MU-Milan AC (1-1) : La Raide et Vile et la Rossonera académie s’unissent pour livrer leurs notes

Salut à tous !

En l’honneur de la confrontation du jour contre l’AC Milan, nous nous faisons une joie d’accueillir notre respecté rival Franco Barésilles, académicien milanais et animateur de la fameuse Calcio Académie.

Car pour commenter un choc de cette qualité évoquant une époque bénie où les grands clubs européens étaient vraiment grands, le dispositif offert à notre exigeant lectorat a besoin de ressources exceptionnelles.

À plus forte raison parce que ces deux vénérables institutions que sont Manchester United et le Milan AC, passées au second plan ces dernières années, tendent à se rebiffer cette saison en pointant chacun à la seconde place de leur classement domestique et en affichant de nouveau de grandes ambitions sur le long terme.

Cette double confrontation, à défaut de se faire au sein de la Ligue des Champions, fait donc office d’affiche de prestige de ces huitièmes de finale d’Europa League.


Les compos


Le match

Avec deux buts encaissés puis retirés pour des raisons diverses loin d’être évidentes en première période, MU a reçu un avertissement sans frais qui ne lui a pas beaucoup servi de leçon.

En dépit de l’ouverture du score du jeune Amad Diallo, entré à la mi-temps en remplacement de Martial blessé, les Raide et Vils ont subi le jeu et ont laissé Milan s’approcher dangereusement de la cage d’Henderson tout au long du match sans réellement se montrer entreprenant en attaque.

Milan a de son côté parfaitement géré les transitions qui font habituellement notre force et ont éteint Fernandes tout en colmatant bien les ailes. En bref : ils étaient partout et nous nulle part.

Le score n’a donc rien de scandaleux puisque l’égalisation tardive de Kjaer sur un dernier corner vient rendre justice à leur prestation qui a été beaucoup plus aboutie que la nôtre.

L’excuse des blessés n’a absolument aucun poids, nos adversaires du jour accusant eux-mêmes une avalanche d’absences pour les mêmes raisons. Il faudra montrer un visage bien plus conquérant à San Siro au match retour, sans quoi les belles ambitions affichées pour cette seconde partie de saison pourraient prendre un sérieux coup.


Les notes

Celles de Franco côté Milan sont, comme chacun s’en doute, assez positives :

Donnarumma : 2/5 : Petite erreur de sortie qui coûte un but… Pourtant irréprochable cette saison, il fait cette mini erreur ce soir. Hormis ça très rassurant comme d’habitude, et toutes les relances partent de lui. Le vrai capitaine du bateau, c’est lui, tous les tifosi du Milan le savent.

Calabria : 3/5 : Très sérieux cette saison et titulaire important du Milan. Bon match offensif, sérieux derrière mais a laissé un marquage en 2e mi-temps qui aurait pu être très très très préjudiciable.

Tomori : 4/5 : Très solide. Complémentaire avec Kjaer ou avec Romagnoli. Il est excellent depuis janvier et prouve encore ce soir qu’il a toute sa place dans le 11 titulaire.

Kjaer : 5/5 : On a retrouvé le Simon Kjaer du début de saison. Buste haut. Relance juste. Et but magistral sur corner à la 92e qui sauve Milan. Magnifique joueur.

Dalot : 3/5 : Remplaçant de Theo Hernandez, rien que ça. Et bien Dalot, prêté par Manchester United, a fait le taf. Parfois bien, parfois pas génial, mais il a fait le job et pour son statut au club c’est déjà très bien.

Meite : 3/5 : Meite trouve de plus en plus ses marques avec Kessie. Faut dire que Bennacer a décidé de se marier avec l’infirmière du club. Match assez propre, techniquement, tactiquement qui a bien gêné Bruno Fernandez malgré sa passe décisive.

Kessie : 4/5 : Énorme, comme d’habitude. On le dit, on le répète, Kessie n’a rien à voir avec le joueur d’il y a un an et demi. Il joue 90min tous les trois jours et se permet d’être l’homme du match quasi à chaque fois. Homme clé de ce Milan 2020-2021.

Krunic : 3/5 : Gros boulot défensif mais malheureusement peu d’apport dans le trio de devant. Pas évident pour lui et pas véritablement aidé par Leao assez absent.

Diaz : 2/5 : Trop frêle, trop jeune, trop irrégulier. Trop tout. Titulaire malgré lui car tous les joueurs à son poste sont out, Brahim Diaz n’est pas décisif et a été trop invisible face au milieu mancunien, comme attendu.

Leao : 2/5 : Je suis sévère, mais il le faut tellement il est capable de faire mieux. Bien meilleur ailier gauche qu’attaquant de pointe. Bien meilleur avec Ibrahimovic qu’avec Krunic et Saelamekers. Obtient quand même le dernier corner qui permet le but de Kjaer.

Saelamekers : 2/5 : Peu utile, l’ami belge est vraiment en dessous dernièrement et malheureusement Milan n’a pas d’alternative au poste… hormis Castillejo, c’est dire.


Les notes de MU sont quant à elles moins indulgentes :

Henderson 2/5
Aurait pu et du sortir cette dernière tête sur laquelle il a manqué d’une main ferme salvatrice. Il a par ailleurs encaissé deux buts généreusement refusés par l’arbitre, c’était vraiment pas la soirée pour nous prouver qu’il vaut mieux que De Gea.

Wan Bissaka 2/5
Toujours aucun problème en phase défensives, en revanche ça fait un bout de temps qu’on ne l’a plus vu tenter un centre…

Maguire 2/5
Sa prestation ne souffre pas de faiblesse particulière, à ceci près qu’on se demande encore comment il a fait pour ne pas marquer en première période.

Bailly 3/5
Prestation correcte, folie, cabrioles…du Bailly dans le texte.

Telles 3/5
Il s’est bien donné sur son aile et a été comme d’habitude assez propre sur les coups de pieds arrêtés, même s’il n’a pas beaucoup été aidé par Daniel James

Matic 2/5
Ça allait vraiment vite pour lui au milieu et son niveau technique supérieur qui lui permet habituellement de se tirer du pressing et de bien orienter le jeu ne s’est pas beaucoup vu.

McTominay 1/5
Guerrier peut-être, mais si c’est pour perdre deux fois plus de ballons que tu en gagnes, risquer le rouge en concédant un coup-franc dangereux et lâcher le marquage à la dernière seconde, très peu pour nous, Scott.

Greenwood 2/5
N’a rien réussi. Depuis pas mal de matchs il semble emprunté sur son aile, malheureusement contraint à devoir faire des différences que sa nature de buteur l’empêche de réaliser quand il n’est pas face au but. Il se force à faire beaucoup de choses contre sa volonté (comme défendre, par exemple) et c’est pas joli à voir. Replacé dans l’axe en seconde période, il a été sevré de ballon.

Fernandes 3/5
Jamais avare en efforts, il n’a pas eu beaucoup d’espace pour s’exprimer mais parvient tout de même à trouver une passe de génie pour qu’on marque. Intouchable.

James 1/5
Absolument nul. Il a perdu tous ses ballons, n’a créé aucune différence et a manqué un but tout fait en fin de match. Définitivement, son côté est le droit mais jamais le gauche.

Martial 2/5
En une seule période, il a tout de même eu le temps de s’illustrer tandis qu’Amad, son remplaçant en seconde période, a ouvert son compteur de fort jolie manière (3/5).

Nous nous retrouverons dans une nouvelle académie commune avec le bon Franco pour le match retour.

Bobby Carlton

Académicien et souteneur de la Raide et Vile Academy.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.