Porto – Setubal (2-0), La Dragão Académie livre ses notes

Bom Dia,


Après la défaite à Rome et le retour des salopes en rouge, le match de ce soir doit nous remettre vite sur les bons Raï, ceux du Brésilien pas la musique de Faudel. Bref, on se raccroche à ce que l’on a et après la perte des six points d’avance en 1 mois ainsi que la première défaite depuis 27 matchs, Le FC Porto, meilleure équipe de l’Univers, doit réagir.

O Equipe :

Sergio doit faire avec les blessés. Aboubakar et Marega ça ok, mais s’ajoute à la liste Brahimi touché à Rome et Marius. Ça permet à Sergio de faire tourner et de sortir Pepe pour tester Manafa.

O Jogo :

On s’installe dans le camps d’une équipe regroupée (oh surprise).
Après quinze minutes à tâtonner, Herrera bien placé pousse le ballon au fond, 1-0.

On continue de pousser mais Otavio ou Telles ne parviennent pas à cadrer. Sinon, ben la première fois que Sétubal vient dans notre camp, Danilo en relançant se fait savater, tout est normal. Mais surtout il reste au sol et ne rentre qu’après 5 minutes sur la touche. Il sort donc blessé à la 30e, ça tombe bien, en ce moment notre infirmerie est au taquet.

On domine on domine,Corona fait un super contrôle et sert Adrian mais Cristiano claque en corner.

Mi-Temps :

Une domination maîtrisée mais qui reste bien sage comme fifty shade of grey. On attend de leur faire mal, sortir le fouet et les voir supplier bordel

Sur un beau mouvement amené à gauche, Tiquinho se foire et se retrouve au sol avec Artur Jorge (aucun lien fils unique) et prend le carton jaune de débile qui le prive du prochain match. Oui on a nos 3 avant-centres blessés, prenons donc le dernier suspendu.  #Génie

Dans la foulée Bessa devait penser qu’il s’agissait d’un concours, dans la surface, il se jette devant Herrera et l’arbitre qui n’hésite pas à lui mettre un jaune pour simulation. C’est le second, il remporte donc le concours des génies devant Tiquinho. Du coup on pousse mais on ne trouve pas la faille que ce soit Tiquinho, Militao ou Otavio. Manafa apporte vraiment dans son couloir, mais Tiquinho n’est absolument pas en réussite.

La délivrance (non pas le film en forêt bande de con) vient sur un centre de Telles à droite pour Tiquinho qui cette fois cadre sa tête qui trouve habillement le petit filet. 2-0 (66e)

On décide de faire trop de passes dans la surface au lieu de frapper et du coup, ben on ne met pas le troisième, bravo les champions. On finit à la cool car en face, ça ne se fait même plus chier à tenter les contres. Ca essaie juste de ne pas prendre l’eau.

O Resumo :

O Dragoes :

Casillas (2+/5)
En même temps il a rien eu à faire donc pas grand chose à mettre.

Manafa (3/5)
Une première réussie comme ça, je pense que tous les ados en rêves.

Felipe (3/5)
Aussi efficace que Zeus et Apollon chez Higgins.

Militão (3/5)
Bien meilleur à sa place, il lui a manqué de la justesse devant mais bon il n’est pas attaquant non plus

Telles (4/5)
Bordel ! Faible avec les forts et fort avec les faibles. Dis mon grand t’as intérêt à faire la même sur les match qui viennent et contre la Roma hein.

Sortir une grosse prestation

Danilo (NN)
Faut protéger les joueurs qu’ils disaient…

Herrera (4/5)
Je suis l’homme qui tombe à pique Je suis l’homme mexicain
et si je prends des risques ce n’est jamais jamais en vain.

Mettre le bleu de chauffe

Otavio (2/5)
La tristitude.

Corona (3/5)
Beaucoup d’effort et peu de réussite mais faut dire que les deux attaquants n’avaient pas envie de finir.

Adrian (3/5)
Bon dans les déplacements, bon dans  le jeu, mais la finition alors là zéro. Bref le lion de Cléopâtre.

Tiquinho (3/5)
Croqueur en chef mais buteur quand même, comme une soirée chiante à mourir, mais à la fin tu baises.

O Banco :

Oliver (4/5)
Donnez lui la balle, donnez lui la balle, donnez lui la balle contre les joueurs de national.

Sortir du banc et mouiller le maillot

Fernando (2/5)
Rigolo comme une chanson d’Abba, relou comme une chanson d’Abba.

Pereira (3/5)
Pourquoi il ne commence pas ? Il faut quoi hein ? Un nom espagnol ?

Remarque à la con :

Tout le monde s’attendait à ce que l’on se fasse doubler, on a gagné tranquille. Maintenant on part sur une série qui démarre à Tondela pour passer par Braga, la réception des salopes en rouge et le retour contre la Roma. Ouais bien besoin de tous ces blessés.


Tu as vu nos nouveaux BOUTONS? Mais si clique dessus pour faire un don ou nous rejoindre !! On est pas bien là ? A la fraîche ? Décontracté de l’alterfoot ?

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.