu’Oxlade-Chamberlain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.