Cardiff City – Arsenal (0-3) : La Gunners Academy livre ses notes

2

Un léger retard, mais rien de grave

 

Oui, je balance mes notes en retard, une fois de plus. Et alors, tu vas me dire que t’es pas habitué ? C’est un style. Et puis ça contraste avec la ponctualité militaire de mon compère le Géranal. Vous avez déjà essayé de vous repérer dans le temps au son des cloches d’une église ? Bah voilà, c’est le vrai merdier.

Bref, parlons ballon un peu. C’est folklorique le Pays de Galles, ils ont une langue charmante avec ses 807698 consonnes par mot, mais en ce moment, ça gagne pas des masses. Néanmoins, il faut souligner que cette équipe de Cardiff sur laquelle on a roulé assez aisément avait, sur ce même terrain, gagné contre City et gratté le nul contre United. Ce sont donc trois vrais bons points, d’autant qu’ils ont encore une fois été obtenus avec classe : une possession insolente, qui a empêché nos adversaires du jour de se rebeller réellement (sauf quand Gibbs oublie de sauter pour un ballon dans la surface, mais on en parlera après), une défense toujours aussi solide (oui, même pour l’autre grande quenouille), et un milieu de terrain encore une fois très prolifique.

Surtout qu’un peu plus tard, Tottenham et MU allaient se neutraliser, et Liverpool allait lamentablement perdre face à Hull. Le genre de loose qui nous collait à la peau l’année passée.

Les notes :

Szczesny : 5/5 : Encore un arrêt multidimensionnel sur la tête de Campbell en seconde période. Pas grand-chose à foutre sinon, mais il réussit à rester concentré sur ce genre de match et travaille encore sur sa relance. Sa remise en question ne cesse de m’étonner.

Mertesacker & Koscielny : 5/5 : Note commune pour la charnière qui s’est illustrée par sa complémentarité, l’un couvrant l’autre de temps en temps, et vice-versa. Jamais vraiment mis en danger dans l’axe (faut dire que Cardiff a surtout cherché les ailes), ils ont tous les deux eu l’occasion d’effectuer de belles interventions. La grande gigue m’épate aussi ces temps derniers… Et cette fois-ci, y’avait même pas Flamini pour le protéger…

Sagna : 3/5 : A mis KO Mertesacker sans broncher. Ca te pose un bonhomme.

Gibbs : 3/5 : A enfin compris qu’il était plus utile le long de la touche que dans l’axe à foutre le bordel au milieu de ceux qui savent jouer au ballon. Sinon, oublier de sauter pour dégager un ballon dans la surface, c’est un crime non ?

Arteta : 3/5 : Encore des sautes de concentration et quelques pertes de balles assez dangereuses vu sa place sur le terrain, mais il a fait le patron sinon.

Ramsey : Représente/5 : Pas inhibé pour deux sous devant ses anciens supporters, Rambo a plutôt décidé qu’il allait faire le show. Résultat : un beau doublé et un match complet dans lequel il a beaucoup touché le ballon, qu’il a bien joués pour la plupart. Sa remontée à la 93e pour finir devant le but, c’est bisou. Communsymbole de volume de jeu, de box to box, le Gallois part à point et ne cesse de courir.

Wilshere : 5/5 : Il semblerait qu’on ait retrouvé Jackyboy. Il a même failli refaire le même coup que contre l’OM avec une belle frappe enroulée sur l’Iker dès la 2e minute de jeu.

Özil : 4/5 : That is far better from Mesut. Plus impliqué, plus concentré, moins à la recherche du 1 contre 1 (donc peut-être moins sous pression), le Teuton a lâché une bonne performance garnie de deux passes décisives qui te font recracher ta purée.

Cazorla : 2/5 : Santi ne signe pas sa meilleure saison sous le maillot rouge et blanc… Encore une fois, il est très utile dans la conservation de balle, dans la circulation, où son aisance technique fait un malheur, mais on attend un peu plus de lui… Ah bah ça, quand on a été mal habitué…

Giroud : 2/5 : Oliv’ n’a pas été transcendant lui non plus, même si ces appels ont encore une fois beaucoup servi à nos attaquants (regardez qui embarque la défense centrale sur le premier but de Ramsey). Assez mal servi, il n’a pas non plus été assez juste techniquement dans ces remises qui font sa force. Il aurait pu quand même finir avec une passe décisive juste avant la mi-temps si Ramsey n’avait pas foiré son contrôle.

Les substitutes for love :

Flamini (pour Cazorla à la 77e minute) : Tu sais que quand ce mec rentre à un quart d’heure de la fin et que t’as l’avantage au tableau d’affichage, tu ne perdras jamais. Quitte à ce qu’il pète une jambe d’un mec qui part au but.

Monreal (pour Wilshere à la 81e minute) : Je me demande vraiment s’il va tenir mentalement. Je veux dire, c’est limite de la torture, tu sais qu’inévitablement, tu vas rentrer pour dix minutes, à la fin. Ca se répète, sans cesse. Tonton devait être tortionnaire dans un goulag.

Walcott (pour Özil à la 90e minute) : A fait exactement ce pour quoi il était entré : remonter une balle de contre à donf’.

Sinon…

La double classe de Ramsey pour ne pas célébrer son doublé, la classe du public de Cardiff qui l’applaudit à chaque fois.

Attention à la désorganisation sur les coups de pied arrêtés et les centres, ça pourrait coûter cher contre d’autres équipes que Cardiff.

2 thoughts on “Cardiff City – Arsenal (0-3) : La Gunners Academy livre ses notes

  1. Je suis étonné de voir que chezny serait presque indiscutable dans les cages. L’effet viviano surement.

    Cazorla enchaine un peu trop les prestations moisie, un petit retour sur le banc s’impose… quand podolski sera pleinement de retour.

  2. Ah bah j’ai jamais douté de Szczesny, sauf pendant un tout court moment assez récemment où Fabianski était devenu un mur vivant (alors que 2-3 saisons en arrière il arrivait à enchaîner les situations ridicules). Malgré les menaces, Tonton lâchera pas l’affaire, ça fait depuis qu’il a 16 ans qu’on le prépare pour la 1ère équipe, faut pas oublier qu’il est encore jeune. Sa première saison avait déjà été excellente, il se plaçait facilement dans les 5 meilleurs de PL. Il a ses qualités et ses défauts, il faut juste faire un effort et le juger impartialement, d’ici 2-3 ans il aura totalement corrigé ce qu’il lui manque et ça sera certainement le no. 1 en Angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.