Croatie – Angleterre (0-0) : La Three Lions Academy s’endort

Boring

Salut les gueux !

On se retrouve pour le troisième match de la Ligue des Nations, opposant la Croatie à l’Angleterre. Deux choses :

  • Je ne comprends pas l’intérêt de cette mascarade compétition:  les entraîneurs s’en plaignent (ici à partir d’1’30), les scandales financiers (Footbelgate , QSG qui achète un match de Ligue des Champions…) se multiplient et démontrent l’intérêt croissant du €€€ sur le jeu. Mais Gibraltar a gagné son premier match officiel, contre l’Arménie. Donc le football en sort grandi. Merci pour lui.
  • Croatie vs Angleterre. C’est la revanche de la Coupe du Monde. De ce match qui laisse un goût de gâchis en bouche. Comme quand tu tousses après un shot et que tu recraches tout sur ton voisin. Gareth – cet élégant homme – ne parle pas de revanche auprès des médias, discours malheureusement formaté de communication « bon père de famille » en cours auprès des médias. Contrairement au stéréotype en cours, l’ Angleterre n’est pas un joyeux pays de care-bears qui accepte la défaite avec dédain et fair-play. On veut leur péter leurs mouilles (à partir de 3’47).

Un Anglais, allégorie 2018.

Bref, revenons au match de ce soir, avec la rubrique « Le saviez-vous ? » !

Figurez-vous, mes braves lecteurs, que j’ai un fait historique tout prêt pour illustrer mon propos ci-dessus. A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, un régiment anglais est stationné à la frontière autrichienne. Une colonne longue de 45-60 km de réfugiés croates (pour la plupart ayant collaborés avec les autorités pro-nazies du coin) fuyant les troupes de Tito se présente et demande à se rendre aux troupes alliés. On leur propose gentiment de se rendre aux troupes communistes. Les mêmes qui les poursuivent et qui n’attendent que ça pour mitrailler un peu la colonne. Paraît que les tanks anglais ont un peu tiré aussi sur les réfugiés qui tentaient de forcer le barrage pendant que les communistes les mitraillaient. Les historiens locaux estiment le nombre de tués entre 50 et 100 000. Merci l’armée anglaise !

Le rapport avec le match de ce soir ? Je crois que les deux équipes ont – toute proportion gardée – commis des atrocités envers le football.

Les gars

Gareth – cet élégant homme – a laissé le trois-pièces à la maison pour un costume classique. Kane et Rashford jouent pointe, avec Barkley et Sterling sur les côtés. Henderson joue au milieu, avec une défense à 3 ou 5 selon les phases. Chillwell est titulaire en l’absence de Shaw.


 Première mi-temps

Le stade est vide, pas de public. Un symbole nazi a été vu sur la pelouse au cours du dernier match, donc pas de public. Hormis le côté « amateur » d’entendre le bruit des frappes et des consignes, on dirait un match dans une morgue. Est-ce que ça explique le manque de tempo ou de jeu tout court ? Peut-être mais on sent que la Croatie a peur de se reprendre une fessée (6-0 contre l’Espagne) et l’Angleterre refuse ou ne sait pas faire le jeu.  On s’ennuie ferme, malgré l’excellent travail de remplissage des deux commentateurs d’ESPN.

Seule occasion notable: sur un corner d’Henderson, Dier place une tête décroisée qui trompe toute la défense, sauf le second poteau.

Mi-temps

Comme il n’y a rien à dire, voici un article sur le Brexit.

Deuxième mi-temps

Visiblement, Gareth – cet élégant homme – a du balancer quelques chaussures pendant la pause. L’ Angleterre revient avec de biens meilleures intentions et va monopoliser le jeu pendant 15 minutes.

Sur un bon coup franc, Kane place sa tête, le gardien est battu, pas la transversale (50e). Une minute plus tard, Barkley s’effondre dans la surface, YAPAPENO. Le ralenti montre qu’il a fait une « Ravanelli ». Stones balance une lourde en touche, carton jaune pour énervement.

A la 54e, Rashford se retrouve seul devant le gardien. Frappe moisie, arrêt du gardien croate qui avait bien anticipé. Deux minutes après, nouvelle chance pour Rashford, au duel avec le gardien. Il choisit le plat du pied téléphoné-filet opposé, le gardien se saisit facilement de la balle.

Sterling, qui a un pris jaune d’énervement, sort pour Sancho (76′). Oui c’est le seul point à relever de la 57e à la fin du match.

Analyse

Que dire d’une bouse pareille ?

La défense a été plutôt bonne, l’absence d’attaquants en face ayant peut-être joué. Il va falloir (et je me répète) arrêter de relancer sur les défenseurs. A force de jouer à la ba-balle, on va finir par se prendre un but de nimbus.

Barkley a montré – par intermittence – de bonnes choses et une bonne technique. A revoir vu que Gareth – cet élégant homme – cherche un milieu offensif du niveau de P. Gascoigne. Paf dans les dents Delle !

Manque de réussite pour les offensifs: manque de confiance pour Rashford, manque d’intelligence pour Sterling, transparence de Kane.

Les notes

Pickford (3/5) : N’a rien eu à faire ou presque.

Stones – Maguire (3/5) : Ca serait bien que Stones quitte City pour Leicester afin qu’ils jouent ensemble en club.

Walker (3/5) : Quelques montées, pas de conneries.

Chillwell (3/5) : Belles montées, bonne participation au jeu. Se fait violer sur un double contact/petit-pont par le latéral opposé. Il va s’installer si Shaw et Young ne reviennent pas rapidement.

Dier (2/5) : Il est lent et n’est pas fait pour jouer premier relanceur. Défenseur central ou milieu défensif oui.

Henderson (2/5) : La même faute, le même carton jaune qu’au match précédent. Suspendu contre l’Espagne.

Sterling (0/5) : Je n’en peux plus. L’action où il tricote (et perd la balle) au lieu de passer et / ou tirer à 20m des buts est tellement révélatrice du vide entre ces deux oreilles … Remplacé par Sancho (N/N): paraît qu’il est bon comme joker avec Dortmund.

Barkley (3/5) : Des choses intéressantes. A revoir.

Rashford (0/5) : Nul dans la participation au jeu, nul dans la finition. Nul.

Kane (0/5) : Je vais finir par regarder un match de Tottenham pour voir s’il joue vraiment au football.

On se retrouve lundi pour le match contre l’Espagne !

Ken

Ken SingTown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.