Serbie-France (1-0), l’Amencadémie française livre ses notes

Un nouvel arrivant, qui se la ramène un peu.

Jizz-Huss de Naze-Arrete dans ton bifteck vient vous éclairer de sa parole messiatique pour vous livrer la vérité du match de nos Ptis bleus en Lituanie. Amen.
Bon, évidemment je n’étais pas en Lituanie, tu te serais tapé la route Judée-Vilnius à pied avec une toile de jute sur l’épaule toi ? Heureusement la Sainte Vierge télévisuelle était disponible du coup je me suis calé avec mes apôtres et quelques potes devant Eurosport. Nous prions de longues heures durant, tout en changeant l’eau de Vichy en bières belges. Prêts à révéler à Riolo que le Racaille Football Club marche sur le toit du monde comme moi, Jizz-Huss de Naze-Arrête dans ton bifteck, sur l’eau de Rio. La Marseillaise retentit devant 6000 pèlerins qui s’étaient perdus au bord de la Baltique. Les deux équipes s’étaient déjà rencontrées en poule pour un ptit nul 1-1 donc aucun avantage psychologique comme disent les plus éminents spécialistes.

La Compo des mini-bleus : Beunardeau(Le Mans),Ikoko (PSG), Conte(PSG), Laporte ( Bilbao),Moreira (Rennes)- Hunou (Rennes), Azouni (OM),Rabiot(PSG), Martial(Monaco), Jean (Troyes), Benzia(OL)

1’ C’est parti et première perte de balle des Français
7’ Rabiot obtient un coup franc après une faute de Golubovic au milieu de terrain. Il est rapidement joué vers Benzia qui dévie à une touche pour Jean qui avait bien pris la profondeur. Mais le Troyen réalise un centre tir apocalyptique à la con qui ne sert à rien.
11’Mitrovic, l’attaquant Serbe, met la misère à la défense centrale française, il feinte la frappe avant de se talonner le ballon pour lui-même il enchaîne avec une frappe mais c’est bien au-dessus.
15’ Corner pour les Serbes, tiré par Lukovic, les Français repoussent en corner. Il est cette fois ci tiré par Pavlovski, les Français suent mais s’en sortent.
20’ Coup-franc pour les Bleus, c’est Laporte qui tire dans le mur. Le gardien Serbe, Rajkovic, récupère tranquillement le ballon.
24’ Après un corner, Rabiot récupère le ballon aux abords de la surface et se fait une nouvelle fois faucher par un Serbe. Benzia tire le coup-franc dans le mur.
28’ Ça ne va plus du tout coté français, les mini-bleus n’arrivent plus à aligner trois passes alors que les Serbes maitrisent tranquillement.
32’ Suite à un mauvais dégagement serbe le néo-Monegasque, Anthony Martial, tente sa chance de volée mais c’est juste à côté du but de Rajkovic.
34’ Après un long ballon Mitrovic joue parfaitement le coup et remet de la poitrine pour Djrudjévic qui reprend de volée. Beunardeau stoppe le tire serbe.
37’ Azouni sert parfaitement Jordan Ikoko mais celui-ci rate son contrôle et donc sa frappe alors qu’il y avait moyen de planter.
41’ Azouni est bien servi par Rabiot et peut armer sa frappe, c’est bien arrêté par le gardien serbe.
43’ carton jaune pour le jeune Marseillais Azouni, qui a coupé une contre-attaque serbe en accrochant Djurdjvic.

45’ Mi-temps, repos pour les acteurs du match. Serie de teq paf pour Jizz-Huss de Naze-Arrrete dans ton Bifteck, histoire de se réveiller un peu parce qu’il faut bien le dire on se fait sacrément chier.

47’ Les Français sont plutôt pas mal en ce début de seconde période, notamment sous l’impulsion de Rabiot qui impose sa grande carcasse au milieu de terrain.
50’ Conte récupère la balle s’appuie sur Rabiot et continue sa course, son coéquipier au PSG lui remet dans la course mais le défenseur est fauché par Vejkovic qui écope d’un carton jaune.
55’ Martial est remplacé par Kevin Rodrigues.
57’ Golubovic se bat comme un chien pour récupérer le ballon, puis s’appuie sur son capitaine avant de centrer. Le centre semblait anodin mais Conte-Ikoko se prennent pour José-Karl Pierre-Fanfan et Bernard Mendy à leurs meilleurs heures et se trouent complètement. Conte manque la balle de la tête, Ikoko surpris la manque à son tour. Mitrovic récupère le ballon à l’angle des six mètres, il feinte Ikoko avant de remettre parfaitement dans l’axe à Lukovic qui crucifie Beunardeau. 1-0 pour les Serbes. Ca sent aussi mauvais pour les Français que pour Jizz Huss sur le Mont Golgotha.
60’ Suite à long dégagement, Jean et Benzia font le pressing sur la défense Serbe et récupère le ballon, Jean est salement fauché mais peut quand même servir Benzia qui joue bien le coup, et fixe deux défenseurs avant de décaler Hunou qui enroule sa frappe mais Rajkovic sort le ballon du cadre.
62’ Sur un long centre Benzia va au duel avec le gardien Serbe qui laisse quelque peu échapper le ballon. Le buteur Lyonnais tente de le récupérer mais shoot Rajkovic et prend un carton jaune.
66’ Corentin Jean sort, remplacé par Nangis le Caennais.
68’ Rabiot se fait encore faucher au milieu de terrain alors qu’il avait fait la différence au milieu de terrain.
69’Lukovic le buteur cède sa place à Meleg côté Serbe.
70’Ikoko tente de déborder la défense Serbe mais son centre est contré, corner. Il est plutôt bien tiré par Kevin Rodriguez mais personne ne la reprend. Benzia récupère le ballon à 20 mètres et tente de s’appuyer sur Conte resté dans la surface. Celui-ci tente de dribbler trois Serbes mais il perd le ballon.
73’ Nangis est bien décalé dans l’axe par Rodriguez mais sa frappe est contrée.
76 Gbamin rentre à la place de Hunou
77’ Nangis chipe le ballon dans le pied d’un défenseur central Serbe, le ballon part un peu loin, il le récupère mais hésite trop et n’obtient finalement qu’un corner. Celui-ci ne donne rien. Autant dire que ça sent le sapin.
79’Encore Nangis et c’est toujours pas ça. Benzia qui avait bien débordé côté gauche sert Nangis dans l’axe. Il arme la frappe au 25 mètres. Une frappe Taiwesque, ça part fort et n’importe où sauf dans le but.
81’ Grosse faute de Rabiot. Il perd le ballon au milieu de terrain et fauche le joueur Serbe à pleine vitesse. Thiago Motta aurait été fière du gamin. Le capitaine serbe transmet la gonfle à Mitrovic celui-ci s’engouffre dans la surface mais se fait reprendre par la doublette Conte-Laporte.
86’ Plus personne n’y croit même Steeve Savidan. Après une perte stupide au milieu de terrain Djurdjévic envoie une praline 5 bon mètres à côté de la cage de Beunardeau, qui était resté muet .
88’ le capitaine Serbe Pavlovski sert Mitrovic sur le côté gauche de la surface. Il fait mine de conserver le ballon puis crochète Conte avant de centrer devant le but mais Djurdjevic n’a pas suivi.

91’ Moreira envoi un long ballon sur Benzia, qui transmet la balle à Gbamin le Lensois, il se fait crocheter à l’entrée de la surface. Benzia tire le coup-franc, pas trop mal mais bon c’est au-dessus.
94’ C’est fini. Les mini-bleus ont fait une toute petite finale sans doute un peu crispé par l’enjeu. Les Serbes ont semblé plus costaud mentalement et ont bien maitrisé cette finale.

Les notes des ptits coqs :

Beunardeau 3/5 : Il ne peut pas faire grand-chose sur le but, plutôt bon globalement il n’a pas non plus eu 40 interventions à faire, donc voilà un 3 au bénéfice du doute.

Ikoko 2/5 : Un tout petit 2 pour le latéral Parisien, coupable sur le but de ne pas avoir coupé la trajectoire du centre même si Conte ne l’a pas aidé. Il se fait ensuite avoir comme un puceau aux putes par Mitrovic , sur la même action ça fait beaucoup. Pas mal de petites erreurs en défense mais gros abatage et vrai apport offensif.

Conte 2/5 : Pas toujours serein en défense, largement fautif sur le but, il faudra qu’il nous explique comment il a pu rater le ballon sur ce centre, on pourrait croire qu’il l’a fait exprès. Judas style. Comme son compère parisien un petit 2.

Laporte(cap) 2/5 : Une première mi-temps plus que faiblarde, beaucoup d’erreurs de relance, sa qualité dans le jeu aérien lui a permis de combler certaines erreurs. Un peu mieux en deuxième mais pas folichon non plus.

Moreira 2/5 : Je dois bien avouer que je ne l’ai quasiment pas vu du match alors que je peux rendre la vue à bien des aveugles. Pas forcément très solide défensivement et inexistant offensivement au contraire de son alter-ego côté droit.

Hunou  2/5 : Mouais, il n’est pas mauvais le Rennais, il ne sent pas trop mal le jeu et son pied est pas trop mauvais mais bon. Peu de prise de risque, malgré une belle occase pour lui avec cette frappe.

Azouni 1/5 : Quasiment que des mauvais choix, peu d’activité, un match raté.

Rabiot 3/5 : Il est loin d’avoir fait son meilleur match du tournoi mais il est quand même au-dessus. Grosse présence au milieu, beaucoup de ballon récupère. Il a permis au milieu français de ne pas trop sombrer. Mais peu de différences par son jeu de passe dommage.

Jean 1/5 : Bon ok il court vite, c’est pratique pour prendre la profondeur etc… Mais il est incapable de regarder ce qu’il se passe autour de lui que des mauvais choix excepté sur l’occasion française juste après l’ouverture du score Serbe. Il s’est bien battu mais quand on regarde que ses chaussures, on a du mal. Prends de la hauteur petit.

Martial 1/5 : Jean mais en moins bien c’est pour dire.

Benzia 2/5 : un 2 un peu sévère. Je l’aime bien ce petit. Le seul du trio de devant à jouer au foot, et pas à qui c’est qui court le plus vite. C’est un peu fait avoir par la défense Serbe qui l’a fait sortir du match à plusieurs reprises. Beaucoup de travail de pressing, mais manque de justesse dans le dernier geste et il a eu du mal à garder le ballon quand il le fallait. Dommage son Euro était quasi-parfait jusque-là.

Les remplaçants (et on comprend pourquoi) :

Rodrigues 1/5 : Déjà contre l’Espagne il avait fait la même chose donc je ne comprends vraiment pas pourquoi le faire rentrer. Il perd consciencieusement chacun de ses ballons, il a même réussi l’exploit de le perdre trois fois sur la même action dans ses propres 30m.

Nangis 1/5 : De l’envie beaucoup mais aucune lucidité dans les 30 derniers mètres ce qui est un peu gênant pour un attaquant qui vient juste de rentrer.

Gbamin  2/5 : Un peu mieux que les deux autres même si il a eu moins de temps de jeu, mais rien d’extraordinaire non plus.

Le messie du match : J’ai longtemps envisagé de me citer moi et mes apôtres pour avoir suivi le match jusqu’au bout, merci la tequila. Mais l’attaquant serbe, Mitrovic, a réalisé un superbe match. Il a mis le feu à la défense française, il a fait très souvent les bon choix, notamment sur le but serbe. Une espèce de Cantona des Balkans qui ne devrait pas rester longtemps au Partizan Belgrade. Amen.

1 thought on “Serbie-France (1-0), l’Amencadémie française livre ses notes

  1. Aucun commentaire alors que notre demi dieu et ses apôtres nous apporte sa parole bénie ?

    pardonne leur, ils ne savent ce qu’il font ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.