Angleterre – Croatie (2-1) : La Three Lions Academy prend sa revanche

Salut les gueux !

On retrouve l’équipe des Three Lions pour le dernier match de la mascarade qu’est la Ligue des Nations. L’Angleterre reçoit à Wembley l’équipe de la Croatie, pour la revanche de la demi-finale du Mondial. Et le match retour de ce navrant épisode footballistique, mes yeux en saignent encore. Match retour programmé un dimanche à 15h… Horaire bancal situé trop près du repas et trop loin de l’apéro pour tuer le vin ou ouvrir une bière.

Mais soutenons un peu ici l’UEFA. L’après-midi idéal de nos bureaucrates suisses commence par Angleterre – Croatie à 15h, pour enchaîner sur Moldavie – Luxembourg à 18h et finir par Suisse – Belgique à 20h45. Trois horaires, c’est la possibilité de capter trois fois plus de clients spectateurs. Trois fois plus d’exposition aux produits UEFA, partenaires et autres publicités. Trois fois plus de possibilités d’acheter des produits dérivés au(x) stade(s) et boutique(s). Mon petit cœur néo-libéral en pleurerait presque de bonheur.

Tout de même, parlons un peu de football, puisque c’est le sujet. Une victoire nous assure la tête du groupe et la qualification pour le Final Four (*soupir*) en juin au Portugal. Une défaite nous envoie en Ligue-B, un nul nous donne la seconde place du groupe. Et comme l’ont répété à moult reprises les commentateurs, la Fédération qui gagne le groupe empoche 5M d’euro. On ne parle même plus d’équipe ou de réussite sportive mais de fédération et de gros sous.

L’UEFA confrontée à l’intérêt sportif du football, allégorie.

Revenons à nos moutons, pour la troisième rubrique « Le Saviez-vous ? » consacrée à la Croatie !

J’admets cette fois avoir eu assez de mal à trouver une anecdote croustillante. Mais, figurez vous, mes bons, que le premier match de football jamais disputé en Croatie, a eu lieu à Rijeka. Cette ville portuaire est connue pour avoir abrité la première usine de torpille au monde et une usine britannique fin 19e siècle. Les travailleurs de Sa Majesté ont organisé un match de football et voilà comment le football est arrivé en Croatie !

Le rapport avec le match de ce midi ? A l’époque, les Croates n’ont pas été autorisés à jouer. Dimanche non plus.

 

Les gars

Gareth – cet élégant homme – lance ce qui ressemble à son onze-type du moment, hormis Henderson (suspendu), Maguire et Trippier (blessés). L’ Angleterre abandonne dans l’idée le 3-5-2 pour passer en 4-3-3 (en mode défensif) et en 3-4-3 (en mode offensif). Ca donne quelque chose comme ça, avec Kane comme capitaine.

 

La première mi-temps

Pas le temps de s’installer que un défenseur indéfini (nda: Delph) balance une passe à contre-temps à Pickford. Cafouillage, gros bazar, tir au dessus de Rebic. Probablement réveillé par cette bouse, l’Angleterre va dominer outrageusement la première mi-temps.

Le plan de Gareth – cet élégant homme – est simple : doubler les côtés avec les latéraux pour créer des boulevards « pavardiens » pour Rashford et Sterling ou permettre au latéral de centrer. Problème: les centres ont été souvent mauvais, les coups-francs et corners encore pire.

Sterling a eu beaucoup d’occasions en première mi-temps mais a vendangé / oublié un partenaire libre / pris un taquet du gardien (pas de mentions inutiles). Rashford a fait des jolies courses pour faire apprécier sa conversation de ballon, son sens du dribble, son jeu de corps (son envie de quitter United ?) mais cela a été bien inutile, par manque de finition.

Malheureusement, l’équipe d’en face nous a laissé le ballon par manque d’ambition et de Rakitic (blessé). Avec une possession globale de 70% sur le match, le match aurait du être plié à la mi-temps. Néanmoins, sur les phases d’attaques placées, les Three Lions ont manqué globalement de mouvements et de créativité, dont Barkley – en concurrence avec Dele pour ce rôle – a cruellement manqué.

Des occasions ratées, Sterling plus irritant qu’un brûlant, Kane & Barkley transparent, une domination globale sur la première mi-temps … Qu’est ce que ça me rappelle ?

 

Deuxième mi-temps

On repart sur les mêmes bases, avec d’entrée une erreur du gardien croate et gros loupé de M. Sterling. L’Angleterre se procure dix minutes de domination et d’occasions farouches, sans concrétiser. C’est pour ça qu’on appelle ça une occasion « farouche ». Voilà. Hum.

Puis arriva ce qui devait arriver. Sur une relance du gardien, Kramaric reçoit la balle dans la surface. Il a le temps de se recoiffer, d’appeler Madame, de la prévenir qu’il va rentrer tard, de boire un café – le tout en évitant les plots anglais – pour marquer d’une frappe détournée par Dier qui lobe Pickford (0-1, 57e).

La belle machine anglaise se dérègle inexplicablement. Visiblement, on ne sait plus qu’envoyer des parpaings dans la surface en espérant un Deus Ex Machina. Rashford continue à enchaîner les courses, sans succès. D’autant que les centres et CPA continuent à être tirés n’importe comment.

Devant le mur croate, on s’obstine à repartir toujours de derrière. Exemple standard: l’on obtient une touche près du poteau de corner croate. On va ressortir jusqu’à Pickord pour revenir au même endroit, mais deux minutes plus tard. Inutile. Barkley sort pour Dele (63e), Lingard remplace Delph (71e), Sancho remplace Rashford blessé (71e).

Alors que la machine à insultes est en pleine bourre, voilà que Nike (la déesse de la victoire, pas l’équipementier) nous sourit. Sur une longue touche de Gomez, Kane contrôle du menton , touche la balle qui passe miraculeusement entre jambes et bras croates pour arriver à Lingard, seul devant le but vide (1-1, 77e).

A cet instant, l’Espagne est qualifiée, la Croatie seconde du groupe, l’Angleterre reléguée. Eh oui mon brave, on ne regarde plus le goal-average (-5 Croatie, 0 Angleterre) mais le goal-average concurrentiel. La Croatie ayant un but à l’extérieur (en Angleterre donc), elle est considérée devant au classement. C’est aussi idiot que des « gilets jaunes » qui se plaignent du prix de l’essence en coupant et brûlant des arbres, occasionnant dommages et frais que leurs taxes et impôts devront payer.

A la 81e, Lingard sauve sur sa ligne une tête sur un corner croate. Sur l’action qui suit, Chilwell dépose enfin un bon centre que Kane reprend au second poteau (2-1, 84e).

Les dernières minutes seront exclusivement consacrées à du gain de temps et autres puteries anglaises (comme quoi on en est capables). Aucune occasion croate ne viendra troubler les minutes restantes. On prend enfin notre revanche, victoire de l’Angleterre.

Le résumé

Autant l’Angleterre avait fait un match génial contre l’Espagne, autant cette victoire contre la Croate est une belle victoire de raccroc. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : la victoire est amplement méritée sur le contenu du match. On a su pour une fois faire preuve d’un froid réalisme et la chance a été pour nous.

On a su éteindre leur milieu et « nzonzier » Modric. (nda : Nzonzier: devenir un milieu de terrain de plus en plus transparent et inutile au cours du match). A part sur le but et le corner repoussé par Lingard, l’attaque croate n’a pas existé du match. Le problème de l’Angleterre est qu’elle n’a pas un jeu fait pour la possession mais de contre rapide sur les côtés (cf. match contre l’Espagne). Pour les attaques dites placées, ce n’est vraiment pas encore ça, probablement à cause de l’absence d’un vrai créateur. Dele c’est quand tu veux pour te remuer le c*l.

Encore le problème du réalisme offensif. Certes, Kane touche deux ballons du match : une passe décisive et un but. Mais sur ce genre de match, on doit en coller trois ou quatre sur la première mi-temps. Sterling est pénible au possible à toujours prendre la mauvaise décision (un match sur deux) et Rashford se rappelle comment mettre un pion uniquement un match sur deux. A améliorer donc.

 

Les gars

Pickford (3/5) : Sortie à contre-temps à la deuxième minute,une frappe déviée sur le but et sauvé sur sa ligne par Lingard. Le match de merde pour un gardien.

Gomez (3/5) : +1 pour la touche longue qui amène le but. Sur le banc au retour de M. Harry Maguire.

Stones (3/5) : Moins patron que d’habitude, coupable autant que les autres sur le but.

Walker (2/5) : Des conneries habituelles de relance, des centres ratés. Est-ce qu’il joue central ou latéral à City ?

Chilwell (3/5) : -2 pour l’ensemble des CPA mal tirés, +1 pour la passe décisive, +1 parce que je l’aime bien.

Dier (2/5) : Pas le genre de match pour lui. Meilleur en défensif pur devant les centraux, pas fait pour relancer ou se projeter.

Delph (2/5) : Il a bien défendu mais n’a rien apporté devant. Remplacé par Lingard (5/5): Un sauvetage et un but. Tu reviens quand tu veux.

Barkley (1/5) : Il tricote, il prend les mauvaises décisions, il prend un jaune alors qu’on domine … Remplacé par Dele (4/5): il a l’air content d’être là et de jouer, c’est déjà bien.

Rashford (3/5) : La moyenne parce qu’il est le seul à s’être bougé après le but. Remplacé par Sancho (3/5) qui a provoqué et je crois amène la touche de l’égalisation.

Sterling (1/5) : De bons appels, une finition en carton. Il revient quand Vardy ?

Kane (5/5) : Transparent tout le match, un but et une passe décisive pour finir. Peut-être pas le « meilleur attaquant du monde » (dixit Gareth) mais le meilleur finisseur probablement.

 

Quelques commentaires

Il m’a bien semblé entendre des chants croates tout le match. Du moins je crois, ma maîtrise du croate étant nulle. Est-ce qu’on ne pourrait pas jouer dans un vrai stade (ce n’est pas ce qu’il manque) avec un vrai public ? Agiter un petit drapeau blanc & rouge, chanter « On ne vous entend plus chanter »  après le deuxième but, c’est non. Vous ne voulez pas faire une hola qu’on se croit au Stade de France aussi ?

Bière officielle : Bud Light. Non. Ce n’est pas possible.

On est qualifiés pour le Final Four avec donc la Suisse (qui a éliminé la Belgique), le Portugal (sans Cricri et qui jouera à domicile) et les Pays-Bas. Rendez-vous en Juin 2019 pour savoir quelle fédération empochera le plus de €€€.

Pas de matches d’ici la fin de l’année. Pas de matches encore prévus pour l’année prochaine.

Merci à tous les personnes qui ont perdu quelques minutes de leur vie à me lire !

 

A une prochaine !

Ken

Ken SingTown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.